samedi 23 octobre 2021

Italie. Un urgentiste : "Sur les plus fragiles, le vaccin anti-Covid est l'arme fatale"

 Un médecin du Samu italien témoigne :
"Dans mon expérience de médecin urgentiste j'ai constaté avec certitude que les sujets "fragiles" , qui ont un organisme déjà intoxiqué, lorsqu'ils reçoivent des vaccins Covid vont immédiatement dans l'autre monde. Ou du moins, il leur est difficile de ne pas y aller."

http://

Les données officielles qui sortent sont qu'il n'y a pas d'effets secondaires, il y en a un sur huit millions. Je peux dire sans hésiter que ce n'est pas vrai, car à chaque quart de travail que je fais dans l'ambulance, j'en reçois au moins un dans ces conditions.

Le lien de cause à effet est difficile à établir. Chacun d'eux meurt de la flambée des choses qu'il avait déjà. Par conséquent, ces médicaments tuent de manière subtile, c'est la pointe de l'iceberg, celle que vous voyez au-dessus de la mer, sont les pathologies précédentes; la plus grande partie, celle qu'on ne voit pas, consiste en l'administration de ces médicaments expérimentaux, ce qui a provoqué la revitalisation et la résurgence de ces pathologies.

Source 

Il faut se débarrasser des médias menteurs (traditionnels et "sociaux")

 

Ce qu’on observe actuellement, les mouvements « tectoniques » des GAFAM visant à jouer dans la même cour que les États et les régulateurs, n’est qu’une illustration de ce phénomène : qui contrôle l’information contrôle le pouvoir et les tiraillements des uns et des autres à vouloir réguler ces plateformes ne montrent en réalité que ce conflit entre l’ancien monde, pyramidal et centralisé, et le nouveau, qui entend lui aussi recréer une pyramide informationnelle contrôlée par lui pour son profit. L’actuelle décision de Google de bannir tout discours climatosceptique de ses réseaux en est un parfait exemple (parmi d’autres).

En fait, dans ce nouveau paradigme, les réseaux sociaux « officiels », qui distribuent l’onction « News vérifiée » à l’opposé des « fake news » qu’ils dénoncent bruyamment sont comme les lettrés avant la révolution de Gutenberg, ou ces prêtres qui perdirent de leur superbe à mesure que le savoir et l’alphabétisation se répandaient avec l’impression et la diffusion de plus en plus importante de livres, et à mesure que les individus se forgent leur propre opinion sur les sujets de leur choix en allant chercher eux-mêmes les informations qu’ils jugent pertinentes.


A contrario des GAFAM, c’est aussi pour cela que se développent des réseaux d’information vraiment décentralisés, depuis les messageries et autres groupes internes à ces dernières (comme Telegram ou Signal) en passant par des solutions comme Mastodon : indépendants d’un organe de contrôle et de décision, décentralisés, ce sont ces réseaux sociaux, ces messageries, ou plus exactement leurs descendants dans les 5 ou 10 prochaines années, qui constitueront les vrais canaux d’information de tout un chacun dans les années à venir… Au détriment des GAFAM actuels et, bien évidemment, des autres plateformes médias.

Progressivement, les médias actuels apparaissent pour ce qu’ils sont : non plus des intermédiaires mais bel et bien des filtres et des biais encombrants entre les citoyens eux-mêmes. Les grandes entreprises de l’internet entendent prendre leur place, avec la même idée de communication pyramidale et contrôlée.

Et pour la même raison que les médias traditionnels ont échoué, elles n’y parviendront pas plus.

 

Source

Voir aussi : 

Une effrayante vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis et ce n’est pas la covid….

"Vaccins" Covid - L'extermination des Goyim est la base de la Cabale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.