mercredi 23 mars 2022

Gros coup de Moscou. La Russie refuse dollars et euros

Désormais, la Russie acceptera uniquement les Roubles pour le  paiement des exportations de gaz vers des «pays inamicaux» a déclaré le président Vladimir Poutine lors d'une réunion avec le gouvernement mercredi.

Le président a expliqué que la Russie envisage d'abandonner toutes les monnaies «compromises». Il a ajouté que des décisions illégitimes d'un certain nombre de pays occidentaux de geler les actifs de la Russie ont détruit toute confiance dans leurs devises.

"J'ai décidé de mettre en œuvre, dans le temps le plus court possible, un ensemble de mesures pour modifier les paiements pour - oui, commençons par cela - pour notre gaz naturel fourni aux « pays hostiles » en roubles russes, c'est-à-dire d'arrêter d'utiliser toutes les devises compromises pour les transactions" , a déclaré le président russe.

"Cela n'a plus de sens de livrer nos marchandises à l'UE et aux États-Unis et à être payé en dollars et en euros", a-t-il ajouté.

Poutine a donné à la banque centrale et au gouvernement une semaine pour déterminer la procédure  pour acheter des roubles sur le marché intérieur russe par les importateurs de gaz.

Le président a ajouté que la Russie continuera de fournir du gaz conformément aux contrats en volumes et aux principes de tarification. Seule la monnaie de paiement changera.

L'annonce a entraîné un pic des coûts d'approvisionnement en gaz au centre européen TTF. Au cours de mercredi, le prix du gaz est passé de 97 € par heure de mégawatt heure (MWh) à environ 108,5 € par 1Mh, mais après le discours du président, il a sauté de de 10 € à 118,75 euros pour 1 MWh, avant de se revenir à 114 € par 1 MWh à 13h GMT.

L'autre conséquence est que le rouble s'est immédiatement renforcé par rapport au dollar américain et s'établit actuellement à 98,5/$, contre 139,0/$ le 7 mars - un gain de près de 30 % en un peu plus de trois semaines.

Voici la liste officielle complète des nations hostiles :

Australie, Albanie, Andorre, Grande-Bretagne, tous les membres de l'Union européenne, Islande, Canada, Liechtenstein, Micronésie, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Corée du Sud, Saint-Marin, Macédoine du Nord, Singapour, États-Unis, Taïwan (province de la Chine), Ukraine, Monténégro, Suisse, Japon.

Et voici une liste partielle des principales exportations stratégiques de la Russie (difficiles ou impossibles à remplacer) : 

pétrole, gaz naturel, blé, engrais, titane, saphir pour la fabrication de semi-conducteurs, nickel, uranium enrichi, moteurs de fusée...

À leur tour, les nations "hostiles" seront probablement incapables de réunir suffisamment de roubles pour continuer à acheter ces produits de base en raison des sanctions imposées à la Russie à la suite de son opération spéciale en Ukraine. De nombreuses entreprises ont complètement cessé de faire des affaires en Russie (Siemens est la dernière grande victime) et leur niche de marché en Russie a été immédiatement reprise par des entreprises russes.

Conclusion logique : Ni la Russie, ni aucun autre pays, n'a de raison de vendre quoi que ce soit contre des dollars puisque le produit d'une telle transaction peut être confisqué à tout moment.

Hannibal Genséric

6 commentaires:

  1. La numérisation du monde est en route, depuis le 911, 119 et évidemment 191 (nous sommes le 9), le numérique tente à devenir la norme.

    Hautement karmique, ce "191" nous démontre que la numérisation du monde est l'objectif voulu par l'œil.

    L'œil qui pense gouverner, l'œil qui pense avoir du pouvoir, l'œil corrompu par l'aspect matériel de la vie.

    L'œil qui factuellement hypnotise la plupart d'entre nous...par "nous" entendez les Humains (aucun sous entendu, évidemment).

    Bientôt, vos cerveaux votre intelligence et votre savoir, pour que vous deveniez éternel, pour votre santé, votre bien et évidemment votre sécurité et celle de vos descendant(e)s, seront scellés dans de la silice à tout jamais (je me retiens de rire)...alors que depuis bien longtemps vous et moi aurons mourru U.

    En sommes du grand n'importe quoi, mais "du grand n'importe quoi" qui chaque jour de + en + "pourrit" ce qu'il y a de plus beau en l'humain à savoir :

    Sa divine nature.

    RépondreSupprimer
  2. Monnaie numérique ?? Plus d'argent ??
    Comment allez-vous offrir des "pourboires" & avec quoi ?? A nos politiciens & dirigeants ?? Comment les junkies vont-ils payer les trafiquants de drogue ??
    Avec la monnaie numérique ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur avec de la monnaie numerique sur votre telephone, votre poignet ou meme au niveau de la retine….la solution est deja prete et peut etre tres rapidement banalisee….

      Supprimer
  3. Il y a 1000 ans, le gourou Indien Naropa,dispersait aux quatre vents la poudre d'or offerte par son disciple Marpa qui était plein de dévotion à son encontre, pour le libérer de son attachement.
    Henri me dit que l'or est LA monnaie universelle, intemporelle et incontournable. Les théories scientifiques les plus solides et les mieux établies sont régulièrement détrônées par une nouvelle qui l'englobe ou la complète.C'est clair que l'or subira le même sort.
    Les pays anti-occident, alliés de Poutine, ont principalement subi la colonisation et une prédation particulièrement vive du fait de leur grandes richesses en sous-sol.
    Ils ne disposent pas d'or: l'élite occidentale leur a déjà volé, ou bien ils savent maintenant qu'ils n'en verront jamais la couleur et ne peuvent plus faire semblant.
    Pourquoi Poutine les rallierait'il avec une monnaie basée sur l'or? Au contraire, l'or est possédé par les indécrottabes et stupides fouteurs de merde . A fuir...
    Poutine appâte ses amis avec une monnaie basée sur les matières premières: ils en ont plein.
    Poutine peut maintenant penser de l'occident:"Puisqu'ils aiment tant l'or, qu'ils le gardent."
    Comme dirait Lénine "Les occidentaux ont achetés l'or pour se pendre".
    L'or n'aura de valeur qu'en occident. On nous assure qu'il y fera x5 voir x10. Je commence à flairer l'arnaque. On dirait qu'à force de rafler toute la mise rien que pour eux, ils ont tué la poule aux œufs d'or.
    Les occidentaux d'en bas savaient déjà que leur or n'achète ni l'amour, ni l'intelligence ni la sagesse. Ils vont bientôt apprendre qu'il ne peut non plus acheter le confort d'un hiver bien chauffé, ni l'insouciance d'un avenir assuré, l'estomac bien rempli.
    Les envies capricieuses vont faire place aux besoins basiques et tout l'or du monde ne pourra rassasier d'un verre d'eau l'occident, mourant de soif au milieu du désert.
    L'or retrouvera alors sa place parmi les autres métaux, pas loin du palladium, dans le tableau de Mendeleîev.

    RépondreSupprimer
  4. Il semble que maintenant la baguette de pain en Belgique coûte 5 euros. Ce n'est que le début des douleurs surtout pour l'Europe.

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.