dimanche 6 mars 2022

Le Kh-31 "Krypton" élimine les défenses aériennes ukrainiennes

Les forces aérospatiales russes (VKS) ont traqué les systèmes ukrainiens de défense aérienne et de radar à l'aide de missiles anti-radiations.
Par ailleurs, des agents du Service de sécurité ukrainien (SBU) se sont rendus dans les zones occupées par la Turquie dans le nord de la Syrie pour y recruter des terroristes de l’État Islamique soutenus par Ankara.
 

Christiaan Triebert@trbrtcUseful ID sheet by @CSIS for some of the long-range strike weapons they've seen being used during Russia's invasion of Ukraine.

Air-launched
🇷🇺Kh-31
🇷🇺Kh-55SM
🇷🇺Kh-55
🇷🇺Kh-101
🇺🇦TB-2

Ground-launched
🇷🇺9M728 Iskander-K
🇷🇺9M723 Iskander-M
🇺🇦Tochka-U

Sea-launched
🇷🇺3M-14 Kalibr3:28 PM · 3 mars 2022·Twitter Web App23 Retweets1 Citer le Tweet75 J'aime

Le 5 mars, des sources ukrainiennes ont partagé des photos montrant l'épave d'un missile anti-radiation Kh-31P dans la région de Donetsk.

Les restes d'un missile similaire ont été retrouvés dans la capitale ukrainienne, Kiev, le 24 février, premier jour de l'opération militaire spéciale russe dans le pays.

Le Kh-31P, qui est fabriqué par la société russe Tactical Missiles Corporation, est équipé du chercheur L-111E qui possède une antenne unique composée d'un réseau d'interféromètres de sept antennes en spirale montées sur une plate-forme orientable. Le chercheur peut détecter une gamme de types de radars. Le guidage du missile est également soutenu par un système de navigation inertielle.

La version originale du missile anti-rayonnement avait une portée de 110 kilomètres. Cependant, en 2012, une version améliorée, baptisée Kh-31PD, avec une gamme étendue est entrée en production.

Le Kh-31, qui pèse 600 kilogrammes, peut équiper presque tous les avions de chasse tactiques russes, du Mig-29 au Su-34, Su-35 et Mig-31.

Une version anti-navire apparemment identique du missile, baptisée Kh-31A, a été développée. Cette version est équipée d'un autodirecteur radar actif.

Jusqu'à présent, le Kh-31P a été l'arme de choix du VKS pour les opérations SEAD [Suppression of Enemy Air Defences] au-dessus de l'Ukraine. L'armée de l'air a également utilisé  des cibles aériennes Eniks E95M  comme leurres pour tromper et tester les systèmes de défense aérienne ukrainiens.

La tactique SEAD du VKS semble porter ses fruits. Le 5 mars, cinq radars ukrainiens et deux systèmes de défense aérienne Buk-M1 ont été détruits, selon le ministère russe de la Défense.
Source

La Turquie transfère 2000 terroristes de l'EI pour combattre la Russie 

Des agents du Service de sécurité ukrainien (SBU) se sont rendus dans les zones occupées par la Turquie dans le nord de la Syrie et ont recruté des terroristes de l’État Islamique soutenus par Ankara, a rapporté Sputnik le 5 mars.

Une source dans les milieux militaires et diplomatiques a déclaré à l'agence de presse russe que les agents se sont rendus dans les régions d'Afrin et d'Azaz le 4 février, environ 20 jours avant le début de l'opération spéciale russe en Ukraine. Les agents étaient accompagnés d'officiers du renseignement turc.

"Ils ont visité la base du groupe armé Harakat Tha'rown, qui fait partie de l'armée nationale syrienne, où ils ont rencontré les commandants de plusieurs groupes pro-turcs, [y compris] la division Sultan Murad et la division Mu'tasim, ainsi que ainsi que les camps des forces armées illégales », a déclaré la source anonyme.

Selon la source, des agents du SBU ont discuté avec des commandants soutenus par la Turquie de la possibilité de recruter des militants dans les forces de défense territoriales ukrainiennes.

"Ils ont convenu d'organiser une série de réunions secrètes avec des personnes concernées par la question", a poursuivi la source.

Les informations de Spoutnik sont conformes à ce qui est rapporté par des sources syriennes favorables à l'opposition. Le 5 mars, l'Observatoire syrien des droits de l'homme a déclaré que "des centaines" de militants soutenus par la Turquie dans le nord de la Syrie se sont déjà inscrits pour aller combattre les forces russes en Ukraine. Les militants se sont vu promettre un salaire mensuel de 2 000 dollars et l'acquisition de la nationalité allemande. Ce dernier argument est le plus attirant pour ces terroristes, car  la plupart d'entre eux souhaitent se rendre en Ukraine simplement pour s'échapper et demander l'asile dans les États de l'Union européenne, selon le groupe de surveillance basé à Londres.

La Turquie n'est apparemment pas la seule partie à travailler pour déplacer des terroristes islamistes de la Syrie vers l'Ukraine. Le service russe de renseignement extérieur a également  averti  récemment que les États-Unis et Israël se préparaient à envoyer des «terroristes», formés en Syrie, en Ukraine.

L'armée russe pourrait attaquer ces terroristes qui s'apprêtent à partir vers l'Ukraine sur le territoire syrien, où elle maintient une très large présence.

Zaporijzhia

Centrale nucléaire de Zaporizhzhia

La grande nouvelle ce week-end est la capture par la Russie du complexe nucléaire de Zaporizhzhia de l'ère soviétique. En plus d'avoir trop de "z" dans son nom pour être d'une grande utilité au Scrabble, Zaporizhzhia est connue pour avoir pas moins de six réacteurs nucléaires.

Le complexe fournit environ un quart de l'électricité de l'Ukraine (environ 5,7 MW), ce qui en fait une cible légitime, mais pas pour une frappe contre les réacteurs PWR désormais assez anciens, qui libéreraient de la radioactivité. Ce qui s'est passé n'est pas tout à fait clair, mais un bâtiment d'entraînement dans le complexe semble avoir été touché par un obus d'artillerie russe. Comme on pouvait s'y attendre, le commandant de la batterie russe semble avoir pris grand soin d'éviter de heurter un réacteur. En dehors de toute autre considération, ce n'est jamais une bonne idée de faire sauter un réacteur nucléaire si vous vous trouvez à proximité.

Centrale nucléaire de Zaporizhzhia 

Concurrençant le président Macron pour la sottise, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accusé les Russes de tenter d'irradier l'Europe occidentale. Il  ignore manifestement le fait que l'Ukraine étant dans l'hémisphère nord,  l'effet Coriolis fait que les vents dominants en Ukraine soufflent vers l' est et non vers l'ouest . Donc, le pays le plus susceptible d'être affecté par un rejet important de radioactivité de Zaporizhzhia serait la Russie .  

En appliquant une logique élémentaire (si on n'est pas aussi stupide qu'un Macron ou un BoJo), cela suggère que si quelqu'un essayait d'organiser une fuite de radioactivité, c'était les Ukrainiens .

Les Ukrainiens, rappelez-vous, sont impitoyables. Comme on peut s'y attendre d'un État client des Allemands, leurs forces armées fonctionnent essentiellement sur le modèle de la Wehrmacht, tandis que le SBU est calqué sur la Gestapo, qui a un bilan inégal de traitement des suspects (surtout noirs ou immigrés) en détention.

Je soupçonne que le tir d'artillerie russe était un avertissement « arrêtez ce que vous êtes en train de faire », auquel on a obéi.

Hannibal GENSERIC

9 commentaires:

  1. L'Allemagne est depuis fort longtemps un pays allié de la Turquie. Ce qui se passe actuellement reste dans la continuité de cette alliance. Deux pays membres de l'OTAN. L'Europe est la pire région du monde pour sa gestion politique de même qu'économique. Il faut souhaiter que l'affaire de l'Ukraine entraîne la chute de cette dictature de Bruxelles.

    RépondreSupprimer
  2. Je viens d'être bloqué sur Telegram " localement " pour mes diffusions de Sputnik news.

    RépondreSupprimer
  3. Le boycot n'est pas seulement européen ou national, il est surtout local !

    RépondreSupprimer
  4. Jean moulin doit se retourner dans sa tombe ! Un bis répétition n'était pas imaginable !

    RépondreSupprimer
  5. Et je ne l'ecrirai jamais assez : la Palestine attend depuis plus de 70 ans ! Faux culs deuropeen

    RépondreSupprimer
  6. Dieu donne freudonnait : la sents tu qui se glisse dans ton c.l !
    Français tu dors, reagits avant qu'il n soit trop tard !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.