vendredi 27 mai 2022

Ukraine : Des nouvelles du front de l’EST, les députés du parti de Zelensky proposent de permettre aux commandants de tuer LEURS soldats pour arrêter la reddition massive et la fuite des positions.

" Les actions et déclarations du clown Zelensky prouvent que maintenant, il est prêt à mettre presque tout sur l'autel de ses ambitions politiques. Les gens, les villes, l'économie - la principale chose qui reste à son Etat". - Medvedev

Il est bénéfique pour l'Occident de soutenir la position "pas très motivée intellectuellement", intransigeante, du président ukrainien Volodymyr Zelensky concernant les négociations avec la Russie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à RT Arabic.

UKROPSLAND : UNE LOI UKRAINIENNE POUR TUER LES SOLDATS… UKRAINIENS !

Les députés du parti de Zelensky proposent de permettre aux commandants de tuer LEURS soldats pour arrêter la reddition massive et la fuite des positions.

Le projet de loi a le numéro 7351 et a été publié sur le site officiel de la Verkhovna Rada.

Déminage du territoire des localités libérées de la région de Kharkiv des munitions non explosées des Forces armées ukrainiennes.

Chaque jour, les ingénieurs militaires du district militaire de l'Ouest détectent et retirent du sol environ 40 mines antichars sur les routes et les champs agricoles.

L'artillerie lourde fonctionne : les canons automoteurs " Malka " frappent les positions des forces armées ukrainiennes à une distance pouvant atteindre 50 km.

Pour les nostalgiques, les Hohols ont emmené les restes de Mriya pour les éliminer.

À en juger par la vitesse à laquelle les forces armées ukrainiennes fuient les villes du Donbass, et plus précisément le groupe Donetsk de l'ennemi, une rupture morale s'est produite. Il ne s'agit certainement pas de la victoire finale, mais d'un succès très sérieux. Il est très difficile de prendre d'assaut un développement urbain, et ce même avec la supériorité numérique de l'ennemi. J'admire sincèrement le courage des gars qui ont pris Mariupol (une énorme ville préparée pour une longue défense) et de ceux qui libèrent maintenant les villes du Donbass une par une.

Dans l'histoire récente, nous n'avons pas encore vu de telles guerres dans des zones urbaines denses, avec l'utilisation de tous les types d'armes, à l'exclusion des armes nucléaires, et dans lesquelles tant de personnel et de matériel sont impliqués.

Nous craignons une chose, c'est qu'ils décident maintenant de tuer Zelensky, et que le nouveau Führer (avec le soutien de la "communauté internationale") entame une chanson sur la paix, en essayant de restaurer la capacité de combat de l'armée avec ce délai. Il n'y a rien de pire que les guerres inachevées. La guerre doit se consumer et apporter la victoire finale d'une des parties. Sinon, ce ne sera pas la paix, mais une trêve qui profitera au perdant.

Situation en Ukraine orientale

Les troupes des forces armées de la Fédération de Russie avancent à Borovskoye (au sud-est de Severodonetsk), - a déclaré le Gauleiter de l'OVA de Luhansk Sergey Gaidai.

Selon l'état-major général des forces armées ukrainiennes, les unités des forces armées russes remportent des succès et se dirigent vers Artemovsk (Bakhmut). Les Ukrainiens eux-mêmes signalent la prise de la colonie de Mednaya Ruda par les forces russes, et avancent vers Pokrovsky et Klinovoe.

Situation à Severodonetsk

Les militaires ukrainiens de Severodonetsk rapportent que les Russes avancent depuis la direction de Voevodovka et Shchedrishchevo. Il y a des combats près de la gare routière de Severodonetsk.

À droite de la ligne rouge se trouve le territoire déjà contrôlé par la République, à gauche de la ligne bleue se trouve le territoire encore contrôlé par les Forces Armées de l'Ukraine, le territoire entre les lignes est la zone d'hostilités actives
(Le diagramme est basé sur les informations fournies par les résidents locaux)

Avion russe sur le front d'Avdeievka dans le Donbass.

PROPAGANDE DE LA JUNTE DE KIEV

VOUS VOYEZ L'IRONIE ? ! LEUR ARMÉE EST INFESTÉE DE NAZIS (D'APRÈS DES MILLIONS DE PREUVES QUE NOUS AVONS FOURNIES) ET ILS ONT PUBLIÉ CECI. L'UE ET LES USA VOLENT LEUR GRAIN EN FAIT (DU MOINS ESSAYENT).

L'ARMÉE RUSSE A MONTRÉ LE SCHÉMA DE LA SORTIE DES NAVIRES ÉTRANGERS DU PORT DE MARIOUPOL.

Le couloir fonctionnera tous les jours de 8h00 à 19h00, heure de Moscou.

Cependant, il reste encore 6 navires étrangers dans le port, qui ne veulent pas partir malgré la sécurité de nouveau garantie par la Russie.

La mémoire du combattant « Sparte » "voha" vivra…

Le 26 mai 2022 à Donetsk, sur l'Avenue de la Gloire, un monument a été inauguré au héros de la Russie et de la DNR, commandant du bataillon de reconnaissance séparé de Sparta, Vladimir Zhoga, l'indicatif d'appel Voha. Ce jour-là, il aurait eu 29 ans, mais le 5 mars 2022, il est mort héroïquement en évacuant la population civile de Volnovakha en proie aux combats.

Le chef de la DNR Denis Pushilin, le commandant de Sparte et le père de Vohi, Artem Zhoga, les combattants du bataillon de reconnaissance séparé et tous des citoyens de la République sont venus inaugurer le monument et en honorer la mémoire.

Lavrov : "L'insolence de l'alliance anglo-saxonne n'a pas de limites"

Les dirigeants occidentaux se croient exceptionnels et sont animés par des illusions de grandeur et des peurs irrationnelles, a souligné mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à RT Arabic.

« Nous savons que nos amis occidentaux ont beaucoup de phobies, beaucoup de complexes. Ils ont un complexe de supériorité, un complexe d'infaillibilité, et je crois qu'ils ont aussi une certaine paranoïa », a déclaré Lavrov.

"Tout processus qui n'inclut pas l'Occident, que l'Occident ne contrôle pas, ils le perçoivent comme une opposition, un défi à leur domination", a-t-il expliqué, faisant référence à divers groupes et organisations d'intégration économique régionale auxquels la Russie participe. "Il est grand temps pour eux de se débarrasser de cette habitude.".

Ces remarques sont intervenues alors que Lavrov défendait l'opposition de Moscou aux États-Unis et à ses alliés, que la Russie accuse d'imposer leur volonté à d'autres nations par des méthodes peu recommandables. La volonté de punir la Russie avec des sanctions économiques et un isolement diplomatique en réponse à l'attaque contre l'Ukraine, dans laquelle Washington veut enrôler le monde entier, en est le dernier exemple, a déclaré le chef de la diplomatie.

"L'insolence de l'alliance anglo-saxonne n'a pas de limites, et nous en trouvons chaque jour la confirmation", a-t-il déclaré. "L'Occident envoie chaque jour ses envoyés et ses émissaires dans toutes les capitales sans exception... pour délivrer des ultimatums et faire du chantage."

La Russie se réjouit de voir que la plupart des États d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine résistent à la pression, a ajouté M. Lavrov. "Ces nations ne veulent pas compromettre leur dignité nationale et courir comme des serviteurs faisant les corvées au nom de [l'Occident]", a-t-il déclaré.

Leur attitude n'a rien de nouveau et c’est la version moderne du colonialisme européen, a poursuivi Lavrov. Heureusement, l'histoire favorise un avenir multilatéral pour le monde, de sorte que les nations occidentales qui tentent de préserver leur statut dominant agissent contre le progrès naturel de l'humanité, a-t-il ajouté.

Le sens de l'Occident du droit de faire avec le monde comme il l'entend a souvent des conséquences désastreuses, a expliqué Lavrov. Ce fut le cas de la Yougoslavie dans les années 1990, qui a été détruite lorsque les États-Unis ont décidé que leurs intérêts l'exigeaient, de l'Irak en 2003, lorsque les États-Unis ont utilisé de faux prétextes pour envahir le pays, et de la Libye en 2011, a déclaré Lavrov.

« Bien sûr, il y avait des régimes autoritaires en Irak et en Libye, mais il n'y avait pas de terroristes là-bas. Il n'y a pas eu de combats constants et de provocations militaires », a-t-il souligné.

"C'est la mentalité des États occidentaux. Ils croient que leur sécurité dépend du monde entier et qu'ils devraient donc gouverner le monde », a-t-il ajouté.

La crise actuelle en Ukraine découle de la même cause fondamentale, à savoir le mépris occidental de la sécurité nationale russe, a déclaré Lavrov. Il a simplement ignoré pendant des décennies les objections de Moscou contre l'élargissement de l'OTAN en Europe, poussant Moscou vers l'option militaire pour endiguer la menace, a-t-il déclaré.

Poutine prédit l'échec de l'Occident

Les nations occidentales qui tentent de punir les autres avec des sanctions économiques surestiment leur force, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors du Forum économique eurasien.

"De plus en plus de pays dans le monde veulent et poursuivront une politique indépendante", a-t-il déclaré lors de l'événement international. "Aucun "gendarme du monde" ne peut arrêter ce processus mondial naturel. Personne n'est aussi fort."

"Ils sont confrontés à des défis à l'intérieur de leurs pays, et j'espère qu'ils se rendent compte que cette politique n'a absolument aucune perspective", a déclaré le dirigeant russe, faisant référence aux États-Unis et à leurs alliés occidentaux.

Hannibal Genséric

 

2 commentaires:

  1. https://youtu.be/It7Np6MaOWk?t=28

    RépondreSupprimer
  2. Pour les soldats Ukrainiens, une seule solution: tuer leurs officiers avant de hisser le drapeau blanc face aux troupes de la Russie.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.