lundi 23 mai 2022

Ukraine vs Taiwan - Similitudes et différences

Joseph Biden a confirmé la volonté des États-Unis de se battre contre la Chine en cas de tentative de reprise du contrôle de Taïwan par la force. Autrement dit, les États-Unis ont confirmé à deux reprises leurs garanties militaires au régime de Taipei en moins d'un an (pour la première fois, immédiatement après le retrait des troupes américaines d'Afghanistan).
Fait intéressant, Washington n'a pas fourni de telles garanties à l'Ukraine, qui a été reconnue comme un État indépendant. Mais Taïwan, que les États-Unis eux-mêmes considèrent comme faisant partie de la Chine et dont les États-Unis ne reconnaissent pas la souveraineté, reçoit des garanties. À première vue, c'est une sorte de paradoxe.

Mais non, il y a une logique dans de telles décisions. C'est juste que les États-Unis considèrent le bassin Pacifique (ou même plus largement, la région Indo-Pacifique) comme le théâtre principal de la nouvelle confrontation géopolitique. Ici, les concessions à la Chine, qui est le principal rival des États-Unis, sont en principe impossibles.

Donc la région européenne reste secondaire, dans laquelle les USA se permettent de ne donner aucune garantie à l'Ukraine. Au contraire, ils utilisent son territoire pour une guerre par procuration contre un autre concurrent - la Russie. Du même coup, cela permet aussi de résoudre à peu de frais le problème de l'affaiblissement de l'allié/rival - l'Union européenne. La tâche de ré-industrialisation des États-Unis aux dépens de la désindustrialisation de l'UE est désormais en cours.

On peut donc en conclure ceci : la perte de Taïwan et la percée chinoise en plein océan Pacifique sont perçues par les États-Unis comme une menace critique. Ainsi que tout renforcement des positions de la RPC dans la direction du Pacifique en général (d'où la réaction nerveuse aux tentatives chinoises d'obtenir des bases militaires aux îles Salomon, Vanuatu et Kiribati).

Quant à l'Ukraine, sa perte en tant qu'allié ne nuit pas vraiment aux intérêts américains. Les États-Unis sacrifient donc délibérément cet allié sans lui donner de garanties. Mais Taïwan est une histoire complètement différente.

Source : Пинта разумa

1 commentaire:

  1. Il y a aussi un élément militaire pour les USA que Formose reste libre. La Chine continentale ne dispose pas d'un accès en eau profonde pour ses sous-marins, ceux-ci sont donc facilement détectables. Par contre ce n'est pas le cas de l'île qui a un abord direct à ces profondeurs.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.