samedi 12 août 2017

USA. "La malédiction du Soros" menace-t-elle Trump ou le Deep State ?

Selon whatdoesitmean.com, les commentaires qui apparaissent dans la presse américaine cette semaine mettent la plus grande attention sur une histoire apparue dans The Boston Globe. Elle se moque des électeurs du président Donald Trump en les rattachant à la Grande Éclipse Américaine, qui aura lieu le 21 août, mais dont la plus grande «signification et le plus grand danger» résident dans le fait que Trump pourrait tomber sous ce qu'on appelle la «Malédiction du Saros».
 
La Grande Éclipse Américaine est un événement astrologique qui se produit lorsque la Lune masque complètement le Soleil (totalité). Elle balayera les États-Unis le 21 août, laissant dans son chemin une période d'obscurité totale de plus de 2 minutes. Le saros est, en astronomie, une période de 223 mois synodiques ou lunaisons (environ 18 ans ou environ 6585.3211 jours, 18 ans, 11 jours, 8 heures).) Qui peut être utilisée pour prédire les éclipses de Soleil et de Lune. Un saros après une éclipse, le Soleil, la Terre et la Lune retrouvent approximativement la même géométrie relative et une éclipse presque identique se produit.

Malheureusement pour les États-Unis, cependant, cet événement particulier d'éclipse du 21 août est une suite d'une série connue sous le nom de «Malédiction du Saros» dont les observations passées qui se sont produites en Amérique ont vu :
- la tentative d'assassinat du président William Howard Taft en 1909;  
- La période 1927 des troubles politiques des États-Unis qui ont causé l'attentat catastrophique  de Bath School
- Le bombardement atomique de 1945 par les États-Unis de deux villes japonaises et la mort du président Franklin D. Roosevelt; 
L'assassinat de 1963 du président John F. Kennedy;  
- La tentative d'assassinat du président Ronald Reagan en 1981
Et la mise en accusation de 1999 du président William Clinton.

Le lien des éclipses solaires du 17 juin 1909, du 29 juin 1927, du 14 janvier 1945, du 25 janvier 1963, du 31 juillet 1981, du 11 août 1999, et la prochaine Éclipse solaire du 21 août 2017 à la "Malédiction du Saros ", a été enregistré pour la première fois par Claude Ptolémée, dès le 2ème siècle. La la recherche de Ptolémée était basée sur les anciens documents astrologiques qu'il a découverts à la Bibliothèque d'Alexandrie, qui était la plus grande bibliothèque du Monde, et qui fut complètement détruite pendant la conquête musulmane d'Égypte en 642 après JC, sur les ordres du calife Omar.
Né en 584, Omar devient calife en 634 et règne pendant 10 ans. Il meurt assassiné à Médine le
Le Califat ou l'assassinat comme règle de succession.
Pour le calife Omar, qui ne savait ni lire ni écrire, comme pour le calife al-Baghdadi (Daech/ISIS), toute culture autre que le Coran est à détruire, ce qui explique que les islamistes, dont les talibans et les djihadistes, mettent tant d'ardeur à détruire toute culture et toute science, tout héritage culturel ou scientifique.
Voici ce qu'écrit l'historien Ibn Khaldûn dans sa Muqaddima (XIIIe siècle) à ce propos. Il en change cependant le cadre, il ne s'agit plus d'Alexandrie, mais de Ctésiphon en Irak actuel, et ce n'est plus 'Amr Ibn al-'As (chef de l'armée arabe en Égypte) , mais Sa'd Ibn Abî Waqqâs qui dirige l'armée de la conquête de l'Irak et la Perse. En voici l'extrait :
« Quand les musulmans eurent conquis la Perse et mis la main sur une quantité innombrable de livres et d'écrits scientifiques, Sa'd Ibn Abî Waqqâs écrivit à 'Umar Ibn al-Khattâb pour lui demander des ordres au sujet de ces ouvrages et de leur transfert aux musulmans ? 'Umar lui répondit : « Jette-les à l'eau. Si leur contenu indique la bonne voie, Dieu nous a donné une direction meilleure. S'il indique la voie de l'égarement, Dieu nous en a préservés. » Ces livres furent donc jetés à l'eau ou au feu, et c'est ainsi que les sciences des Perses furent perdues et ne purent parvenir jusqu'à nous. »
— Ibn Khaldûn, Le Livre des Exemples, T. I, Muqaddima VI, texte traduit et annoté par Abdesselam Cheddadi, Gallimard, novembre 2002, p. 944.



Ces prédictions de Ptolémée sur les empires et les nations en hausse et en chute basées sur la «Malédiction du Saros», ont été confirmées par le mathématicien, astronome et astrologue  Johannes Kepler (16ème - 17ème siècle, connu pour les lois de Kepler sur les mouvements des planètes).

Les découvertes et la recherche sur les résultats de Ptolémée n'ont pas continué dans les temps modernes. Il était le dernier astronome occidental à croire en l’astrologie.
Cependant, il est intéressant de constater que la découverte de Ptolémée sur la «Malédiction du Saros» n'est pas entièrement négligée par les médias traditionnels américains. Ainsi, l'article du magazine Newsweek, publié la semaine dernière, intitulé «L'éclipse solaire pourrait entraîner une catastrophe pour Trump, selon les astrologues ", et qui fait référence à un chercheur astrologique moderne de Ptolémée, appelé Wade Caves.
Les découvertes de Wade Caves concernant la "Malédiction du Saros ", contenues dans son rapport astrologique officiel intitulé «Un guide pour interpréter la grande éclipse américaine», dit que, lors de l'éclipse du 21 août, le président Trump va subir un "retour Jupiter", comme cela lui est arrivé pour la première fois dans son Signe des Gémeaux en 1981, entraînant la mort de son frère, Fred Trump Jr. par l'alcoolisme.

Wade Caves déclare qu'au moment de la «perfection» de cette éclipse sur l'Amérique (et cela ne se reproduira plus jusqu'en 2024), l'étoile fixe Graffias ("Graffias" = "le Crabe" en grec,  et "Acrab" = le Scorpion en arabe) monte sur l'horizon oriental. Et comme cette étoile est «la tête du scorpion», le président Trump est averti qu'il va faire face à «une malveillance extrême, impitoyable et inamicale» - et cela sera également accompagné par l'étoile fixe Al Jabhah (aka Eta Leonis, une étoile super géante de la constellation du Lion. Elle porte le nom traditionnel arabe Al Jabhah qui signifie le "Front") située dans «la crinière du lion » (Signe de Trump : Gémeaux en Lion), qui entraînera une perte et un danger " pour un officier militaire ". En tant que président,  Trump est le commandant en chef de la nation, il fera face à un grave « danger de mutinerie et de meurtre par ses soldats »".

Quant à savoir à quel moment Trump fera face à ce grand danger, Wade Coves écrit:

"Ptolémée a également fourni des instructions pour déterminer combien de temps les effets d'une éclipse seraient ressenties.

Le nombre d'années où les effets seront en jeu est déterminé par la durée de l'éclipse au lieu donné.

Notre éclipse, lorsqu'elle est installée sur Washington DC, durera 2 heures et 44 minutes, ce qui signifie dans le système de Ptolémée, l'éclipse devrait durer environ 2 ans, 8 mois et 24 jours.
La période la plus intense pendant ces 2 ans, 8 mois et 24 jours serait dans le tiers moyen de cette période. 

L’Éclipse  du 21 Août 2017 annonce-t-elle, au contraire, la fin de l’État Profond aux États-Unis ?

Plusieurs faits retranscrits dans nos articles laissent suggérer que des choses sérieuses risquent de ce passer d’ici la fin du mois d’août pour l’avenir des États-Unis !
1 – La Maison Blanche a été évacuée le 4 août 2017 pour 17 jours (jusqu’au 21 août !) pour assainir la Maison Blanche de tous ses systèmes d’écoute qui permettent à “l’État Profond” de savoir tout ce qui se passe à la tête du gouvernement et de pouvoir contrer et anticiper ses décisions ! [VOIR :
Secret 11/9 : Trump échappe à un piège tendu dans la Maison Blanche )
Depuis le 4 août l’État Profond est sourd et aveugle sur ce qui se passe à la tête de l’État et même si on dit que Trump est en “vacances”, il doit avoir des réunions secrètes “ailleurs”, en particulier si le gouvernement veut lancer une campagne d’arrestation des membres de la Cabale !
Et ces périodes de vacances, tout le monde baisse un peu ses gardes !
(Voir article : https://changera.blogspot.fr/2017/08/trump-president-pour-la-verite-sur-le.html )


 
2 – Corey Goode rapporte que les militaires des Forces Spéciales ont enquêté sur les Réseaux Satanistes et la conspiration de l’État Profond qui gangrène toutes les structures des différents pays à grande échelle.
Les militaires choqués par leurs découvertes veulent rapidement éliminer ces personnes et restaurer le fonctionnement normal des États !
(Voir article : https://changera.blogspot.fr/2017/08/corey-goode-preparation-meditation-du.html )

3 – Une Méditation Mondiale d’Unité pour la Paix se déroulera le 21 août 2017 à 18h11 du Temps Universel pendant l’Éclipse  Totale sur les États-Unis, réunissant tous les Mouvement de la Résistance, des Intra-Terrestres et certains Extraterrestres. Certaines Factions de l’Alliance pour la Paix pourraient participer à la neutralisation de l’État Profond (comme les Anonymous en bloquant les comptes des “Traitres” !).

4 – Le 23 août – Un exercice FEMA connu sous le nom “EarthEX2017” simulera “des catastrophes telles que les tremblements de terre mondiaux, le cyber-terrorisme ou les attaques électromagnétiques à haute altitude” …

Un exercice parrainé par FEMA et le ministère de l’Énergie des États-Unis qui aura lieu le 23 août appelé EarthEX2017 permettra de combattre les catastrophes telles que les tremblements de terre mondiaux, le cyber-terrorisme ou les attaques électromagnétiques à haute altitude.

L’exercice simule une “coupure de courant à l’échelle du sous-continent, sur une longue période, avec des pannes en cascade vers toutes les autres infrastructures”, selon le site officiel Earth Ex .
Le Gouvernement des États-Unis pourrait profiter de la réactivation de nombreux Camps de la FEMA pour lancer les nombreuses arrestations de “Traitres à la Nation” !
Traduction : https://changera.blogspot.ca/2017/08/usa-date-charniere-du-21-aout-2017-pour.html

Hannibal GENSERIC