dimanche 7 février 2021

Des milliers de vaccinés infectés par le coronavirus après la première injection du vaccin Pfizer

Plus de 12.400 israéliens ont été testés positifs au COVID-19 après avoir été vaccinés, parmi lesquels 69 personnes qui avaient déjà reçu la deuxième dose, qui a commencé à être administrée au début de la semaine dernière, a rapporté le ministère de la Santé.

Cela représente 6,6% des 189.000 vaccinées qui ont subi des tests de coronavirus après vaccination.
Selon les données du ministère, 5.348 personnes ont été trouvées infectées jusqu'à une semaine après avoir reçu le vaccin, sur les 100.000 personnes qui ont été vaccinées puis testées une semaine plus tard - un taux d'infection de 5,4% de celles vaccinées pendant cette période.
5.585 autres personnes ont été testées positives entre le huitième et le 14ème jour après avoir reçu le premier vaccin - 8,3 pour cent des 67.000 personnes qui ont été vaccinées et testées au cours de cette période post-vaccination.

http:// 

Les gens ont également été testés positifs plus de deux semaines après avoir reçu la première dose, entre le 15e et le 21e jour, période pendant laquelle l'immunité partielle est déjà censée être en vigueur. Sur les 20.000 personnes testées au cours de cette période post-vaccinale, 1.410 personnes ont été testées positives, soit 7,2%. Sur les 3.199 personnes qui ont subi des tests de coronavirus entre le jour 22 et le jour 28 après le premier vaccin, 84 se sont révélées positives (2,6%), dont 69 personnes qui avaient déjà été vaccinées deux fois.

Quelque 2,15 millions de personnes ont été vaccinées en Israël au cours du mois dernier, dont 300.000 ont déjà reçu une deuxième dose.

A ce stade, il est encore difficile de tirer des conclusions définitives sur l'efficacité du vaccin, pour le meilleur ou pour le pire. Dans certains groupes de personnes vaccinées au cours des différentes périodes post-vaccinales, le ratio de tests positifs correspond au ratio de tests positifs dans la population générale, dont l'écrasante majorité n'était pas encore vaccinée. Il pourrait également y avoir des problèmes liés au fait que la plupart des personnes vaccinées en premier et qui ont ainsi accumulé le plus de temps après la vaccination ont plus de 60 ans.

......

Mais ces statistiques, aussi encourageantes soient-elles, ne peuvent pas déterminer le niveau de protection que le vaccin accorde à chaque personne. De plus, plus de personnes sont vaccinées, plus il y aura d'écarts probables entre les résultats de Pfizer dans ses essais cliniques et les résultats sur le terrain, non seulement en ce qui concerne le niveau d'efficacité du vaccin pour les individus, mais aussi en ce qui concerne son efficacité générale et sa capacité à offrir une «immunité collective». Cela est d'autant plus vrai qu'il n'est toujours pas clair dans quelle mesure le vaccin protège ou favorise les mutations du virus .

....

Expérimentation à ciel ouvert en Israël. Ces thérapies géniques sont des fumisteries, la protection des population est un mythe. L'objectif des inoculations occidentales est a chercher ailleurs...

Vaccins Pfizer, au 30 Janvier 2021 : 739 morts soit 2,8% des 26 849 effets secondaires signalés sur la base européenne

 ça n'arrivera pas...

http://

Ça se précise : vouloir développer des passeports numériques avant même de savoir si le vaccin garantit une protection a de quoi vous mettre la puce à l'oreille... là où vous mettez votre mobile. C'est donc bien le cas de le dire.
Au départ la puce est prévue pour être dans le mobile, ensuite il il est question qu'elle se rapproche de votre corps pour finir par ne plus vous quitter en entrant par différents orifices... ou petite chirurgie: tel est l'escalier du transhumanisme.

Motif : la puce est indispensable au grand marché des objets connectés, à la monnaie numérique mondiale et à plus long terme, au contrôle et au traçage total du comportement humain par des I.A.
Mais ça n'arrivera pas, car lorsqu'on vous proposera ce passeport en échange du droit d'enlever le masque, il ne vous intéressera pas, puisque vous l'aurez déjà enlevé depuis longtemps.
Par Philippe Guillemant
 

Rudolf Steiner: Dans l'avenir, nous éliminerons l'âme avec la médecine grâce à des vaccins qui supprimeront la conscience spirituelle

http://

« Dans l'avenir, nous éliminerons l'âme avec la médecine. Sous le prétexte d'un 'point de vue de santé', il y aura un vaccin par lequel le corps humain sera traité dès que possible directement à la naissance, afin que l'être humain ne puisse pas développer la pensée de l'existence de l'âme et de l'Esprit.

Aux médecins matérialistes, sera confiée la tâche de retirer l'âme de l'humanité. Comme aujourd'hui, les gens sont vaccinés contre cette maladie ou cette autre maladie, donc à l'avenir, les enfants seront vaccinés avec une substance qui peut être produite précisément de telle manière que les gens, grâce à cette vaccination, seront immunisés contre la 'folie' de la vie spirituelle. Ils seront extrêmement intelligents, mais il ne développerait pas de conscience, et c'est le véritable objectif de certains cercles matérialistes.

Avec un tel vaccin, vous pouvez facilement libérer le corps éthérique dans le corps physique. Une fois le corps éthérique détaché, la relation entre l'univers et le corps éthérique deviendrait extrêmement instable, et l'homme deviendrait un automate, car le corps physique de l'homme doit être relié sur cette Terre par la volonté spirituelle. Ainsi, le vaccin devient une sorte de force arymanique; l'homme ne pourra plus se débarrasser d'un sentiment matérialiste profond. Il devient matérialiste dès la constitution et ne peut plus s'élever vers le spirituel.»

Rudolf Steiner (1861-1925) - La chute des esprits des ténèbres [2]
Source :
  L'Échelle de Jacob

Davos : invité par Klaus Schwab, Macron annonce que cela va durer des années


Le président de la République Emmanuel Macron a pris part à un échange avec Klaus Schwab, président et fondateur du World Economic Forum.

Cette discussion, par visioconférence (la photo ci-dessus date de l’an dernier), est intervenue dans le cadre de l’Agenda de Davos, une série d’événements virtuels sur le thème de la « Grande Réinitialisation » du monde après la pandémie du Covid-19.

Lors de cet échange entre Macron et Klaus Schwab, le président français affirme que la situation que nous vivons avec le virus va encore durer… pendant des années.

« Je voudrais faire le lien entre le monde d’aujourd’hui et le monde d’après. D’abord parce que dans tous nos pays, les sociétés se transforment avec l’expérience qu’on est en train de vivre. Et je crois qu’on a quelques leçons à retenir de ce qu’on vit tous ensemble depuis un peu plus d’un an, et qui va encore durer, on le sait, pendant des mois, certains nous disent des années. Avec en tout cas une présence plus ou moins forte de ce virus. » Emmanuel Macron

Cette réinitialisation accélérée est censée combattre deux ennemis invisibles que sont le virus et le réchauffement climatique. Pur mensonge. Dans un premier temps elle sacrifiera la génération actuelle pour installer, dans un deuxième temps, l’esclavage des générations suivantes. Nous sommes peut-être aujourd’hui les derniers hommes libres et si nous ne faisons rien pour empêcher cette dictature mondiale de détruire l’organisation sociale de notre planète, ce sera la fin.

3 commentaires:

  1. Espérons qu'un variant mortel ultra puissant fasse son apparition et décime la moitié d'Israel, ils le méritent.

    RépondreSupprimer
  2. Ils vont utiliser les vaccins Pfizer et al sur les prisonniers condamnés à mort.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.