vendredi 5 février 2021

Pédophilie : 11 ministres de Macron appartiennent à un club ultra-secret jadis présidé par Duhamel, le présumé pédophile

Une dizaine de personnalités ayant servi au gouvernement d’Emmanuel Macron ou toujours membres du gouvernement sont connus pour être membres du club secret Siècle, récemment présidé par Olivier Duhamel qui a été contraint de démissionner de ses fonctions en raison des accusations d’inceste et de pédophilie qui pèsent sur lui.
L’Affaire Duhamel met l’Exécutif très mal à l’aise et il y a de quoi. En effet, le 26 janvier dernier, Lecourrier-du-soir.com, en se basant sur une information du journal Le Monde, avait révélé la grosse inquiétude qui règne au cœur de l’Elysée suite à l’affaire Olivier Duhamel accusé d’inceste et de pédophilie.

http://

D’après Le Monde, Edouard Philippe et des personnalités très proches de Macron ayant des liens très étroits avec Olivier Duhamel tentent d’étouffer le scandale à tout prix. Depuis bientôt un mois, l’Affaire, qui a reçu un retentissement mondial, secoue la classe politique française et menace de faire tomber des têtes.
Et l’affaire n’en est pas à sa fin car une nouvelle révélation qui vient de surgir risque de ternir sérieusement l’image de l’Exécutif. La révélation met en relief les liens très étroits entre Olivier Duhamel, qui a rejoint Emmanuel Macron peu avant le second tour de la présidentielle 2017 et l’entourage du président de la République.

Résultat de recherche d'images pour "caricature pédophiles"  En effet, d’après Capital.fr, 14 personnalités (ministres et ex ministres) du gouvernement d’Emmanuel Macron sont membres du Siècle, un club ultra secret où la consigne est très claire : ne rien répéter de ce qui se dit dans leurs dîners”. Le club élitiste, fondé en 1944, a été présidé par Olivier Duhamel.
Les noms ont été dévoilés. Il s’agit de : Edouard Philippe (l’ancien Premier ministre), Muriel Pénicaud (ex-ministre du Travail), Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Éducation), Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur), Florence Parly (ministre des Armées), Élisabeth Borne (ministre du Travail), Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer), Emmanuelle Wargon (ministre déléguée au Logement), Amélie de Montchalin (ministre de la Fonction publique), Agnès Pannier-Runacher (ministre de l’Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (ministre des Transports), Franck Riester (ministre du Commerce extérieur), Clément Beaune (secrétaire d’État aux Affaires européennes) et Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée.
En dehors du monde politique, d’autres personnalités issues du monde des affaires et du monde littéraire sont aussi membres du Siècle. Parmi eux, il y a : Augustin de Romanet (PDG d’ADP), Nicolas Baverez (essayiste), Stéphane Pallez (la PDG de la Française des jeux) ou encore Philippe Wahl (PDG du groupe La Poste).
“En 2017, les Echos évoquait un annuaire comptant plus de 600 noms. Parmi les personnalités politiques y figurant à l’époque, on trouvait aussi Nicolas Sarkozy, François Fillon, Rachida Dati, François Baroin ou Nathalie Kosciusko-Morizet”, conclut Capital.fr. Cette révélation risque d’être un coup de massue pour l’Élysée qui, depuis le début de cette affaire, fait tout pour se laver de tout soupçon dans un scandale devenu carrément “Affaire d’Etat”.
Source
-------------------------------------------------------

Des religieuses allemandes «ont loué» des garçons orphelins à des hommes d’affaires pour des «Gang Bangs et Orgies»

Un rapport qui n’a pas été rendu public documente d’horribles actes de viol et d’abus sexuels sur de jeunes garçons qui ont été facilités par des religieuses appartenant à l’archidiocèse catholique de Cologne en Allemagne, selon le journal Daily Beast. Les conclusions de l’enquête, qui s’est achevée le mois dernier et découle d’un procès intenté par les victimes contre l’archidiocèse, n’ont pas été rendues publiques, mais le contenu du rapport aurait fait l’objet de fuites dans plusieurs médias.
Des sections du rapport de 560 pages prétendument vues par le journal Daily Beast détaillent comment des religieuses qui dirigeaient un couvent à Speyer, en Allemagne, entre les années 1960 et 1970, ont «loué» des garçons orphelins à des hommes d’affaires et à des membres du clergé, qui abusaient des enfants, parfois pendant des semaines, avant de les «renvoyer».
D’après les informations recueillies, certains des orphelins ont été forcés de participer à des «Gang Bangs et Orgies» avant d’être renvoyés au couvent où les religieuses les punissaient pour avoir «froissé leurs vêtements ou avoir été couverts de sperme».
Le rapport a conclu que 175 enfants, pour la plupart des garçons âgés de 8 à 14 ans, ont été maltraités pendant deux décennies. Certains des enfants ont été intentionnellement empêchés d’être adoptés ou placés dans un foyer d’accueil afin que les religieuses puissent continuer à les engager, selon l’enquête.
Cependant, l’enquête a refusé de blâmer directement les religieuses impliquées dans le programme de malades, arguant plutôt que les abus étaient le résultat d’erreurs de gestion «systématiques» et de la «clémence» accordée aux personnes accusées d’avoir participé à ces crimes abominables, a rapporté le journal The Beast.
Les détails ont été divulgués à la presse après que l’archevêché ait refusé de rendre le rapport public, exigeant que les journalistes qui ont vu les documents signent un accord de confidentialité. Tous ceux qui ont assisté à une conférence de presse annonçant la conclusion de l’enquête se seraient retirés, refusant de respecter les termes de l’Église.
L’archevêché de Cologne a déclaré qu’il avait retenu le rapport parce qu’il n’avait pas expliqué entièrement sa méthodologie. Cependant, l’évêque Karl-Heinz Wiesmann, qui dirige l’archidiocèse, a déclaré aux médias que le rapport sur les abus était «tellement criminel» qu’il ne pouvait être diffusé publiquement. L’évêque affirme qu’il a été tellement perturbé par le rapport qu’il a dû s’absenter de son travail pendant un mois après l’avoir lu.
Ces révélations choquantes surviennent moins d’un an après qu’une enquête distincte ait révélé que les autorités éducatives et le sénat de Berlin avaient soutenu et défendu le placement d’enfants en famille d’accueil sous la garde de pédophiles connus. Cette politique de 30 ans, qui a pris fin en 2003, a conduit à un certain nombre de cas graves d’abus, a découvert l’enquête.

Sources ici et  iciRésultat de recherche d'images pour "caricature pédophiles"

VOIR AUSSI :

-   Loi scélérate. Avec Macron, la France est devenue l'Eldorado des pédophiles
-   FRANCE. Ce que cache l’immonde "Loi Schiappa" légalisant la pédophilie
-   France. La chute d’un gourou de la bien pensance
-   Pédophilie: une victime trouve la solution
-   Une ex-mannequin est internée pour ses révélations sur la pédophilie et les sacrifices d'enfants pratiqués par les Illuminatis
-   Civilisation ? En Irlande, le ministre des enfants est un pédophile. En Ecosse, on enseigne la sodomie aux enfants
-   Affaire de pédophilie Olivier Duhamel : Jean Veil, le fils de Simone Veil, savait tout, pourquoi il n’a rien dit ?
-   Epstein et sa FRENCH CONNECTION
-   Général DELAWARDE : Voici comment Israël contrôle les USA, la France, et les autres pays occidentaux

Peut être une image de texte qui dit ’Le cabinet de conseil américain, McKinsey, recruté par Emmanuel Macron dans sa campagne de vaccination vient d'être condamné à payer 573 millions de dollars pour fraude dans la crise des opioïdes qui avait fait 52 000 morts aux Etats-Unis... OP McKinsey Settles for $573 Million Over Role in Opioid Crisis nytimes.com’

Hannibal GENSÉRIC  


2 commentaires:

  1. Déjà l'entreprise "République Française" société privée depuis 1947 n'a plus de Constitution depuis 2008. Pour le premier tour de l'élection de cette entreprise privée en 2017 le candidat Macron serait arrivé en quatrième position. Il faudrait donc diligenter une enquête à ce sujet. Macron n'est pas le Président de la France, seulement celui illégitime d'une corporation. Cette caste est aux mains des satanistes. Face à l'illégalité de cette association de malfaiteurs en bande organisée, il est du devoir de la gendarmerie de mettre fin à cette caste de criminels.

    RépondreSupprimer
  2. Les gendarmes ?? C est des outils des goyims a dispo du Talmud

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.