dimanche 21 février 2021

Biden congèle le Texas; par Israël SHAMIR

Congeler le Texas devrait entraîner l’érection d’un monument: en effet, Greta Thunberg et Bill Gates sauvent les Texans du réchauffement climatique en les transformant en glaçons. Voici, pour le réchauffement climatique général, le hareng le plus rouge jamais pêché dans le golfe du Mexique! Les Texans ont le vrai New Green Deal (le Nouveau Pacte Vert), qui coûte très cher tout en étant  incertain. Ce pacte  c’est : "On se les gèle et on paye le prix fort!" L'alternative verte  (énergie propre bon marché et abondante) est la matière dont les rêves d'AOC (Alexandria Ocasio-Cortez [1]) sont faits. Il est peu probable que cela fonctionne. Le vent et la mer sont une source d'énergie merveilleuse mais pas vraiment fiable pour le chauffage lorsque nous avons des températures inférieures à zéro.

 

La destruction des industries du pétrole, du gaz et du charbon (telle que prêchée par les Réchauffeurs Mondialistes) tuerait certainement beaucoup de gens, bien plus que son exploitation normale. La vague de gel au Texas [2] ne causerait qu’un petit inconfort si les fournisseurs locaux n’étaient pas menacés d’extinction et ne voulaient pas travailler sur l’infrastructure gaz-pétrole-charbon. Ils ne sont pas susceptibles d’investir s’ils sont avertis que ces travaux deviendront bientôt obsolètes, pour être remplacés par des éoliennes et de l’énergie solaire. Il suffit de comparer le mauvais état du Texas avec celui de la Russie, où les températures inférieures à -30 centigrades (-22 F) ne causent aucun inconfort aux citoyens, car les Russes n'hésitent pas à utiliser le gaz et le pétrole en plus de l'énergie nucléaire.

Si j'étais un conspirateur, j'accuserais l'administration Biden d'ingérence et de gel intentionnel des Texans Trumpistes. Je le ferais de toute façon comme vengeance contre eux car ils ont accusé Trump d’avoir propagé le corona. Washington n’a certainement pas essayé de forcer les fournisseurs d’énergie texans à fournir la chaleur dont l’État (dominé par les républicains) avait tant besoin. Mais le principal crime des Bidenistes est leur adhésion déclarée aux projets verts, basée sur leur croyance irrationnelle dans le mythe du réchauffement climatique [3].

Les Réchauffeurs ont complètement abandonné le terme. En effet, le terme «réchauffement climatique» n’a pas survécu à l’impact de la réalité. Vous ne pouvez pas convaincre un homme qui gèle qu'il fait trop chaud ou lui faire peur qu'il va faire plus chaud. C’est ainsi que les Réchauffeurs  parleraient du «climat». Le climat est une créature ludique; il fait des ravages avec le temps. Il faut oublier les mots mêmes de «réchauffement climatique», comme s'ils n'avaient jamais été prononcés; c’est le climat maintenant.

Alors, que le climat soit! Tout au long de notre longue histoire en tant qu'espèce, nous avons vécu dans un climat en constante évolution. On ne peut rien y faire, pour le meilleur et pour le pire, juste s’habiller en fonction de la saison. Je n'ai pas peur que les Réchauffeurs changent le climat. La pollution d'origine humaine est une pisse dans la mer, et les efforts de l'homme pour changer le climat sont également vains. Mais c'est sûr qu'ils peuvent nous rendre misérables avant de faire une brèche dans le climat.

Même la direction de la dérive climatique n'est pas certaine. Les Réchauffeurs (comme Greta [4]) disent que notre planète se réchauffe à cause du dioxyde de carbone (CO2) produit par l'humanité. De nombreux experts disent que la planète entre en fait dans la nouvelle ère glaciaire en raison de la diminution de l'activité solaire (ici), la connectant au minimum de Maunder ou au minimum de Gleissberg. En Israël, un expert populaire Chaim Noll dit que le vrai problème est la désertification, et que le CO2 est bon pour les plantes et empêche les zones semi-arides de se transformer en désert. D'autres encore disent que les changements sont parfaitement normaux; nous avons déjà subi de tels changements par le passé.

Nous ne savons vraiment pas avec certitude ce qui se passe et si nous pouvons ou devons faire quelque chose à ce sujet. Et maintenant, au moment du grand gel, Bill Gates a la témérité de publier son Manifeste du réchauffement, Comment éviter une catastrophe climatique par Bill Gates. Le livre a été fortement promu et a reçu des critiques loufoques, bien qu'il soit aussi ridicule que l'un des livres du même acabit. Gates veut que nous arrêtions de voyager (à moins que vous ne puissiez vous permettre un jet privé, comme celui de Gates), que nous arrêtions de manger de la viande (les vers devraient être assez bons pour le hoi polloi, ou la viande synthétique produite par les mêmes Gates) car les vaches qui pètent et péter réchauffe la planète. Connaissant sa capacité et celle de ses semblables à mobiliser les médias, je ne serais pas étonné qu’il réussisse à en convaincre l’Occident. Et n’importe quel désastre touchant le Texas producteur de viande apporterait de l’eau dans le moulin de Gates.

En plus d'être idiot, ce gars en sait trop! En 2015, Gates a lancé un «avertissement prémonitoire sur la menace d'une pandémie», explique un critique. Dans quelle mesure cela était-il «prémonitore» sachant que dans la même année 2015, Gates avait breveté un coronavirus assez similaire à celui qui a attaqué l'humanité en 2020? Peut-être est-il prémonitoire «pour la même raison que les incendiaires ont la connaissance la plus précoce des futurs incendies», comme le remarque Ron Unz [5].

Le site de vérification des faits me «corrige»:

Très bien, il a donc eu cinq ans pour amener sa «version affaiblie» à pleine puissance!

Maintenant, il promeut des plans qui rendraient notre monde inhabitable. Effacer le soleil est l'une de ses grandes idées. Gates veut répandre de la poudre métallique dans l'air pour que le monde entre dans les ténèbres éternelles. Pas de vaches qui pètent, pas de plages propices à la propagation de Covid: un monde froid, trop semblable au Texas en ce moment, c'est notre avenir si nous n'arrêtons pas ces salopards.

J'ai une preuve simple et claire que les Réchauffeurs ne croient même pas aux absurdités qu'ils prononcent. (Certains, comme la jeune Greta, ne comprennent même pas ce qu'ils disent.) Ils parlent de vaches qui pètent, mais ils ne mentionnent jamais la plus grosse vache qui pète: l'armée américaine, qui est plus grande que toutes les armées et les flottes du monde réunies et qui la plus grande empreinte carbone au monde. Greta et Gates n'ont jamais appelé à en réduire la taille, sans parler de son démantèlement, bien que dans le prisme de leur logique, tous les Américains devraient pouvoir manger des steaks juteux et conduire des voitures gourmandes en essence pendant cent ans simplement en mettant au rebut leur Juggernaut [6].

Leurs idées sont dingues. Pour passer aux voitures électriques, il faudrait détruire l'Afrique et l'Amérique latine, obtenir les éléments de terres rares (comme le lithium) pour les batteries. Les Africains et les Latino-Américains des terres dévastées seraient contraints de déménager en Europe et aux États-Unis, un gagnant-gagnant pour les magnats, mais perdant-perdant pour les peuples. J’ai écrit à propos du problème des mecs très riche. Ils veulent remodeler les humains, la planète Terre, notre avenir. Pourquoi? Parce qu'ils le peuvent. Ou ils pensent qu'ils peuvent.

Leurs projets grandioses représentent un réel danger, car les gens peuvent désormais faire plus que ce que ces riches peuvent calculer comme conséquences. Comme les Hécatoncheires, l'humanité a plus de muscle que de cerveau. Les gens veulent agir comme des dieux sans avoir l'intelligence de Dieu. Les Soviétiques (inspirés par Marx qui préférait les titans aux dieux olympiques) ont fait beaucoup de ces erreurs. Ils ont barré les rivières, détruisant des milliers de villages avec leur riche culture, et ont créé des mers peu profondes artificielles, un terrain fertile pour les moustiques. Les barrages sont devenus obsolètes assez rapidement; mais il n'y avait aucun moyen de renverser le projet: les terres étaient déjà ruinées. Certains des plus grands projets soviétiques réalisés grâce à d'énormes efforts de la population ont été donnés par Eltsine à ses amis oligarques juifs [7], et leurs immenses yachts sont les seuls résultats tangibles des efforts soviétiques. Jusqu'à présent, les Russes ne pouvaient que se sentir heureux que le plus grand de tous les projets soviétiques, qui consiste à faire couler les fleuves sibériens vers le sud en Asie centrale, ait heureusement déraillé par l'effondrement de l'Union soviétique.

Les sionistes, ces frères bâtards des bolcheviks russes [8], avaient aussi de grands projets. Ils ont décidé de sécher le marais au-dessus de la mer de Galilée, et ils l'ont fait. Mais ce faisant, ils ont détruit le sol, et ont finalement été contraints de restaurer le marais (lac Hula), avec des résultats très insatisfaisants.

Leur tentative d'éradiquer le coronavirus est un autre projet grandiose voué à l'échec. Israël est le leader mondial des vaccinations corona; les vaccins sont imposés aux gens; les non-vaccinés ne sont même pas autorisés à acheter de la nourriture. Les aéroports sont fermés; personne ne peut entrer ou sortir de la Terre Promise. Mais le virus est intelligent; il trouve son chemin autour du vaccin. L'ancien virus non vacciné pourrait tuer certaines personnes âgées jusqu'à 80 ou 90 ans. Le nouveau virus attaque les enfants . Les personnes vaccinées peuvent également attraper Covid, tout comme ma belle-mère, malgré deux injections qu'elle a dûment reçus. Les masques restent en vigueur, les écoles restent fermées, le nouveau tour des élections est prévu très prochainement, ne conduisant probablement pas à un meilleur résultat que les trois tours précédents.

Il suffit de comparer ce peuple ambitieux à la Suède, qui n'a pris pratiquement aucune mesure particulière pour lutter contre le virus, ET a un bien meilleur résultat. Les nouveaux chiffres montrent que les décès par corona en Suède sont parmi les plus bas d’Europe et que le pays est l’un des pays d’Europe qui a le mieux fait pendant la pandémie. Oui, les Suédois ont finalement été contraints en décembre dernier de prendre des mesures tout à fait inutiles, mais pas en raison d'une urgence médicale. Médicalement, ce n'était pas nécessaire, mais les pressions politiques sont devenues si fortes que le gouvernement a dû céder. La Suède a failli fermer ses frontières de l'extérieur, à moins que le gouvernement ne verrouille sa population, n'impose des masques ou ne fasse quelque chose.

La nature a ses propres voies. C'est insistant et persistant. Le coronavirus a réussi (selon ses propres termes) là où la grippe a été éradiquée. Ces deux virus occupent la même cellule évolutive. Les vaccins antigrippaux ont sauvé de nombreuses personnes de la grippe et préparé le terrain pour Covid. En Lombardie, en Italie, Covid est tombé dur sur les personnes âgées vaccinées contre la grippe; idem en Israël, où la vaccination contre la grippe était offerte à tous. J'attends avec horreur la prochaine menace qui sortira de l'abîme si le coronavirus est vaincu. Pendant ce temps, en Israël, il riposte avec une grande vigueur.

La lutte contre le dioxyde de carbone pourrait encore réussir et transformer notre planète en un désert gelé. Rester en dehors de ce combat ne demande pas d’effort. Nous avons entendu tant d’oiseux de mauvaise augure prophétiser l'apocalypse, et rien ne s'est encore produit. Ici vous pouvez lire une litanie de prophéties funestes qui ont échoué; et voici des conseils aux Réchauffeurs sur la façon de faire face à leurs échecs. Al Gore a déclaré en 2006 que d'ici dix ans, donc en 2016, nous devrions (aurions dû) périr si nous ne suivons pas ses ordres. Le conseil à un Réchauffeur sur la façon de faire face est "Les attaques doivent être ignorées ou évitées, pas engagées". Cette réponse est très similaire à celle pratiquée par les scientologues ou les Témoins de Jéhovah, pour une bonne raison: les Réchauffeurs sont en effet une secte, mais puissante.

Notre problème n'est pas tant la mauvaise volonté (et ici je ne suis pas d'accord avec mon estimé collègue Mike Whitney) mais le désir noble et naïf de sauver l'humanité d'un péril perçu. P.G. Wodehouse nous raconte l'histoire de quatre scouts qui, dans leur quête d'une bonne action, ont aidé une vieille dame à traverser la rue et en ont fait rapport à leur guide. Il fallait vous quatre pour cela, a demandé un guide étonné. Eh bien, elle a opposé une forte résistance, ont-ils répondu. Jusqu'à récemment, seuls les gouvernements jouaient à Dieu et c'était déjà assez mauvais. Mais maintenant, chaque Tom, Dick et Harry avec un milliard de dollars de plus dans sa poche veut sauver l'humanité.

Nous n'aurions pas cette obsession pour les droits des homosexuels mais pour des gens qui, comme Jon Stryker ne se contentent pas de vivre en concubinage avec leur amant (comme l'ont fait de nombreux empereurs romains) mais qui doivent nous sauver de notre homophobie et qui a quelques milliards de dollars dépenser là-dessus. Nous n’aurions pas de corona, si Gates était occupé à gagner son pain quotidien au lieu de maltraiter les chauves-souris chinoises. De plus, nous vivrions mieux si ces types étaient utilement employés.

Voici un graphique à regarder. Il représente la part de la richesse nationale américaine détenue par 0,1% des familles, soit 160.000 familles avec plus de 20 millions de dollars par habitant. Ils se la coulaient merveilleusement douce dans les années qui ont conduit à la Grande Dépression; ou plutôt, leur vie merveilleuse a provoqué la Grande Dépression. Alors que leur part diminuait, les Américains ordinaires ont eu la chance de réaliser le rêve américain. La vie était bonne pour les gars ordinaires jusqu'à la fin des années 70; puis Thatcher et Reagan ont réussi à renverser la vapeur, et depuis lors, la part des Gros Matous a augmenté et votre part a chuté, jusqu'à ce que nous soyons arrivés à l'état misérable actuel.

 

Ce graphique est tiré du travail de deux jeunes économistes de Berkeley, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman, qui l'ont mis à jour ici l'année dernière. La Vraie Gauche (j'aspire à ce sort) ne sont pas des amateurs de diversité politiquement corrects, mais des gens qui pensent que les riches devraient être maîtrisés. Les ressources porcines très riches; ils faussent la démocratie par leur lobbying et leurs ONG; et maintenant ils veulent sauver l'humanité, alors que c’est l'humanité qui devrait être sauvée d'eux. Naturellement, les riches n'aiment pas l'idée d'être taxés, et encore moins expropriés à la manière léniniste; c'est pourquoi ils ont inventé la fausse gauche des féministes radicales et les militants pour l'égalité raciale. Un bon chrétien accepterait de brider les riches: ce serait mieux pour leurs âmes. Qu'est-ce qu'un homme profite, s'il gagne le monde entier et perd sa propre âme, a demandé le Christ. Mais ce graphique prouve que réduire leur part n'est pas seulement bon pour leur âme, mais aussi pour notre bien-être. L'idée folle de la richesse de ruissellement peut être écartée en toute sécurité car elle ne fonctionne pas.

Assez de jouer à Dieu. Vivons paisiblement sur notre belle planète Terre et ne faisons rien de radical jusqu'au dernier moment. Démolissons tous les laboratoires produisant des armes biologiques et coulons du béton dessus. Laissez les chauves-souris vivre leur vie sans encombre. Réduisez l'armée américaine à la taille de n'importe quelle autre armée. Taxez les très riches jusqu'à ce que leur part de la richesse nationale tombe à 5 pour cent. Ostracisez Jeff Bezos et Bill Gates. Ouvrez les églises et les musées. Et bientôt les choses reviendront à la normale.

Source : Biden Freezes Texas
Par Israel Shamir
adam@israelshamir.net

February 20, 2021; The Unz Review

NOTES de H. Genséric

[1] Alexandria Ocasio-Cortez, également désignée par ses initiales « AOC », est réélue représentante de son district new-yorkais lors des élections de la Chambre des représentants de 2020.  Elle se dit intransigeante sur les questions climatiques. Elle plaide pour que les États-Unis passent d'ici 2035 à un réseau électrique fonctionnant à 100 % grâce aux énergies renouvelables, pour ainsi mettre fin à l'utilisation des combustibles fossiles. Elle appelle également à un « Green New Deal » américain, dans lequel le gouvernement fédéral investirait dans la construction à grande échelle, de projets d'infrastructure verts

[2] USA. TEXAS: Une opération géo-terroriste sous faux drapeau cause une catastrophe climatique sans précédent connu

[3] Tous les passés ne sont pas d’un intérêt équivalent pour deux raisons:
tout d’abord le phénomène qui nous intéresse maintenant se situe sur une échelle de temps très courte en regard de l’âge de notre planète : un siècle, cela fait 0,0000025% de l’âge de la Terre! Or si l’on peut avoir une bonne idée des conditions moyennes qui régnaient à la surface de la Terre il y a longtemps, on ne sait pas comment les choses évoluaient sur un siècle à cette époque là. Par exemple, on ne sait pas distinguer ce qui s’est passé entre -60.000.000 ans et -60.000.100 ans (ou entre -60.000.000 ans et -59.999.900 ans).
Durant ces 400.000 dernières années, et pendant toute l’ère quaternaire, la cause première des variations du climat n’a rien à voir avec l’humanité, si l’on excepte le dernier siècle et demi bien sûr. A l’échelle planétaire, le climat a surtout ressenti la variation cyclique de certains paramètres astronomiques de la Terre, qui ont modifié la quantité de rayonnement que notre planète reçoit du soleil.
Sur les 400.000 dernières années, ces variations astronomiques ont produit 4 cycles à peu près identiques, d’un peu plus de 100.000 ans chacun, pendant lesquels il a fait assez froid pendant presque 100.000 ans (température moyenne de la planète inférieure de 5° C à maintenant) puis nettement plus chaud (température moyenne de l’ordre de ce que nous connaissons maintenant) pendant 10 à 20.000 ans .
En particulier, sur les 400.000 dernières années, le maximum de la moyenne annuelle de la température est de 1 à 2°C au dessus de la moyenne actuelle (16 à 17 °C au lieu de 15) ; la dernière fois était il y a 130.000 ans.
Nous sommes déjà dans une période chaude pour l’histoire « naturelle » de notre climat. En toute bonne logique, nous devrions approcher de la fin d’une période interglaciaire et le climat devrait avoir naturellement tendance à se refroidir.
Une différence de quelques degrés de température moyenne n’est pas un changement mineur, loin s’en faut:
avec 5 °C en moins, le niveau de la mer avait baissé de 100 mètres environ (on passait à pied sec de France en Angleterre) et l’Europe du Nord était recouverte d’un énorme glacier.
Il y a 20.000 ans, au maximum glaciaire, lorsque la température moyenne était de 5°c de moins qu’aujourd’hui:
- Plusieurs kilomètres de glace recouvraient l’Amérique et l’Europe du Nord. La France ressemblait au nord sibérien actuel,
- L’Europe continentale était plus froide de 10 à 15°c mais l’océan tropical a peu varié,
- On passait à pied à sec de France en Angleterre, la mer étant plus basse de 120 mètres!

[4] Canular Climatique. Greta Thunberg = Pion des Rothschild et victime de ses parents
-  Climat et grosses nuées de pognon
-  L’hypocrisie au sommet du G20 par Israël Adam Shamir

[5] ESSENTIEL. Ron Unz: La catastrophe du coronavirus : un effet boomerang de la guerre biologique déclenchée par les États-Unis contre la Chine ?
-  USA. Opération TORCHE en CALIFORNIE = attentat sous faux drapeau
-  Opération TORCHE en Californie (II). Des compteurs SMART utilisés pour imploser des bâtiments

[6] Le juggernaut désigne en anglais et souvent métaphoriquement, une force qui ne peut être arrêtée et qui écrase ou détruit les obstacles en travers de son chemin.
Le Département de la Défense des États-Unis (ou DoD pour Department of Defense) est l’un des plus gros consommateurs d’énergie au monde, consommant à lui seul 93 % de la quantité totale de carburant du gouvernement américain. Au cours de l’année 2006, le DoD a utilisé près de 30.000 gigawattheures (GWH) d’électricité, pour un coût de près de 2,2 milliards de dollars.
Le ministère de la Défense utilise également 17 milliards de litres de carburant par an (soit 48 millions de litres par jour). En 2017, les émissions de dioxyde de carbone du DoD auraient représenté 59 millions de tonnes.
L’armée américaine compte plus de deux millions de personnes, 11 porte-avions nucléaires et 5350 avions (en 2017). Toute cette capacité et l'utilisation de la force militaire nécessitent beaucoup d'énergie, la plupart sous la forme de combustibles fossiles. Comme l'a dit le général David Petraeus en 2011, «L'énergie est la pierre angulaire de nos capacités de combat.». En effet, le DOD est le plus grand utilisateur institutionnel de pétrole au monde et, par conséquent, le plus grand producteur institutionnel de gaz à effet de serre (GES) au monde.
Les émissions militaires américaines sont, au cours d'une année, plus importantes que les émissions de nombreux pays. En 2017, par exemple, les émissions totales de gaz à effet de serre du Pentagone (installations et opérations) étaient supérieures aux émissions de gaz à effet de serre de pays industrialisés   comme la Suède, le Danemark ou le Portugal, et également supérieures à toutes les émissions de CO2 de la production américaine de fer et d'acier. S'il s'agissait d'un pays, le DoD serait le 49e pays le plus polluant au monde et se classerait au 58e rang mondial en matière de consommation d'électricité.

[7] Comment les juifs de Harvard pillent la Russie :
Les oligarques juifs de Russie, au moment où on a commencé à les appeler ainsi, ne se sont pas complètement échappés avec leurs pillages.
Voici une liste de certains de ces Juifs qui ont pillé la Russie et le statut qui en résulte:
1    Jeffrey Sachs: Après avoir été accusé d'avoir «tué» la privatisation de la Russie, il a été autorisé par Harvard à quitter discrètement son poste de professeur à la Columbia University de New York, dirigée par des juifs.
 2   Yegor Gaidar: En 1993, il a été attaqué par le peuple russe pour son alliance avec Sachs. Craignant une enquête de Poutine, il a fui la Russie et vit actuellement en Irlande.
 3   Boris Berzovsky: Après avoir saisi de nombreux organes de presse et une grande chaîne de télévision lors du pillage du début des années 90, Poutine l’a finalement rattrapé et a ouvert une enquête. Il s'est ensuite enfui en Angleterre.
4    Vladimir Gusinksy. Il a pris le contrôle de nombreuses banques russes lors des pillages. Il était le chef du Congrès juif russe. Maintenant en exil en Grèce, les tribunaux russes tentent de l'extrader pour ses relations commerciales douteuses.
5    Mikhail Khodorkovski: Il a acheté la majorité du capital de la compagnie pétrolière Ioukos pour pratiquement rien pendant le pillage. Poutine l'a rattrapé et mis en prison en 2005.
Source: Real Jew News

Pendant tout le temps du règne d'Eltsine (1991-1999) la majorité de ses conseillers étaient juifs.
Chef de l'administration présidentielle Filatov, Tchoubaïs, Volochine, la fille du président (une nouvelle position des autorités juives), Tatyana Dyachenko (par la loi juive - Halakha, comme la fille d'un juif - Juive - tous Juifs.
GOUVERNEMENT
Tous les ministres clés - juifs: Ministre de l'Economie - Yasin – Juif ; Ministre adjoint de l'Économie - Ourinson - Juif
Le ministre des Finances - Panskov – Juif ; Ministre adjoint des Finances - Vavilov – Juif ; Président de la Banque centrale - Paramonov - Juif
Ministre des Affaires étrangères - Kozyrev - Juif
Ministre de l'Énergie - Shafranik - Juif
Ministre des Communications - Bulhak - Juif
Ministre des Ressources naturelles - Danilov - Juifs -
Ministre des Transports - Efimov - Juif
Ministre de la Santé - Netchaïev - Juif
Ministre de la Science - Saltykov - Juif
Ministre de la Culture - Sidorov - Juif
MÉDIAS
Président des médias - Gryzounov - Juif
PRESSE
«News» - Golembiovskiy - Juif
"Komsomolskaïa Pravda" - Fronin - Juif
"Moskovski Komsomolets" - Gusev (Drabkin) - Juif
"Arguments and Facts" - Starks - Juif
"Work"- Potapov - Juif
"Moscow News" - Karpinski - Juif
"Kommersant" - Yakovlev (Ginsburg) - Juif
«New Look» - Dodolev - Juif
"Nezavissimaïa Gazeta" - Tretyakov - Juif
"Evening Moscow" - Lisin - Juif
"Literary Newspaper" - Udaltsov - Juif
"Publicity" - Izyumov - Juif
"Interlocutor" - Kozlov - Juif
"Rural Life" - Kharlamov - Juif
"Top Secret" - Borovik - Juif
TV & RADIO:
Télévision et radio, "Ostankino" - A. Yakovlev - Juif
Russian TV et Radio Company - Poptsov - Juif
1996-1999 - "Sept banquiers".
Toutes les finances de la Russie concentrées dans les mains de Juifs.
Un pays gouverné par sept banquiers :
1. Aven – Juif ; 2. Berezovsky - Juif, 3. Goussinski - Juif, 4. Potanine. 5. Smolensk – Juif ; 6. Friedman -  Juif ; 7. Khodorkovski -  Juif : 8 Roman Abramovich- Juif
Les listes de juifs dans le gouvernement soviétique de 1917 à 1939 sont presque similaires. Vous pouvez les trouver sur Internet.
Tout comme entre 1917 et 1939, entre 1991 et 1999, les rênes du pouvoir en Russie étaient fermement dans les mains de Juifs, et dans les deux cas, avec des conséquences catastrophiques.
La grande différence est que si, au début du XXème siècle, les Juifs au pouvoir étaient des adversaires idéologiques de l'Empire anglais, à la fin du XXème siècle et aujourd’hui, les Juifs en Russie sont pratiquement une extension de l'Empire anglo-sioniste.

[8] Les Juifs fomenteurs de la Shoah russe    
80% des révolutionnaires en Russie étaient Juifs. Les Juifs ont été les artisans de la révolution russe de 1917. (Réf. Dr. Angelo Solomon Rappoport, 1918)
Ceux qui ouvrirent la voie :
- Gesya Gelfman (juive) : criminelle responsable de l'assassinat du Tsar Alexandre II.
- Jacob Schiff (juif) : le banquier américain qui finança la révolution russe de 1917.

- Olaf Aschberg (juif) : banquier.
- Evno Azev (juif) : agent double.
-
Grigori Guerchouni : assassin professionnel.
- Alexandre Parvus (juif) : révolutionnaire professionnel.
-
Jacob Ganetski (Jacob Furstenberg) (juif) : larbin de Lénine.
- Les moteurs de la révolution de 1917 :
- Léon Trotski (juif) : révolutionnaire professionnel.
- Lev Kamenev (juif) : révolutionnaire professionnel.
- Grigory Zinoviev (juif) : L'apôtre de la terreur socialiste.
- Iakov Sverdlov (juif) : Assassin du Tsar et de sa famille.
-
Grigori Sokolnikov (juif) : ministre des finances de Juifs bolcheviques.
- Karl Radek (juif) : dirigeant socialiste.
- Maxim Litvinov (juif) : issu d'une famille de banquiers juifs, ministre des Affaires étrangères bolchevique.
- Adolf Joffé (juif) : commissaire du peuple aux Affaires étrangères.
- Moïsseï Ouritski (juif) : chef de la Tcheka de Petrograd et grand criminel.
-
Moïse Volodarski (juif) : assassin en gros.
- Lazare Kaganovitch (juif) : assassin en gros.
- Les exécuteurs zélés :
- Guenrikh Iagoda (juif) : le plus grand meurtrier juif du 20è siècle.
- Martyn Latsis : l'exterminateur de la bourgeoisie.
-
Jacob Agranov (juif) : "S'il n'y a pas d'ennemi, il faut en créer".
-
Iakov Iakovlev (juif) : exterminateur de la paysannerie.
- Semyon Dimanstein (juif) : rabbin promoteur de la région juive "autonome", donc sioniste.
-
Alexandre Lozovski (juif) : chef syndicaliste et fondateur du Comité antifasciste juif.
- Jacob Yourovski (juif) : criminel ordonnant le massacre de la famille impériale.
- Yakov Davydov (juif) : chef du Département des affaires étrangères de la Tchéka 1921-1922, le premier chef du renseignement extérieur soviétique.
- Solomon Mogilevsky (juif) : chef du service de renseignement extérieur.
- Mikhail Trilisser (juif) : espionnage et contre-espionnage en tous genres.
- Abram Slutsky (juif) : celui qui traquait les opposants à l'étranger.
- Sergey Spigelglas (juif) : chef par intérim du service de renseignement extérieur soviétique.
- Grigori Maïranovski : chimiste assassin.
-
Isaï Berg (juif) : inventeur des chambres à gaz ambulantes.
- Au Goulag :
- Naftali Frenkel (juif) : organisateur de l'esclavage dans l'institution du Goulag.

Bien-sûr tous les Juifs ne furent pas bolcheviques et tous les bolcheviques n'étaient pas des Juifs. Cependant incontestablement tout une génération de Juifs fut cancérisée par le pouvoir et donc participa à la Shoah anti russe qui fut commise à très grande échelle et jusqu'aux "grandes purges staliniennes" soviétiques de la fin des années 1930.
Des Juifs massacreurs et parmi les plus grands criminels de tous les temps, et qui se moquaient totalement de leur religion.
Cette génération de Juifs joua un rôle essentiel, pourtant ils n'étaient qu'environ 4% de la population russe. De plus, cette génération de criminels bénéficia, surtout aux États-Unis, d'un fort soutien et d'une réelle sympathie de la diaspora juive.

Hannibal GENSÉRIC

2 commentaires:

  1. Vous êtes tellement brillant que je n'ose faire de commentaire, je veux juste vous remercier d'oser nous informer intelligemment. Merci

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce partage et il est temps que le Maghreb aussi se mobilise pour retrouver sa souveraineté politique .Ces manipulations politiques relèvent du machiavélisme 😕

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.