mardi 22 juin 2021

60% des médecins américains refusent de se faire vacciner

La majorité des médecins refusent les injections, d’après une enquête de l’Association des Médecins et Chirurgiens américains (AAPS). Sur les 700 médecins ayant répondu à un sondage Internet de l’Association of American Physicians and Surgeons (AAPS), près de 60% ont déclaré ne pas être « vaccinés » contre le COVID.

http://

Cela tranche avec la déclaration de l’American Medical Association selon laquelle 96% des médecins en exercice sont totalement vaccinés. Cette enquête était basée sur un échantillons de 300 participants.
Aucune des deux enquêtes ne représente un échantillon représentatif de l’ensemble des médecins américains, mais l’enquête de l’AAPS montre que les médecins sont loin d’être unanimes pour soutenir la campagne de vaccination de masse.

Le directeur exécutif de l’AAPS, Jane Orient, dit qu’il est faux de prétendre qu’une personne qui refuse une injection est « anti-vaxx ». « Pratiquement aucun médecin n’est « anti-antibiotique » ou « anti-chirurgie », alors que tous s’opposent aux traitements qu’ils jugent inutiles, et nuisibles au patient, ou insuffisamment testés ».
L’enquête de l’AAPS a également démontré que 54% des médecins interrogés avaient connaissance de patients souffrant d’une « réaction indésirable importante ». Parmi les médecins non vaccinés, 80% ont déclaré : « Je pense que le risque des vaccins est supérieur au risque de la maladie », et 30% ont déclaré : « J’ai déjà eu le COVID ».

Parmi les autres raisons de refuser la vaccination, citons les effets à long terme non répertoriés, l’utilisation de tissus de fœtus avortés, « le côté expérimental », la présence de traitements précoces efficaces, les décès et les caillots sanguins.

Sur 560 médecins en exercice, 56% ont déclaré préférer proposer un traitement précoce du COVID.

Le personnel (en dehors des médecins) a été invité à participer à l’enquête. Sur un total de 5 300 participants, 2 548 se sont portés volontaires pour commenter les effets indésirables des vaccins dont ils avaient connaissance. Il s’agissait de décès, d’amputation, de paralysie, de morts nés, de troubles menstruels, de cécité, de crises d’épilepsie et de problèmes cardiaques.

« Le lien de causalité n’est pas prouvé. Cependant, bon nombre de ces incidents auraient pu donner lieu à une énorme indemnisation si la responsabilité des produits ou la faute professionnelle étaient apparus après la commercialisation d’un nouveau médicament », a déclaré le Dr. Orient. « Les fournisseurs de ces produits COVID sont protégés contre les poursuites judiciaires ».

Source

**************************************

Acide gamma-hydroxybutyrique et « vaccins » ARNm

http://

Qu’est-ce que l’acide gamma-hydroxybutyrique ?

L’acide gamma-hydroxybutyrique, ou GHB, est synthétisé à partir de l'acide gamma-aminobutyrique (GABA) dans le cerveau des mammifères. Le GABA subit une première étape de transamination effectuée par la transaminase GABA-T pour produire du semialdéhyde succinique, celui-ci est ensuite réduit en GHB par la semialdéhyde succinique réductase.

Les humains produisent naturellement des quantités infimes de GHB dans leur cerveau.

Effets de l’acide gamma-hydroxybutyrique sur le comportement

Si les quantités de GHB dans le cerveau sont artificiellement augmentées, soit par apport extérieur, injection ou ingestion, soit par activation interne de sa production, différents effets sont ressentis :

· Relaxation musculaire.
· Sensation de chaleur.
· Désinhibition et légère euphorie comparables à l'ivresse alcoolique.
· Sensation d'apaisement, de flottement et de tranquillité.
· Diminution de l'anxiété.
· Légère altération de la perception de l'environnement (adoucissement et embellissement de la réalité)
· Forte exacerbation de la sensibilité (libido, érotisme, tactilité).
· Sensation d'empathie.

Si les doses sont encore augmentées, un effet anesthésique apparait, les personnes deviennent dociles.

Quand le cerveau est soumis de façon prolongée à ce traitement, cela conduit à la dépendance physique.

Les symptômes du manque sont brusques et comprennent l'anxiété, l'insomnie, les tremblements, l'irritabilité, la sensibilité aux stimuli externes (bruit, lumière, toucher), tachycardie et crampes musculaires. Ces symptômes apparaissent de 1 à 6 heures après la dernière prise et disparaîtront après 2 à 21 jours en fonction de l’importance de la dépendance.

Vaccins ARNm et magnétisme

On observe en ce moment, principalement aux États-Unis pour l’instant, des phénomènes magnétiques aux points d’injection de certains vaccins ARNm, où des objets magnétiques restent "collés" sur les zones d’injection, à priori aimantés, ce qui implique la présence de particules capables de réagir à des champs magnétiques, mais aussi radioélectriques.

Vaccins ARNm et ondes radioélectriques

On peut raisonnablement envisager que des « Vaccins » ARNm, dont certaines « fonctions » seraient activées par des ondes radioélectriques, tels que la 5G, pourraient favoriser la production dans le cerveau d’acide gamma-hydroxybutyrique (GHB) et rendre docile les populations inoculées, voir dépendantes de zones couvertes par les antennes intelligentes de la 5G, sous peine de ressentir rapidement les symptômes du manque, par arrêt de la production de GHB.

Il est important de rappeler que ces nouvelles antennes 5G sont capables de suivre, de manière très précise, les personnes en possession d’un smartphone, ou de tout objet connecté, puce, etc.

Il est tout à fait envisageable que des signaux spécifiques soient émis depuis ces antennes, activant les particules magnétiques vaccinales qui atteignent le cerveau et qui déclenchent une surproduction de GHB.

Le contrôle des populations est ainsi obtenu en produisant à la fois une docilité chimique et une dépendance aux zones de couverture 5G.

----------------------------------------

4 commentaires:

  1. Ainsi le corps humain est devenu, grâce aux sorciers chimiques un aimant. Souhaitons qu'il restera suffisamment de gens sains pour traduire ces criminels en justice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après avoir lu ça je n'ai plus beaucoup d'espoir !
      https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/06/pouvoir-argent-controle-spirituel.html

      Supprimer
  2. alors ke faire avec tous ces moutons ghb--maitre panurge ne saura plus ou donner de la tete--peut-etre les donner a l islamiste radical--aaaaaaaaa

    RépondreSupprimer
  3. Le monde est à la croisée des chemins. La lutte entre le Vrai et l'ivrai. Le Bien et le mal. Mais dans tout ça la Nature est Juste et Vrai. La Sincérité émeut le Ciel. L'histoire a démontré que les voix de l'amour Vrai ont toujours été plus que VAINQUEURS. CA VA SE SAVOIR, C'EST QUESTION DU TEMPS.
    DIEU est vivant et juste.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.