mardi 25 mai 2021

Le vaccin Covid. Sourds, aveugles, morts cérébrales: 5.640 décès et 780.000 effets secondaires

La base de données OMS VigiAccess enregistre des milliers de décès et des centaines de milliers d'effets secondaires après les vaccinations ARNm. La liste des effets indésirables s'allonge de plus en plus. La question se pose également de savoir si la base de données répertorie bien tous les cas avérés d'effets secondaires.

http://

Wochenblick a déjà signalé à plusieurs reprises des effets secondaires graves et des décès documentés dans l'annuaire américain VAERS, ou dans la base de données européenne de l'EMA, (par exemple ici et ici ). Mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) collecte également des données sur les effets secondaires provenant de sources mondiales et les publie dans la base de données VigiAccess. Un blog scientifique examine de plus près cette liste d'effets secondaires depuis la fin du mois de mars et, comme on pouvait malheureusement s'y attendre, a découvert une myriade de décès et d'effets secondaires. Il est également particulièrement intéressant de noter que la liste déjà longue des effets secondaires possibles après une vaccination corona s'est encore allongée .

De plus en plus de morts chaque jour

Au 18 mai, VigiAccess comptait pas moins de 5.460 décès et un total de 780.073 rapports d'effets secondaires après une vaccination corona, selon le rapport sur sciencefiles.org. Du 4 au 18 mai, il y a eu en moyenne 73 décès supplémentaires par jour et 11.160 nouveaux cas d'effets secondaires par jour. Dans la période d'observation du 27 mars au 4 mai, il y avait encore 58 décès et 7.632 cas d'effets indésirables qui se sont ajoutés chaque jour. Le nombre de nouveaux effets secondaires signalés quotidiennement a plus que doublé.

http://

De plus en plus d'effets secondaires différents sont rapportés

Il est également inquiétant de constater que la liste des types d'effets secondaires signalés est désormais passée à 176 pages. Le blog surveille cette base de données de l'OMS depuis la fin du mois de mars, et au 27 mars la liste des types d'effets secondaires comptait encore 124 pages. Les vaccins controversés ne semblent pas causer d'effets secondaires spécifiques qui pourraient être attribués au sérum respectif, mais causer des dommages anarchiques.

Sourd ou aveugle après la vaccination

Les effets secondaires vont de la mort par insuffisance cardiaque ou mort cérébrale, à des symptômes plus bénins tels que la diarrhée ou les maux de tête. En particulier, apparaissent souvent la surdité, la cécité et l' insomnie. 497 cas de cécité et 153 cas de cécité unilatérale sont enregistrés. Il y a également 91 aveugles temporaires. La surdité a été induite chez 829 personnes vaccinées et l'insomnie a frappé plus de 9.030 patients depuis leur injection.

La liste de l'OMS est-elle complète?

Bien que la base de données VigiAccess enregistre des cas provenant de sources du monde entier, environ les deux tiers des enregistrements proviennent d'Europe, selon le rapport. Il est donc raisonnable de supposer que même ces nombres insensés de cas ne sont en aucun cas tous ceux qui sont affectés par les dommages de la vaccination. Si vous vous rendez également compte qu'il y a des gens derrière les «cas» et que vous considérez les conséquences pour quelqu'un qui, par exemple, devient aveugle après une vaccination, vous pouvez voir les tragédies sous-jacentes de tristes destins individuels. La vie après une vaccination corona peut soudainement sembler très différente - lourde d'énormes souffrances.

Source

-------------------------------------------------------------------

Le nombre de femmes qui perdent leur enfant à naître après avoir reçu le vaccin augmente de 2.000% en seulement 14 semaines

Les vaccins COVID tuent des bébés

On ne peut même pas imaginer la douleur ressentie par les parents après avoir perdu un bébé. C'est un cauchemar, et s'il vous plaît, ne laissez plus cela arriver.

Premièrement, arrêtez les vaccinations. Les dernières mises à jour nous ont choqués. De nombreux enfants à naître et nouveau-nés peuvent mourir si leur mère reçoit le vaccin COVID.

http://

Les femmes du Royaume-Uni sont horrifiées !

Le gouvernement a publié des rapports hebdomadaires sur les effets indésirables des vaccinations non approuvées. Le premier rapport couvrait les données du MHRA Yellow Card Scheme du 9 décembre 2020 au 24 janvier 2021. Le dernier rapport est le quinzième rapport à être publié. Il couvre les données du système de carte jaune MHRA du 9 décembre 2020 au 5 mai 2021.

Il y a 14 semaines, entre le premier et le quinzième rapport : L'augmentation choquante du nombre de mères qui perdent leur bébé à naître et leur nouveau-né en raison des injections de Pfizer ou d'AstraZeneca est horrible.

Voici le conseil du gouvernement suite à l'approbation d'urgence du vaccin Pfizer / BioNTech :

« Grossesse» : Il n'y a pas ou peu de données sur l'utilisation du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2. Les études de toxicité pour la reproduction animale  ne sont pas terminées. Le vaccin à ARNm COVID-19  BNT162b2 n'est pas recommandé pendant la grossesse. Pour les femmes en âge de procréer, la grossesse doit être exclue avant la vaccination. De plus, il faut conseiller aux femmes en âge de procréer d'éviter une grossesse pendant au moins 2 mois après  leur deuxième dose.

Le conseil comprend également des commentaires sur l'allaitement et la fertilité:

  • On ne sait pas si le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 est excrété dans le lait maternel. Un risque pour les nouveau-nés / nourrissons ne peut être exclu. Le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement.
  • Fertilité : On ne sait  pas  si le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 a un  impact sur la fertilité ».

Nous sommes choqués et dégoûtés… Les données ajoutées au programme de carte jaune de la MHRA jusqu'au 24 janvier 2021 montrent que 4 femmes ont fait une fausse couche après avoir reçu les vaccins Pfizer / BioNTech.

Deux femmes ont perdu leur bébé après avoir été vaccinées à Oxford / AstraZeneca.

Pourquoi ces femmes ont-elles reçu le vaccin malgré les conseils du gouvernement ?

Le quinzième rapport du gouvernement britannique utilisant les informations entrées dans le système de carte jaune de la MHRA jusqu'au 5 mai 2021, montre qu'il y a une augmentation de 1.700% depuis le 24 janvier du nombre de mères qui ont perdu leur bébé à naître / nouveau-né, après avoir reçu des injections de Pfizer. Il y a 66 fausses couches, 1 rapport de 1 décès prématuré de bébé, 3 cas de mort fœtale et 2 cas de mort à la naissance.

Le vaccin AstraZeneca a causé des dommages similaires. Au 5 mai, il y a une augmentation de 2.500% depuis le 24 janvier. Le rapport confirme que 52 mamans ont perdu leur bébé à naître / nouveau-né.

Il y a 50 rapports de fausse couche et 2 rapports de mortinaissance.

Devinez quoi… Le gouvernement a mis à jour l'avis initial :

4.6 Fécondité, grossesse et allaitement
Grossesse : L'expérience de l'utilisation du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 chez la femme enceinte est limitée.
Les études animales n'indiquent pas d'effets nocifs directs ou indirects sur la grossesse, le développement embryonnaire / fœtal, la parturition ou le développement post-natal. L'administration du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 pendant la grossesse  ne doit être envisagée que  lorsque les
bénéfices potentiels l'emportent sur  les risques potentiels  pour la  mère  et le fœtus.

Le JCVI annonce que toutes les mamans enceintes devraient recevoir le vaccin, malgré ces chiffres horribles.

Source

------------------------------------------------------------------ 

C’est officiel : le 1er juillet, l’Union européenne devient un immense camp de concentration

http://

Le passeport sanitaire devrait être officiellement mis en place à partir du 1er juillet pour circuler à nouveau entre les différents pays de l’Union.

En effet, un accord vient d’être trouvé entre eurodéputés et états membres sur le pass sanitaire qui permettra à l’aide d’un QR code d’indiquer que son titulaire a bien été vacciné, qu’il a passé un test négatif, ou encore qu’il est immunisé après avoir été infecté par le Covid19.[1]

Il ne faut pas se leurrer : cet « ausweis »[2] européen n’est rien d’autre qu’une permission de sortie de la prison européenne à ciel ouvert pour pouvoir à nouveau circuler entre les différents pays européens.

Il entérine ainsi la création d’Alpha+ et de bêta-, autrement dit, un gigantesque apartheid européen, selon qu’on aura été vacciné ou non.

Ce dispositif vient compléter tout un arsenal répressif et liberticide comme le traçage, le pistage, la géolocalisation, le flicage tous azimut, les confinements divers et variés, le port de la muselière, les couvre-feux et last but not least [3], la propagande des médias et la censure des réseaux sociaux.

Toute ressemblance entre ce nouveau naziland et son modèle ne serait que pure coïncidence. Alors qui donc peut encore croire qu’aujourd’hui, l’Europe c’est la paix ? Ne serait-ce pas plutôt la guerre ?

Une Europe en guerre contre ses peuples pour asseoir définitivement sa domination avant son effondrement économique programmé pour cette année, prélude au Grand Reset du dingue de Davos afin de mettre en place la monnaie numérique et le revenu universel, carotte de soumission totale de toute la classe moyenne, future classe zombie européenne.

Ce scénario de cauchemar n’empêche pas, bien au contraire, l’Euro-Kommissar Didier Reynders de comparer cet accord à l’élection d’un pape en tweetant, enthousiaste :

« Fumée blanche : nous avons un accord sur la proposition de la Commission de certificat européen Covid. »
« Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens », s’est-il félicité.

C’est vrai qu’il y a franchement de quoi se réjouir de ce « passeport » qui n’est rien d’autre qu’une simple permission de sortie de la prison européenne, prélude à un probable prochain sésame plus sophistiqué, du genre puce numérique sous-cutanée, version schwabienne transhumaniste du bracelet électronique actuel des prisonniers.

La Kommissar en chef, Ursula von der Leyen a elle, souligné que ce certificat serait « un élément clé sur la voie d’une reprise des voyages de façon sûre et aisée à travers l’UE. »

Autrement dit, le petit su-sucre entre deux coups de schlague sur le museau.

Mais laissons le mot de la fin à l’inénarrable porte-serviette au marché intérieur, Thierry Breton, dans un grand élan lyrique :

« L’Europe avance unie avec le certificat Covid numérique… Un signal fort pour le tourisme et la relance ! »

C’est sûr, avec tous les restaurateurs au bord de la faillite dont Klaus Schwab a prévu la disparition de 75 % d’entre eux, le tourisme va repartir sur les chapeaux de roues…

Une seule ombre toutefois à ce tableau mirifique : malgré le pass sanitaire, chaque citoyen pourrait se voir imposer une quarantaine. Car les 27, soulignant que celle-ci reste de l’ordre des compétences nationales, veulent se garder cette possibilité en cas d’apparition d’un variant.

Or, c’est bien connu, les variants ignorant les frontières, les quarantaines risquent fort d’être encore au menu européen malgré ce soi-disant pass pour la liberté. Le diable se cache dans les détails…

Ce pass sanitaire qui, rappelons-le, n’est rien d’autre qu’un acte de coercition caché à se faire vacciner est au menu du sommet des dirigeants européens des 24 et 25 mai à Bruxelles. L’accord devra être approuvé par le parlement à la prochaine session plénière du 7 au 10 juin à Strasbourg.

« Ce qui permettra une entrée en vigueur le 1er juillet » a confirmé l’eurodéputé espagnol Juan Fernando Lopez Aguilar, négociateur du parlement, lors d’une conférence de presse.

Nul doute que tous les kapos de cette désormais Union de l’Enfermement voteront tous le bras levé à l’unanimité pour valider cet ausweis avec enthousiasme.

Nul doute, pensent-ils, que tous les Européens vont accepter d’arrêter de vivre pour éviter de mourir.


  1. [1] francais.rt.com/international/86953-pass-sanitaire-eurodeputes-etats-membres-accordent-texte[]
  2. [2] « identifiant »[]
  3. [3] « enfin, mais pas des moindres »[]
Source
-----------------------------------------------------------------
VOIR AUSSI :

2 commentaires:

  1. L'Europe de Bruxelles c'est le 4ème Reich. Pour faire tomber ce fléau il faudra attendre le tsunami qui va arriver des Etats-Unis, car en arménien Biden signifie MENTEUR.

    RépondreSupprimer
  2. Les lois de l'UE (Traités ; GOPÉ) IRRÉFORMABLES sont au dessus des lois des Pays qui la composent. Si désobéissance ► sanctions Financières ! ! ! (art.48 TUE & art.2 TFUE).
    «Entre l'UE dictatoriale et la démocratie il faut choisir ! » Fr Asselineau, UPR le parti du FrExit.
    «L'UE est une prison dont il faut absolument sortir !, car on ne décide plus de rien : ayant perdu toute notre souveraineté dans l’UE» E. CHOUARD.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.