lundi 6 septembre 2021

Témoignage du Dr Hertoghe, victime du vaccin Moderna : accident vasculaire cérébral dans le cervelet

En février 2021, j’ai reçu une injection du vaccin Moderna en fin d’après-midi. Quatre jours et demi après l’injection de vaccin, tôt matin, pendant six heures, j’ai, à l’âge de 63 ans, eu des troubles importants de la parole (dysarthrie) constatés par au moins une vingtaine de personnes. Le surlendemain, un accident vasculaire cérébral (AVC, une zone de nécrose) dans le cervelet a été visualisé à la résonance magnétique (IRM), compatible avec mes troubles de dysarthrie.

• Une épreuve d’effort sur la bicyclette une semaine après l’épisode de dysarthrie montrait à sa fin une ischémie des ongles, indiquant une probabilité de microthromboses dans les poumons. Si des thromboses sont présentes dans le cerveau et les poumons, la possibilité qu’il y ait eu d’autres thromboses dans d’autres organes est élevée.

• Les autres investigations (CT scan du cerveau, doppler des artères carotides, Holter de 24 heures de la tension artérielle, Holster de 24 heures du rythme cardiaque, échographie du cœur, recherche de varices dans les jambes, etc.) n’ont rien montré d’anormal. Au contraire, ils ont montré un état vasculaire (des vaisseaux sanguins) proche de l’excellence tant dans le cerveau que dans les autres parties du corps investiguées : aucune sténose (rétrécissement) des artères, aucune plaque d’athérome, une tension artérielle et un rythme cardiaque normaux. La matière blanche du cerveau ne montrait aucune saleté, contrairement à ce qui est normalement le cas chez des personnes de mon âge. Rien qui pouvait expliquer cet AVC, hormis le vaccin.

• Dans le sang, le taux des dimères, qui sont des fragments de protéines venant de thromboses est devenu et reste élevé au-dessus de la normale (580-800), reflétant la présence de microthromboses continuelles surtout dans les capillaires (les petits vaisseaux qui donnent le sang aux organes), probablement dues à une hyperproduction de protéines spike, que provoque le vaccin pour stimuler la production d’anticorps.

• Plus de trois mois après le vaccin, des épisodes de fibrillation auriculaire et tachycardie ventriculaire, potentiellement dangereux (d’arrêt cardiaque) ont été mis en évidence dans des études plus poussées, montrant une atteinte du cœur, possiblement, mais pas certainement, due au vaccin

Après cet AVC :

– J’ai rapidement récupéré ma parole, mon intellect et ai (très) bon moral

– Physiquement, par contre,

 Mon apparence a vieilli de 5 à 10 ans en 5 mois

 Ma condition physique s’est progressivement détériorée tout au long des cinq mois après vaccin : fatigue chronique nécessitant un repos nocturne prolongé (8 à 9 heures) et deux siestes prolongées durant le jour (1 ½ à 2 heures/jour au total), performances sportives fort abaissées (Au jogging je cours nettement plus lentement. J’ai besoin de m’arrêter tous les 2 ou 3 km alors qu’avant je courrais facilement 12 km à bon rythme).

– J’ai eu beaucoup de difficulté à rapporter mon cas auprès des instances (les 8 applications – 4 différentes pour le patient, 4 pour le médecin — du site de l’agence fédérale belge des médicaments ne fonctionnaient pas). Ce n’est qu’après avoir insisté plus de 20 minutes au téléphone au centre Lepage (où j’ai reçu le premier vaccin et où personne ne semblait savoir comment rapporter des effets secondaires) que l’on a pu me donner un lien qui marchait pour faire un rapport.

– Je connais de nombreuses personnes qui ont eu des effets secondaires du vaccin, mais qui n’ont jamais rapporté ces problèmes aux instances gouvernementales.

– Actuellement, je suis régulièrement, comme médecin, sollicité par des patients qui présentent des effets secondaires importants après vaccin anti-Covid de Pfizer, Astra-Zeneca, Sinovac, etc. (thromboses, myocardite, colites sévères, cellulite inflammatoire des membres inférieurs, etc.). Parmi mes patients se trouvent les directeurs du plus grand hôpital privé d’Asie (un million et demi de consultations par an) qui disent être impressionnés par le nombre important de patients admis aux urgences et présentant des effets secondaires majeurs (hémorragies catastrophiques, paralysies faciales et des membres inférieurs et supérieurs, accidents vasculaires cérébraux, diarrhées impressionnantes, décès, etc.). Inutile de dire qu’ils refusent de se faire injecter quitte à devoir rester au pays, eux qui voyageaient beaucoup pour affaires avant le Covid !  Depuis deux semaines, je commence à récupérer mon apparence et mon énergie précédentes et j’ai bon espoir de continuer sur cette courbe ascendante.

Conclusion de médecin : le vaccin anti-Covid Moderna, comme probablement les autres vaccins anti-Covid, est encore dans une phase expérimentale et présente pour certains des risques non négligeables d’effets secondaires trop importants, dont certains peuvent être irréversibles comme l’AVC chez moi. Une part importante de patients ne devraient pas être injectés par ce vaccin.

Je tiens ici à témoigner comme médecin et patient d’un effet négatif du vaccin dont d’après moi, la fréquence de survenue d’effets majeurs dangereux est largement sous-estimée, peut-être à cause d’un manque de vérification et parce que la plupart des cas d’intolérance ne sont simplement pas répertoriés. Je tiens à affirmer qu’à mon avis tant le monde politique que le corps médical et pharmaceutique font tout leur possible pour endiguer ce grand problème de covid. Tant les personnes pro- que les anti-vaccins Covid et tous les autres sont des gens bien. Cependant, les décideurs ont peut-être été trop vite, se sont trop précipités à essayer de vacciner tout le monde et cette vaccination précipitée engendre d’autres problèmes potentiellement de longue durée, graves et inquiétants. Un débat serein médical et un re-questionnement sur l’opportunité et la sécurité de ces vaccins sont à mon avis urgemment souhaitables.

Sincèrement,

http://Dr Thierry Hertoghe

 

Mon fils a pris le vaccin et mort quelques jours après

Posted: 05 Sep 2021 03:29 AM PDT

« J’aime mon pays mais je n’ai plus confiance en mon gouvernement, mon fils a pris le vaccin et mort quelques jours après, la seule explication qu’on nous ont donné : inflammation cardiaque »
😢 pic.twitter.com/Evqpbb0xeA

— Bouchra W (@BouchraWilliot) September 2, 2021

Des citoyens vaccinés commencent à comprendre l'arnaque : « Je ne ferai pas ma 3e injection, ni aucune suivante ! »

Posted: 05 Sep 2021 03:10 AM PDT

Des citoyens vaccinés commencent à comprendre l'arnaque du #PassDeLaHonte et voient venir le chantage à la vaccination perpétuelle 🤨
« Je ne ferai pas ma 3e injection, ni aucune suivante ! » pic.twitter.com/Pij7xn0IfN

— Dimitri Jacques ✍ (@DimitriJacques) August 31, 2021

Posted: 05 Sep 2021 03:06 AM PDT

Les cours d’écoles "dégenrées" où les enfants sont parqués au milieu de copeaux comme des hamsters servant de cobayes à l’idéologie furibarde #EELV, c’est tout simplement "non" pour ce petit garçon ‼️

Cessons de faire de nos enfants, les otages des concepts les plus ineptes. pic.twitter.com/9TWomBiQjr

— N. Dupont-Aignan (@dupontaignan) September 5, 2021
Hannibal Genséric 


2 commentaires:

  1. Désormais pour se suicider on sait quoi faire: Moderna, Pfizer, ou Astrazeneca

    RépondreSupprimer
  2. "Les bombes nucléaires pourront tuer ceux qui ont faim, les malades, les ignorants.
    Mais elles ne pourront pas tuer la faim, les maladies et l’ignorance.
    Elles ne pourront pas non plus tuer la juste rébellion des peuples".
    " Fidel CASTRO "

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.