lundi 13 septembre 2021

G.B. 80% des décès dus au Covid-19 en août ont été vaccinés selon les données officielles de santé publique

Des preuves supplémentaires prouvant que le programme de vaccination contre le Covid-19 est un énorme échec ont été publiées, ce qui confirme que pendant tout le mois d'août, 80% des personnes qui seraient décédées du Covid-19 avaient été vaccinées contre la maladie.

Rappel / Avertissement : Partant du constat que l'on injecte les mêmes faux vaccins en Occident d'une part, et qu'il n'y a que la Grande Bretagne et les États-Unis qui publient les données relatives aux effets secondaires de ces faux vaccins d'autre part, si vous voulez retrouver ls chiffres relatifs à un pays ou à une région, il suffit de faire une simple règle de trois (nombre de personnes vaccinées).  Les conclusions que nous retirons des données britanniques ou américaines sont donc valables partout ailleurs en Occident. Gardez aussi à l'esprit que les chiffres officiels ne représentent que 1% à 10% des cas réels, selon les déclarations officielles. H. Genséric
-----------------------------------------------------------------

Jetez un œil au dernier rapport statistique Covid-19 publié par Public Health Scotland (PHS) le 8 septembre 2021.
Selon le tableau 16 du rapport entre le 28 août 2021 et le 3 septembre 2021, il y a eu 36 admissions à l'hôpital liées au Covid-19 parmi la population de plus de 60 ans non vaccinée, tandis qu'il y a eu 7 admissions sur la population partiellement vaccinée.


Cependant, il y a eu 299 admissions parmi la population de plus de 60 ans entièrement vaccinée, et le même schéma peut être observé pour les semaines précédentes jusqu'au 7 août 2021.
Au total pour la semaine du 28 août au 3 septembre 2021, il y a eu 271 hospitalisations parmi l'ensemble de la population non vaccinée et 423 hospitalisations parmi la population entièrement vaccinée. Si nous basons ces hospitalisations survenant après les semaines précédentes des cas confirmés alors nous pouvons calculer le taux de cas-hospitalisation.
Au cours de la semaine commençant le 21 août, il y a eu 15.047 cas confirmés parmi la population non vaccinée. Par conséquent, sur la base des chiffres d'hospitalisation non vaccinés de 271 dans la semaine commençant le 28 août, le taux d'hospitalisation est de 1,7%. Cependant, lorsque nous effectuons le même calcul pour les hospitalisations de la population entièrement vaccinée (423) et les cas (14.519), nous pouvons constater que le taux d'hospitalisation est de 2,9%.
Par conséquent, cela montre que les injections de Covid-19 augmentent le risque d'hospitalisation en cas d'exposition au Covid-19 de 70% (2,9%/1,7%) plutôt que de réduire le risque de 95% prétendument revendiqué par les fieffés menteurs que sont les fabricants de faux vaccins et les autorités.
Alors maintenant que nous avons montré, avec les chiffres officiels, que les injections de faux vaccins Covid-19 augmentent le risque d'hospitalisation plutôt que de le réduire, voyons si elles préviennent des décès comme le prétendent les autorités.
Le tableau 17 du rapport de Public Health Scotland donne le nombre de décès survenus en fonction du statut vaccinal.
Le nombre de décès par statut vaccinal entre le 5 août 2021 et le 26 août 2021 est le suivant :
    Population non vaccinée – 25 décès
    Population partiellement vaccinée – 6 décès
   
Population entièrement vaccinée – 92 décès

Cela signifie que la population non vaccinée n'a représenté que 20% des décès présumés de Covid-19 tout au long du mois d'août, tandis que les personnes entièrement vaccinées en représentaient 75%. Mais associez les décès partiellement vaccinés aux décès entièrement vaccinés et vous pouvez constater que tout au long du mois d'août, 80% des décès sont survenus parmi la population vaccinée. CQFD

Source

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.