samedi 16 novembre 2019

Assad compare le "suicide" du fondateur de White Helmets à EPSTEIN et à d'autres morts mystérieuses de haut niveau


Le président syrien Bashar Assad a rejeté l’histoire officielle des « suicides officiels » de Jeffrey Epstein(le riche prédateur sexuel juif agent du Mossad) ou celui du fondateur des « White Helmets », suggérant que des personnes comme eux, en savaient trop sur les riches et les puissants (en Occident) pour qu’on les laisse en vie.

Epstein "a été tué parce qu'il connaissait de nombreux secrets vitaux liés à des personnalités très importantes des régimes britannique et américain, et peut-être aussi d'autres pays", a déclaré Assad à la chaîne de télévision russe Rossiya-24 dans une interview accordée jeudi.
Assad a suggéré que le décès du délinquant sexuel condamné était analogue à la disparition inhabituelle du fondateur de Casques blancs, James Le Mesurier, qui aurait sauté par la fenêtre de chez lui, en Turquie. La police turque traite la mort de Le Mesurier comme un suicide.
"Ils sont devenus un fardeau une fois qu'ils ont joué leur rôle. Un besoin urgent de les éliminer est apparu une fois leur rôle rempli".
Assad faisait référence non seulement à Epstein et à Le Mesurier, mais également au dirigeant d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden - formé à l'origine par la CIA pour lutter contre l'Union soviétique en Afghanistan - et au dirigeant de l'État islamique (IS, ex-ISIS / ISIL), Abu Bakr al –Baghdadi... Tous ceux-ci "avaient été tués principalement parce qu'ils connaissaient des secrets majeurs", a déclaré le dirigeant syrien.
Alors que la mort d’Epstein était officiellement déclarée suicidaire, le médecin légiste américain Michael Baden jeta un pavé dans la mare officielle  quand il déclara que les os hyoïdes brisés du pédophile décédé provenaient probablement de strangulation. La mort de Le Mesurier, qu’on veut faire passer pour un suicide, ne convainc pas grand monde, y compris le président Assad qui pense que c’est le «travail des services secrets».
"Peut-être le fondateur des Casques blancs avait-il travaillé sur ses mémoires et sur la biographie de sa vie, ce qui était inacceptable. C’est une hypothèse, mais très sérieuse, car d’autres options ne me paraissent pas convaincantes pour le moment."
Le Mesurier a été qualifié d '«ancien agent du MI6» par le ministère russe des Affaires étrangères trois jours seulement avant sa mort, avec des «liens avec des groupes terroristes» au Kosovo. Assad a déclaré que son groupe des Casques blancs "fait naturellement partie d'Al-Qaïda" et a été pris en flagrant délit en train de "mettre en scène des attaques au gaz", comme le simulacre de Douma, utilisé par les États-Unis pour justifier une frappe contre Damas.


Les propres relations d'Epstein avec les services de renseignement ont fait l'objet de nombreuses spéculations, en particulier après qu'Alex Acosta, l'ancien procureur de la Floride, qui avait condamné Epstein à une peine symbolique de 13 mois de prison ouverte, malgré des accusations de trafic et d'abus sur des dizaines de filles mineures (non juives), car on lui a recommandé de «ne toucher à rien» parce qu'Epstein «appartenait au renseignement». L'ancien officier de renseignements militaire israélien Ari Ben-Menashe a affirmé qu'Epstein travaillait également avec le renseignement israélien, initié à ce job de chantage sexuel par l’intermédiaire Robert Maxuell, agent connu du Mossad et père de sa "petite amie" et proxénète-entremetteuse, Ghislaine Maxwell -
NOTES

L'étrange mort du fondateur des casques blancs, James Le Mesurier, laisse de nombreuses questions en suspens

Hannibal GENSÉRIC

3 commentaires:

  1. trump est aussi un criminel et doit paye ses crimes un jour comme tous ses predecesseurs .

    RépondreSupprimer
  2. AINSI KE PLUSIEURS PRÉSIDENTS DES USA ETC

    RépondreSupprimer
  3. Oui Andre Boran, tout le monde doit payer ses crimes un jour, y compris les crimes de lâcheté non-répertoriés & les vapeurs toxiques copieusement émises dans le grand champ morphogénétique de la race humaine - par ceux qui dénoncent & s'indignent derrière leur clavier sans pour autant lever le petit doigt pour aider leur prochain.
    Questions:
    - aurais-tu mieux fait que Trump en tant que président des Etats-Unis dans les mêmes conditions?
    - que fais-tu personnellement pour améliorer le sort de tes semblables?

    Laurent Toussai: les précédents présidents sont coupables de crimes innommables qui sont maintenant de notoriété publique - sauf quand on reçoit ses informations uniquement des medias aux ordres.
    Les précédents obéissaient (et obéissent toujours) à l'Etat
    Profond, alias Etablishment, Swamp, etc. Ils faisaient tous partie de sociétés secrètes. Pas Trump. Ecoutez son discours le jour de son élection. Il a tenu toutes les promesses de sa campagne (chose jamais vue dans la politique américaine ou d'ailleurs, d'ailleurs), les plus importantes à mes yeux étaient: "Aujourd'hui est le jour où le pouvoir quitte Washington DC et vous est rendu, à vous, le Peuple". "Les oubliés de la Nation ne le seront plus". "Nous allons drainer le Marais" (the "Swamp" - et c'est ce qu'il fait). "En Amerique, nous n'adorons pas le gouvernement, nous adorons Dieu", etc. Et chaque réunion de cabinet commence après une prière d'allégeance au Divin Créateur et à la demande qui Lui est faite de prendre les décisions justes. Du jamais vu.

    Est-ce que Trump est "parfait"? Comment pourrait-il l'être - et qui peut juger de ce qu'est la perfection dans un monde de cruauté, de trahison et mensonges constants?
    Est-ce que je suis d'accord avec toutes les décisions de Trump? Non. Il n'empêche que je reconnais qu'il oeuvre sans cesse pour le Peuple Américain, en dépit des abominables pièges & attaques avec lesquels il doit dealer depuis le 1er jour. Je crois l'avoir déjà dit, mais je le répète: les pressions exercées sur lui, y compris par des traitres à la patrie dans son propre gouvernement, sont si énormes que je me demande souvent comment il fait pour tenir encore debout. La fatigue lui fait certainement faire des erreurs, mais cet homme aime véritablement son pays et le Peuple dont il a la charge. Peut-être arriveront-ils finalement à l'assassiner - et beaucoup manifesteront alors leur joie - mais ce jour-là, la guerre civile se répandra dans tout le pays et les traîtres à leur patrie pourront à nouveau détruire le Peuple et les autres pays.

    Enfin bref. Il y aurait trop à dire et j'ai autre chose à faire. Mais j'y pense: il y a, entre autres, le webjournal de Radio-Québec (en Français donc) pour une autre approche sur Trump et ses stratégies: https://www.youtube.com/channel/UCxLJZvb6-tlvk5Lq_vyETOQ .

    Il y a mieux à faire que de cracher sur Trump. Il y a l'imposition sur le Peuple de la 5G qui conduirait (ou conduira, selon le courage ou la lâcheté des Peuples) à cette "intelligence artificielle" qui marquera la fin de l'Humanité telle que nous la connaissons.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.