mercredi 6 novembre 2019

Les néocons fidèles à Israël ont utilisé le 11/9 et la mort du faux Ben Laden pour justifier deux décennies de guerre


Dans les années 1990, l’Union soviétique s’est effondrée à la suite de l’arrestation du président soviétique Gorbatchev et de M. Eltsine par les communistes extrémistes servant de fantoche à Washington alors que les Américains et les Israéliens pillaient la Russie. Le scénario néo-conservateur pour redécouper le Moyen-Orient [au profit des juifs] avait été défini avant les événements du 11 septembre 2001.[1]
Les néoconservateurs ont déclaré qu’ils avaient besoin «d’un nouveau Pearl Harbor» pour pouvoir lancer des guerres au Moyen-Orient. Le bobard à servir comme couverture pour les gogos en Occident et ailleurs était « instaurer la démocratie au Moyen-Orient », mais le véritable objectif était d'éliminer les gouvernements qui entraveraient l'expansion d'Israël.

La principale cible d’Israël était les ressources en eau du sud du Liban. L’armée israélienne a tenté d’occuper le sud du Liban mais a été renvoyée en Israël par la résistance héroïque du Hezbollah. Israël en a conclu qu’il fallait utiliser son vassal américain pour détruirr l’Irak, la Syrie et l’Iran, les principaux alliés du Hezbollah. Une fois que la marionnette américaine aura vaincu la résistance à l’expansion israélienne, le Hezbollah n’aurait plus aucun soutien financier ni militaire et pourrait être attaqué en toute sécurité par l’armée israélienne, une force militaire servant uniquement à tuer des femmes et des enfants palestiniens non armés.[2]
Le 11 septembre était leur nouveau Pearl Harbor
Le général Wesley Clark, un général américain 4 étoiles qui était le commandant suprême des forces alliées de l'OTAN, a révélé à la télévision que 10 jours à peine après le 11 septembre, il se trouvait au Pentagone et qu'un général qui travaillait auparavant sous ses ordres a déclaré que la décision avait été prise    pour envahir l'Irak. C’était avant qu’aucun des liens présumés et non vérifiés entre l’Irak et le 11 septembre ne se dégage de la manipulation par les néoconservateurs des médias de la presstituée américaine.
En d'autres termes, l'invasion de l'Irak était planifiée bien avant le 11 septembre. Tout était prêt pour le lancement d'un faux drapeau.
Le général Clark a déclaré à la télévision quelques semaines plus tard, après le bombardement par le régime Cheney / Bush de l’Afghanistan, qu'il avait de nouveau vu son ancien subordonné au Pentagone. Le général a brandi une note qui "décrit comment nous allons éliminer sept pays en cinq ans, en commençant par l'Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et finir par l'Iran".
Le général Clark, avec 4 étoiles, était l'un des plus titrés. Il pensait pouvoir dire la vérité, mais sa révélation n'avait eu aucun effet. Je suis surpris qu’il n’ait pas été arrêté et torturé comme Julian Assange pour avoir révélé des «secrets classifiés».
Oussama ben Laden, un actif de la CIA [3] utilisé contre les Soviétiques en Afghanistan, et Al-Qaïda, un groupe de combattants soutenus par la CIA utilisé contre les Soviétiques en Afghanistan, ont été tenus pour responsables de l'attaque du 11 septembre, malgré le démenti de Ben Laden [4]. Tout le monde sait que de vrais terroristes revendiquent la responsabilité de tout ce qui se passe, qu’ils aient ou non quelque chose à voir avec cela. C'est la façon dont ils construisent leur mouvement. Cela n'a aucun sens pour le prétendu leader terroriste Ben Laden de nier une victoire sans précédent dans l'histoire sur la "seule superpuissance mondiale".
Selon des notices nécrologiques de partout au Moyen-Orient, en Égypte et dans Fox News, Oussama ben Laden est décédé des suites d'une insuffisance rénale et de diverses autres maladies en décembre 2001. J'ai publié les notices nécrologiques largement répandues sur mon site Web.
Oussama Ben Laden était un homme décédé deux fois. Sa mort en décembre 2001 n’a pas empêché le régime corrompu d’Obama de tuer à nouveau Ben Laden à Abbottabad, Pakistan, dix ans plus tard en 2011, quand Obama, dont le premier mandat catastrophique   menaçait sa réélection pour un second mandat, avait désespérément besoin d’un nouveau coup d’éclat salvateur.
On nous a présenté un Obama et ses plus hauts responsables alignés devant un écran de télévision en train de regarder l'équipe américaine SEAL tuer un faux Ben Laden non protégé. Cette fausse affirmation était une erreur, car tout le monde voulait que le film de la mort de Ben Laden soit rendu public. Quelqu'un n’avait pas pensé à l’événement de relations publiques. Comme il n'y avait pas de film, le régime Obama s'est retrouvé coincé. Une « correction » a été publiée. Il s’agissait d’un faux rapport de presse selon lequel Obama et son équipe regardaient un film montrant l'assaut des SEAL sur le complexe de Ben Laden. L'histoire de remplacement était qu'ils écoutaient les informations faisant état de l'attaque sur Ben Laden.
Encore d’autres problèmes ont émergé. La télévision pakistanaise a interrogé le voisin d'à côté du prétendu «complexe Ben Laden» à propos de ce qu'il avait vu la nuit au cours de laquelle les forces américaines du SEAL auraient atterri et auraient tué Oussama Ben Laden. Son corps aurait été jeté en mer à partir d'un porte-avions américain.
Le voisin a dit que trois hélicoptères avaient volé au dessus et qu'un seul avait atterri. La langue parlée par les soldats à partir de l’hélicoptère qui a atterri était le «pachtou», langue pakistanaise. Les Navy SEALS ne connaissent pas le pachtou. Il n’y avait aucun de Navy SEALs dans cette affaire.
Le témoin [ tout cela a été diffusé à la télévision pakistanaise avec des liens dans mes archives, en supposant qu'ils n'aient pas été effacés par Google ou un autre serviteur de l'Empire du Mal ] a déclaré que les occupants du seul hélicoptère qui a atterri sont entrés dans la maison de son ami, qui n'était certainement pas Ben Laden, et sont revenus après 20 minutes. Il a dit que lorsque l'hélicoptère avait décollé, il avait explosé. Il a dit qu'il n'y avait pas de survivants, que les parties des corps étaient partout. Il a déclaré que l'armée pakistanaise est apparue et a nettoyé la zone immédiatement de tout observateur. Le témoin a déclaré qu'aucun autre hélicoptère n'a atterri.
Le gouvernement américain a reconnu qu'un hélicoptère avait explosé et s'était battu avec le Pakistan pour ramener les restes de l'hélicoptère aux États-Unis. Le régime Obama a affirmé que d'autres hélicoptères avaient atterri et avaient amené l'équipe SEAL et le corps de Ben Laden à un porte-avions américain. Les témoins pakistanais sur les lieux ont déclaré que rien de tel ne s'était passé. Le seul hélicoptère qu'ils ont rapporté à la télévision pakistanaise est celui qui a explosé et il n'y a pas eu de survivants.
Alors, comment une personne s’est-elle échappée avec le corps de Ben Laden qui va être jeté à la mer par un porte-avions américain?
De nombreux problèmes résultaient de cette fausse affaire de fausses nouvelles du régime Obama.
Les 2.000 à 3.000 marins américains qui se trouvaient sur le porte-avions présumé, par lequel le corps de Ben Laden aurait été jeté en mer, ont écrit à la maison qu'il n'y avait pas eu d'enterrement de Ben Laden à partir de leur navire. Les porte-avions, comme tous les navires de la marine, ont des gens éveillés à toute heure du jour et de la nuit. Un navire ne ferme pas et ne va pas dormir d’un sommeil profond pendant lequel un enterrement secret peut avoir lieu.
En outre, comme le demandaient ceux qui disposaient de suffisamment d’intelligence, pourquoi le «grand cerveau» sans défenses avait-il été tué de façon insensée alors qu’il était supposé disposer de renseignements précieux? Pourquoi son corps a-t-il été éliminé au lieu d'être présenté comme preuve? Pourquoi se débarrasser de ce corps qui prouverait que la personne décédée il y a dix ans vivait toujours malgré une insuffisance rénale et était finalement traquée après une décennie et assassinée dans un pays étranger non soumis au droit américain? Les mandataires n'étaient pas intéressés par les questions, pas plus que le régime Obama.
Sans les médias, les Américains sont impuissants. Il n'ont aucune voix pour eux. La CIA savait cela et la subversion des médias américains par la CIA a donné à Washington un pouvoir total. Les seules explications que les Américains entendent sont celles d’un intense lavage de cerveau.
Nous avons ensuite appris que l’unité SEAL parmi laquelle l’équipe SEAL (ayant prétendument tué Ben Laden)  aurait été été chargée dans un hélicoptère datant   de l’époque vietnamienne, en violation de la règle interdisant de placer tous les membres d’une unité SEAL dans le même avion, et cet hélicoptère ancien non blindé a été abattu en Afghanistan avec tous les phoques tués.
Les familles SEAL ont senti que cette histoire puait. Avant leur assassinat, ils ont signalé avoir reçu des messages de leurs fils leur disant que quelque chose n'allait pas et  qu'ils se sentaient en danger. Ces familles voulaient expliquer pourquoi la règle interdisant de mettre tous les membres de l’unité SEAL à bord du même avion était enfreinte. Pourquoi ont-ils survolé un territoire hostile dans un hélicoptère antique et non blindé? J'ai rapporté cette information à l'époque. Elle a disparu des nouvelles depuis lors. Évidemment, les SEALs se demandaient les uns aux autres: «Étiez-vous dans la mission qui a eu Ben Laden?» Évidemment, personne n’y était. Washington a donc dû éliminer TOUTE l’unité SEAL.
Washington a exhibé un soi-disant membre de l’équipe SEAL qui a "tué Ben Laden" et l’a envoyé en tournée de conférences. Un livre a été écrit. Un film a été fait. Les médias presstitués ayant obéi à la CIA ont insisté sur la véracité de la fausse histoire. Les Américains crédules ont été heureux d’apprendre qu’Oussama Ben Laden avait été vaincu une seconde fois, une décennie après qu’il soit décédé des suites d’une insuffisance rénale.
Une population aussi naïve que l’Amérique n’a aucune perspective de discerner la vérité de la fiction. C’est un peuple perdu dont le destin est la tyrannie. Et ils penseront qu'ils vivent dans la vérité.


NOTES de H. Genséric

Hannibal GENSÉRIC

2 commentaires:

  1. La Lumière va l emporter contre celle de l ombre : du mensonge, du crime, nous ne sommes que de passage dans la matière et les sataniques vont retourner d où ils viennent pour purger toutes leurs infamies!!!

    RépondreSupprimer
  2. les juifs disposent de l'argent à profusion depuis l'antiquité et maintenant ils détiennent tous les moyens médiatiques ,donc ils tiennent tous les états sous leur coupe. aucune autre puissance n'a intérêt à attirer leur foudre sur elle. Donc ce qu'ils disent est parole d'évangile ...pas la peine de le répéter 1000fois
    le 11/9 Pearl Harbor et bien d'autres sont l'oeuvre des supposées victimes et tout le monde sait que c'est faut... mais...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.