vendredi 15 novembre 2019

L'étrange mort du fondateur des casques blancs, James Le Mesurier, laisse de nombreuses questions en suspens


James Le Mesurier, fondateur des Casques blancs affiliés à Al-Qaïda, connu comme un «organisme de secours» en Occident mais connu dans le monde entier pour avoir fabriqué des attentats d'armes chimiques sous fausse bannière en Syrie, a été retrouvé mort à Istanbul lundi dans des circonstances douteuses et déroutantes. et de nombreux points d'interrogation sont soulevés à propos de sa propre mort.

Le journaliste Ramazan Bursa affirme que la mort suspecte démontre clairement le lien entre les Casques Blancs (White Helmets) et les services de renseignement occidentaux et israélien, en particulier le MI6 britannique.
Les médias occidentaux oublient souvent le lien entre le M16 et les Casques blancs. Vendredi 8 novembre 2019, le ministère russe des Affaires étrangères a fait une révélation surprenante. Maria Zakharova, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a révélé que "Le cofondateur des Casques blancs, James Le Mesurier, est un ancien agent du MI6 britannique, connu dans le monde entier, notamment dans les Balkans et au Moyen-Orient. Ses relations avec des groupes terroristes avaient été rapportées lors de sa mission au Kosovo. "
Quelques jours plus tard, il a été retrouvé mort…
Bien entendu, Karen Pierce, représentante permanente du Royaume-Uni auprès de l'ONU, a démenti les allégations de la Russie, affirmant qu'elles étaient «catégoriquement fausses. Il était un soldat britannique », avant de décrire le mercenaire comme un « véritable héros ». L’affirmation selon laquelle il est un « véritable héros »est un choix de mots curieux, vu qu’il travaille depuis longtemps aux côtés de terroristes, comme Zakharova l’a bien souligné.
Il a servi dans la guerre de l'OTAN contre la Serbie pour défendre l'armée terroriste de libération du Kosovo (ALK) en 2000, qui a transformé le Kosovo, à l’image d’Israël [1]  en un paradis pour les passeurs d'héroïne et en une plaque tournante pour le trafic d'êtres humains, le prélèvement d'organes et le trafic d'armes.
Cependant, ce n’est pas au Kosovo qu’il acquiert sa renommée, mais plutôt par son travail douteux en Syrie.
Non seulement a-t-il créé et développé les Casques blancs, mais il a obtenu un financement important des gouvernements britannique, américain [2], turc, allemand, qatari, néerlandais, danois et japonais, et a contribué à collecter des fonds pour Indiegogo. Ses liens profonds avec l'armée britannique et sa vaste expérience de mercenaire au service des dictatures du Golfe ont fait de lui le personnage idéal pour établir un "groupe de secours" visant à légitimer les terroristes opérant en Syrie et à réclamer une intervention islamo-israélo-occidentale  de changement de régime.
Parallèlement aux liens qui unissent les White Helmets à des organisations terroristes et aux attentats par  des armes chimiques sous faux drapeau, le groupe joue également un rôle dans l’exécution de civils et dans l’utilisation d’enfants dans leurs campagnes de propagande. Le Mesurier était sans aucun doute un homme aux relations profondes et aux poches profondes, disposant de toutes les ressources dont disposent les agences de renseignement internationales et d'une expérience significative en matière de soutien aux terroristes dans les zones de conflit.
L'argument selon lequel les Casques blancs ne sont pas une équipe de défense civile (d'autant plus qu'ils n'ont jamais opéré dans des zones contrôlées par le gouvernement alors qu'ils prétendaient être neutres pendant la guerre) est évident. En dépit des déclarations colonialistes incessantes des Grands Médias Menteurs sur le fait que les Casques blancs sont une véritable organisation civile de sauvetage sans liens terroristes, le producteur de film syrien Kareem Abeed n'a pas été autorisé à assister aux Oscars pour soutenir son film sur les Casques blancs, "Last Men in Alep" (Les derniers Hommes d’Alep). Le gouvernement américain a officiellement rejeté sa demande de visa, car il avait été "déclaré inéligible à l'obtention d'un visa en vertu de l'article 212 f) de la loi sur l'immigration et la nationalité". ….
Bien que les Casques blancs aient joué un rôle central dans la campagne de propagande contre la Syrie à partir de 2013, ils n'ont désormais plus rien à défendre ni aucun but à servir, car ils opèrent uniquement dans des zones indéniablement contrôlées par des groupes affiliés à Al-Qaïda et d'autres éléments sionislamistes, dans une très petite région de la Syrie. Ils ne peuvent plus se présenter comme une organisation innocente qui aide uniquement les civils, car il existe désormais des preuves innombrables de leurs liens avec le terrorisme, les agences de renseignement étrangères et la manipulation d’images de propagande.
Si nous considérons que le fondateur des Casques blancs mort à Istanbul est un ancien officier des services de renseignements britanniques, nous voyons clairement qu'il s'agit d'un réseau d'organisations militaires, dans lesquelles les services de renseignements britanniques sont impliqués et appuyés par d'autres agences de renseignements.
Résultats de recherche d'images pour « James Le Mesurier »
Les Casques Blancs ont des liens étroits avec les services secrets américains, britanniques et israéliens. SITE est le site de la propagande du Mossad
La mort douteuse d'un ancien membre des services de renseignements britanniques vivant à Istanbul avec sa famille suscite la réflexion et doit soulever de graves questions.
Il est également déconcertant que cette personne soit basée à Istanbul. La mort de Le Mesurier aurait pu être rapportée comme la mort d'un citoyen britannique ou d'un ancien membre des services de renseignements britanniques. Cependant, les médias turcs l'ont rapportée comme la mort du fondateur des Casques blancs. En d'autres termes, les médias turcs semblent avoir tacitement reconnu que les Casques blancs n'étaient pas une organisation non gouvernementale innocente. Bien sûr, après l’invasion du nord de la Syrie par la Turquie, la relation entre Damas et Ankara s’est modifiée. L’approche de l’Occident face à l’invasion turque du nord de la Syrie a peut-être également joué un rôle dans le changement d’attitude des Turcs à l’égard des Casques blancs.
Un responsable de la sécurité a affirmé que Le Mesurier était tombé du balcon de son bureau à la maison. Son décès avait été traité comme un suicide présumé. Une troisième personne - un diplomate - a affirmé que les circonstances autour de sa mort étaient peu claires, selon The Sun. Cela se produit également lorsque le journaliste de la BBC, Mark Urban, a déclaré dans une série de tweets supprimés qu'il ne serait «pas possible» de tomber du balcon de Le Mesurier. "
Pour l’essentiel, personne ne sait pour le moment s’il s’agissait d’un meurtre, d’un suicide ou d’un accident. Cela n’a pas empêché les médias britanniques d’évoquer un lien possible avec la «campagne de diffamation en Russie» lancée vendredi et sa mort lundi. Cependant, lorsque nous regardons la manière dont l'incident s'est produit, tout laisse à penser que cet incident est un meurtre, étant donné que son visage était couvert de coupures, de fractures au pied et qu'il a été retrouvé mort dans la rue, selon les médias turcs. . La probabilité de meurtre devient plus forte.
La question se pose alors de savoir qui aurait pu le faire. Il est trop tôt pour dire qui l’a fait, et tout ce qu’il a dit ne peut être considéré que comme de la spéculation, mais l’Occident a une riche histoire en faisant disparaître ses agents quand ils ne sont plus nécessaires.
Les Casques blancs ne sont plus utiles en Syrie avec la victoire inévitable des forces gouvernementales sur les islamistes terroristes soutenus par l'Occident. Le danger que représentent les Casques blancs est plutôt une révélation complète sur la profondeur de leurs liens avec les agences de renseignement et les organisations terroristes du Golfe et de l’Occident. Bien que des révélations commencent lentement à émerger, Le Mesurier avait sans aucun doute une mine de connaissances sur de nombreux sales secrets liés à la Syrie et à la guerre impérialiste contre elle.
Source : The Strange Death of White Helmets Founder James Le Mesurier Leaves Many Questions to be Answered
Par  Paul Antonopoulos, Global Research, 2019
NOTES
Dans ce contexte, la décision du Président Trump d’assigner la bagatelle de 4,5 millions de dollars aux Casques blancs, annoncée la semaine dernière, fait montre d’une approche deux poids deux mesures dans la lutte contre le terrorisme.
«Je tiens à souligner que ces démarches, proches du proxénétisme, sont inacceptables», a mis en relief la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.
Traduction / Annotations : Hannibal GENSÉRIC

3 commentaires:

  1. It's not the First time that British SOE(Special Operations Excecutive act to have eliminated Agents, they did it in 2nd WW II regularly after they learned agents about Fakelanding area's for D Day these people got by accident captured by the Germans and got interrogated severely and told the Fake landing area's !

    RépondreSupprimer
  2. (Parle poliment andre boran. Tu es ennuyeux à la fin avec tes imprécations. Chaque fois - pas souvent il est vrai - que je peux venir ici, je tombe sur ta prose peu agréable. Les petites têtes te saluent).
    Hannibal, regarde cette vidéo de Trump concernant la helthcare et ce qu'il est en train de réaliser face aux monstres des labos pharmaceutiques: https://www.youtube.com/watch?v=Vm1X-O9cK30 . Et écoute comme il est exhausted. Cet homme oeuvre sans cesse contre le monstrueux deep state. Je pense que l'idée de financer les WH lui a été suggéré par quelqu'un de son gouvernement. Par qui, je l'ignore, mais si Trump savait, je crois qu'il ne le ferait pas. Il est obligé de déléguer et il est au bout du rouleau. Il a de nombreux documents à signer, et si une personne en qui il a confiance lui présente les WH comme un groupe de soutien aux civils, il signera les yeux fermés, parce qu'il a trop d'autres choses sur les épaules. Il a quand même viré le va-t'en-guerre Bolton.
    Mais il est bien seul, face à l'opposition anti-démocratique des démocrates, sans compter les dizaines de tentatives d'assassinat - qui ont échoué jusqu'à présent..
    (Et non andre boran, Trump n'est pas "le grand chef des terroristes". Les autres l'étaient, oui - ou plutôt, ils obéissaient à leur grand chef, celui dont on ne prononce pas le nom - mais pas Trump. Et avant de protester, renseigne-toi sur tout ce que Trump a fait pour le Peuple Américain en devenant président, alors qu'il aurait pu profiter d'une retraite tranquille et dorée avec les siens.

    RépondreSupprimer
  3. Lien non-valide dans le commentaire ci-dessus. Le revoici: https://www.youtube.com/watch?v=Vm1X-O9cK30 . S'il ne marche toujours pas, la vidéo est disponible sur la chaîne youtube de Golden State Times, et le titre est: "WE ARE TAKING DOWN THE DEEP STATE - Trump UNBELIEVABLE Speech on Healthcare at the White House".

    Une autre très bonne nouvelle: Deux-mille cent (2.100) enfants ont été libérés des cages dans des bunkers où nos prédateurs les avaient enfermés.
    Vidéo originale en Anglais: https://steemit.com/informationwar/@gomeravibz/2100-caged-children-liberated-and-saved-by-u-s-marines-and-navy-seals-from-deepstate-owned-underground-bases-in-california
    Traduction française ici:
    https://stopmensonges.com/2100-enfants-en-cage-liberes-et-sauves-par-les-marines-et-les-navy-seals-des-bases-souterraines-appartenant-a-deepstate-en-californie/

    Ceci a été possible grâce à Trump. Il se bat sur tous les fronts et sauver ces enfants destinés aux sacrifices s.t.niques ou à l'esclavage sexuel (il connaissait les perversions abominables de tous ces gens) était l'une de ses priorités dès le début de son mandat. Grâce à l'armée qui le soutient et à des partenaires dans d'autres pays, il participe dans une très large mesure à l'élimination de ce fléau. Les medias en parlent-ils - de ces enfants et d'autres qu'il a sauvé? Non..

    Merci de m'avoir lue, et plein de bonnes choses,
    -*-

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.