vendredi 1 novembre 2019

La pandémie Noahide


Selon Wikipédia, les lois Noahide sont "un ensemble d’impératifs qui, selon le Talmud, ont été donnés par Dieu comme un ensemble de lois contraignantes pour les" enfants de Noé ", c’est-à-dire toute l’humanité. Selon la tradition juive , les non-juifs qui adhèrent à ces lois sont réputés être des adeptes du noéidisme et considérés comme des justes Gentils qui sont assurés d'avoir une place dans le monde à venir. " Cela semble bien alors, d'autant plus que les lois elles-mêmes ressemblent à un Dix Commandements allégé. Je veux dire, même si la sanction pour chaque transgression est la décapitation [1], je peux renoncer aux tentations du blasphème et au culte des images taillées.
Cependant, les points de vue du rabbin Schneerson, fondateur du mouvement Noahide, me font réfléchir.
À savoir: "Nous n'avons pas de cas de changement profond dans lequel une personne est simplement à un niveau supérieur. Nous avons plutôt un cas de ... une espèce totalement différente.... Le corps d'une personne juive est d'une qualité totalement différente du corps des [membres] de toutes les nations du monde… La différence de la qualité intérieure [du corps]… est si grande que les corps seraient considérés comme des espèces complètement différentes. raison pour laquelle le Talmud affirme qu’il existe une différence d’attitude halakhique à l’égard des corps des non-Juifs [par opposition aux corps des Juifs]: «leurs corps sont en vain» ... Il existe une différence encore plus grande en ce qui concerne l »âme.  Il existe deux types d’âmes contraires: une âme non-juive provient de trois sphères sataniques, tandis que l’âme juive est issue de la sainteté. "
Il semble donc que notre place équivaudra à celle des Noirs dans des états du Sud de l’Amérique durant la ségrégation. Mais pourquoi s’inquiéter? Après toutes ces lois n'affectent qu'un culte juif marginal.
Correct? Et bien non.
En fait, les centres Noahide se développent dans le monde entier. Et ils sont composés presque exclusivement d'anciens chrétiens, supervisés par un rabbin visiteur. Leurs partisans indiquent clairement que les lois sont pour toute l'humanité. Que l'humanité les veuille ou non. Pour souligner leur omniprésence, les lois ont été officiellement introduites dans le système juridique américain par le biais du Public Law 102-14 et une campagne active est en cours pour les faire approuver par la Cour suprême des États-Unis, même - et surtout - en ce qui concerne la peine capitale Ne vous y trompez pas, les lois doivent être appliquées au monde entier, administrées par un tribunal rabbinique de Jérusalem.
Je n'ai aucune connaissance particulière des lois, mais je connais les éléments suivants:
Le plan pour leur mise en œuvre dans le monde entier est réel et bénéficie d'un soutien puissant, y compris celui du gouvernement israélien et des traîtres occidentaux tels que Kushner [2] et Von Rumpoy.
Les lois sont incompatibles avec le christianisme (d’où la réécriture de la Bible et du Coran sous le prétexte de «traductions améliorées»)
Résultats de recherche d'images pour « noahide laws chabad »
Elles sont étroitement liées à Chabad Lubavitch, au gouvernement mondial, au Troisième Temple et à diverses autres manifestations de l'eschatologie juive.
Ce sont de très mauvaises nouvelles pour les goyim.
Si vous souhaitez poursuivre sur le sujet, jetez un œil aux excellentes vidéos d'Adam Green sur Know More News, qui incluent un débat passionnant avec le fondateur de Jews For Jesus. Voici le lien Bitchute, ils sont aussi sur Youtube.

NOTES de H. Genséric

[1] Rabbi Yisrael Ariel : les non-juifs  qui refusent les sept lois noahides doivent être tués

Le Rabbi Yisrael Ariel n’est pas n’importe qui. Ce n’est pas un obscur rabbin « radical » de quartier. Il s’agit de l’une des plus éminentes autorités du judaïsme rabbinique actuel, en particulier du mouvement sioniste religieux radical. Né en 1939, il fut un élève de la Mercaz HaRav yeshiva du Rabbi Avraham Kook, la principale figure du sionisme religieux au 19e-20e siècles. Pendant la guerre des six jours, Ariel était soldat dans les brigades de parachutistes qui capturèrent le kotel, c’est à dire le mur occidental. Talmudiste fervent et sioniste radical, Ariel se présenta aux élections de 1981, en tant que numéro deux du parti ultra-nationaliste Kach. Le numéro un de cette liste était le célèbre terroriste juif, le rabbi Meir Kahane. Ce dernier fut le fondateur de la Ligue de Défense Juive. Dans les années 1970, il commit un certain nombre d’attentats mortels et d’autres tentatives. D’autres membres célèbres du parti Kach se signalèrent également par de semblables actes terroristes, le plus célèbre étant peut-être le Massacre d’Hébron en 1994, commis par Baruch Goldstein dans un contexte politique extrêmement tendu, et qui se solda par la mort de 29 personnes, essentiellement des palestiniens musulmans. Le parti Kach fut alors interdit. Toutefois, Baruch Goldstein et surtout Meir Kahane, demeurent des personnalités extrêmement respectées et tenues comme des modèles par toute une génération de juifs militants. Meir Kahane fut par exemple loué par des personnalités aussi diverses que Bob Dylan (qui fut toujours un fervent sioniste et partisan du mouvement Chabad Loubavitch), Mordechai Eliyahu (l’ancien grand rabbin de la communauté sépharade) ou encore Yaakov Yosef (le fils du grand-rabbin sépharade Ovadia Yosef) et Zvi Yehuda Kook, le fils d’Avraham Kook. Le mouvement KaCh a laissé une influence politique considérable dans l’ensemble de la droite du mouvement sioniste. L’idéologie kahaniste fut ainsi très importante dans le rapprochement des droites populistes sionistes (y compris dans la diaspora) avec les droites populistes américaines ou européennes. Le Rabbi Yisrael Ariel est lui aussi profondément marqué par cet héritage, qui a tout spécialement prospéré dans certaines colonies sionistes, d’autant plus radicalisées par leur voisinage direct avec les populations spoliées. Il est le fondateur du Temple Institute (Machon HaMikdash), une organisation en charge de préparer la construction du 3e Temple à Jérusalem. Ce projet est pris très au sérieux par la plupart des sectes talmudiques et par les plus hautes autorités rabbiniques. L’Institut a déjà reconstitué des vêtements de grand-prêtre, avec ChoShen et Ephod. D’autres individus ont déjà préparé certaines pierres de fondation, d’autres, des ornements ou des instruments de culte. Des protestants allemands, par exemple, zélés esclaves noahides, ont récemment offert une gigantesque menorah en or, qu’ils financèrent avec 120000 euros de donations. Ariel est aussi un fervent partisan de la formation d’un nouveau Sanhédrin. Tout ceci explique pourquoi, loin d’être une personnalité ostracisée dans l’état sioniste, Ariel est au contraire, comme nous l’avons dit, une personnalité extrêmement respectée. On peut le voir, ci-dessous, en février 2019, en compagnie du grand rabbin ashkenazi Yonah Metzger, venu visiter l’Institut du Temple.
Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.