jeudi 31 octobre 2019

L’antisémitisme est tout à fait respectable


Selon Einstein : « L’antisémitisme n’est rien d’autre que l’attitude antagoniste produite par les non-juifs face aux agissement de la juiverie. C’est une réaction sociale tout à fait normale. » Dans un article de Colliers Magazine, 26 novembre 1938, Einstein poursuit : « La juiverie a prospéré sur l’oppression et l’antagonisme qu’elle a toujours rencontré de par le monde. ».

Comprendre « l’antisémitisme » est essentiel à la compréhension de la condition humaine.

EINSTEIN-ANTI-SEMITISM-QUOTE 
Les Nazis ont donné de l’antisémitisme une mauvaise image. Peut-être était-ce là leur intention.
Leur propagande grossière, leur racisme et leur génocide l’ont rendu méprisable. Mais l’antisémitisme est issu d’une longue et importante tradition qui remonte bien plus loin que le Nazisme. Il a toujours représenté la résistance à une domination politique, culturelle et économique d’essence étrangère. Cette notion mérite réflexion.
Je commencerai par établir deux hypothèses
1.     La vérité est si simple, nous lui faisons face, pourtant nous refusons de la voir. La plupart des Juifs et des Chrétiens ne sont pas conscients que le Judaïsme n’est pas une religion, mais un culte satanique dissimulé derrière une façade religieuse respectable.
Le Judaïsme n’est pas défini par l’Ancien Testament mais par la Kabbale prêchant que Dieu est sans forme et inconnaissable. Ceci est l’essence même du Satanisme. La base de toute religion véritable est que Dieu est connaissable. Autrement comment peut-on obéir à sa voix présente au sein de notre âme/conscience ? Le kabbaliste déclare que Dieu est inconnaissable parce qu’il veut lui-même être Dieu. « Les Juifs » sont la manifestation physique de Dieu. Le Dieu « inconnaissable » est filtré jusqu’à que ce que sa volonté se manifeste par l’intermédiaire du Rabbin. La Kabbale est la base du Satanisme et de toute la pratique Occulte au travers de l’histoire. De plus en plus, le Satanisme remplace le Christianisme comme référence morale au sein de la société.
Le but des Juifs kabbalistes (Illuminati) a toujours été de détruire la civilisation Chrétienne, et ils y ont réussis. Aucun Juif vivant aujourd’hui ne devrait encourir le blâme pour la crucifixion du Christ. Mais cependant, depuis la crucifixion jusqu’à nos jours, le but de la juiverie organisée contrôlée par les kabbalistes, continue d’être l’éradication de la Chrétienté. Ils ont défini la résistance Chrétienne à leur propre décadence, comme de « l’antisémitisme », ne faisant en cela qu’invertir le bien et le mal tout comme bon Sataniste se doit de le faire.
Les Illuminati prévoient de créer un « super état mondial » voué à l’extension de leur fortune, de leur pouvoir et de leurs perversions. Avec l’aide des Francs-maçons non-Juif, ils se sont emparés de l’Occident et intronisent peu à peu l’humanité à leur culte satanique. J’ai démontré de manière multiple comment l’humanité est sataniquement possédée.
2.     Comme je l’ai fait remarquer, au sein d’un culte Satanique, le commun des adeptes ne sait rien de la véritable feuille de route. Ces derniers sont manipulés et dégradés par des arguments fallacieux et des platitudes (ex : la « tolérance », la « diversité », la « libération sexuelle »). Au sein d’un culte satanique les gens sont contraints et gardés sous surveillance. Les gens faisant preuve de conscience sont calomniés et traités de « haineux ». De plus en plus, les gens deviennent Juifs ou « haineux » s’ils ne parviennent pas à adhérer à leur ordre du jour. Dans un tel culte, la vérité ne compte pour rien. Seul le politiquement correct a de l’importance. Notre société ressemble de plus en plus à ce culte.
Lorsque je parle de faire revivre « l’antisémitisme », je ne parle pas en faveur d’une discrimination des individus Juifs comme moi-même. Je parle de s’opposer à quiconque – Juif ou non-Juif – représentant l’ordre du jour kabbaliste (Illuminati), qui est à présent embrassé par l’ensemble de l’establishment politique, économique et culturel Occidental, qui est entièrement contrôlé par la juiverie organisée et la Franc-maçonnerie. Que cela soit Desmond Tutu, Michael Gorbatchev, les participants aux réunions du Bilderberg. Beaucoup sont Juifs. La plupart ne le sont pas. Mais tous sont des kabbalistes, des satanistes et des vendus.
Le Nouvel Ordre Mondial est vraiment constitué de deux camps : les kabbalistes (les Illuminati, leurs agents et leurs électeurs) contre le reste de l’humanité. (Tout le reste n’est qu’un écran de fumé). Les kabbalistes comprennent les Francs-maçons de gauche comme de droite, les libéraux comme les socialistes, les féministes radicaux, les Néocons, les Communistes, les Sionistes, les activistes homosexuels – je pense que vous avez compris. Comme vous l’aurez probablement remarqué, ces mouvements ont tous été créés et sont perpétués par des Juifs.
3.     Je pense sincèrement que les Juifs se sentiraient libérés s’ils parvenaient à se dissocier du Judaïsme. Beaucoup ont déjà sauté le pas. C’est le Judaïsme qui est la source de l’antisémitisme. De surcroit, sur un plan personnel, le Judaïsme conduit à la dysfonction. Le projet de la juiverie organisée, vérifiable par tous ses méfaits à ce jour, est de reprogrammer l’humanité pour la mettre au service des Illuminati. Ils accomplissent cette monstruosité en détruisant les quatre piliers de notre identité humaine : la religion (Dieu), la nationalité, la race et la famille (théorie du genre). Leur but est qu’il n’y ait plus qu’une seule race, une religion, un seul genre et un monde uni au service des Illuminati. Un exemple récent de leur mondialisme exacerbé est la manière dont la juiverie organisée s’oppose frénétiquement aux mouvements nationalistes en Europe.
LE PREMIER ANTISÉMITE
Le premier antisémite fut Dieu lui-même. Lorsque Moïse lui déclara que les Juifs vénéraient un veau d’or : « Le Seigneur dit à Moïse : J’ai contemplé ce peuple et vu qu’ils étaient un peuple obstiné. Maintenant laisse-moi seul afin que je les détruise… » (Exode 32: 9-10)
Je ne sais pas ce qu’Abe Foxman (président de l’ADL) dirait des tendances génocidaires de Dieu. Dans tous les cas, les adorateurs de Baal sont aujourd’hui au pouvoir et Dieu devrait faire face à un Tribunal des Droits de l’homme pour sa déclaration antisémite sans équivoque.
Les grands prophètes de l’Ancien Testament étaient aussi tous antisémites. Jérémie a déclaré que les Juifs : « ne disent pas la vérité ; tant ils ont exercé leur langue à l’art du mensonge… » (Jérémie 9:5). Isaïe a expliqué que le Seigneur châtiera « les filles de Sion qui sont pleines d’arrogance, et marchent d’un port hautain en jetant des regards lascifs… » (Isaïe 3:16)
Jésus a rejoint le noble rang des antisémites lorsqu’il déclara aux Pharisiens : « Vous êtes de votre père le diable, et vous faites les désirs de votre père. Il était un meurtrier depuis le commencement, et n’était pas dans la vérité, parce qu’il n’y a aucune vérité en lui. Lorsqu’il prononce un mensonge, il parle seulement de lui-même : car il est un menteur et le père du mensonge. » (Jean 8:44)
Tout au long de l’histoire, les Juifs ont été critiqués par tout le Who’s Who de la Civilisation Occidentale. L’historien romain Tacite les condamna pour être à l’origine de la subversion de la religion, du pays et de la famille et déclara qu’ils étaient « les ennemis de toutes les races à part la leur. » George Bernard Shaw déclara : « Les Juifs devraient plutôt cesser d’être Juifs et commencer à devenir des êtres humains. »
Le musicien hongrois Franz Liszt déclara : « Ils vendent… les outils et les projectiles qui servent à détruire les fondation de la foi et de la morale. »
Le grand poète allemand Goethe dit : « Cette race industrieuse obéit à un grand principe directeur : tant que l’ordre règne, il n’a rien à gagner. »
Voltaire, le philosophe français, déclara : « la nation Juive ose faire montre d’une haine irréconciliable contre toutes les nations, se révolter contre tous les maitres ; toujours superstitieuse, toujours avide du bien-être d’autrui, toujours barbare – servile dans le malheur et insolent dans la prospérité. »
On ne peut pas généraliser sur tous les Juifs mais le critique américain H. L. Mencken était particulièrement dur envers la plupart. Il a déclaré que les Juifs « constituent la race la plus déplaisante qu’il est jamais vu. Ils sont dépourvus de la plupart des qualités qui définisse l’homme civilisé : le courage, la dignité, l’incorruptibilité, la simplicité, la confiance. Ils font montre de vanité dénuée de fierté, de volupté sans le moindre bon goût, de connaissance dénuée de toute sagesse… leur charité est principalement une forme mondaine de se faire valoir. »
Les Juifs ne sont pas au courant du projet suprématiste de leurs dirigeants kabbalistes. À la place, on leur dit qu’ils sont « haïs sans raison » ou parce que les gens ont besoin d’un bouc émissaire innocent à blâmer pour leur souffrance. L’antisémitisme est une « maladie irrationnelle » présente au sein de l’esprit des goyim. » De plus en plus, dans ce Nouvel Ordre Mondial sataniste, les gens sains sont dépeints comme malades.
Il est grand temps que les Juifs réalisent que le Judaïsme n’est pas du côté des anges, mais qu’il n’est pas trop tard pour s’en extraire.
Il est grand temps que les Chrétiens réalisent qu’ils se sont fait avoir par les plus grands tricheurs auxquels le monde a jamais donné naissance. Les Juifs ne sont pas « le peuple élu ». Leurs dirigeants sont des mégalomanes qui détruisent les nations, tuent des millions d’innocents et menacent le futur de l’humanité.
Il est temps pour nous tous de réaliser que d’être capable de critiquer les Juifs constitue une forme de test de notre propre liberté. L’antisémitisme fut banni et sévèrement puni dans la Russie Soviétique. Est-ce donc le genre de société au sein de laquelle nous voulons vivre ?
LA MESURE DE LEUR SUCCÈS
La conquête politique, économique et culturelle du monde par les Juifs kabbalistes et leurs alliés constitue en fait la véritable histoire des 500 dernières années, voire plus. (Les banquiers Illuminati sont à l’origine de l’impérialisme) Pourtant leur contrôle de la culture est tel que les gens sont complètement ignorants que cette conquête se soit produite. L’étiquette « antisémite » est une malédiction qui provoque la paralysie.
Si vous n’êtes pas antisémite, à la manière dont je viens de le décrire, vous êtes un opportuniste, une dupe ou bien les deux.
Les gens ne sont pas conscients du fait que toutes les guerres ont été conçues par les banquiers Juifs francs-maçons pour augmenter leur pouvoir et leur richesse, détruire leurs rivaux et faire avancer leur projet de gouvernement mondial.
Les gens ne sont pas conscients du fait que leurs « dirigeants » ne sont que des marionnettes et que les médias de masses sont des prostitués. Ils ne comprennent pas que les Illuminati ont sponsorisé le féminisme, l’homosexualité, la promiscuité et la pornographie, de manière à déchirer le tissu social (le mariage et la famille) et tout cela afin de diminuer toute résistance à leur tyrannie. Ils ne savent pas que le 11/09 et le reste ne sont que des attentats sous faux drapeau pour s’emparer de nos droits civiques et qu’ils persistent à mettre en scène de faux attentats pour confisquer nos armes.
En tant que Juif ethnique, le fils de survivants de l’holocauste qui ont perdu leurs parents, je reconnais qu’il existe des raisons fondées à l’antisémitisme passé et présent. Je fais partie de ces juifs ordinaires qui refusent de servir de bouclier humain, ou de victime sacrificielle, ou de bouc émissaire par la faute du projet secret démentiel et satanique de la juiverie organisée.

VOIR AUSSI :

Hannibal GENSERIC
 

N.B. 
Je rappelle à l'Inquisition franco-sioniste, que Henry Makow est d'origine  juive. Ne gaspillez pas l'argent du contribuable goy français  en le poursuivant pour antisémitisme.

1 commentaire:

  1. Je crois sincèrement que notre salut à tous viendra des juifs qui brûleront leur Talmud pour réintégrer l'humanité.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.