jeudi 3 octobre 2019

Bin Salman : "Aidez-nous à prendre le contrôle du Moyen-Orient et nous normaliserons nos relations avec Israël".


Le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman (MBS) s'est engagé à reconnaître et à normaliser officiellement les relations avec Israël si les États-Unis l'aident à "vaincre l'Iran et à prendre le contrôle du Moyen-Orient".

Ces déclarations, qui ont été révélées par un documentaire présenté par la chaîne PBS, samedi, dans l'émission Frontline, ont été faites par Bin Salman lors d'une rencontre avec le président étatsunien Donald Trump lors de sa célèbre visite à Riyad en mai 2017.
Martin Smith, le présentateur du documentaire, intitulé Le Prince héritier, a déclaré que Mohammad bin Salman voulait que Trump assure "l'aide des États-Unis dans la défaite de l'Iran tout en soutenant les ambitions du prince de devenir le principal acteur au Moyen-Orient. " [1]
En retour, Bin Salman s'est engagé à aider Trump et son gendre, Jared Kushner, à résoudre le conflit israélo-palestinien, pour reprendre les termes de Smith, qui fut le noyau de ce qui allait devenir le plan étatsunien pour régler la question palestinienne, connu sous le nom de "Deal of the Century".
L'analyste militaire du Washington Post, David Ignatius, cite le prince héritier saoudien qui a déclaré dans ce documentaire : "Je vois un Moyen-Orient où Israël en fait partie ... Je suis prêt à reconnaître et à avoir des relations commerciales avec Israël."
Ignatius a ajouté que la proposition de Bin Salman "a tenté l'administration étatsunienne et est devenue le point central du plan que Kushner continue de défendre".
Les relations israélo-saoudiennes ont connu un rapprochement étroit depuis l'arrivée au pouvoir de Bin Salman, au milieu d'informations faisant état d'une réunion tenue précédemment par Bin Salman, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et d'autres responsables du Golfe, sur un yacht en mer Rouge.[2]
En juin dernier, un diplomate saoudien a déclaré à Globes que la normalisation des relations entre l'Arabie saoudite et Israël ne serait "qu'une question de temps", reconnaissant l'existence de liens secrets entre Israël et les Saoudiens et que l'Arabie saoudite utilise les technologies israéliennes.
Malgré l'affirmation par le diplomate saoudien de l'engagement de son pays à l'égard du Président palestinien Mahmoud Abbas, comme lors de la récente rencontre d'Abbas avec le Roi Salman, ce dernier a réitéré son soutien au processus visant à empêcher tout processus de paix qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur la direction palestinienne. Cependant, le diplomate a reconnu que le roi Salman et le prince héritier faisaient pression sur Abbas "pour qu'il prenne au sérieux les développements politiques et économiques".
Bien que le ministre d'État aux affaires étrangères de l'Arabie saoudite, Adel Al-Jubeir, ait déclaré que son pays ne connaissait pas bien les détails du plan étatsunien visant à régler la question palestinienne, connu sous le nom de "Deal du Siècle", le diplomate saoudien a indiqué que cet accord présente un avantage important, car "il inclut une stratégie économique inclusive pour le développement de la région entière, et notamment la Palestine".
Al-Jubeir a exprimé la volonté de son pays d'investir des sommes importantes dans l'accord, "que les Palestiniens n'avaient pas rêvé d'obtenir avant". Ainsi, il a promu de nombreuses tentations avancées par les États-Unis, comme l'affirmation que l'argent permettrait d'atteindre "une réelle indépendance, une bonne éducation, et l'autosuffisance des secteurs de la santé et de l'industrie pour les Palestiniens".
par Middle East Monitor 3 Octobre 2019,
Middle East Monitor
Traduction SLT
NOTES

1 commentaire:

  1. l'histoire se répète ,hier au 19ème siècle les Saoudiens ont conclu un pacte avec les israéliens :Nous vous donnons la Palestine en contre-parti vous forcez les anglais à nous faciliter l'appropriation du Hidjez arabique.
    Aujourd'hui,ils disent toujours aux Israéliens forcez les Usa à détruire l'Iran et on vous promet l'ouverture de toutes les capitales arabes.
    et demain ...à reprendre -vos possessions ancestrales- au Hydjez

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.