mardi 30 avril 2019

Trump, Poutine et la mafia judéo-russe


Le véritable RussiaGate ne concerne nullement l'intervention russe dans l'élection de Trump, laquelle intervention n'a jamais eu lieu. Par contre, les relations plus qu'étroites entre, d'une part, Trump et son gendre Kushner, et, d'autre part,  la mafia judéo-russe d’obédience  Chabad-Loubavitch sont plus que convaincantes. Il en est de même pour Poutine : ses amitiés avec cette secte juive le mettent aux côtés de Trump et de Netanyahou. Tout cela est dans la droite ligne du programme du Nouvel Ordre Mondial juif. Inquiétant. H. Genséric
La mafia judéo-russe est étroitement associée à Chabad-Loubavitch, un mouvement hassidique. Bien que le mouvement Chabad Lubavitch soit souvent considéré comme faisant partie du judaïsme orthodoxe, il a souvent été condamné comme hérétique par les juifs traditionnels. Rabbi Eliezer Schach, 103; Leader des orthodoxes en Israël.
Comme introduction, vous pouvez lire d'abord :

SEMION MOGILEVICH
Natan Sharansky, président de l’Agence juive, a déclaré que Chabad Loubavitch était un lien essentiel pour le judaïsme soviétique au cours de la guerre froide. Source 
Shimon Peres a déclaré qu’il était à l'honneur de Schneerson que «le judaïsme en Union soviétique ait été préservé». Joseph Telushkin. Rabbi (Harper Collins, 2014), p. 566.
Ces juifs russes à Chabad-Loubavitch composaient une partie substantielle des «oligarques» notoires du pays.
Selon un rapport publié sur le site bancaire russe lanta.ru, près de 25% des 200 personnes les plus riches de Russie sont juives. Le rapport a révélé que sur les 200 milliardaires du pays, 48 sont juifs et possèdent une valeur nette combinée de 132,9 milliards de dollars. Parmi les 48 Juifs inscrits sur la liste, 42 sont ashkénazes [1] et ont ensemble une valeur nette de 122,3 milliards de dollars, alors qu'ils ne représentent que 0,11% de la population. Mikhail Fridman, le plus riche des Ashkénazes, a une richesse nette de 17,6 milliards de dollars et est le deuxième homme le plus riche de Russa. Les milliardaires ashkénazes comprennent Viktor Vekselberg (valeur nette de 17,2 milliards de dollars), Leonid Michelson (valeur nette de 15,6 milliards de dollars), German Khan (valeur nette de 11,3 milliards de dollars), Mikhail Prokhorov (valeur nette de 10,9 milliards de dollars) et Roman Abramovich (valeur nette de 9,1 milliards de dollars) . Source
Comme l'indiquait James Henry dans The American Interest, «l'un des faits les plus fondamentaux de la Russie moderne: son émergence depuis les années 1990 en tant que kleptocratie de classe mondiale, juste derrière la Chine en tant que source de capital illicite et de butin criminel, avec plus de 1,3 milliards $ de «richesses volées» off-shore en 2016. »
Pour les Russes ordinaires, cela était désastreux. Mais pour de nombreuses banques, banquiers privés, fonds spéculatifs, cabinets d'avocats et cabinets comptables, grandes entreprises pétrolières telles qu'ExxonMobil et BP, ainsi que pour des emprunteurs dans le besoin, comme la Trump Organization, la possibilité de se nourrir du butin de l'époque post-soviétique était une aubaine. . C’était le capitalisme des vautours dans son pire aspect. Le monde curieux des relations privées de Donald Trump en Russie.


Un article de 2012 dans le Jerusalem Post intitulé «Aux côtés de Poutine, une armée de milliardaires juifs» mentionnait notamment trois oligarques milliardaires russo-juifs proches de Poutine: Mikhail Fridman, Moshe Kantor et Lev Leviev. Sous Poutine, la Fédération hassidique des communautés juives de Russie (FJCR) ont acquis une influence croissante au sein de la communauté juive de Russie, en partie grâce à l'influence et au soutien d'hommes d'affaires proches de Poutine, notamment Lev Leviev et Roman Abramovich. Voir No love lost.” et Cracked De Beers.
Leviev est un citoyen israélien né en Ouzbékistan et fervent Chabad Loubavitch. Connu sous le nom de «roi des diamants», le gouvernement américain et les médias internationaux ont scruté Leviev, notamment pour son partenariat avec un groupe d'entreprises chinois censé avoir financé la Corée du Nord et son rôle éventuel dans le développement de colonies en Cisjordanie. Source Trump and His Advisors Are Connected to a Self-Professed Friend of Putin.. "
Chris Hutchins, biographe de Poutine, décrit la relation entre Poutine et Abramovich comme celle entre un père et son fils préféré. Abramovich (fervent Chabad Lubavitch) a été la première personne à recommander à l'origine à Eltsine de nommer Poutine comme son successuer.
Abramovich est président de la Fédération des communautés juives de Russie (qui est alliée à l’administration de Poutine) et fait un don en argent au mouvement Chabad. [M. Goldman. La piratisation de la Russie: la réforme russe en passe de devenir mauvaise. (Routledge, 2003). p. 132.]
Selon l’ancien officier du FSB Alexander Litvinenko, les services de renseignement et de sécurité russes contrôlent le réseau de la criminalité organisée du pays, Poutine se félicite du retour de la mafia russe.
En Russie, le crime organisé et les oligarques sont essentiellement  juifs
Peu de temps avant sa mort, Alexander Litvinenko, ancien officier du FSB, a affirmé que Simeon Mogilevich entretiendrait de "bonnes relations" avec Vladimir Poutine depuis les années 1990 et aurait des contacts avec Al-Qaïda, à qui il vendrait des armes. Listen: Alexander Litvinenko’s apparent warning before his death.
L'année de son assassinat, Litvinenko enquêtait sur des soupçons selon lesquels Roman Abramovich serait impliqué dans des affaires de blanchiment d'argent et d'achats illégaux de terres. Litvinenko enquêtant sur des allégations de blanchiment d'argent d’Abramovich, a annoncé le tribunal.
Les atouts les plus importants des liens de Trump avec  Chabad sont via son tristement célèbre gendre Jared Kushner
En 2015, le gendre et conseiller principal de Trump, Jared Kushner, qui entretient des liens étroits avec les Loubavitcheurs, a acheté à Leviev l'ancien immeuble du New York Times à Manhattan. Kushner, qui a épousé Ivanka, fille de Trump après sa conversion au judaïsme, était devenu ce que le Times qualifiait de «directeur de campagne de facto» de Trump. Trace Fixer dans la campagne de Donald Trump: son gendre, Jared Kushner.
Voir aussi : RAPPORT EXPLOSIF: la famille du Crime Kushner contrôle maintenant la Maison Blanche
Vidéo (en anglais)  : Faites la connaissance d’Avi Berkowitz, le protégé de Jared Kushner
Il était le principal propriétaire dans la société immobilière de sa famille, Kushner Companies, et selon Observer Media, éditeur de l'hebdomadaire en ligne New York Observer. Les Kushner sont des amis avec le Premier ministre israélien Netanyahou, qui est resté chez eux dans le New Jersey, dormant dans la chambre de Jared
Résultat de recherche d'images pour "caricature netanyahu chien trump"
Netanyahou est le "chien guide"
de l'aveugle Trump avec sa kippa
(NYT)

La fondation Trump a fait don de milliers de dollars à des institutions Chabad. Haaretz a également annoncé que la fondation des parents de Jared avait versé 342.500 $ à des institutions Chabad. sur une période de 10 ans. Reportage: Trump, les fondations Kushner ont fait don de milliers de dollars à Chabad.
«Israël n’était pas une discussion politique pour Kushner; c’était sa famille, sa vie, son peuple », a déclaré Hirschy Zarchi, rabbin à la Chabad House à Harvard, où Jared était membre. Pour Kushner, la politique israélienne peut être façonnée par le personnel. [2]
Le mentor de Trump, Roy Cohn (Cohen) [3], qui était également un consigliere (au sens maffieux), a présenté Trump à des clients maffieux tels que "Fat Tony" Salerno, chef de la famille du crime génois, et Paul Castellano, chef des Gambinos. Pour plus d’informations, voir «Quels étaient les liens de Donald Trump avec la Pègre?» Politico (22 mai 2016).
En 1987, Donald Trump acquit ses premiers intérêts dans les casinos avec 93% des actions de Resorts International, qui était une société écran de la CIA de lavage d’argent sale créée dans les années 50 par le chef de la CIA, Allen Dulles. Resorts International a une histoire sordide qui remonte au début des années 50, époque à laquelle elle avait été créée par une société écran de la CIA et du Mossad, créée dans le but de blanchir de l’argent les profits tirés du trafic de drogue, des jeux de hasard et d’autres activités illégales. Le 30 octobre 1978, le journal Spotlight signalait que les principaux investisseurs de Resorts International étaient Meyer Lansky, Tibor Rosenbaum, William Mellon Hitchcock, David Rockefeller et un baron Edmond de Rothschild. Voir comment Rothschild Inc. a sauvé Donald Trump 2016).
Trump s'est retrouvé dans une situation financière délicate lorsque ses trois casinos d'Atlantic City étaient menacés par une forclusion; il a été sauvé par le directeur général de NM Rothschild & Sons, Wilber Ross, que Trump nommera plus tard secrétaire au commerce.
Avec Carl Icahn, Ross a convaincu les détenteurs d’obligations de conclure un accord avec Trump qui permettrait à Trump de garder le contrôle des casinos. Ce que vous devez savoir sur Wilbur Ross le Secrétaire commerce, le partenaire milliardaire de Trump .
ross
Ross a eu des liens financiers directs avec plusieurs des principaux oligarques de Russie et de l'ancienne Union soviétique. En février 2017, le magazine Forbes classait Ross parmi les milliardaires du monde, avec une valeur nette de 2,5 milliards de dollars. Ross est vice-président et investisseur majeur depuis 2014 dans la Banque de Chypre, la plus grande banque de Chypre, l'un des principaux paradis offshore pour le financement russe illicite. Son co-président de banque a été nommé par Poutine. Depuis les années 1990, Chypre figure parmi les trois premières destinations offshore de l’argent sale de la Russie et de l'ex-Union soviétique, venant pour la plupart par l'évasion fiscale, la kleptocratie et le blanchiment d'argent. Les relations troublées avec le candidat proposé par Trump, Wilbur Ross.
"President" Trump Soho Launch Party
«Président Trump» avec les dirigeants de la mafia russe juive Tevfik Arif et Felix Sater
L’enquête menée par le Financial Times FT a montré que Trump s’associait au Bayrock Group, un promoteur immobilier new-yorkais fondé par Tevfik Arif, un nouveau venu aux États-Unis en provenance de la République soviétique du Kazakhstan. Le groupe «Eurasia» du «philanthrope» juif Alexander Mashevich était un partenaire stratégique de Bayrock.
Mashevich, qui détient à la fois des passeports Kazakhs et israéliens, a été président du Congrès juif euro-asiatique (EAJC), l'une des cinq branches régionales du Congrès juif mondial (WJC). ”
En tant que COO et directeur général de Bayrock, Tevfik Arif a embauché Felix Sater, fils du truand réputé judéo-russe Mikhail Sater. Le groupe Bayrock de Sater était basé dans la Trump Tower. Selon une requête certifiée de la Cour suprême des États-Unis, le responsable du FBI de Sater a déclaré que le père de Sater était un chef du syndicat du crime de Simeon Mogilevich.
Trump aurait personnellement vendu cinq condos distincts à Trump Tower à David Bogatin. Le frère de David, Jacob Bogatin, était le PDG d’une société frauduleuse, YBM Magnex International, qui est censé être un fabricant d’aimants industriels de classe mondiale ; elle a été fondée par Mogilevich.
Vyacheslav Ivankov, un autre lieutenant clé de Mogilevich aux États-Unis dans les années 1990, a également vécu pendant un certain temps à Trump Tower et aurait eu les numéros de téléphone et de fax privés de l'organisation Trump dans son répertoire personnel.
Le 27 janvier 2017, les Kushners ont invité Cohn, Steve Mnuchin (Département du Trésor) et plusieurs membres du cabinet du président pour un repas de Shabbat, en compagnie du rabbin Levi Shemtov, de la maison locale Chabad-Loubavitch, située à quelques pâtés de maisons. loin de chez eux. Wilbur Ross et son épouse, Hilary Geary Ross, du Département du commerce, et Hope Hicks, directeur des communications stratégiques, assistent également à la cérémonie.
 
Le rabbin Levi Shemtov dirige le comité central des rabbins de Chabad-Loubavitch.
Shemtov répond aux besoins gouvernementaux et diplomatiques quotidiens du mouvement international Chabad-Loubavitch, desservant Buenos Aires, Moscou et d'autres capitales. Shemtov se rend souvent à la Maison Blanche, au Pentagone, au département d'État des États-Unis et à d'autres lieux officiels à Washington. Il entretient des relations étroites avec de nombreux membres du Congrès américain, de hauts responsables de l'administration et des dirigeants de la communauté internationale, y compris plusieurs chefs de gouvernement., source : Sue Fishcoff. L’Armée du Rabbi. (New York: Knopf Doubleday, 2003), p. 185.
Source: 
TRUMP, RUSSIA, CHABAD AND SEMION MOGILEVICH

NOTES
VOIR AUSSI :
Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.