mardi 9 octobre 2018

Le grand rabbin de Russie tance Poutine pour avoir livré des S-300 à la Syrie


Selon The Times of Israël, le grand rabbin de Russie a déclaré que la décision de Moscou de donner à la Syrie des missiles anti-aériens avancés était une "erreur", dans une sèche et rare réprimande de la politique de défense de son pays, qui est censé être la Russie, et non pas Israël.

Berel Lazar, du mouvement Chabad Hassidique [1], a fait ces remarques jeudi lors d'une conférence organisée par le groupe culturel Limmud FSU à Sighet, en Roumanie.
"Je pense que c'est une erreur qui ne fera qu'augmenter les problèmes de la région", a déclaré Lazar, qui rencontre régulièrement le président russe Vladimir Poutine, au journaliste israélien Eli Mandelbaum à propos du transfert de missiles.
Le groupe de Lazar, la Fédération des communautés juives de Russie, s’oppose souvent aux manifestations d’antisémitisme en Russie et à certains aspects de la politique de la Russie à l’égard d’Israël, notamment son vote de 2017 en faveur d’une résolution des Nations Unies ignorant l’importance de Jérusalem pour les Juifs. Mais Lazar, qui a déclaré qu'il s'opposait à une participation excessive des dirigeants de la communauté juive à la vie politique russe, a rarement critiqué publiquement la Russie pour ses relations bilatérales avec Israël sur des sujets dépourvus de dimension religieuse.
Le rabbin, ressortissant italien devenu citoyen russe en 2000, a poursuivi en affirmant que son organisation et lui "parlaient de [la question de la S-300] avec le président", faisant référence à Poutine. "Nous expliquons, je dirais, la sensibilité de cette question à nos frères en Israël, à Sion, et nous espérons qu'Israël et la Russie pourront continuer à coopérer pour mettre un terme au terrorisme, à arrêter l'Iran et qu'Israël continuera à garder ses frontières et neutraliser toute menace avant qu'elle n'atteigne sa porte. "
Pendant des années, le lobby juif russe [1], Israël et ses alliés ont fait pression sur la Russie pour qu’elle ne donne pas à la Syrie et aux autres acteurs régionaux le système S-300, arguant que cela limiterait la capacité d’Israël à « neutraliser les menaces terroristes », alors qu’Israël est le premier Etat terroriste du Monde, puisqu’il ne respecte AUCUNE loi internationale. Israël, se  considère comme le patron du Nouvel Ordre Mondial, dont la capitale mondiale sera Jérusalem.[3]
Plusieurs centaines de personnes ont assisté à l'événement à Sighet, lieu de naissance d'Elie Wiesel, grand agent du Mossad,  et prix Nobel de la paix et survivant de l'Holocauste [4], décédé en 2016.

Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.