vendredi 5 octobre 2018

Syrie. La chasse aux terroristes par hélicoptère


Le pilote russe d'hélicoptère,   Yevgeny Seelev, raconte « la chasse libre » aux terroristes effectuée par hélicoptère, et les méthodes les plus insolites de camouflage et de tactiques nocturnes. vidéo

Selon Yevgeny Seelev, dans une interview avec le journal Krasnaya Zvezda, la «chasse libre» est l'une des tactiques de combat utilisées lorsque les pilotes détectent des cibles terroristes et les attaquent après avoir coordonné les actions avec leurs supérieurs. Le pilote a expliqué que cette façon de faire permettait à ses collègues de détruire de nombreuses cibles terroristes islamistes.
Après le débarquement de l'aviation russe en Syrie, les terroristes islamistes ont été contraints de changer de tactique et de se déplacer principalement de nuit. Cependant, selon Seelev, grâce aux nouvelles technologies, les pilotes ont pu atteindre leurs objectifs avec succès, même la nuit.
«Le système de vision nocturne fonctionne très bien, par exemple, avec le Mi-28, vous pouvez détecter une voiture à 15 km, avec le Mi-35, entre 6 et 7 km», a déclaré le pilote.
Les terroristes islamistes en Syrie étaient bien armés et entraînés par l’Occident et financés par les roitelets grassouillets et corrompus arabes. Ils ont attaqué des hélicoptères russes avec des canons anti-aériens et des mitrailleuses lourdes. Selon le pilote, les terroristes takfiristes ont emprunté des itinéraires peu connus et ont utilisé des méthodes inhabituelles de camouflage.
 «Une fois, nous avons détecté un camion imitant la couleur du désert, nous avons découvert que le véhicule avait été recouvert d'un mélange d'argile et de sable, et les terroristes ont souvent essayé de nous tromper en créant de fausses cibles», a rappelé Seelev.
Parlant des véhicules de combat russes, le militaire russe  a mis en évidence l'hélicoptère Mi-28.
«La Mi-28 a également beaucoup de marge de manœuvre, cet hélicoptère « voit » et tire à très longue distance. L'ergonomie de la cabine est meilleure, c'est-à-dire que l'équipage se sent à l'aise, ce qui est également important », a-t-il expliqué.
Selon l’interlocuteur du magazine, tous les types d’armes pour hélicoptères ont leurs avantages.
Par exemple, les roquettes sont les mieux adaptées pour tirer sur des cibles dispersées, les missiles guidés servent à éliminer des cibles spécifiques et les canons ont une portée plus courte, mais permettent plus de munitions et une cadence de tir plus élevée.
Le pilote est en Syrie depuis environ un an et a effectué plus de 200 vols au cours de cinq missions incluant, entre autres, la protection des avions près de la base aérienne de Hmeymim, des frappes aériennes et l’escorte de convois militaires.


Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.