dimanche 28 octobre 2018

Le discours du Rabbin REICHHORN


Le discours du rabbin Reichhorn est  un témoignage précieux sur la "Question Juive" depuis le XIXe siècle, telle qu’’on pouvait la comprendre en ce temps-là. Le grand public avait la possibilité de s’en informer grâce à de nombreuses publications, fruits de recherches érudites menées par des esprits libres et éclairés. Inutile de dire que tous ces écrits sont devenus pratiquement introuvables depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.

Contrairement à aujourd'hui, la liberté d’expression n’'était alors pas un vain mot, ce qui faisait croire un peu naïvement que, péril connu égale péril vaincu. C’était oublier que la secte des juifs avait déjà les moyens de redistribuer les cartes en plongeant les peuples d’Europe dans la boucherie de la Première guerre mondiale, comme Henry Ford en fut informé en décembre 1915 lors d’un voyage en mer avec des bellicistes juifs. C’est la même secte qui a plongé le Monde dans la Deuxième Guerre Mondiale, et qui a plongé actuellement le "Monde Arabe" dans des guerres fratricides d’autodestruction  en collusion avec la secte sœur des sionistes: les islamistes.

Dans son numéro du 1er juillet 1880, "le Comtemporain", grande revue parisienne, publiait un long article intitulé "Compte rendu de Sir John Readeliff sur les  évènements politico-historiques survenus dans les dix dernières années". C'était sur le discours du rabbin Reichorn, en 1869, sur la tombe du grand rabbin Siméon-ben-Jéhouda.
Résultat de recherche d'images pour "Rabbin  REICHHORN"Ce document a aussi été reproduit dans le livre " La Russie Juive ", de Calixte de  Vodsky, puis par "The Britons", Londres, " La Vieille France ( N° 214) et de nombreux autres journaux.
Dans son édition du 21 octobre 1920 (No. 195) La Vieille France a publié un document extrêmement important  dans lequel se trouve le passage suivant:

" Il existe une analogie frappante entre les Protocoles des sages de Sion et le discours du rabbin Reichhorn, prononcé à Prague en 1869 sur la tombe du grand rabbin Siméon Ben-Ihuda, et publié par Readcliffe, qui a payé de sa vie pour cette divulgation. Sonol, qui avait emmené Readcliffe pour entendre Reichhorn, fut aussi tué dans un duel peu de temps après. Les idées générales formulées par le rabbin sont pleinement développées dans les Protocoles '(publiés environ 35 ans plus tard)."
Il est parfaitement clair que l'oraison funèbre et les protocoles des Sages de Sion proviennent d’une seule et même origine. Les deux sont prophétiques, et le pouvoir juif qui a fait ces prophéties a pu mener à bien leur accomplissement. Il ne peut plus y avoir de doute quant à la puissance qui dirige le monde et y crée le désordre, et en même temps, en récolte tous les bénéfices. Depuis les débuts du 20è siècle,  la communauté juive a réussi, petit à petit, à réduire en esclavage tous les peuples chrétiens et musulmans de la terre. Il existe un complot pour le monde juif et il est maintenant complètement démasqué).
"Oraison Funéraire" du rabbin Reichhorn
Résultat de recherche d'images pour "Rabbin  REICHHORN"
"1. Tous les cent ans, nous, les Sages d’Israël, nous sommes habitués à nous réunir à Sanhédrin afin d’examiner nos progrès vers la domination du monde que Jéhovah nous a promis et nos conquêtes sur l’ennemi, le christianisme.
"2. Cette année, unis sur la tombe de notre révérend Simeon ben-Ihuda, nous pouvons affirmer avec fierté que le siècle dernier nous a rapprochés de notre objectif et que cet objectif sera bientôt atteint."
"3. L’or a toujours été et sera toujours le pouvoir irrésistible. Géré par des mains expertes, il sera toujours le levier le plus utile pour ceux qui le possèdent et l’objet d’envie pour ceux qui ne le possèdent pas. Avec de l’or, nous pouvons acheter  la plupart des consciences rebelles nous pouvons fixer le taux de toutes les valeurs, les prix actuels de tous les produits, subventionner tous les emprunts d’État et tenir ainsi les États à notre merci. "
"4. Déjà les principales banques, les échanges du monde entier, les crédits de tous les gouvernements sont entre nos mains."
"5. L'autre grande puissance est LA PRESSE. En répétant sans cesse certaines idées, la presse réussit à les faire accepter comme des vérités. Le théâtre nous rend des services analogues. Partout, la presse et le théâtre obéissent à nos ordres." (remplacer aujourd’hui théâtre par cinéma)
"6. Par l'éloge incessant de la RÈGLE DÉMOCRATIQUE, nous diviserons les chrétiens en partis politiques, nous détruirons l'unité de leurs nations, nous sèmerons la discorde partout. Réduits à l'impuissance, ils se prosterneront devant la LOI DE NOTRE BANQUE, toujours unie et toujours dévouée à notre cause. "
"7. Nous forcerons les chrétiens dans des guerres en exploitant leur orgueil et leur stupidité. Ils se massacreront et nettoieront le terrain sur lequel nous pourrons mettre notre peuple."
"8. La possession de la terre a toujours eu une influence et un pouvoir. Au nom de la justice sociale et de l'égalité, nous allons diviser les grandes propriétés; nous donnerons les fragments aux paysans qui les convoitent de toutes leurs forces et qui bientôt vont nous être redevables par le coût de les exploiter ".
Notre capital fera de nous leurs maîtres. Nous deviendrons à notre tour les grands propriétaires, et la possession de la terre nous assurera le pouvoir. "
"9. Essayons de remplacer la circulation de l'or par du papier-monnaie; nos coffres absorberont l'or, et nous réglerons la valeur du papier qui nous rendra maîtres de toutes les positions."
"10. Nous comptons parmi nous beaucoup d'orateurs capables de feindre l'enthousiasme et de persuader les foules. Nous les répandrons parmi le peuple pour annoncer les changements qui assureraient le bonheur du genre humain. Par l'or et par la flatterie, nous gagnerons le prolétariat qui se chargera d'annihiler le capitalisme chrétien. Nous promettrons aux ouvriers un salaire qu'ils n'ont jamais osé rêver, mais nous augmenterons également le prix des produits de première nécessité afin que nos profits soient encore plus importants. "
"11. De cette manière, nous préparerons les révolutions que les chrétiens feront eux-mêmes et dont nous récolterons les fruits."
"12. Par nos moqueries et nos attaques contre eux, nous rendrons leurs prêtres ridicules, puis odieux, et leur religion aussi ridicule et odieuse que leur clergé. Nous serons alors maîtres de leur âme. Pour notre pieux attachement à notre propre religion, à notre propre culte, prouvera la supériorité de notre religion et la supériorité de nos âmes. "
"13. Nous avons établi nos propres hommes à tous les postes importants. Nous devons nous efforcer de doter les Goyim d'avocats et de médecins; les avocats sont au courant de tous les intérêts; les médecins, une fois à la maison, deviennent confesseurs et directeurs de conscience."
"14. Mais surtout, monopolisons l'éducation. Par ce moyen, nous diffusons des idées qui nous sont utiles et façonnons le cerveau des enfants comme il nous convient."
"15. Si l'un de nos membres devait malheureusement tomber entre les mains de la justice parmi les chrétiens, nous devons nous dépêcher de l'aider; trouver autant de témoins qu'il le faut pour le sauver de ses juges, jusqu'à ce que nous devenions nous-mêmes juges."
"16. Les monarques du monde chrétien, gonflés d'ambition et de vanité, s'entourent de luxe et de nombreuses armées. Nous leur fournirons tout l'argent que leur folie exige, et nous les tiendrons ainsi en laisse."
"17. Veillons à ne pas entraver le mariage de nos hommes avec des chrétiennes, car grâce à elles, nous mettrons notre pied dans les cercles les plus fermés. Si nos filles épousent des Goyim, elles ne seront pas moins utiles, car les enfants d’une mère juive sont des nôtres. Encourageons l'idée de l'amour libre, afin que nous puissions détruire chez les femmes chrétiennes l'attachement aux principes et aux pratiques de leur religion. "
"18. Depuis des siècles, les fils d'Israël méprisés et persécutés s'emploient à s’ouvrir la voie du pouvoir. Ils vont droit au but. Ils contrôlent la vie économique des maudits chrétiens; leur influence est prépondérante sur la politique et sur les mœurs. . "
"19. À l'heure souhaitée, fixée à l'avance, nous lancerons la Révolution qui, en ruinant toutes les classes du christianisme, asservira définitivement le chrétien à nous. Ainsi sera accomplie la promesse de Dieu faite à son peuple."

Source : Rabbi Reichhorn's Protocols

VOIR AUSSI :

  Hannibal GENSERIC



3 commentaires:

  1. Tout est faux!! les vrais protocoles ont été détruits et à Dresde il y a avait beaucoup de vrais Chrétiens et des faux juifs!!!!
    les vrais juifs seront aidés et les chrétiens aussi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se qui est faux ces vous, vous ètes un Khazar zioniste non juif dna !

      Supprimer
    2. Il suffit de faire une petite recherche sur Internet, et vous trouverez toutes les références en anglais, fr, et russe.

      Supprimer