mercredi 17 octobre 2018

Affaire Khashoggi. En cas de sanction US, les Saoudiens peuvent riposter efficacement


L’Arabie saoudite a le choix non pas d’une, mais de deux, voire trois armes « dissuasives »  pour contrer toute sanction américaine, découlant de l’accusation de l’assassinat et du démembrement du journaliste félon, Jamal Khashoggi, au cours d’un interrogatoire bâclé.

La première est simple et bien connue - le "pétrole" – fermer son propre robinet  d’approvisionnement pour envoyer des prix à 100, 200 ou 400 dollars, ce qui est une arme à double tranchant et peut finir par se faire cracher le visage, comme dit le proverbe tunisien « si tu craches sur le ciel, cela retombe sur ton visage ».
Alors jetons un coup d'œil à d'autres options.
La deuxième, et relativement bien connue, consiste à réorienter ses achats d’armes
Conscient de cela, le président Trump a déclaré ne pas vouloir imposer de sanctions à l'Arabie saoudite. Et, comme le fait remarquer Martin Armstrong de Statista, cela pourrait être la raison pour laquelle les États-Unis d'Amérique sont le plus grand exportateur d'armes au monde. En effet, selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, le plus gros importateur d’armes américaines en 2017 était l'Arabie saoudite.
 
"Valeurs d'indicateur de tendance" (VTI). Ils représentent le transfert de ressources militaires plutôt que la valeur financière du transfert.

Comme Trump l'a lui-même prévenu, il y a beaucoup plus de "vendeurs" d'armes mortelles dans le monde.
Cependant, il existe une troisième option - potentiellement difficile, que les Saoudiens pourraient utiliser serait le "dumping de ses avoirs du Trésor".
Depuis le début de 2014, avec un seul petit choc en 2014/15 avec l'effondrement des prix du pétrole, les Saoudiens ont été des acheteurs généreux des bons du Trésor américains - recyclant leurs pétrodollars dans cette relation vertueuse ...
Ces deux dernières années, ils ont «été une exception notable comparativement à la Russie, la Chine et le Japon qui ont vendu leurs avoirs du Trésor.
Alors, les Saoudiens pourraient-ils défaire leur livre de trésorerie? Ou même arrêter de recycler ces pétrodollars bientôt? La réponse est oui, en particulier compte tenu de l'impact que les actions hégémoniques tyranniques de Washington au cours des dernières années ont eu sur le reste du monde, les éloignant tous des systèmes de paiement mondiaux, centrés sur le dollar.
________________________________________
Source: Zero Hedge

Affaire Khashoggi: lune opération sous faux drapeau ?

5 commentaires:

  1. En plus las Saudiens savent tout concernant leurq participation avec ISraeHELL et les USA du 9/11.
    En plus il savent tout concernant la Geurre de US Proxy'y IS, ISIS, DAESH de la CIA et de AL Nusra et SDF , Al QEADA via le Pentagon et en plus de la Geurre contre le Yemen avec support US et certaine pays de l'OTAN ! Très débarrassent !

    RépondreSupprimer
  2. Les Saudiens tiennent TRUMP comme un Pinnochio dans leur main !

    RépondreSupprimer
  3. Autrement dit les vrais auteurs des agressions contre les arabo-musulmans, sont ceux qui financent ces agressions, à savoir les Saoudiens eux-mêmes. Israël se maintient en place grâce aux dons américains qui se chiffrent annuellement en qq dizaines de milliards de $. Autrement dit les auteurs de ces dons par transitivité seraient également les Saoudiens. Autrement dit le pire ennemi des arabes serait l'Arabie , elle même... Une vraie tragi-comédie universelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me tue d'expliquer depuis des années. La dynastie saoudienne est issue de juifs domneh turcs, soi-disant convertis à l'islam pour le détruire. Ils ont partiellement réussi en créant le wahhabisme, qui est le talmud islamisé. Comme ils ont pratiqué l'entrisme dans la religion catholique et dans d'autres...Le wahhabisme est en train de détruire réellement l'Islam qui était pratiqué et qui était une religion relativement sereine et non violente. Il n'y a qu'à voir maintenant le spectacle désolant et affreux de ces hommes et ces femmes accoutrés de manière cauchemardesque, les uns comme les moines de l'Inquisition, les femmes comme les juives hassidiques qu'on voit en Israël....

      Supprimer
  4. en vertu du contrat signé en 1945 sur la frégate queen et renouvelé en 2016 les saoudiens sont totale "vassatilité" des américains , aucun état arabe ne peut lever la voix sans l'aval des GI et consorts
    donc ,il suffit de voir noriéga, sadam schah, moubark etc...
    si quelqu'un affiche un peu de... voir le cas Fayçal
    Une fois pressé le citron est jeté ...est rmplacé...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.