vendredi 5 octobre 2018

Trump au roi saoudien : Sans le soutien américain, vous ne durerez pas "2 semaines"


Donald Trump a déclaré au roi saoudien que c’est l’armée américaine qui le protégeait et que la monarchie saoudienne ne durerait pas deux semaines sans le soutien des États-Unis.

Le président américain a déclaré mardi lors d'un rassemblement au Mississippi: «Nous protégeons l'Arabie saoudite. Diriez-vous qu'ils sont riches? Et j'aime le roi, le roi Salman, mais je lui ai dit: "Roi, nous te protégeons, Sans nous, vous ne seriez pas dans deux semaines, vous devez payer pour ce soutien  tu dois payer pour tes militaires"
Rapports RT: Tandis que Trump n’avait pas mentionné les remarques non diplomatiques adressées au roi Salman, il est notoire que les deux dirigeants ont tenu une conversation téléphonique samedi pour discuter des approvisionnements mondiaux en pétrole.
Trump a à plusieurs reprises vanté la puissance de l'armée américaine et le rôle du pays en tant que «protecteur». À maintes reprises, il a exhorté les pays de l'OTAN à contribuer au maintien global de l'alliance, qui dépend fortement des dépenses militaires et industrielles des États-Unis. La Corée du Sud et le Japon doivent également remercier les États-Unis à pour la stabilité dans la région asiatique, selon Trump, qui avait précédemment exigé une augmentation des paiements des alliés des États-Unis afin de maintenir les bases américaines dans leurs pays.
Alors que les États-Unis n’ont pas de base militaire en Arabie saoudite, le Qatar voisin accueille un important contingent américain à la base aérienne Al-Oudeid. À proximité immédiate de Riyad, Bahreïn demeure le foyer de la cinquième flotte américaine, tandis que le Koweït voisin continue également d'accueillir des troupes américaines. Il existe également une présence militaire américaine aux Émirats arabes unis, en Irak, en Jordanie et à Oman, qui peut s’empresser d’aider l’Arabie saoudite à tout moment.[en somme, tous les rois et émirs arabes ne peuvent durer sans la protection de l'Oncle Sam et d'Israël].
Trump n'a pas encore demandé de paiement pour garder ses troupes américaines dans la région riche en pétrole, mais le président américain les a exhortées à baisser les prix du pétrole en échange de la sécurité la semaine dernière. «Nous défendons bon nombre de ces pays pour rien, puis ils profitent de nous en nous faisant payer des prix élevés du pétrole. Ce n’est pas bon. Nous voulons qu'ils cessent d'augmenter les prix, nous voulons qu'ils commencent à baisser les prix », a déclaré Trump à l'Assemblée générale des Nations Unies.


Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.