lundi 7 mai 2018

Pourquoi Poutine refuse-t-il de fournir à la Syrie les S-300 qui protègeraient le ciel syrien des attaques aériennes israéliennes

Nombre de gens, dont je suis,  bien disposés envers Vladimir Poutine, ne comprennent pas son comportement dans l'affaire syrienne. Pourquoi Poutine ne bouge-t-il pas le petit doigt lorsqu’Israël attaque et tue impunément des civils et des militaires syriens ou iraniens ? Pourquoi refusait-il de livrer des S300 et des S400 à la Syrie pour qu'elle se protège ?  Pourquoi recule-t-il lorsqu’il a l’avantage militaire sur le terrain syrien?
Par exemple, Paul Craig Roberts estime que cela vient d'une incompréhension russe des politiques israélienne et américaine. 
La véritable raison est (peut-être) que Poutine, tout comme Trump, est sous l'influence de la secte juive Chabad-Loubavitch [1], (leurs gendres sont des juifs de cette secte), c'est pour cela que Trump et Poutine sont soumis au diktat israélien. Voici une liste de références qui tentent à le prouver.
Moralité de l’Histoire : si vous voulez contrôler un puissant de ce monde, il faut (1) être juif , (2) être milliardaire et (3) draguer sa fille.

Si les S-300 avancés russes sont livrés au gouvernement syrien, cela signifie la fin de la supériorité d'Israël au Moyen-Orient.
Entre l'énorme arsenal de missiles du Hezbollah et les S-300 syriens pour le protéger de l'armée de l'air israélienne, l'option israélienne d'aller à la guerre pourrait ne plus être viable.

La relation spéciale de Vladimir Poutine avec les Juifs

Dans la situation tendue qui règne au Moyen-Orient, la Russie joue un rôle central. Heureusement pour Israël, les bombardements russes au-delà de la frontière avec la Syrie sont effectués en coopération étroite avec les deux gouvernements.
La Russie d’aujourd’hui a peut-être conclu des alliances avec l’Iran et la Syrie, mais elle conserve également des liens amicaux avec Israël. C’est la politique officielle du Président russe, Vladimir Poutine, qui entretient également d’excellentes relations avec les Juifs de son pays. Un grand nombre de ses conseillers sont juifs, il choisit comme partenaires commerciaux des oligarques juifs, il est très proche du grand-rabbin de Russie, le Rav Berel Lazare, et il lutte vaillamment contre l’antisémitisme en Russie, pour le bien des Juifs.
En réalité, peu de gens sont au courant que l’actuel dirigeant russe a des sentiments positifs pour les Juifs. On peut en trouver la source dans une expérience de son enfance. Une traduction d’un discours de Poutine dans le cadre d’un congrès d’une association juive en Russie a récemment fait son apparition sur Internet.

Discours de Poutine

« Je vais vous raconter une petite histoire, qui s’est déroulée à Saint Petersburg il y a environ 50 ans. Un jeune enfant, non-Juif, grandit dans une famille très pauvre. A cette époque, la plupart des gens habitaient dans des appartements collectifs, divisés en chambres : dans chaque chambre vivait une famille à part, et seule la cuisine et les salles de bain étaient en commun.
L’enfant de notre histoire avait des parents pauvres qui étaient à peine à la maison, accablés par le poids de la subsistance. Il eut de la chance : la famille voisine habitant dans la chambre attenante du même appartement remarqua qu’il restait constamment seul à la maison, et ils commencèrent à l’inviter. Le père de famille était enseignant, et il l’aidait dans ses devoirs, ils étaient en quelque sorte ses "babysitteurs". C’était un jeune enfant. La famille juive l’invitait également aux repas de Chabbath du vendredi soir. Cet enfant se souvient comme ils avaient l’habitude de lire des passages à voix haute dans un livre ancien à l’issue du repas.
Il fut très impressionné par les membres de cette famille, qui ne se disputaient jamais. On pouvait discerner le respect entre le mari et sa femme, c’était une belle famille, un modèle dont on peut s’inspirer.
De nombreuses années plus tard, cet enfant grandit et devint maire adjoint de Saint Petersburg. Un jour, il y a 19 ans, il y eut un problème concernant l’ouverture d’une école juive dans la ville. Le maire adjoint apprit que la municipalité n’autorisait pas l’ouverture de l’école juive.
Il s’adressa au vice-ministre de l’Education et lui demanda de quel droit il s’opposait à l’ouverture de l’école juive. Le vice-ministre répondit : "Car je suis Juif". Il ne voulait pas qu’on dise qu’il avait donné l’autorisation d’ouvrir cette école en sa qualité de Juif. "J’ai pensé qu’il valait mieux maintenir le statu quo : il n’y a pas d’école juive, laissons la situation telle quelle, c’est mieux pour tout le monde".
Le jeune homme, qui était adjoint au maire de Saint Petersburg, prit les documents et signa lui-même. Bien que personne ne lui eût donné l’autorisation de signer, car ce n’était pas dans ses prérogatives, il apposa néanmoins sa signature sur ces documents. C’est ainsi que la première école juive vit le jour à Saint Petersburg. Cet enfant, c’est moi, Vladimir Vladimirovitz Poutine. »

Ce n'est pas tout

Poutine est un sioniste déclaré, qui a déjà effectué plusieurs voyages en Israël. Il a quatre conseillers juifs, et traite la plupart de ses affaires importantes avec de riches oligarques juifs, et il essaie même de faire passer une loi visant à interdire la négation de la Shoah.
Il rencontre une fois par mois le conseil des institutions juives et sionistes de Saint Petersburg, privilège que les Américains n’ont pas. De plus, il aide beaucoup les Juifs russes dans leur combat contre l’antisémitisme. En réalité, il n’y a pas de Président qui se soit prononcé aussi fermement contre l’antisémitisme que Poutine.
Autre histoire intéressante sur une rencontre entre Poutine et Sharon lorsque ce dernier était Premier ministre en exercice : la rencontre entre les deux hommes dura plus longtemps que prévu. Toutes les quelques minutes, un employé de l’équipe de Poutine entrait dans la pièce et lui présentait un morceau de papier, et en réponse, Poutine lui glissait quelques mots à l’oreille. Cette scène se reproduisit à plusieurs reprises. A un moment donné, Sharon l’interrogea : « Chez nous, si des gens entrent autant de fois dans la pièce au milieu d’une rencontre politique, c’est le signe qu’il s’est passé quelques chose d’important et qu’il faut s’en occuper. S’est-il passé quelque chose ? Souhaitez-vous que nous mettions fin à notre entrevue ? »
Et Poutine de répondre : « Il ne s’est rien passé : mes conseillers m’ont juste glissé que la rencontre durait longtemps et que l’heure du repas de midi était arrivée. Je leur ai expliqué que vous ne mangeriez que de la nourriture Cachère, et je leur ai donné des instructions pour obtenir une telle nourriture. Comme ils savaient que cela me tenait à cœur, ils m’ont tenu au courant à chaque étape. Après une entrevue aussi longue, je suis persuadé que vous avez faim. Dans quelques minutes, on vous servira ici un repas Cachère… »
Vous connaissez l’expression : « Un bienfait n’est jamais perdu » ? Il semble que dans notre cas, la Providence a arrangé les choses de manière prodigieuse et il est impossible de ne pas s’en émerveiller.
Source :  http://www.torah-box.com/news/actualite-juive/la-relation-speciale-de-vladimir-poutine-avec-les-juifs_5527.html
22 Décembre 2017

Liste des références

Résultat de recherche d'images pour "Poutine est une marionnette des Juifs Chabad Lubavitch"Poutine est une marionnette des Juifs Chabad Lubavitch https://youtu.be/uEOom6Pr35I
Poutine: Le premier gouvernement soviétique était principalement juif : http://www.timesofisrael.com/putin-first-soviet-government-was-mostly-jewish/

200 années ensemble par  Alexandre Soljenitsyne | Une histoire des Juifs et des Russes:   https://thechosenites.files.wordpress.com/2015/10/200-years-together.pdf [Audiobook Part 1 et Part 2]

Le Plan de la partition , Novembre 29, 1947: Soutien soviétique à l'établissement d'Israël : https://www.jewishlinknj.com/features/21933-the-partition-plan-november-29-1947-soviet-support-for-establishing-israel-in-perspective

"Les Soviétiques avaient expédié des armes tchèques aux forces israéliennes en 1948" et soutenaient l’État juif à un moment crucial, y compris dans le vote de partition des Nations Unies en 1947. Les liens étaient plus profonds que toute alliance politique: Pour beaucoup, le sionisme était un mouvement laïque, un mouvement de travail avec les mêmes buts utopiques que le communisme lui-même": http://www.tabletmag.com/scroll/231750/when-may-day-was-a-major-event-in-israel

Les Juifs de Staline | Nous ne devons pas oublier que certains des plus grands meurtriers des temps modernes étaient juifs : https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3342999,00.html

La vente criminelle par Henry Kissinger de la technologie des armes nucléaires à la Russie soviétique- Antony Sutton https://youtu.be/bMa6NaRZcqA

Retour dans l'URSS? | "Poutine est en train de recréer l'Union soviétique comme elle aurait dû l'être", affirme l'ancien professeur d’hébreu de Natan Sharansky, "Une URSS sans antisémitisme". «Je ne sais pas où la Russie serait sans lui», dit le grand rabbin Chabad. "Pour les Juifs, c'est un miracle" : https://www.timesofisrael.com/back-in-the-ussr/
Poutine souhaite la bienvenue à  Kissinger: 'De Vieux amis' pour parler boutique
http://www.nytimes.com/2012/01/20/world/europe/henry-kissinger-to-meet-with-vladimir-putin-in-russia.html



Comment la Russie a créé un musée juif et un centre de tolérance, même Vladimir Poutine peut tolérer | "Poutine a été tellement ému par cette idée qu'il a fait don d'un mois de son salaire pour la création du musée. Bientôt, le FSB (le Service fédéral de sécurité, anciennement le KGB) a promis son soutien en fournissant des documents de ses archives. Les liens entre les dirigeants Chabad-Loubavitch [1] et le régime de Poutine, ainsi que le soutien largement publicisé de Poutine, ont donné l'impression que le musée en devenir serait une institution officielle russe, même s'il serait créé avec des fonds privés. https://forward.com/culture/art/328682/how-russia-created-a-jewish-museum-and-tolerance-center-even-vladimir-putin/

Le groupe juif  qui relie Trump et Poutine | Où le monde immobilier de Trump rencontre un allié religieux qui est le chef du  Kremlin : https://www.politico.com/magazine/story/2017/04/the-happy-go-lucky-jewish-group-that-connects-trump-and-putin-215007
La vie auprès de Poutine: le Jared Kushner de Russie | [2]
Un autre point commun entre Trump et Poutine : Le beau-fils putatif de Poutine est le fils de Nikolay Shamalov [juif], l'un des amis de longue date de Poutine et de ses copains de hockey. "Poutine a fait de Shamalov Jr. un milliardaire et a effectué un transfert de richesse pour sa génération suivante", dit Dawisha. Nikolay est également actionnaire de Rossiya Bank - décrite par la BBC comme la «banque personnelle» des oligarques russes - qui a été sanctionnée par les États-Unis et l'UE après les tensions liées à l'annexion de la Crimée en 2014, ainsi que plusieurs autres banques russes et les hommes d'affaires. https://www.ozy.com/provocateurs/life-after-putin-the-jared-kushner-of-russia/78911

Une alliance émergente: la Russie et Israël | Elle permet  d’avoir plus d'un million d'Israéliens nés en Russie.
Le noyau de cette alliance grandissante est le plus d'un million de citoyens israéliens nés dans l'ex-Union soviétique. Entre 1970 et 1988, seuls 291.000 Juifs et leurs parents non juifs ont été autorisés à quitter l'Union soviétique (165.000 sont allés en Israël et 126.000 sont allés aux États-Unis).
En 1989, Mikhaïl Gorbatchev a mis fin aux restrictions sur l'émigration juive, en partie pour faire plaisir aux États-Unis. De 1989 à 2006, 1,6 million de Juifs soviétiques et leurs familles ont quitté l'ex-Union soviétique (979.000 sont allés en Israël, 325.000 aux États-Unis [2] et 219.000 en Allemagne).
Plus tôt cette année, le président Poutine a déclaré: "La Russie et Israël ont développé une relation spéciale principalement parce que 1,5 million de citoyens israéliens viennent de l'ex-Union soviétique, parlent la langue russe, sont les détenteurs de la culture russe, la mentalité russe. Ils maintiennent des relations avec leurs parents et amis en Russie, ce qui rend les relations interétatiques très spéciales. " ...
Le rôle de la Russie au Moyen-Orient fournit un mélange de tension et de soulagement pour Israël. En termes de soulagement, une partie de l'émergence d'Israël en tant que nation de start-up high-tech peut être attribuée à ses émigrés russophones. En 1989, il n'y avait que 30.000 ingénieurs et 15.000 médecins en Israël. Les émigrants soviétiques en Israël en 1989 et 1990 y ont ajouté 57.000 ingénieurs et 12.000 médecins. ...
En 2005, la Russie a effacé 73% de la dette soviétique de 13,4 milliards de dollars que la Syrie devait à la Russie. En retour, la Syrie a acheté des milliards de dollars d'armements russes. ...
Silicon Valley et Silicon Wadi en Israël ont réussi, en partie grâce aux nombreux Russes talentueux qui ont cherché à transformer leur idée en une entreprise prospère. La diaspora russe aux États-Unis et en Israël peut aider à moderniser l'économie russe.
Israël a aussi besoin de la Russie. La nation start-up d'Israël a été alimentée par un million d'Israéliens russophones. Pour que ce miracle économique continue, les Israéliens auront besoin de plus d'ingénieurs de l'ex-Union soviétique. Les Israéliens de langue russe auront beaucoup de talent à choisir dans l'ex-Union soviétique. Selon le World Economic Forum, en 2015, la Russie a diplômé 454 000 ingénieurs et l'Ukraine a diplômé 130 000 ingénieurs.

Robert Maxwell, super espion israélien: la vie et le meurtre d'un magnat des médias | Lorsqu'on lui a demandé d'espionner pour le Mossad d'Israël (la CIA israélienne), Maxwell a accepté avec enthousiasme à cause de son grand amour pour Israël - bien que l'argent qu'il a fait en Israël était aussi à son goût. Après une visite en Israël, Maxwell a dit qu'il avait voyagé partout dans le monde et qu'Israël était le seul endroit où il se sentait chez lui. En Israël, il a trouvé la foi qu'il pensait avoir perdue. Se voyant comme un sauveur des industries en difficulté d'Israël, il a astucieusement acheté des compagnies israéliennes malades et les a transformées en entreprises prospères. Certaines entreprises sont devenues des couvertures pour le Mossad. Maxwell a également utilisé ses nombreux contacts dans le gouvernement russe pour travailler sans relâche pour permettre aux Juifs russes d'immigrer en Israël.
Alors que Maxwell faisait le tour de  capitale en capitale, rencontrait les dirigeants du monde et échangeait des potins avec eux, le Mossad l'utilisait comme ses yeux et ses oreilles. L'agence d'espionnage le voyait comme quelqu'un qui pouvait franchir n'importe quelle porte dans n'importe quelle capitale et apprendre des secrets auxquels même le Mossad ne pouvait pas être au courant. Maxwell est également devenu une source d'information pour ses contacts du renseignement dans le bloc de l'Est, y compris le KGB.
Robert Maxwell a parcouru le monde et propagé secrètement Promis, logiciel que les Israéliens ont volé à Inslaw, la société américaine qui a développé le programme. Promis peut suivre les données sur n'importe quel sujet cible en interrogeant et en intégrant des informations provenant d'innombrables bases de données électroniques, sans nécessiter de reprogrammation. Le vol a eu lieu lorsque  Rafi Eitan , agent du Mossad, s'est rendu aux États-Unis en usurpant l'identité d'un procureur adjoint au ministère israélien de la Justice à Tel Aviv et a rencontré William Hamilton, l'inventeur de Promis, à l'Inslaw. Après sa rencontre avec Hamilton, Eitan se rendit immédiatement au ministère de la Justice et, par hasard, acquit une copie de Promis. Eiten a ensuite travaillé avec l'ancien agent du Mossad, Ari Ben Menashe, qui a trouvé Yahuda Ben-Hanan dans la Silicon Valley de Californie pour construire une porte arrière au programme. Cela a permis au Mossad de surveiller Promis et d'obtenir les informations que le programme a développées pour tous ceux qui l'utilisaient -
  amis et ennemis. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2304361/Was-Robert-Maxwell-Soviet-spy-FBI-files-reveal-US-fears-reveal-media-mogul-working-Russia.html

La reprise des négociations russo-israéliennes sur le libre-échange prouve que les liens sont fantastiques : http://www.eurasiafuture.com/2018/04/25/the-resumption-of-russian-israeli-free-trade-talks-proves-ties-are-fantastic/

Israël et la Russie ne sont PAS au bord de la guerre. Ils sont des alliés! http://theduran.com/israel-russia-not-verge-war-allies/

Est-ce que quelqu'un pense encore sérieusement que la Russie et Israël ne sont pas des alliés ? | La dernière attaque d'Israël contre la Syrie est la confirmation que le Sommet Poutine-Netanyahou à Sotchi a eu beaucoup plus de succès que certaines voix d'Alt-Media ne l'ont laissé croire. http://theduran.com/does-anyone-still-seriously-think-that-russia-and-israel-arent-allies/

La troisième Khazarie (tirée de "Le syndrome juif" d'Eduard Hodos) https://groups.google.com/forum/#!topic/money-morning-refugees/WA402RCqhJg

Comment l'homme de Poutine a fait son chemin au sommet de la communauté juive européenne | Au cours des huit dernières années, le Congrès juif européen a été dirigé par un oligarque russe proche du Kremlin. Et maintenant, Moshe Vyacheslav Kantor a été élu pour un troisième mandat - sans challenger. https://www.haaretz.com/jewish/features/1.699655
L'initiative de Poutine: la Russie proscrit l'interprétation déformée et antisémite de la Bible https://www.christiantoday.com/article/putins-initiative-russia-outlaws-distorted-anti-semitic-interpretation-of-the-bible/73424.htm
Alors que Poutine devient l'un des joueurs les plus puissants du monde, sa surprenante connexion juive  est révélée : https://www.breakingisraelnews.com/55179/how-russian-jews-helped-shape-life-worlds-most-powerful-leaders-jewish-world/amp/

Le parti politique du Premier ministre russe Vladimir Poutine, "Yadinaya Rasiya" (Russie unie), ouvrira une branche en Israël, marquant ainsi la première fois qu'un parti russe aura une mission officielle dans le pays.
La vente de missiles russes à l'Iran implique des transactions invisibles avec Israël http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-05-04/russian-missile-sale-to-iran-involves-unseen-deals-with-israel
Le double jeu de Poutine en Syrie: la coopération russo-israélienne : https://sjobst.blogspot.com/2017/12/putins-double-game-in-syria-russian.html
Pourquoi la Russie devrait prendre la défense d'Israël à la place de de l'Amérique : http://theweek.com/articles/562830/why-russia-should-take-over-israels-defense-from-america
Poutine offre un livre de guerre juive à Netanyahou en cadeau : http://tass.com/politics/934748
Le grand rabbin de Russie dit que l'éviction de Poutine mettrait les Juifs en danger : https://www.haaretz.com/jewish/news/1.653662
Les Juifs américains qui sont fiers d'être pro-Poutine ; https://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.787039
Poutine est de notre côté, affirme le grand rabbin russe | Le grand rabbin russe Berel Lazar dit à Limmud FSU que Poutine a fait plus pour les juifs que tout autre dirigeant du pays http://jewishnews.timesofisrael.com/putin-on-our-side-says-russias-chief/
Rencontre avec le grand rabbin de Russie Berel Lazar et le président de la Fédération des communautés juives Alexander Boroda: http://en.kremlin.ru/events/president/news/55666
"L'intelligence artificielle n'est pas seulement l'avenir de la Russie, mais l'avenir de toute l'humanité: elle offre à la fois des opportunités extraordinaires et des dangers difficilement prévisibles, et quiconque prend les devants dans cette sphère deviendra le Seigneur du Monde". les écoliers pendant une leçon ouverte le premier jour de la nouvelle année scolaire. https://sputniknews.com/russia/201709011057000758-putin-schoolchildren-world-lord/
Yandex s'associe à l'université de Tel Aviv pour lancer un programme d'études sur l'IA, des bourses | La société de technologie russe va lancer la Yandex Machine Learning Initiative, offrant des cours en intelligence artificielle et un soutien financier aux étudiants et aux professeurs https://www.calcalistech.com/ctech/articles/0,7340,L-3730256,00.html
Modelé sur l'Université Yeshiva, première université juive à ouvrir en Russie | Institution de Moscou avec un corps étudiant de 200 à lancer le mois prochain, avec des cours en économie, droit, sciences humaines et études juives https://www.timesofisrael.com/modeled-on-yeshiva-university-first-jewish-university-to-open-in-russia/

Axis Innovation Russie | Présenter et montrer des cas de startups technologiques émergentes d'Israël à la communauté des investisseurs russes afin d'aider les startups à sécuriser leurs investissements et leurs partenariats stratégiques. https://www.axisinnovation.com/axisrussia2016

Des Sociétés d'investissement russes montrent leur amour aux startups israéliennes | Titanium Investments dévoile son fonds de capital-risque de 50 millions de dollars orienté principalement vers des sociétés israéliennes telles que Feedvisor, Any.do et MUV Interactive. https://www.israel21c.org/russian-vc-shows-the-love-to-israeli-startups/

[L'ami de Poutine] Roman Abramovich investit 10 M $ dans StoreDot http://nocamels.com/2014/06/roman-abramovich-invests-10m-in-storedot/
La société israélienne de financement participatif iAngels a levé 2,25 millions de dollars dans le cadre d'une campagne de semences menée par la société d'investissement Millhouse Capital, détenue par le milliardaire russe Roman Abramovich. iAngels permet des investissements privés dans des startups en phase de démarrage. Elle a été fondée en 2013 par Mor Assia et Shelly Hod Moyal. http://nocamels.com/2015/03/iangels-raises-2-25m-from-millhouse-capital/

Russian-British billionaire Roman Abramovich is deepening his presence in Israeli high-tech, leading a $21 million investment round in the start-up AnyClip Media. https://www.haaretz.com/israel-news/business/.premium-oligarch-leads-21m-invest-in-startup-anyclip-1.5304913

Russian Internet Giant Yandex Acquiring Israeli Geolocation Startup KitLocate https://www.haaretz.com/israel-news/business/.premium-russian-internet-giant-buying-kitlocate-1.5335576

Israeli startup Klear, formerly known as Twtrland, has raised $1.5 million in new funding from Altair and TMT Investments, two international venture funds with Russian backers. http://www.ewdn.com/2015/07/07/36392/

USM Holdings owned by Russia's business magnate Alisher Usmanov and his partners is one of investors of the popular Uber taxi service, a source close to the company told TASS on Sunday. http://jewishbusinessnews.com/2016/01/24/russias-billionaire-usmanov-among-investors-of-uber-taxi-service/

"Mikhaïl Fridman - Ami de Bibi Netanyahou et de Poutine et lié à Trump, prétendument, double citoyen d'Israël et de la Russie." - Jon Swinn [merci!]
LetterOne, un milliardaire russe, Mikhaïl Fridman, a investi 200 millions de dollars dans Uber
 https://www.reuters.com/article/us-uber-tech-fridman/russian-billionaire-fridman-makes-200-million-investment-in-uber-idUSKCN0VL1FI

Fridman is behind Alfa group Russia-Israel investments http://alfagroup.co.il/news/alfa-invest.html
Lancement de la reconnaissance d'image Cortica obtient 1,5 million de dollars du leader technologique russe Mail.Ru | Cortica a été fondée en 2007 et a des employés à New York, Sunnyvale, en Californie et en Israël. https://venturebeat.com/2013/05/28/cortica-funding-mail-ru-group/

Un milliardaire lié au Kremlin, un ami de Netanyahu fait don au fonds juridique privé de Trumphttps://www.haaretz.com/us-news/kremlin-linked-billionaire-netanyahu-friend-donated-to-trump-s-legal-fund-1.5453274
NOTES
[1] Un point commun entre Poutine et Trump : les deux sont sous l'influence de la même secte juive ultra raciste Chabad-Loubavitch :
Donald Trump agit sous l'influence d'une dangereuse secte juive


 

21 commentaires:

  1. Ok ! Mais la question à 5 francs !!
    Pourquoi Poutine est-il allé en syrie ? Montrer ses armes ? Obtenir des avantages géopolitiques ? Emmerder les us ? Pourquoi laisser l'iran au porte d'israel ? Pourquoi laisser l'iran humilier israel avec les f-15 abattu ? Pourquoi l'iran n'est-il pas au courant de tout ça ? Tout ça rime à quoi ? Dans un de vos articles, la partition de la syrie été dûe aux erreurs de poutine ! Son inaction envers israel est dû à une complicité ? Enfin quoi !!!! Serait-il possible tout simplement que la russie ne soit pas infaillible ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes dans la matrice juive...http://laveritetoutecrue.fr/2015/02/16/vous-soutenez-le-juif-obama-ou-le-juif-poutine/

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. simple : les russes n'ont qu'une seule base maritime en méditerranée , sise en syrie .
      le reste c'est pour supplanter les usa dans la région pleine de gaz pétrole etc , le nerf de la domination mondiale .

      Supprimer
  2. Pas la peine. Tout ceci c la merde. On ne comprend plus rien de ce qui en syrie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  3. JUIFS OU NON JUIFS, LES ILLUMINATI (QUI SONT LE TOP DU TOP DE LA JUIVERIE PLANETAIRE), APRES AVOIR PROVOQUEE LES DEUX PREMIERES GUERRES MONDIALES, FERONT ECLATER LA TROISIEME, COMME PREVU ET PLANIFIE DANS LA LETTRE D'ALBERT PIKE A MAZZINI DU 15 AOUT 1871.

    Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial

    http://dimsung.free.fr/doc/plan_de_Pike.pdf

    PREPAREZ VOUS, PREPARONS-NOUS, SURTOUT SPIRITUELLEMENT, CAR IL NE S'AGIRA PAS DU TOUT D'UNE AGREABLE PROMENADE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  4. Quel article j'ai toujours pensé que Poutine et la Russie était contre l'impérialisme américains résiste au bloc usa,OTAN,Israël,pays du golf et ben d'après cette article non bizarre bizarre alors quel but de venir en Syrie car il on le même agenda qu’Israël et leur allier ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  5. Confusion totale que l'avenir éclairera

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. ON N A PLUS DE COMPTE RENDU SUR CE KI SE PASSE ACTUELLEMENT;KE DES COMMENTAIRES ARBITRAIRES DE SOI-DISANTS SPÉCIALISTES

    RépondreSupprimer
  11. Les commentaires sont les bienvenus s'ils sont relatifs au sujet traité et s'ils n'incluent pas d'insultes ou de propos malveillants ou racistes. Les commentaires vides du genre "mensonge" ou "fake news" ou "blog sioniste" etc. seront refusés. Naturellement, chacun est libre de penser. Dans l'article ci-dessus, j'ai donné beaucoup de références non israéliennes, pour permettre au lecteur de se faire sa propre opinion. J'attends toujours des commentaires qui infirment le contenu de cet article. Je serais heureux si on me démontre que Poutine n'est pas pro israélien.

    RépondreSupprimer
  12. la politique a ses secrets... la réalité est une... et la théorie est autre...
    En politique on peut pas faire toujours ce qu'on veut... il y a des intérêts occultes qu'on doit prendre en compte

    RépondreSupprimer
  13. Poutine considère les USA comme un partenaire et il le dit; il se peut qu'ils s'arrangent pour partager l'argent récolté par la vente des armes aux belligérants ??

    RépondreSupprimer
  14. il me semble que meme si ce commentaire sur poutine est interessant,il manque de lucidité,aprés tout si poutine aime les juifs c'est son droit ,tout le monde sait que c'est grace a l'intervention russe que la syrie n'est pas tomber or israel est l'un des protagoniste anti assad le plus virulent et avec cette intervention russe tous les plan d'israel et des usa sont pratiquement reduit a neant donc ce commentaire n'est pas coherant du tout.

    RépondreSupprimer