jeudi 17 mai 2018

Selon des sources du Pentagone, les sanctions de Trump contre l’Iran visent à forcer la paix au Moyen-Orient


La bataille pour la planète Terre s'est échauffée à nouveau avec des mouvements majeurs au Moyen-Orient, en Malaisie, en Indonésie, en Europe, aux États-Unis et ailleurs, à l'approche de la confrontation finale entre les fanatiques Sionistes qui veulent la Troisième Guerre Mondiale et le reste de l'humanité qui veut la paix et l'amitié dans le monde.
Sur ce front, la renonciation du Président Américain, Donald Trump, à l'accord nucléaire Iranien est, à première vue, une victoire majeure pour les Sionistes.
Cependant, des sources du Pentagone disent : "Le but final du jeu est de forcer l'Iran et Israël, après la Corée du Nord, à renoncer aux armes nucléaires et d'instaurer une paix permanente au Moyen-Orient".

La décision de Trump concernant l'accord nucléaire avec l'Iran a déclenché des querelles ouvertes et publiques entre le régime de Donald Trump et divers gouvernements Européens.  Ainsi, le Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré que l'UE devait "remplacer les États-Unis"....(http://www.dailymail.co.uk/news/article-5709743/We-replace-United-States-EU-chief-attacks-America-turning-allies.html) ...tandis que la Chancelière Allemande, Angela Merkel, a déclaré que l'Europe ne pouvait plus compter sur la protection militaire Américaine. https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-05-10/merkel-says-europe-can-t-count-on-u-s-military-umbrella-anymore.
Bien sûr, le Président Français, Emmanuel(le) Macron, et la Première Ministre Britannique, Theresa May, ont également dénoncé la décision de Trump.  Cette division claire et évidente entre les États-Unis et l'Europe est sans précédent dans cette période de l'après-guerre. D’ailleurs l’Europe a décidé de remplacer le Dollar par l’Euro dans son commerce pétrolier avec l’Iran https://www.rt.com/business/426856-europe-to-ditch-us-dollar/.
Cependant, des sources du Pentagone insistent sur le fait que "Trump se retire de l'accord nucléaire avec l'Iran pour faire tomber les fonctionnaires corrompus qui ont pu avoir été achetés (Russiagate et nucléaire iranien : le dessous des cartes),  tant de l'UE que les fonctionnaires Américains, ainsi que des entreprises mondialistes françaises comme Airbus, Total, Renault et Peugeot, de même que des entreprises Allemandes comme Siemens".
Il est intéressant de noter que le Ministre Iranien des Affaires Étrangères, Javad Zarif, a soutenu cette affirmation du Pentagone en menaçant de révéler les noms des politiciens occidentaux qui avaient été soudoyés dans le cadre de l'accord nucléaire.
Des sources du Pentagone affirment que les principaux politiciens Occidentaux impliqués dans la corruption liée à cet accord englobent l'ancien Président Français, François Hollande, l'actuel Président Français Macron, l'Allemande Merkel, l'ancien Président Américain Barack Obama, et l'ancien Secrétaire d'État Américain, John Kerry. (D'ailleurs, des sources fiables nous ont dit que Kerry ne se trouve plus sur cette terre depuis fin 2016, et nous soupçonnons que les vidéos récentes de lui à Téhéran sont des images recyclées.)
Quoi qu'il en soit, ce qui est particulièrement intéressant dans cette initiative de l'Iran, c'est qu'elle montre des signes de coordination profonde entre le régime Trump et le gouvernement Chinois. En effet, si vous adhérez au vieil adage "Suivez l'argent", ou au dicton encore plus ancien " Qui bono " (à qui cela profite-t-il ?), vous remarquerez que ce sont les Européens qui souffrent le plus et les Chinois qui profitent le plus des nouvelles sanctions. En particulier, il semble que la compagnie pétrolière Chinoise, CNPC (China National Petroleum Company), est sur le point de faire main basse sur les opérations gazières massives de Total en Iran. http://www.presstv.com/Detail/2018/05/11/561379/CNPC-set-to-replace-Total-in-Iran-gas-project
Cela signifie que les Chinois rejoindraient les Russes en tant que grands fournisseurs du gaz en Europe.
Le moment coïncide également avec l'ouverture de nouvelles liaisons importantes de transport et ferroviaires Chine-Iran, fournissant à l'Iran des substituts Chinois pour toute activité Européenne perdue (les Américains ont été des acteurs minimes en Iran ces dernières années).
Les Sionistes, pour leur part, ont agi comme Hitler l'a fait lorsqu'il a commencé la Deuxième Guerre Mondiale, en se livrant à des attaques contre eux-mêmes, puis en blâmant un autre pays.
Pour être exact, selon des sources du Pentagone, le régime satanique Nazi du Premier Ministre Israélien, Benjamin Netanyahou, a attaqué ses propres positions Israéliennes sur le plateau du Golan, afin d'avoir un prétexte pour attaquer les intérêts Iraniens en Syrie. Inutile de dire que ce dernier geste criminel a échoué (encore une fois) à déclencher la Troisième Guerre Mondiale comme le souhaitaient les fanatiques Sionistes.
Bien sûr, tout le brouhaha au sujet de l'Iran a détourné l'attention du monde des événements en Malaisie, lesquels sont susceptibles d'être encore plus dévastateurs pour les Sionistes fauteurs de guerre.
Là, l'ancien Premier Ministre, Mahathir Mohamad, a pris le pouvoir du pion Sioniste, Najib Razak, lors d'une élection houleuse la semaine dernière.  Cela signifie que la partie du monde qui dort encore, est sur le point d'apprendre ce qui s'est réellement passé avec le Vol 370 d'Air Malaysian.
En d'autres termes, nous allons voir un dirigeant mondial déclarer publiquement que l'avion a été transporté à la base militaire Américaine sur Diego Garcia. De là, il a volé jusqu'à Tel-Aviv, puis en Floride, et a été repeint en tant que Malaysian Air Vol 17, puis a volé pour menacer les dirigeants mondiaux en Hollande, avant d'exploser en Ukraine dans une tentative de salir la Russie.
Ce site Web en langue Malaisienne montre qu'ils savent exactement ce qui s'est passé :
Et puis, bien sûr, il y a le scandale des détournements de fonds de plusieurs milliards de dollars impliquant le fonds de développement 1MDB de la Malaisie.
Ce scandale complexe implique, entre autres, Goldman Sachs, UBS, Deutsche Bank et le film "The Wolf of Wall Street".
Mahathir a empêché le Premier Ministre Razak de quitter le pays, alors que l'enquête sur ce scandale a été rouverte.  Il est intéressant de voir comment les médias Sionistes ont soudainement abandonné l'histoire du changement de gouvernement en Malaisie, telle une patate chaude, après avoir accusé Mahathir d'être "antisémite".
Les Sionistes ont également été occupés à bombarder l'Indonésie récemment, selon la CIA en Asie du Sud-Est, qui a envoyé ce qui suit par courriel :
"Les terroristes sont venus en Indonésie.  Il s'agit d'un autre événement sous faux drapeaux créé pour provoquer un affrontement ou une guerre majeure entre Chrétiens et Musulmans.  Nous savions que cela arriverait. Cela est lié à la tentative de la cabale Sioniste de prendre le contrôle de l'Indonésie (diviser pour mieux régner).
"C'est très sérieux, Ben.  L'Indonésie est le pays le plus important de l'Asie du Sud-Est.  La puissance qui contrôle l'Indonésie contrôle toute la région."
Tout ce tumulte dans la région a détourné l'attention d'un changement majeur qui a eu lieu au Japon, où le gouvernement a fait ce qui équivaut à un virage à 180 degrés dans sa récente position anti-Chine.
La semaine dernière, le Premier Ministre Chinois Li Keqiang, a été emmené en tournée au Japon par le Premier Ministre esclave Shinzo Abe, et les deux pays ont signé une série d'accords de coopération.
Plus important encore, ils ont atteint un accord de principe de rouvrir une entente de troc du yen Japonais contre le yuan Chinois.  C'est un autre coup dur pour le pétrodollar.
Ce renouvellement de l'amitié a été rendu possible par un changement de la politique des États-Unis à l'égard de l'Asie du Nord-Est, comme en témoigne la réunification prochaine de la Corée, selon des sources du Pentagone.  La vérité que Fukushima était un crime de guerre Sioniste et non une catastrophe naturelle sortira bientôt, les sources le promettent (La catastrophe de Fukushima causée par une bombe atomique israélienne ?).
Pendant ce temps, aux États-Unis, des sources du Pentagone affirment que le processus d'élimination de la mafia Khazariane se poursuit.
En particulier, selon une source du Pentagone, "le Procureur Général de New York, Eric Schneiderman, partisan d’Hillary Clinton, pourrait être poursuivi pour avoir protégé la Fondation Clinton et le culte du trafic d'enfants du NXIVM, ainsi que les héritières Bronfman, Clare et Sara.
Les sources du Pentagone affirment que le renvoi de Schneiderman a permis aux "enquêteurs du FBI d'aller de l'avant pour faire tomber encore plus de membres de la Cabale et des Démocrates".
Les sources disent aussi que davantage de militaires sont rappelés en service actif pour se préparer à la continuation du nettoyage des États-Unis. …
Si les militaires des États-Unis veulent sérieusement nettoyer les États-Unis, ils devront examiner Donald Trump de plus près.
Des sources arabes nous ont transmis un lien vers cette vidéo qui présente des preuves complètes montrant que Trump a été financé tout au long de sa carrière par les Rothschild.  Fondamentalement, il affirme que lorsque les Rothschild disent à Trump de sauter, il répond " à quelle hauteur ?
On nous a dit que le nouveau directeur de la succursale Londonienne de Rothschild, Nathaniel Rothschild, est un réformateur.  Cependant, à moins que nous n'en voyions d'autres preuves par ses paroles et ses actes, nous fournirons à l'armée des États-Unis les coordonnées des missiles de l'île où se cachent de nombreux membres de cette famille.
Prendre cette île, de même que Zurich et Zoug, en Suisse, pourrait être la clé de la libération de l'humanité.  Si les Rothschild pensent vraiment qu'ils travaillent maintenant pour les bons, nous leur suggérons fortement de contacter directement la Société Dragon Blanc, et non pas par le biais de tierce personne.
Source : https://stopmensonges.com/selon-des-sources-du-pentagone-les-sanctions-de-trump-en-iran-visent-a-forcer-la-paix-au-moyen-orient/

1 commentaire:

  1. BENJAMIN FULFORD DIT N'IMPORTE QUOI. IL EST VRAISEMBLABLEMENT UN AGENT ILLUMINATI (DIRECT OU INDIRECT, CONSCIENT OU INCONSCIENT)CHARGE DE FAIRE LA AINSI DITE OPPOSITION CONTROLLEE, AVEC SES ANALYSES INTERMINABLES, FUMEUSES ET AUSSI PAS MAL INSUPPORTABLES.

    RépondreSupprimer