lundi 29 avril 2019

Macron piégé par deux humoristes russes. Les (stupéfiants) propos du Président


« Les deux humoristes « Vovan » et « Lexus », spécialistes réputés des canulars téléphoniques ayant pigé de nombreuses personnalités, auraient piégé Emmanuel Macron en se faisant passer pour le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ils ont publié mercredi l’enregistrement d’une conversation de quinze minutes avec le président français qui se tient en russe et en français, avec l’aide d’interprètes simultanés. L’Elysée a pour le moment refusé de commenter cette vidéo. »

Ceci a été abondamment relayé dans la presse : Le Parisien, 20 Minutes, Le Figaro, Euronews, Courrier International
L’intérêt de cette vidéo est qu’elle révèle l’incroyable manque de prudence de l’Élysée – tant dans les propos (qui seront, on l’imagine, fort appréciés en Russie, tant au niveau du pouvoir que dans la population) que, surtout, dans la sécurité des communications téléphoniques…
– Humoriste : « Allo ? Bonjour Monsieur le Président.
– E. Macron : « Héhéhé… Bonjour Volodymyr. Bonjour Monsieur le Président. Félicitations !
– Humoriste : « Merci ! Merci beaucoup ! Merci pour votre appel. Auriez-vous un interprète à disposition ?
– Interprète de l’Elysée : « Oui je suis interprète. Je suis prête. »
– E. Macron : « Je voudrais t’adresser toutes mes félicitations et te dire combien j’ai été content pour toi et pour l’Ukraine. »
– Humoriste : « Merci Monsieur le Président et merci pour votre appel. Vous êtes le premier leader international à m’appeler. Et merci pour notre précédente rencontre à Paris ; ce fut un immense privilège pour moi. Je suis bouleversé. J’ai reçu un grand soutien. 73% des Ukrainiens. C’est tout simplement incroyable. »
– E. Macron : « Ah je comprends. C’est un moment qu’il faut goûter en famille, avec les amis, et dès demain la responsabilité vous tombera sur les épaules avec énormément de choses à faire. Donc profitez de ces moments. Mais la force de votre score montre la confiance que les Ukrainiens ont en vous et l’attente aussi qu’il y a en vous ; et je veux vraiment vous dire que suite à notre discussion, qu’il s’agisse de la lutte contre la corruption ou de la relance des accords de Minsk, je serai très heureux de vous entendre, et sachez que je ferai tout mon possible pour vous soutenir sur ces sujets. »
– Humoriste : « Merci beaucoup pour votre soutien. Avec 73 % (des votes) des Ukrainiens, c’est juste incroyable, je me sens comme Vladimir Poutine qui a connu des scores comparables. »
– E. Macron : « Hahaha. Oui, mais j’ai le sentiment qu’à ce stade, le système chez toi est un peu moins bien organisé. Donc ça doit être un peu plus naturel. »
– Humoriste : « Haha. Vous avez absolument raison. »
– E. Macron : « Tu n’avais pas encore mis tous tes opposants en prison. »
– Humoriste : « Hahahahahaha. De fait, les médias [ukrainiens] ont fait beaucoup d’enquêtes sur le président Porochenko et il est probable qu’il se retrouve prochainement au tribunal. Mais ça sera à la Cour Suprême de se prononcer bien évidemment. »
– E. Macron : « Oui. En tout cas, de ce que j’ai vu, il a reconnu ta victoire dès ce soir et c’est une bonne chose. Ça permet aux institutions de poursuivre et à toi de d’agir dans les meilleures conditions et au plus vite. »
– Humoriste : « Oui. J’espère que la passation de pouvoir se fera selon un processus pacifique et que M. Porochenko fera les choses correctement dans le respect du droit. Mais je souhaiterais demander à la France si, dans l’hypothèse où la Cour Suprême juge M. Porochenko coupable de corruption et si il décidait de se réfugier en France, vous accepteriez de lancer une procédure d’extradition ? »
– E. Macron : « Ne t’en fais pas haha. Je ne pense pas que ce soit en France qu’il vienne en première intention. »
– Humoriste : « Hahaha. Parfait alors. »
– E. Macron : « En tout cas j’aimerais beaucoup que nos équipes restent en contact, et qu’elles puissent contacter ton ministre des Affaires étrangères dès qu’il sera nommé à son poste afin de discuter des perspectives à court terme. »
– Humoriste : « Une fois l’inauguration officielle de mon mandat terminée, j’aimerais organiser mon premier voyage officiel en France et vous rencontrer en personne à cette occasion. Je souhaiterais consacrer notre conversation à mon objectif principal pour ces cinq prochaines années. Je veux mettre un terme à la guerre qui se déroule dans l’Est de l’Ukraine, afin qu’il n’y ait plus un seul mort supplémentaire dans les deux camps. »
– E. Macron : « Excellent ! Moi je ferai tout pour t’aider en ce sens et comme je te l’ai dit, sur la base des accords de Minsk, vraiment j’y mettrai tout mon poids et toute ma force. Donc dis-moi quand tu es prêt et tu es le bienvenu quand tu veux à Paris. Fais-moi savoir dès que tu peux et on organisera des choses. Et je pense qu’il y a un momentum avec ton élection et on peut faire bouger beaucoup de chose, y compris avec la Russie. »
– Humoriste : « Très bien. Et je suis sûr qu’il est nécessaire d’établir un dialogue avec la Russie. Malheureusement, M. Porochenko a refusé de respecter certaines dispositions des accords de Minsk. Mais je crois que nous devons chercher un compromis. L’ancienne approche stratégique n’était pas la bonne. Elle a attisé les tensions en Ukraine et a entravé l’unité de l’Europe. »
– E. Macron : « Je crois très sincèrement que en effet, il y a énormément de choses à faire et tu as raison de les prendre comme ça. Et donc euh, je suis 100% d’accord avec toi pour aller en ce sens. Donc, tu peux compter sur ma détermination pour agir sur ce chemin cher Volodymyr. Vraiment. »
– Humoriste : « Merci beaucoup. Je souhaite que l’Ukraine, la France, l’Allemagne et la Russie travaillent ensemble comme au bon vieux temps d’avant la crise, pour que l’Europe reste stable et qu’elle maintienne sa prospérité. Selon moi, notre principal ennemi… en Ukraine tout le monde ne partage pas ce point de vue, mais je crois que notre ennemi principal n’est pas la Russie, mais le terrorisme international dont nous avons été encore une fois témoin aujourd’hui [la série d’attaques terroristes au Sri Lanka]. »
– E. Macron : « Totalement. Donc dès que tu es prêt on se rappelle pour en parler, et on pourra faire quelque chose le plus conclusif possible en format « Normandie » à quatre – les quatre pays que tu as cité – moi je suis prêt à l’accueillir, dès que tu es prêt comme je te l’avais dit. En tout cas, encore toutes mes félicitations cher Volodymyr et je te laisse pouvoir profiter de ce succès. Je suis vraiment très heureux d’être le premier à te féliciter et je le fais avec vraiment beaucoup d’enthousiasme et de joie. »
– Humoriste : « Merci beaucoup encore une fois. M. Porochenko n’était certainement pas la meilleure personne pour le format ‘‘Minsk’’. Je pense qu’il a volontairement retardé le règlement pacifique et la fin de ce conflit. »
– E. Macron : « Je suis d’accord. Et donc je compte beaucoup sur ton engagement pour ce faire. Je te souhaite un bon dimanche et célèbre bien ta victoire. »
– Humoriste : « Merci Monsieur le Président. Joyeuses Pâques. J’espère que le champagne que je boirai aujourd’hui sera savoureux et que je ne serai pas ivre comme M. Porochenko a l’habitude de l’être. »
– E. Macron : « Haha ! Hahaha ! Bonne Pâques à toi aussi Volodymyr et vraiment toutes mes félicitations. Amitiés. »
– Humoriste : « [en français] Merci beaucoup et vive la France ! »
– E. Macron : « Ahhh merci Volodymyr ! Spasiba ! »
L’Elysée a refusé de commenter cette vidéo.
En 2016, ‘‘Vovan’’ expliquait vouloir « montrer le visage réel de certains partenaires de la Russie, leur hypocrisie ». « Nous faisons uniquement les choses qui sont dans l’intérêt de notre pays », disait de son côté ‘‘Lexus’’.
Source : Vovan222prank, Youtube, 24-04-2019

VOIR AUSSI :
- Le canular de Jussie Smollett et les impostures juives aux USA, en France et en Angleterre

Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.