jeudi 25 avril 2019

Les origines européennes des juifs ashkénazes

Les Juifs ashkénazes sont un groupe ethnique juif qui ont leurs premiers ancêtres issus des tribus indigènes d'Israël....au moins d'un côté de l'arbre généalogique. Une étude publiée en 2013 dans Nature Communications a montré que leur lignée maternelle provient d'une source différente et peut-être inattendue.  Les juifs ashkénazes sont aussi Hébreux que les Maghrébins  sont Arabes : le même mensonge démenti par une donnée scientifique incontestable, l'ADN. L'ADN, comme les empreintes digitales, ne ment pas, par contre les médias, les livres de l'histoire officielle et les gouvernements mentent sans vergogne. Le fait que Netanyahou parle hébreu ne fait pas de lui un Hébreu, c'est un Européen judaïsé.
Ashkenazi Jews
Détail de Juifs ashkénazes priant dans la synagogue de Yom Kippour.
La recherche montre que l'origine de la lignée matrilinéaire pour les juifs ashkénazes vient d'Europe. Cela va à l'encontre de la croyance commune selon laquelle le peuple juif est arrivé en Europe centrale après la guerre byzantine-sasanienne de 602-628 et n'a commencé à s'installer en Allemagne qu'à l'époque médiévale.
Juifs ashkénazes est le terme utilisé aujourd'hui pour décrire ce peuple juif - des individus qui ont construit des communautés religieuses des siècles plus tard en Europe centrale et orientale. L'une des choses pour lesquelles ils sont reconnus est l'utilisation du yiddish - une langue allemande de haut niveau écrite dans l'alphabet hébreu et influencée par l'hébreu classique et l'araméen.


Yiddish calligraphic segment in Worms Mahzor

Le segment calligraphique yiddish dans le Worms Mahzor.
Le co-auteur de l'étude de 2013, Martin Richards, archéogénéticien à l'Université de Huddersfield en Angleterre, a déclaré que si les Juifs ashkénazes vivent en Europe depuis de nombreux siècles, les résultats de l'étude utilisant des échantillons d'ADN montrent que la plupart des Juifs européens descendent de personnes locales qui se sont converties au judaïsme, et non d'individus qui ont quitté Israël et le Moyen-Orient il y a environ 2 000 ans.
Les juifs ashkénazes ont été déclarés un sous-groupe génétique précis et homogène à la suite d'une étude réalisée en 2006. Les juifs ashkénazes viennent du même groupe génétique, peu importe si leurs ancêtres venaient de Pologne, de Russie, de Hongrie, de Lituanie ou d'un autre pays ayant une importante population juive historique. Ils appartiennent tous au même groupe ethnique.
Comment se fait-il que les juifs ashkénazes ne sont qu'un seul groupe génétique ? La réponse est relativement simple : ils ne se sont pas reproduits à un niveau notable avec d'autres personnes en dehors de leur groupe (pas même avec d'autres juifs). Les chercheurs ont montré que les Juifs ashkénazes étaient une population isolée sur le plan de la reproduction en Europe depuis environ 1.000 ans.
Des études antérieures ont montré que 50 à 80 % de l'ADN ashkénazim de la lignée paternelle provenait du Proche-Orient. Il n'est pas surprenant qu'il y avait une croyance commune selon laquelle Israël et le Proche-Orient étaient leur ancienne patrie.
Mais l'étude de 2013 a montré que 80 % de la lignée maternelle des juifs ashkénazes vient d'Europe - seules quelques personnes avaient des gènes originaires du Proche-Orient. Comme l'a dit le professeur Richards à l'époque, « Cela suggère que, même si les hommes juifs ont effectivement migré en Europe depuis la Palestine il y a environ 2 000 ans, ils semblent avoir épousé des femmes européennes ».
Il semble que la majorité des Européens convertis au judaïsme au cours des premières années de la diaspora étaient des femmes. Cela explique pourquoi les Ashkénazes peuvent retracer leur lignée féminine jusqu'en Europe du Sud et de l'Ouest.
En conclusion, Richards a dit : « L'origine des Ashkénazes est l'une des grandes questions que les gens se posent sans cesse et ne parviennent jamais à un point de vue vraiment concluant. ».
Traduction SOTT. Source.
-------------------------------------------------
Commentaire : Étude génétique : Les juifs ashkénazes sont essentiellement d'origine européenne occidentale
Richards et ses collègues ont analysé l'ADN mitochondrial, contenu dans le cytoplasme de l'œuf et transmis uniquement par la mère, de plus de 3 500 personnes dans tout le Proche-Orient, le Caucase et l'Europe, y compris les juifs ashkénazes.

L'équipe a découvert que quatre fondateurs étaient responsables de 40 % de l'ADN mitochondrial ashkénaze, et que tous ces fondateurs étaient originaires d'Europe. La majorité des personnes restantes pourraient être tracées vers d'autres lignées européennes.

Au total, plus de 80 % des lignées maternelles des Juifs ashkénazes ont pu être tracées jusqu'en Europe, avec seulement quelques lignées originaires du Proche-Orient.

Pratiquement aucun ne venait du Caucase du Nord, situé le long de la frontière entre l'Europe et l'Asie, entre la mer Noire et la mer Caspienne.
VOIR AUSSI :

Génétique. Les faux Arabes d'Afrique du Nord

Dans notre article "Génétiquement, les Maghrébins ne sont pas des Arabes", nous avions écrit :
"Le Fantasme. Alors que la vaste majorité des Tunisiens (98 %), et des autres Maghrébins, s'identifient culturellement aux Arabes, des études scientifiques tendent à indiquer qu'ils seraient ethniquement plus proches des Berbères qu'ils ne le sont des Arabes."
Des études récentes démontrent qu'il en est ainsi pour toute l'Afrique du Nord, y compris l’Égypte et la Libye. Inversement, des pays qui rejettent toute affiliation arabe, comme l'Iran, sont majoritairement arabes.  
Enfin, les conquêtes "arabes" en Europe sont, en réalité, des conquêtes berbères. Les Sarrasins étaient des Berbères islamisés, et non pas les "Arabes d'Andalousie" !
Dans l'étude ci-dessous, la désignation génome "nord africain"  signifie génome berbère.

1 commentaire:

  1. Très intéressant article ce qui fait que , si les juifs ashkenazes ne sonten pratique , pas sémites du tout , pas plus d´ailleurs que les juifs de descendance khazare , que reste t il de juifs véritablement sémites ??? Pas grand chose . Alors , la question suivante se pose : Pourquoi le plus grand nombre de ces gens qui ne sont pas sémites du tout ,crient ils à l´antisémitisme pour un oui ou pour un non ??? Ne serais ce pas une énorme escroquerie de leurs part pour mieux berner les GOYIM ???

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.