lundi 16 août 2021

USA. Les autorités fédérales déclarent que les anti-vaccins sont des "terroristes" et dévoilent un plan de 90 jours pour commettre des violences sous faux drapeau et en accuser les "extrémistes anti-verrouillage"

(Natural News) Tout comme nous l'avons annoncé à plusieurs reprises [1], le gouvernement fédéral corrompu et dirigé par des criminels vient de déclarer la guerre au peuple américain. Dans un avertissement de la sécurité intérieure largement diffusé, le gouvernement fédéral a déclaré que toute personne qui s'oppose aux vaccins, aux masques, à la distanciation sociale ou au confinement constitue une « menace terroriste potentielle » pour la société dans son ensemble. Surnommé une « alerte nationale au terrorisme » par NBC News, géré par la CIA, l'avertissement insiste également sur le fait que quiconque pense qu'il y a eu fraude lors des élections de 2020 pourrait également être considéré comme terroriste.

Peu importe le fait que les démocrates et les médias de gauche ont passé les quatre dernières années à dénoncer la fraude totale lors des élections de 2016, affirmant que «les Russes» ont volé les élections. À l'époque, de telles déclarations étaient déclarées patriotes… mais aujourd'hui, elles sont considérées comme du terrorisme.

Selon le gouvernement dirigé par des criminels qui a déployé des armes biologiques contre son propre peuple, il n'est pas « extrémiste » d'exiger des injections massives de vaccins expérimentaux et mortels d'armes biologiques à protéines de pointe [et bourrées d’oxyde de graphène], mais c’est de l’extrémisme de résister au suicide par un vaccin tueur. Le mémo avertit même que de nouveaux confinements et restrictions arrivent, et que quiconque s'y oppose est un terroriste par défaut :

Ces extrémistes peuvent chercher à exploiter l'émergence de variantes de COVID-19 en considérant le rétablissement potentiel des restrictions de santé publique à travers les États-Unis comme une justification pour mener des attaques. Les facteurs de stress liés à la pandémie ont contribué à l'augmentation des tensions et des tensions sociétales, conduisant plusieurs complots d'extrémistes violents domestiques, et ils peuvent contribuer à plus de violence cette année.

Cet avertissement du DHS est vraiment un modèle pour une prochaine attaque violente sous faux drapeau qui sera menée par l'État profond et imputée aux non vaccinés

Cette «alerte nationale au terrorisme» du DHS n'est en réalité qu'un aveu que l'État profond envisage de lancer des attaques sous faux drapeau en Amérique et en blâmer les non vaccinés. Il ne fait aucun doute que le FBI recrute rapidement des sicaires pour incendier un hôpital (ou quelque chose du genre) tandis que les caméras de CNN sont prêtes pour capturer l'action mise en scène et diffuser leur propagande dans le monde entier. Les acteurs qui lancent les cocktails Molotov seront bien entendu tous à la solde du FBI et vêtus de l'équipement MAGA afin de diaboliser par la même occasion les partisans de Trump.

Le but de l'avertissement du DHS est de préparer le récit de ces évènements en préparation, et nous devons soigneusement noter qu'ils se sont donné près de 90 jours (jusqu'au 11 novembre) pour y parvenir.

Étonnamment, cette annonce du DHS que la moitié des Américains sont devenus subitement des terroristes n'est rien de moins qu'une déclaration de guerre contre le peuple américain. Ce gouvernement illégitime – qui n'a volé le pouvoir qu'en truquant les élections de 2020 – considère désormais les personnes qu'il prétend représenter comme des combattants ennemis à cibler et à détruire.

L'État profond prévoit d'utiliser son prochain événement sous faux drapeau comme un moyen de criminaliser tout discours anti-vaccin et de déclarer une dictature médicale / militaire en Amérique, avec des troupes exécutant des points de contrôle routiers qui exigent de voir vos papiers de vaccin chaque fois que vous traversez une frontière d'État . Si vous ne présentez pas les papiers de vaccin appropriés, ils vous arrêteront sous la menace d'une arme et vous emmèneront dans l'un des camps de la mort covidiens gérés par le CDC qui ont déjà été annoncés publiquement par le CDC, qui insiste sur le fait que ces camps de la mort respecteront "un minimum de normes humanitaire."

Nous conseillons à tous les Américains de prendre les précautions suivantes lors de toute manifestation publique :

1. Restez pacifique dans vos manifestations. Ne vous laissez pas manipuler émotionnellement pour faire des choses folles. Comprenez que l'État profond essaie de provoquer une réponse armée. Ne mordez pas à l'hameçon.

2. Laissez vos armes à la maison. Toutes les armes que vous apportez lors d'une manifestation seront utilisées pour vous incarcérer en tant que «terroriste» une fois qu'ils auront organisé l'attaque et vous accuseront de l'avoir menée.

3. Ne pas empiéter sur une propriété privée et faire particulièrement attention aux provocateurs qui tentent d'amener une foule de personnes en colère à attaquer un hôpital, une clinique ou un établissement similaire. Le FBI a probablement déjà mis en scène des cadavres à l'intérieur des l'hôpitaux (habillés comme des médecins et des infirmières) et toute personne prise en flagrant délit d'intrusion sera accusée d'actes de terrorisme et de meurtre.

4. Enregistrez tout en vidéo. Portez un enregistreur et laissez-le fonctionner à tout moment. Si un événement sous fausse bannière a lieu et que vous disposez d'un enregistrement vidéo, comprenez que le FBI complice se déplacera immédiatement pour confisquer tous les appareils d'enregistrement vidéo afin qu'ils puissent couvrir leurs crimes (comme ils l'ont fait avec les vidéos du 11 septembre de la frappe de missiles sur le Pentagone). Si possible, sécurisez vos cartes micro SD dans un endroit sûr sur votre corps. Il est peu probable que le FBI procède à des fouilles à nu des citoyens et se concentrera probablement sur la confiscation des appareils mobiles.

Obtenez tous les détails dans ce message d'alerte d'urgence qui expose la prochaine attaque « terroriste » sous faux drapeau en Amérique, menée par l'État profond lui-même :

Brighteon.com/612622f7-2208-43e0-92c2-601e97340d14

NOTES de H. Genséric
[1] COVID-Arnaque. Bientôt, des goulags "sanitaires" pour les récalcitrants, les contestataires, et tous les autres !!
-  USA. Le CDC crée une base de données nationale secrète des ménages ayant des enfants non vaccinés … Est-ce un plan pour les kidnapper?

VOIR AUSSI :
-  Paranoïa en Australie – Pour seulement 5 personnes hospitalisées : permis pour quitter la maison ou pour travailler, couvre-feu, et masques faciaux obligatoires
-  Trump et ADL proposent un "Goulag" pour «les gens qui n'aiment pas suffisamment Israël»
-  COVID-Arnaque. Voici le plan (fuité) du verrouillage mondial et de la confiscation de nos biens et de nos libertés
-  Canada. Le gouvernement acquiert des «guillotines hydrauliques programmables» nécessaires «à l'appui de la réponse au COVID-19»

Hannibal GENSÉRIC

RAPPEL  de notre charte :

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes, des attaques personnelles, ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.  

----------------------------------------------------------- 

http://

3 commentaires:

  1. SIX ENTREPRISES SIONISTES ROTHSCHILD POSSÈDENT 96% DES MÉDIAS DANS LE MONDE
    « Vous le savez très bien, et les stupides Américains savent tout aussi bien que nous contrôlons leur gouvernement, peu importe qui siège à la Maison Blanche. Vous voyez, je le sais et vous le savez, qu'aucun président américain ne peut être en mesure de nous défier même si nous faisons l'impensable. Que peuvent-ils (les Américains) nous faire ? Nous contrôlons le congrès, nous contrôlons les médias, nous contrôlons le show-biz, nous contrôlons tout en Amérique.
    En Amérique, vous pouvez critiquer Dieu, mais vous ne pouvez pas critiquer Israël... »
    La porte-parole d'Israël, Tsipora Menachem.
    http://www.whale.to/c/jewish_media_control.html

    RépondreSupprimer
  2. Parait-il aussi qu'un false flag est en préparation par le réseau Gladio à l'élysée à la fin du mois afin de déclencher la loi martiale. Avez vous des infos à ce sujet ? Merci

    RépondreSupprimer
  3. Pourront-ils tuer tout le monde : "nous ne sommes pas des Indiens !" (John Hurt dans la Porte du Paradis).

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.