mercredi 13 janvier 2016

Syrie : Qui affame vraiment la population de Madaya ?

Parmi les multiples photos diffusées sur les réseaux sociaux sensées prouver la prétendue famine  de Madaya, ville de 40.000 habitant occupée par la rebellion dite "modérée" située à 30 km de Damas près de la frontière libanaise, les médias relayant la propagande anti-Bachar faisaient récemment circuler un fake ignoble pour faire croire que cette petite fille prétendument palestinienne, dont la photo de 2014 avait été très diffusée et faussement présentée comme celle d'une réfugiée syrienne prise en Jordanie, était en train de mourir de faim à Madaya. En réalité, si elle a effectivement bien grandi, elle va bien et se trouve au Sud Liban (elle est en fait libanaise*), région sous la protection des "méchants" alliés du pouvoir syrien, le Hezbollah...

Sa photo a servi pour plusieurs faux articles, tantôt présentée comme une jeune syrienne en Jordanie, tantôt comme une palestinienne bloquée à Madaya
 
Photo de Marianna en 2014
 
Marianna Aujourd'hui
 Ses parents ont fait publier une vidéo (voir ici) pour démentir les rumeurs et montrer que leur petite fille n'a rien à voir dans tout ça...
Vidéo où Marianna dément elle-même etre une victime de la "famine de Madaya"
 
Quelques-uns des montages de propagande sur la soit-disant famine de Madaya. (cliquez sur l'image pour l’agrandir)
 
En Réalité,
Les camions d'aide humanitaire du gouvernement syrien, du Croissant Rouge et de l'ONU sont entrés dans la localité de Madaya. Le problème va être de veiller à ce que l'aide atteigne bien la population et ne soit pas détournée par les "rebelles modérés" pour etre revendue à prix d'or aux pauvres civils comme ils l'ont fait avec les convois d'aide précédents du gouvernement de Damas et dont témoignent les habitants de la ville dans la vidéo ci-dessous :
(activer les Sous-titres en français en bas à droite de la vidéo)
Mise A Jour (12.01) :
Les premiers camions d’aide humanitaire sont arrivés dans la ville syrienne assiégée de Madaya. Mais il n’est pas dit que les civils puissent en profiter car les 600 rebelles réfugiés dans la ville pourraient bien faire main basse sur la nourriture. (VOST FR)
Reportage de RT en anglais sur l'arrivée des secours + Débunkage des fakes publiés par la rébellion sur les "affamés de Madaya" (en réalité, affamés par les rebelles)
Publié par Bertrand Riviere
http://gaideclin.blogspot.fr/2016/01/syrie-qui-affame-vraiment-la-population.html