dimanche 4 octobre 2020

Donald Trump a le Covid-19, et Internet rigole bien

Donald Trump, celui-là même qui avait suggéré de s’injecter du désinfectant ou d’utiliser les UV contre le Covid-19, est contaminé par la maladie, tout comme sa femme Melania. Le couple s’est mis en quarantaine.  Les réactions n’ont pas tardé à fuser ; dans cette année 2020 qui ressemble à une série apocalyptique écrite par des scénaristes jusqu’au-boutistes, la contamination du président américain est comparée à un énième rebondissement dans une intrigue déjà BIEN riche !

Girl, we gotta give it up to the 2020 writers... the way they wrote Miss Rona to go from most hated character to one you root for?! Whew character development!
180,7 k
29,9 k personnes tweetent à ce sujet.

Il faut reconnaître le talent des scénaristes de 2020… faire passer Miss Rona [le coronavirus, ndlr] de « personnage le plus haï » à « celle que tout le monde soutient » ?! Quelle évolution du personnage !

Un autre : *quand on racontera l’année 2020 à nos gosses dans 20 ans*

« Attends, c’est le meilleur moment : et là, LE MEC A CHOPÉ LE COVID ! »

Zara Rahim. qui a travaillé avec Obama, Clinton et le magazine Vogue, a souhaité la mort de Trump. Le tweet a été supprimé après quelques réactions négatives.


Un des nombreux autres tweets espérant la mort de Trump.

 

 

Certains et certaines ne cachent pas leur joie, estimant que la contamination de Donald Trump est un retour de karma bien mérité pour celui qui a fait souffrir tant de gens par sa médiocrité et ses discours haineux.

Il l’a bien cherché, il l’a bien cherché [en référence à la chanson de la comédie musicale Chicago, ndlr]

Sur TikTok aussi, les réactions se sont multipliées ; la journaliste du New York Times Taylor Lorenz en a compilé une bonne brassée dans ce thread à dérouler !

La France n’est pas en reste. Avec quelques heures de retard dues au décalage horaire, le Twitter francophone a enchaîné les mèmes pour se moquer de Trump.

En parallèle des moqueries, un phénomène étrange s’est produit.

De très nombreuses réponses au tweet de Trump sont écrites dans un alphabet inconnu pour la plupart des gens, et comportent des images allant de « bizarre » à « inquiétantes » en passant par « carrément dégueu ». En voici un exemple soft :

Obscur présage ? Conglomérat de sorcières modernes jetant un sort au président américain ? Langage millénaire porteur de malédiction pour quiconque le traduira ?  Eh bien non. Il s’agit, comme l’explique cette journaliste de Mashable, d’une langue tout à fait existante, et pas maudite pour un sou.

Mdr, mais non c’est pas un culte satanique maudissant Trump et la Première dame. C’est un copier-coller en en amharique, la langue officielle de l’Éthiopie. Les gens associent des messages inquiétants (souvent religieux) avec des images chelou pour troller dans les réponses […]

Le texte qui va avec l’image du Joker, ci-dessus, signifie selon Google Traduction : « Votre âme pécheresse est au-delà du salut et vous ne connaissez ni la paix ni la douleur, seul le froid de la repentance est passé, parce que vos péchés sont plus grands que toute mission, la fin est proche, les navires du péché ». Des propos similaires ont été traduits à la va-vite et postés en masse sous le tweet de Donald Trump.

C’est peut-être « pour le LOL », mais utiliser la langue bien réelle d’un pays bien réel avec sa culture et son héritage propre, et la faire passer pour un langage maudit… on a vu plus respectueux. La prochaine fois, autant insulter Trump en latin, ça fera plus traditionnel !

Avez-vous pouffé devant ces réactions ? Ou avez-vous l’âme trop pure pour rire de la maladie frappant un être humain âgé ? Promis, personne ne vous jugera.

En conclusion

L'annonce de Trump intervient à un moment très étrange. Octobre est connu pour être le mois le plus actif dans les cercles occultes et il culmine avec le sabbat le plus important de l'année - Samhain - le 31 octobre.

De plus, le mois d’octobre de cette année est spécial: il contiendra deux pleines lunes. La lune des moissons était le 1er octobre et une «lune bleue» aura lieu le… 31 octobre. Bien que, pour la plupart, ces faits soient complètement hors de propos, ils sont de la plus haute importance dans les cercles occultes.

Si certains d'entre vous sentent que cette année a été régie par «l'énergie noire», les semaines à venir pourraient sembler encore plus sombres. Cependant, comme le dit le dicton: il fait toujours plus sombre avant l'aube.

---------------------------------------------

L’hôpital Walter Reed met en danger la vie de  Trump

Source : To Dr. Scott Atlas: Walter Reed doctors are endangering Trump’s life;   Jon Rappoport

Lettre ouverte à Scott Atlas, conseiller en coronavirus de la Maison Blanche

Scott:

Si les rapports des médias sont corrects, le président reçoit 2 médicaments expérimentaux: le cocktail d'anticorps, Regeneron, et l'antiviral, Remdesivir.

Outre leurs effets indésirables individuels…

CES MÉDICAMENTS N'ONT JAMAIS ÉTÉ ÉTUDIÉS POUR LEURS EFFETS COMBINÉS SUR UN PATIENT. ET MAINTENANT CE PATIENT… LE PREMIER PATIENT À LES RECEVOIR… EST LE PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS.

Vous connaissez les effets indésirables du Remdesivir, Scott. Ils sont plus qu'inquiétants. Lésion rénale aiguë, par exemple. Et ce médicament n'a qu'une autorisation d'urgence, et c'est explicitement pour les patients qui sont des cas de COVID GRAVE. Trump n'est pas un cas grave. Que se passe-t-il? Pourquoi les médecins de Walter Reed en font-ils des tonnes?

L'autre médicament, Regeneron, le cocktail d'anticorps, des versions synthétisées d'anticorps de souris et d’humains, est toujours en essais cliniques. Il n'y a AUCUNE autorisation pour son utilisation.

Dans les essais antérieurs de médicaments à base d'anticorps, l'infection a fortement augmenté. Très dangereux.

Et priez que ces médecins n'optent pas soudainement pour un ventilateur. Ils pourraient le faire, si l’état de Trump s’aggrave, à cause des effets des médicaments. Ils appelleront ces effets «une aggravation du COVID».

Dans une vaste étude menée à New York sur des patients atteints de COVID dans le groupe d’âge de Trump, 97% des patients sous respirateur sont décédés. Le traitement par ventilation, comme vous le savez, implique une sédation lourde et prolongée.

Le président est dans une situation très dangereuse.

Chaque foutu médecin qui a une éthique quelconque devrait crier au meurtre sanglant en ce moment. Ce n'est pas une supposition. Est-ce que vous prescririez à un patient non pas un, mais deux médicaments hautement expérimentaux, dont chacun a des effets très néfastes? Les prescririez-vous ENSEMBLE? DÉJÀ? Surtout lorsque le patient n'est pas près d'être gravement malade? Surtout lorsque les effets combinés des médicaments n’ont jamais été étudiés?

POURQUOI LES MÉDECINS DE WALTER REED TRAITENT-ILS TRUMP COMME SI IL ÉTAIT DANS  ÉTAT DÉSESPÉRÉ?

Ils s'en prennent au président comme si celui-ci  s'accrochait à la vie par un fil et ils doivent lui jeter tout ce qu'ils ont.

Qui veille sur la vie du président? Ces médecins essaient-ils de le tuer?

AU BOULOT, SCOTT. MAINTENANT.

Jon Rappoport

L'auteur de trois collections explosives, THE MATRIX REVEALED, EXIT FROM THE MATRIX, and POWER OUTSIDE THE MATRIX, Jon était candidat à un siège du Congrès américain dans le 29e district de Californie. Nommé pour un prix Pulitzer, il a travaillé comme journaliste d'investigation pendant 30 ans, écrivant des articles sur la politique, la médecine et la santé pour CBS Healthwatch, LA Weekly, Spin Magazine, Stern et d'autres journaux et magazines aux États-Unis et en Europe. Jon a donné des conférences et des séminaires sur la politique mondiale, la santé, la logique et le pouvoir créatif à des publics du monde entier. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir ses e-mails NoMoreFakeNews gratuits ici ou ses e-mails gratuits OutsideTheRealityMachine ici.


 

4 commentaires:

  1. qu ils crevent cette gros tas de merde gonflé aux stéroides !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qu;il creve cette ordure qui a vole la richesse des amerindiens et qui la donne aux juifs talmudiste et a nitaniahou son maitre satanique , la punition divine est sur les usa

      Supprimer
  2. Personnellement je ne crois pas que soient expérimentés sur Trump les deux poisons mentionnés dans le texte. Il a été en faveur de l'HCQ depuis longtemps. Il va être guéri avec qq ch dont on saura le nom un peu plus tard (d'autant qu'être positif au test n'est pas être malade !) ce qui fera de la pub pour ce remède. Sans doute, rira bien qui rira le dernier... D'après les infos que j'ai sur Trump, il fait pour l'instant du bon travail de purge des réseaux pédo-criminels et il n'a fait la guerre à personne pendant son premier mandat. Maintenant, en dehors de ces 2 considérations, je reste mesuré.

    RépondreSupprimer
  3. Il va très bien et est en parfaite santé !

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.