jeudi 29 octobre 2020

USA. Michigan: le FBI arrête les dirigeants de la milice Trump

Le groupe pro-Trump, `` The Base '', tirant son nom d'une traduction de "al-Qaïda'' (qui veut dire "la base" en arabe) a eu des ennuis lorsque Justen, l'un de ceux qui ont été interpellés aujourd'hui, s'est accidentellement présenté sur un mauvais porche à Dexter, Michigan (gentille ville entre Ann Arbor et la maison de Jeff Daniel, Chelsea), afin de menacer un podcasteur progressiste qu'ils n'aimaient pas.

Maintenant, le FBI a pris d'assaut leur camp d'entraînement  et a enfermé deux de leurs dirigeants, à moins que Trump ne leur pardonne et les fasse libérer. Si Trump ne vient pas à leur secours, ils risquen,t jusqu'à  20 ans de prison.

Le nouveau look «Spaghetti Nordic»,
un mélange de Brownshirt et de doux Seig Heil!

Les membres de «The Base» exaltent par-dessus tout,
Melania Trump et les SS.

Free Press: Selon le bureau de Nessel, The Base est une organisation de suprématie blanche qui plaide ouvertement pour la violence et les actes criminels contre les États-Unis, et prétend s'entraîner à une guerre raciale pour établir un régime "ethnonationaliste'' blanc dans des régions des États-Unis, y compris la Péninsule supérieure du Michigan. Le groupe fait également la promotion de l'idéologie nazie et de l'antisémitisme extrême, obligeant à un moment ses membres à lire des livres néonazis qui poussent à l'effondrement de la civilisation occidentale.

Watkins affirme avoir été nommé chef de la Base et aurait dirigé un «camp de haine» pour les membres du groupe, où il a dirigé une formation tactique et sur les armes à feu pour les participants dans le but de se préparer au renversement violent du gouvernement. La photo de la maison Dexter a été utilisée par The Base pour encourager le harcèlement de ses membres sur la famille. Lire la suite…: https://www.freep.com/story/news/local/michigan/2020/10/29/base-white-supremacy-michigan-watkins/6069096002/

Detroit News: Des agents fédéraux ont arrêté jeudi deux hommes, dont le chef autoproclamé de la Base, un groupe suprémaciste blanc violent, dans le cadre d'une répression continue contre l'extrémisme dans le Michigan trois semaines après que le FBI a déclaré qu'il avait contrecarré un complot visant à kidnapper le gouverneur Gretchen Whitmer.

Detroit News: Federal agents on Thursday arrested two men, including the self-proclaimed leader of the Base, a violent, white supremacist group, as part of a continuing crackdown on extremism in Michigan...
4.8K
1.4K people are Tweeting about this

Une équipe d'agents du FBI a arrêté Justen Watkins, 25 ans, de Bad Axe, le chef autoproclamé de la Base, et Alfred Gorman, 35 ans, de Taylor, lors de deux raids à travers le Michigan, a déclaré une source au Detroit News.

Ils sont liés à un incident de décembre 2019 à Dexter au cours duquel une famille locale a été terrorisée par ces hommes, qui ont tenté d'intimider un mari et une femme et ont partagé leur adresse avec des membres de la Base pour des actions futures, a déclaré le procureur général du Michigan, Dana Nessel, dans un communiqué.

Son bureau a accusé les hommes de plusieurs crimes, y compris l'appartenance à un gang (un crime passible  de 20 ans de prison), l'utilisation d'un ordinateur pour commettre un crime et la publication illégale de messages appelant à la sédition. Les accusations ont été déposées devant le tribunal de district du comté de Washtenaw, lieu de l'incident présumé de Dexter.

Les deux suspects étaient gardés dans la prison du comté de Washtenaw en attendant leur mise en accusation.

«Utiliser des tactiques d'intimidation pour inciter à la peur et à la violence constitue un comportement criminel», a déclaré Nessel. "Nous ne pouvons pas permettre aux activités dangereuses d'atteindre leur objectif d'infliger de la violence et de nuire au public. Je suis fier de travailler aux côtés des organismes d'application de la loi aux niveaux local, étatique et fédéral pour protéger la sécurité du public contre ces menaces graves."

Des enquêteurs étatiques et fédéraux ont lancé cette année une série d'opérations contre des membres de la Base, un petit réseau néonazi qui a commencé à émerger à la mi-2018, a déclaré Jon Lewis, chercheur au programme sur l'extrémisme de l'Université George Washington.

Trois hommes liés à "la Base" ont été inculpés de complot en vue de tuer des membres d'un groupe antifasciste militant, a annoncé la police géorgienne à la mi-janvier, un jour après que trois autres membres ont été arrêtés pour des accusations fédérales dans le Maryland et le Delaware.

stone-election.jpg

2 commentaires:

  1. Au moins aux Etats-Unis la police fédérale fonctionne. Elle intervient avant les actes criminels. En France c'est l'inverse, la police arrive toujours trop tard. Puis comme au moyen âge ce n'est plus le temps des pleureuses, mais l'hypocrite défilé du monde de la politique pour verser des larmes de crocodiles sur les cadavres des actes terroristes.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.