dimanche 11 octobre 2020

Des documents divulgués montrent les succursales américaines de la Deutsche Bank ont canalisé des fonds vers ISIS

Des informations divulguées ont révélé que les succursales américaines de la Deutsche Bank sont soupçonnées de faciliter le transfert d'argent à Daech (4 milliards $) en Irak au plus fort de la campagne terroriste du groupe.

Le groupe terroriste Daech a lancé une campagne d'effusion de sang et de destruction contre l'Irak en 2014, saisissant et pillant plus de 121 succursales bancaires, avant son expulsion fin 2017, a rapporté PressTV. Malgré le contrôle des terroristes sur certaines institutions financières, certaines banques, dont la Deutsche Bank et en particulier ses succursales américaines, ont continué à autoriser l’envoi de transferts d’argent vers les terroristes islamistes dans les pays arabes ciblés par la destruction et le « changement de régime ».

EXPOSED: Leaked Docs Show US Branches of Deutsche Bank Funneled Funds to  ISIS - Fort RussDes rapports financiers classifiés soumis par des banques du monde entier au Financial Crimes Enforcement Network du Département du Trésor américain (FinCen), qui ont été divulgués sur le site d'information Buzzfeed et partagés à leur tour avec le Consortium international des journalistes d'investigation, ont révélé des transferts d'argent suspects d’au moins 4 milliards de dollars signalés par les succursales américaines de Deutsche Bank et Bank of America à plusieurs banques irakiennes (sous contrôle d’ISIS/Daech) entre le 15 juin 2014 et le 30 juin 2015.

Leaked docs show US branches of Deutsche Bank funneled funds to ISIS --  Puppet Masters -- Sott.net

Selon le Middle East Monitor, les rapports d'activités suspectes (SARs) déposés par les deux banques ne précisaient pas quelles succursales bancaires irakiennes étaient impliquées, mais «ces transferts pourraient être les profits provenant du commerce illégal de pétrole et de gaz», une source principale de financement du groupe terroriste. Une violence horrible a sévi dans le nord et l'ouest de l'Irak lorsque les terroristes de Daech ont lancé une offensive en juin 2014 et ont pris le contrôle de parties du territoire irakien, y compris Mossoul, la deuxième plus grande ville d'Irak et la capitale provinciale de Ninive.

EXPOSED: Leaked Docs Show US Branches of Deutsche Bank Funneled Funds to  ISIS - Fort Russ

Les islamo-terroristes ont commis des crimes odieux contre toutes les communautés ethniques et religieuses d'Irak, y compris les chiites, les sunnites, les kurdes et les chrétiens. Le 9 décembre 2017, le Premier ministre de l'époque, Haider al-Abadi, a déclaré la victoire sur Daech. Cependant, bien que l'Etat islamique ait été vaincu en tant qu'entité de pseudo-État, il reste toujours très actif et mène encore des raids et des attaques terroristes occasionnels à travers le pays. Outre l'Irak, la Syrie a été durement touchée par l'Etat islamique et d'autres groupes terroristes soutenus par l'OTAN et ses alliés / satellites au Moyen-Orient. [1]

SHOIGU: «La Russie a tué 133.000 terroristes en Syrie et vaincu Daech»

MOSCOU - L’opération militaire de la Russie contre les terroristes en Syrie était nécessaire et a contribué à préserver l’État syrien et à vaincre l’État islamique (EI, ISIS ou Daech), a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense, le général Sergeï Shoigu.

    «Parfois, au cours des discussions en cours, la question se pose de savoir si la Russie a fait la bonne chose pour assumer cette tâche difficile. Mais à chaque fois, il y a toutes les raisons de dire: la mission en Syrie était nécessaire et la décision de commencer l'opération militaire était correcte, peut-être était-ce même la seule option », a déclaré Shoigu dans un article du journal Krasnaya Zvezda du ministère de la Défense, dédié au cinquième anniversaire de l'opération militaire russe en Syrie.[2]

La phase active de l'opération militaire russe a duré 804 jours, du 30 septembre 2015 au 11 décembre 2017. Avant le début de l'opération, les terroristes contrôlaient plus de 70% du territoire syrien et avançaient dans toutes les directions tandis que les troupes pro-gouvernementales étaient forcées se retirer.

    «À un moment donné, il est devenu clair que cette force [l'État islamique] représentait une menace directe non seulement pour toute la région, mais pour le monde entier, y compris la Russie. C'était une organisation qui prévoyait de forcer l'humanité entière à obéir à ses règles », a ajouté Shoigu.

    «Avec le soutien de l’aviation russe, les forces armées syriennes ont libéré 1.024 zones peuplées de terroristes. En conséquence, les troupes gouvernementales et les forces d’autodéfense ont repris le contrôle de 88% du territoire du pays », a poursuivi le ministre de la Défense.

Shoigu a noté que la Russie avait réussi à empêcher l'effondrement de l'État syrien, à arrêter la guerre, à vaincre l'État islamique et à porter un coup dur à l'ensemble du réseau terroriste international en perturbant ses canaux d'approvisionnement.

En outre, à la suite de l'opération, plus de 3.000 détenteurs de passeports russes qui ont rejoint des organisations terroristes combattant en Syrie ; ils ont été empêchés de retourner en Russie pour poursuivre leurs activités terroristes. Du point de vue géopolitique, la Russie a réussi à maintenir l'équilibre des forces au Moyen-Orient, devenant ainsi un garant clé de la sécurité régionale.

    «La tâche fixée par le commandant en chef suprême il y a cinq ans a été remplie avec succès. L'organisation terroriste internationale État islamique a cessé d'exister en Syrie, aucun des terroristes n'a réussi à se frayer un chemin en Russie », a déclaré le ministre de la Défense.

Selon Shoigu, l'État islamique en Syrie a été complètement vaincu.

    «De plus, on peut dire avec une certitude totale qu'un coup dur a été porté à l'ensemble du réseau du terrorisme international, avec ses sources financières et son système d'approvisionnement en ressources perturbés», a-t-il ajouté.

Le ministre de la Défense a déclaré qu'un autre résultat important de l'opération russe est une barrière fiable qui empêche les groupes terroristes de se propager à d'autres territoires, en particulier les pays voisins. En outre, l’opération en Syrie a démontré la capacité de la Russie à défendre avec succès ses intérêts nationaux dans n’importe quel endroit de la planète et sa volonté de fournir un soutien militaire à ses alliés et partenaires, a déclaré Shoigu.

À son avis, l’opération a également renforcé le rôle de la Russie sur la scène internationale et contrecarré la tentative de ses rivaux d’isoler la Russie politiquement et diplomatiquement. Plus de 133.000 terroristes ont été tués en Syrie depuis que la Russie a lancé son opération militaire dans le pays, a ajouté le ministre russe de la Défense.

    «À la suite des raids aériens et des frappes de missiles de croisière, 133.542 installations terroristes ont été détruites, dont 400 raffineries de pétrole illégales et 4.100 ravitailleurs. Au total, 865 chefs de guerre terroristes et plus de 133.000 terroristes ont été tués, dont 4.500 en provenance de la Fédération de Russie et des pays de la CEI », a déclaré Shoigu.

    «Ces formations armées avaient des membres idéologiquement dévoués avec une formation militaire décente, qui se dressaient contre le reste du monde. En fait, ils peuvent être décrits comme la première armée de terroristes du monde - bien organisée et soudée, avec une formation appropriée et un bon armement », a ajouté Shoigu.

Les avions des forces aérospatiales russes ont effectué plus de 44.000 sorties de combat depuis le début de l’opération. Selon le ministre de la Défense, le président russe Vladimir Poutine a chargé l'armée russe d'éliminer les groupes terroristes en Syrie et d'empêcher les terroristes d'origine russe de revenir [3].

NOTES

[1] SYRAK. Les kamikazes Saoudiens, et les tortionnaires Tunisiens. Bientôt, l’effet boomerang dans ces 2 pays?
-  Pour réduire le chômage des jeunes = djihad armé et sexuel
-  Courrier International : en Tunisie, les terroristes sont au pouvoir
-  Tunisie. Des camps terroristes un peu partout. La "Justice" et le Premier Ministre sabotent les enquêtes
-  Les Djihadistes d'aujourd'hui s'appelaient les Assassins il y a 1000 ans.
-  La Sécurité Algérienne déjoue un congrès de DAESH en Tunisie

[2] L'intervention stratégique de la Russie en Syrie cinq ans plus tard - -  Un `` coup impardonnable '' porté à l'empire américain

[3] Retour des djihadistes en Tunisie : «Une menace pour la sécurité du pays, un péril pour l'Europe»
-  Tunistan. Tapis rouge pour les terroristes revenant de Syrak ?

VOIR AUSSI :

-  USA. Le tueur de la famille Salas a "été suicidé"
-  Trump aurait commandité l’assassinat du fils d'un juge fédéral dans une affaire de dissimulation Trump / Epstein / Deutsche Bank
-  Les "Huit Familles" qui possèdent le Monde ou les dessous de l'Empire anglo-sioniste
-  Pactole pour les tueurs. La mort d'Epstein rapportera 100 millions de dollars

Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Macron le félon lui il aime bien les terroristes, surtout les islamistes il vient d'en libérer 204 des prisons. Un véritable exploit digne d'une opération commando. Le jour du jugement de ces crapules approche. Il faudra peut-être aller obtenir des preuves pour les procès jusqu'en Russie.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.