jeudi 14 janvier 2021

Israël. Quelques infos sur l’apartheid

Sheldon Adelson, l’oligarque des casinos qui a financé des causes d’extrême droite ainsi que les carrières politiques de Donald Trump et Benjamin Netanyahou, est mort. En 2013, Adelson avait appelé à bombarder Téhéran (vidéo).

Bon débarras.

Sheldon Adelson to donate $100m to Trump and Republicans, fundraisers say |  Sheldon Adelson | The Guardian 

Malheureusement, son argent continuera d’affluer vers l’extrême droite, car c’est sa femme israélienne qui dirige maintenant l’affaire.

Autre info, B’Tselem, la plus importante organisation israélienne de défense des droits de l’homme, décrit finalement Israël et son contrôle des territoires palestiniens comme étant un seul et même régime d’apartheid :

B'Tselem rejette l’idée qu'Israël est une démocratie (à l'intérieur de la Ligne verte) qui maintient simultanément une occupation militaire temporaire (au-delà de la Ligne verte). B'Tselem est arrivé à la conclusion que la barre pour définir le régime israélien comme étant un régime d'apartheid a été atteinte après avoir pris en compte l'accumulation des politiques et des lois qu'Israël a conçues pour asseoir son contrôle sur les Palestiniens.

Rien de vraiment nouveau là-dedans, mais cela officialise les choses.

Avec B’Tselem qui ose enfin s’exprimer, il est beaucoup plus facile de réfuter ceux qui assimilent toute condamnation du sionisme et d’Israël à de l’antisémitisme.

Cela se passe au moment où Israël s’apprête à faire échouer les tentatives de l’administration Biden de revenir à l’accord nucléaire iranien :
Israël va commencer par envoyer un flot d'attachés en visite à Washington, a déclaré le fonctionnaire, en demandant l'anonymat pour discuter d’affaires privées. Le pays a déclaré publiquement qu'il ne veut pas que les États-Unis abandonnent les sanctions contre la République islamique sans un nouvel accord, et qu'une position plus dure devrait être prise à l'égard de ses projets nucléaires, de son programme de missiles balistiques et de ses forces proxy régionales.
Cette stratégie va à l'encontre de la volonté de l'équipe Biden de rejoindre l'accord, puis de négocier un élargissement de ses conditions. Elle est conditionnée par le retour de l'Iran au respect de l'accord, dont il a violé les limites après que le président Donald Trump a retiré les États-Unis de l'accord en 2018. ...
Israël a également une carte à jouer pour un risque plus élevé : la possibilité de mettre fin aux efforts diplomatiques par des opérations secrètes contre l'Iran. ...
Netanyahou a ouvertement déclaré son intention de contrecarrer la nouvelle participation américaine. Lors d'une rare division en publique, il a réprimandé son envoyé en Allemagne pour avoir soutenu les efforts de Berlin pour élargir l'accord.
"Il ne devrait pas y avoir de retour à l'accord nucléaire iranien de 2015 - un accord qui est défectueux dans ses fondements", a déclaré Netanyahou.

Biden étant un archi-sioniste, avec une équipe de juifs sionistes à la tête du Département d’État, les chances d’un retour rapide à l’accord peuvent être considérées comme minces.

Par Moon of Alabama – Le 12 janvier 2021

Via le Saker Francophone

--------------------------------------------------------------------------

Mort de l’ex-médecin personnel de Trump

Harold Bornstein, l'ancien médecin personnel de Trump, décède à 73 ans
Le nom du Dr Bornstein avait été associé publiquement à celui de Donald Trump pour la première fois en décembre 2015, lorsque celui qui était alors candidat à la Maison-Blanche avait publié un bref bulletin de santé dans lequel son médecin depuis 1980 le décrivait comme étant « en excellente santé ».
Il avait affirmé que Donald Trump lui avait « dicté » une lettre le présentant en excellente santé : l’ex-médecin personnel de Donald Trump, Harold Bornstein, est mort le 8 janvier à l’âge de 73 ans, selon un avis de décès paru dans le New York Times.
L’avis, qui ne précise pas la cause de sa mort, résume la longue carrière de ce médecin new-yorkais, lui-même fils de médecin, sans mentionner le président américain.
Le nom du Dr Bornstein avait été associé publiquement à celui de Donald Trump pour la première fois en décembre 2015, lorsque celui qui était alors candidat à la Maison-Blanche avait publié un bref bulletin de santé dans lequel son médecin depuis 1980 le décrivait comme étant « en excellente santé ».
« S’il était élu, je peux affirmer sans équivoque que M. Trump sera l’individu en meilleure santé jamais élu à la présidence », ajoutait le bulletin, sans fournir aucune preuve appuyant cette assertion.

En mai 2018, le Dr Bornstein, un gastroentérologue qui avait son cabinet sur Park Avenue, non loin de Central Park, avait cependant expliqué que Donald Trump lui avait « entièrement dicté cette lettre », rédigée à la hâte pendant qu’une voiture de Donald Trump l’attendait.
Ce médecin un brin excentrique, père de cinq enfants, avait espéré un temps suivre Donald Trump à la Maison-Blanche. Mais ses espoirs avaient été douchés après qu’il eut révélé au New York Times que M. Trump prenait des médicaments pour la repousse des cheveux.
Cette révélation lui avait valu de voir trois hommes de mains de Trump débarquer dans son cabinet en février 2017 et s’emparer de tous les dossiers concernant le locataire de la Maison-Blanche.
« Ils ont dû rester 25 à 30 minutes. Ça a été un vrai chaos », avait-il raconté, ajoutant s’être senti « violé, effrayé et triste ».  

VOIR AUSSI :

-  USA. Adelson a acheté la politique étrangère de Trump et des Républicains pour 90 millions de dollars
-  USA. Adelson achète à nouveau Trump pour 75 millions de dollars - mais les médias ne vous le diront pas
-  USA. Miriam Adelson souhaite intégrer un "Livre de Trump" dans la Bible
-  USA. Mueller : Il n’y a pas d’"intervention russe " dans l’élection de Trump, mais Trump travaillait pour Israël et pour les Saoudiens
-  USA. Plongez l'Amérique dans la guerre et devenez riche en le faisant
-  Andrew Joyce - Les quatre pinces du contrôle des cabalistes

𝙶𝙾𝙳 𝚆𝙸𝙽𝚂✞︎ on Twitter: "Cabala Harris selects 'Pioneer' as her  Secret Service code name… "

USA. Félicitations à la présidente Kamala (aka Kabala)

-   La vie sexuelle secrète des Juifs, par Lasha Darkmoon
-  
L’Histoire sans fin de l'antisémitisme
-  
Les JewBu : crypto-juifs dans le bouddhisme américain
-   Comment Yahweh a conquis Rome. Le christianisme et le "Grand Mensonge". Par Laurent Guyénot
-   Dostoïevski et la "question juive"; Le Journal d'un écrivain, mars 1877

Hannibal Genséric

2 commentaires:

  1. Ils disent "De mortuis nil nisi bonum" mais dans ce cas, je ferai une exception? Puisse-t-il pourrir en enfer au-delà de l'éternité

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.