mercredi 28 mars 2018

GB. Les Skripals ont bien été "empoisonnés" par le MI6


Dans notre article : Voici pourquoi les Anglais ont liquidé leur espion russe et sa fille , nous avions écrit : « l’agent double russe  Sergei Skripal et sa fille ont été empoisonnés par le MI6  parce qu’il voulait racheter son retour en Russie, contre la fourniture à la Russie de documents en sa possession, prouvant que le dossier de la fausse collusion « Trump-Russie » ou « RussiaGate » a été complètement monté par le MI6. »
Les détectives traquant les mouvements de l'espion félon russe Sergei Skripal et de sa fille Yulia disent que leurs téléphones mobiles ont été éteints pendant quatre heures le jour où ils ont été empoisonnés. Cela veut dire qu’ils ont éteint leurs téléphones parce qu’ils ont organisé une rencontre secrète , non tracée par la police britannique, afin de négocier leur rapatriement en Russie. Mais le MI6, qui les surveillait de très près,  a été expéditif : il les a empoisonné tout en accusant les Russes. C’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups.

Les signaux GPS des appareils qui identifient les positions ne fonctionnaient pas pendant une période cruciale où leurs mouvements restent inconnus, selon the Sun.
Cela suggère que la paire essayait de rencontrer quelqu'un "off the record" avant qu'ils ne soient attaqués avec l'agent neurologique Novichok.
Selon Sputnik news, cela peut signifier qu'ils ont été empoisonnés après avoir éteint leurs téléphones pour garder secrète une réunion clandestine.
 "La raison la plus probable serait si ils allaient rencontrer quelqu'un et voulait rester hors du radar. Cela irait avec le métier Skripal utilisé comme un espion ", a déclaré le Sun dimanche cité par une source anonyme.
Un porte-parole de Scotland Yard a refusé de discuter des détails lors d'une réunion avec des journalistes dimanche.
Selon les informations qui ont jusqu'ici été mises à la disposition du public, le 4 mars à 09h19, Sergei Skripal et sa fille Yulia ont visité les tombes de la femme et du fils de Skripal dans un cimetière local de Salisbury.
À 13h30 Ils ont garé leur voiture et se sont attablés dans un pub local. Peu de temps après, ils ont dîné dans un restaurant.
Selon le Times, les fournisseurs de services mobiles ont informé la police des communications téléphoniques des Skripals le jour de l'attaque.
N'oublions pas non plus qu'au moins cinq versions différentes de l'empoisonnement ont été «divulguées» par la police aux médias britanniques: (1) les Skripals ont été soit empoisonnés dans un pub, (2) dans un restaurant, (3) dans leur voiture, (4)  en mettant le produit chimique dans la valise de Mme Skripal, (5) en enduisant leur poignée de porte. Voir ainsi la Russie accusée de répandre de fausses rumeurs dans ce contexte est plutôt surprenant. M. Skripal et sa fille mangeaient du pain à l'ail et du risotto avec un verre de vin blanc chacun au restaurant Zizzi, dans le centre-ville le 4 mars, selon les rapports. Cependant, des témoins ont dit que le Russe était agité et en colère à propos du temps qu'il lui fallait pour son repas. Quelques minutes après avoir quitté le restaurant, ils ont été retrouvés sur un banc dans le centre-ville, dans un état "catatonique".

La Russie au Royaume-Uni: Prouvez que vos espions n'ont pas empoisonné nos citoyens sinon gare aux conséquences !

Quelle belle réponse russe! Finalement!
Ce qui est bon pour l'oie est bon pour le jars. 
Au moins, la Russie semble le penser. Il n'y a peut-être pas de preuve concluante que la Grande-Bretagne a empoisonné Sergei Skripal et sa fille  Yulia. Mais il n'y a pas non plus de preuve que Moscou l'ait fait et cela n'a pas empêché Londres d'exiger que la Russie prouve son innocence (dans les 24 heures). De plus, les Britanniques éloignent les Russes des preuves, et non l'inverse..
Alors, pourquoi la Russie ne demanderait-elle pas que la Grande-Bretagne prouve sa propre innocence? Eh bien, le ministère des Affaires extérieures de Lavrov a pensé à cela.
La Russie a exigé que Londres fournisse la preuve que les espions britanniques n'ont pas procédé à l'empoisonnement de l'ancien agent double Sergei Skripal.
Le ministère russe  affirme qu'en l'absence de preuve de l'innocence britannique, Moscou considérera l'incident comme une tentative d'assassinat contre des citoyens russes sur le sol étranger.
"Une analyse de toutes les circonstances [...] nous amène à penser à l'implication possible des services de renseignement britanniques", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
"Si des preuves convaincantes du contraire ne sont pas présentées au côté russe, nous considérerons qu'il s'agit d'une tentative d'assassinat de nos citoyens à la suite d'une provocation politique massive".

Excellent! Faites ce que vous exigez de nous et prouvez votre innocence, ou nous considérerons qu'il s'agissait d'une tentative de meurtre de nos citoyens commanditée par l'État.

 
Hannibal GENSERIC


3 commentaires:

  1. http://www.moonofalabama.org/2018/03/russian-scientists-explain-novichok-high-time-for-britain-to-come-clean.html

    RépondreSupprimer
  2. Déclaration du Ministère russe des Affaires étrangères :
    http://www.mid.ru/fr/foreign_policy/news/-/asset_publisher/cKNonkJE02Bw/content/id/3142491

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand la guerre a éclaté, les gens dans l'ignorance se souviennent, c'est la faute de Russie et ils meurent tragiquement en pensant: c'est une blague horrible, l'Angleterre et l'Europe me ont menti. Plus tard, les survivants ont raconté qui s'est vraiment passé: les nations contre le nation neutre et sacré. Les milliards personnes sont réduits en mille groupes à chaque pays. L'histoire est ; les mondialistes ont fait le jeu qui est le plus fort et le plus meilleur con. La démocratie est une blague car son but est :me réduit en esclave. Les survivants disent: merci, la mère nature et mon seigneur du ciel, le gardien d'eden, les anges, les cinq cavaliers d'apocalypse. Ils se souviennent qui sont ils vraiment.

      Supprimer