jeudi 29 mars 2018

Voici pourquoi l'Amérique va vers la guerre mondiale


Récemment, il y a trois événements qui ne reçoivent pas beaucoup d’attention, mais qui nous montrent que les États-Unis vont droit, au mieux vers la guerre économique, et au pire  vers la Troisième Guerre mondiale.
Pendant les élections, il semblait que c’était Hillary Clinton qui allait nous mener, avec détermination,  vers la troisième guerre mondiale. Elle jubilait en citant les actions qu'elle prévoyait de mener qui auraient conduit directement et immédiatement à la guerre. Le candidat Donald Trump semblait moins susceptible de nous faire entrer dans une guerre avec la Russie ou/et avec la Chine, mais il semble que, lui aussi, s’oriente fermement dans cette direction. Les trois évènements récents le prouvent.

# 1) Les droits de douane
Nous sommes déjà en guerre financière avec la Chine en raison des droits de douane commerciaux punitifs que nos gouvernements instaurent les uns après les autres. Le président Trump veut « rééquilibrer » le commerce mondial en faveur de l'Amérique, mais la Chine ne va pas tomber sans combattre. Voici plus d'informations sur la liste des droits que les États-Unis veulent imposer sur les marchandises chinoises et voici  la liste de représailles chinoises. [1]
La dernière fois que nous avons été impliqués dans une grande guerre commerciale, la Grande Dépression s'est produite, selon un expert en économie de CNN.
La dernière guerre commerciale américaine a exacerbé la Grande Dépression dans les années 1930, lorsque le taux de chômage a atteint 25%. Prétendant qu'il protégeait les emplois américains, le Congrès a adopté la loi Smoot-Hawley en 1930. Le projet de loi original visait à protéger les agriculteurs. Mais pour obtenir un soutien politique, de nombreux législateurs ont demandé des droits de douane - ou des taxes - sur toutes sortes de biens en échange de leur vote.
Plusieurs pays, comme le Canada, ont imposé des droits de douane élevés - ou taxes - sur les marchandises américaines expédiées et vendues à l'étranger. Par exemple, les exportations américaines d'œufs vers le Canada sont tombées à 7.900 en 1932, alors qu’elles étaient  de 919.000 en 1929, selon Doug Irwin, un professeur de Dartmouth et ancien conseiller commercial du président Reagan.
Résultat: les importations américaines ont chuté de 40% au cours des deux années qui ont suivi Smoot-Hawley. Les banques ont fermé leurs portes. Le chômage a grimpé. Assurément, il y avait une litanie de facteurs en jeu. Mais les économistes sont largement d'accord que la loi Smoot-Hawley a entraîné la Grande Dépression bien pire qu'ailleurs. (source)
Et que s'est-il passé à la fin de la Grande Dépression? La Seconde Guerre mondiale a eu lieu, et cela a mis fin au chômage et a entraîné une frénésie de dépenses qui ont gonflé l'économie. Il y a toujours une augmentation du PIB pendant la guerre en raison des dépenses de défense. Mais c'est un mauvais moyen de réparer l'économie, n'est-ce pas?
# 2) Le PetroYuan
Au lundi 27 mars, les États-Unis ont perdu le statut du pétrodollar comme moyen unique de payer le pétrole [Voir : AUJOURD'HUI, La Chine détrône le pétrodollar]. Le pétrodollar a maintenant la concurrence du petroyuan. Cela signifie qu'auparavant, la seule façon pour quiconque dans le monde d'acheter du pétrole était d'utiliser des dollars américains pour le faire. Cela a maintenu la valeur de notre devise élevée. Mais maintenant, la Russie et la Chine vendent/achètent du pétrole en utilisant le yuan. D'autres suivront bientôt parce que les États-Unis ont enquiquiné, frappé ou bombardé la majorité des pays de la planète au cours du siècle dernier.
Qu'est-ce que cela signifie pour les Américains? Inflation. Inflation majeure. Si notre dollar vaut moins à l'échelle mondiale, cela signifie que tout ce que nous importons coûtera plus cher. Si vous voulez une explication économique super détaillée, cet article et cette vidéo vous la fourniront.
De nombreux articles ont été écrits sur la possibilité que les États-Unis fassent la guerre pour protéger le statut unique du pétrodollar. Celui-ci est une bonne lecture. Pour une explication rapide, regardez cette vidéo.
# 3) Le renvoi des diplomates russes
Nous avons également expulsé 60 diplomates russes des États-Unis parce que la Russie était accusée d'empoisonner son propre espion sur le sol britannique.
Trump a pris l'action après que les États-Unis aient rejoint le Royaume-Uni en accusant la Russie d'avoir tenté au début du mois d'assassiner un ancien agent double russe et sa fille en utilisant un agent chimique dans la ville de Salisbury, en Angleterre. L'action intervient juste 11 jours après que l'administration Trump a revu à la hausse les premières sanctions contre la Russie pour son ingérence non prouvée dans l'élection présidentielle américaine de 2016.
"Les États-Unis mènent cette action conjointement avec nos alliés et partenaires de l'OTAN dans le monde en réponse à l'utilisation par la Russie d'une arme chimique militaire sur le sol du Royaume-Uni, la dernière en date de ses activités déstabilisatrices dans le monde. "  a déclaré Sarah Sanders, secrétaire de presse de la Maison Blanche, dans un communiqué. (source)
La Russie, en ce moment le bouc émissaire favori du monde occidental, nie la responsabilité de l'empoisonnement.
"C'est un pur délit, des bêtises, des absurdités que quelqu'un en Russie se permettrait de faire une telle chose avant les élections russes et la Coupe du Monde", a déclaré M. Poutine après avoir remporté un quatrième mandat en tant que président.
"Nous avons détruit toutes les armes chimiques", a-t-il ajouté (source).
En ce qui concerne les dizaines de diplomates russes expulsés des pays vassaux de l’Amérique, la Russie a promis une réponse.
RIA Novosti rapporte qu'un représentant du ministère des Affaires étrangères a protesté contre la décision des pays de l'UE et de l'OTAN d'expulser les émissaires. La Russie a averti que «les expulsions ne resteront pas sans réponse».
Une action «inamicale» ne sera pas laissée sans réponse. Les alliés du Royaume-Uni suivent aveuglément le principe de l'unité euro-atlantique au détriment du bon sens.
De plus, l'ambassadeur de Russie à Washington, Anatoly Antonov, a déclaré que "les États-Unis ne comprennent que la force."
"J'ai mentionné dans ma déclaration au département d'Etat que je considère ces actions contre-productives", a déclaré Antonov. "J’ai dit  que les États-Unis ont fait un très mauvais pas en coupant le peu qui reste en termes de relations russo-américaines. "(source)
Que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de leur ancien agent ou pas, cet incident et la réponse pourraient conduire à ... vous l'avez deviné ... la guerre.
Le président Trump  construit un cabinet de guerre
Si la Russie et la Chine décident de faire équipe, il y a fort à parier qu'elles ne se contenteront pas de faire des commentaires agressifs ou passifs sur les États-Unis [Voir : L’alliance Chine-Russie rend vaines les agressions occidentales ].
Nous pouvons rechercher une attaque subite, brutale et décisive. Mais qui dit que les États-Unis frapperont en premier ou seraient frappés en premier est la seule chose en question.
Quoi qu'il en soit, on dirait que la Maison Blanche s'attend à la guerre.
Il y a eu plus de bouleversements à Washington DC la semaine dernière lorsque le président Trump a remplacé son conseiller à la sécurité nationale. Beaucoup de gens ont été choqués quand Trump a viré H.R. McMaster et l'a remplacé par un faucon belliciste, John Bolton.
"Je suis heureux d'annoncer que, à compter du 4/4/18, @AmbJohnBolton sera mon nouveau conseiller en sécurité nationale. Je suis très reconnaissant pour le service du Général H. McMaster qui a fait un travail remarquable et qui restera toujours mon ami. Il y aura un transfert de contact officiel le 19/4. "
"Les deux en discutent depuis un certain temps. L'échéancier a été accéléré car ils pensaient tous deux qu'il était important d'avoir la nouvelle équipe en place, au lieu de spéculer constamment ", a déclaré un responsable de la Maison Blanche. "Ce n'était pas lié à un moment ou un incident, c'était plutôt le résultat de conversations en cours entre les deux." (source)
John Bolton se classe sur ma liste des pires choix possible, avec Jeff Sessions et Mike Pompeo. Bolton a été ambassadeur des États-Unis sous le président George W. Bush. Il a ouvertement été un partisan des actions militaires agressives pendant des décennies. Avec l'ancien chef de la CIA, Mike Pompeo, ces deux éléments vont nous mener dans une guerre sanglante et brutale avec ... eh bien, à peu près tout le monde.
Ce n'est pas une coïncidence si le nouveau poste de secrétaire d'État de Donald Trump est Pompeo lui-même. Ensemble, Bolton et Pompeo seront en mesure de conseiller Trump sur les plates-formes anti-nord-coréennes et anti-iraniennes, de sorte que l'on ne sait pas ce qui va arriver (même si nous avons une idée assez décente).
Comme certains d'entre vous le savent peut-être, l'acharnement de John Bolton a déjà mené à certains des agendas les plus méprisables de notre génération en matière de politique étrangère. (source)
Juste pour vous donner une idée des processus de pensée de Bolton, consultez son éditorial de 2015 pour le New York Times, intitulé «Pour arrêter la bombe de l'Iran, Bombardons l’Iran», qui a été suivi par un récent éditorial du Wall Street Journal intitulé , "L'argument juridique pour frapper en premier la Corée du Nord." En savoir plus sur le monde selon John Bolton, lire cet article, jonché de citations horribles dès la bouche du cheval.
Ainsi, alors qu'il semblait que nous allions de l'avant quand Kim Jong Un a accepté de discuter avec le président Trump afin de renoncer à ses armes nucléaires, nous venons de reculer de 10 pas avec ce nouveau «cabinet de guerre». C'est exactement ainsi que l’a appelé Pat Buchanan, conseiller de trois présidents, et chroniqueur syndiqué.
Le président Donald Trump semble créer un cabinet de guerre.
Trump lui-même s'est engagé à abandonner l'accord nucléaire iranien - "le pire des accords" - et à réimposer les sanctions en mai.
Son nouveau conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, qui a écrit une tribune intitulée «Pour arrêter la bombe de l'Iran, bombarder l'Iran», a appelé à des frappes préventives et à un «changement de régime».
Le secrétaire d'État désigné, Mike Pompeo, qualifie l'Iran «d'Etat policier voyou», de «théocratie despotique» et «d'avant-garde d'un empire pernicieux qui étend son pouvoir et son influence à travers le Moyen-Orient».
Le dirigeant arabe préféré de Trump, le prince saoudien Mohammed bin Salman, âgé de 32 ans, appelle l'ayatollah Khamenei "l'Hitler du Moyen-Orient".
Bibi Netanyahu est monomaniaque sur l'Iran, qualifiant l'accord nucléaire de menace pour la survie d'Israël et l'Iran "la plus grande menace pour notre monde".
L'ambassadeur des États-Unis, Nikki Haley, leur fait écho. (source)
Voulez-vous une guerre? Parce que c'est comme ça que vous obtenez une guerre.
Êtes-vous  inquiets ?
Sommes-nous sur le point de la troisième guerre mondiale? Cela a été une question que j'ai posée à plusieurs reprises récemment pour de nombreuses raisons, mais il semble bien que toutes les pièces du jeu sont mises en place sur l'échiquier.
• Nous avons un cabinet doté de fauteurs de guerre.
• Nous avons une guerre commerciale avec la Chine.
• Nous avons insulté/agressé la Russie plus d'une fois.
• Nous avons perdu le statut du pétrodollar.
Dans le passé, l'Amérique a «résolu» ses problèmes économiques en allant à la guerre. Est-ce que cette fois sera différente ?

[1] "Tigre en papier" : Le Pentagone construit toute sa stratégie sur des sables mouvants chinois !

ALERTE ROUGE. La Russie active son plan de guerre nucléaire apocalyptique "Main Morte"

Hannibal GENSERIC

9 commentaires:

  1. Pour en savoir plus sur Trump et son cabinet de guerre:

    http://prophecyinthemaking.blogspot.it/

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Il n y aura js de guerre nucleaire car ds la nuit nucleaire qui suivrait tte vie s eteindrait. L oligarchie qui vit ds un luxe exorbitant tient trop à sa peau de sociopathe. Elle n a que la course aux armements et des revolutions colorees pour survivre. De plus en plus difficilement apres la fin programmee du petrodollar. C est du bluff. On veut vs foutre la trouille pour vs empêcher de penser et d organiser les luttes anti capitalistes. Soutenez plutôt les cheminôts et la defense des services publiques .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour des damnés tout est possible, même détruire toute l'humanité. Ils n'ont plus rien à perdre et leur inconscient sait très bien que pour eux il n'y aura pas de vie éternelle. Alors un peu plus ou un peu moins ça revient au même.C'est comme celui qui massacre 50 personnes, c'est de la vengeance et il sait que son âme est perdue.

      Supprimer
  4. Il n'y a pas pire péché que le mensonge.Et une des formes de mensonge est de cacher la vérité ou de la déformer.Tous les médias occidentaux mentent et maintiennent ainsi leurs peuples dans l’ignorance .Y a pas pire ennemi qu'un ignorant. les américains ignorent tout se qui se passe dans le monde d'aujourd'hui.Ils sont donc leur propre ennemi et l'ennemi de tout le monde. LE COCKTAIL EST BIEN MIXÉ POUR UNE GUERRE MONDIALE QUE PERSONNE NE POURRA GAGNER SURTOUT LES AMÉRICAINS QUI SERONT TOUS EXTERMINÉS. Mais même cela ils l'ignorent: PAUVRE D'EUX !!!!

    RépondreSupprimer
  5. elle sera la troisième et dernière guerre de l'humanité évoluée et elle aura lieu inéluctablement, seulement la question qui se pose est: quand?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand une personne très importante et possible célèbre. C'est le dirigeant ou le ministre ou la reine d'Angleterre ou le dirigeant européenne ou le député européen . J'ai le doute que c'est possible d'avoir la guerre sur le sol français où les plages de Paris ouvrent et c'est d'avoir lieu pendant le week-end du midi jusqu'à l'après-midi. S'il avait lieu et enfuisez vous et mettez vous dans l'abri sombre et restez jusqu'au les trois jours des ténèbres si vous sortez et vous mourrez. Environ plus 48h vous restez jusqu'à la fin car il va avoir lieu à la massacre des peuples. Je suppose que c'est l'été. C'est le mai jusqu'au août, c'est possible. Je pense que si Trump est bien le clé détenteur d'avant guerre. May therese est un des gens qui ajoute le sel sur la bombe à retardement et il grignote la bombe. Combien le temps ? Mon petit doigt me dit que nous sommes proches à la guerre. Presque proche.

      Supprimer
    2. J'ai oublié dire que la personne très important meurt et c'est le début du guerre mondiale !

      Supprimer
    3. Fox, pourriez-vous nous épargner vos élucubrations incompréhensibles ? Avez-vous conscience que ce que vous écrivez n'est pas du français et n'a aucun sens logique ? Et arrêtez d'écrire pendant l'apéro.

      Supprimer