jeudi 22 avril 2021

Les États-Unis viennent-ils d’essayer d’assassiner Lukashenko ?

D’étonnantes nouvelles ce week-end : Le président Lukashenko a déclaré que Biden avait donné l’ordre de le tuer pendant un coup d’État organisé par la CIA.  Nous savons tous que Lukashenko dit toutes sortes de choses, souvent fausses ou tout simplement stupides.  Sauf que le FSB russe a confirmé tout cela !  Selon les Russes, une opération conjointe du KGB (biélorusse) et du FSB russe a permis de rapidement découvrir le complot et les Russes ont surveillé toute l’opération jusqu’à ce qu’ils aient suffisamment de preuves pour arrêter tous les comploteurs [1].  Non seulement les Russes ont des vidéos de leurs réunions, mais ils ont également intercepté leurs vidéoconférences Zoom (utilisateurs de Zoom, utilisez plutôt Jitsi !).

Jusque-là, tout va bien.  Mais il y a mieux !

Contrairement aux États-Unis, au Royaume-Uni et à d’autres pays, le FSB russe n’a pas dit qu’il était « confiant » et « hautement probable » que cette opération aurait eu lieu.  Ils ont diffusé toutes les images d’une réunion des comploteurs à Moscou, qui confirment tout.

Les personnes qui ne sont pas familiarisées avec ce type d’opérations pourraient se demander pourquoi cette réunion a eu lieu à Moscou et non à Varsovie ou à Riga.  Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Il existe une frontière pratiquement ouverte entre le Belarus et la Russie, qui forment un « État unifié », et il n’y a rien de plus facile pour les (supposés) traîtres biélorusses (venant de l’armée) de sauter dans une voiture et de se rendre à Moscou.
  • L’utilisation de Varsovie ou de Riga réduirait considérablement ce que la CIA appelle le « déni plausible » pour les États-Unis et l’OTAN.
  • Oui, se réunir à Moscou restait une idée stupide, mais pas plus stupide que le coup d’État raté des États-Unis contre Maduro à qui les États-Unis ont fait exactement ce qu’ils ont essayé de faire à Lukashenko.  Le fait que les deux opérations aient échoué est tout à fait normal pour la CIA (qui échoue la plupart du temps).
  • Le principal comploteur, un militant anti-Lukashenko très connu, a la double nationalité, biélorusse et américaine, et il serait très dangereux pour lui de se rendre à Minsk pour cette réunion.
  • Enfin, et ce n’est pas le moins important, le KGB biélorusse opère dans une société très étroitement contrôlée, alors que la Russie est une société ouverte et libérale. Ils ont donc pu penser (à tort) qu’une réunion à Moscou était une meilleure idée.

Une histoire intéressante, n’est ce pas ?

En outre, si vous vous demandez s’il est crédible que le FSB ait sauvé Loukachenko, je vous rappellerai que ce sont les Russes qui ont sauvé Erdogan d’un coup d’État soutenu par les États-Unis, coup d’état qui était également censé se terminer par le meurtre d’Erdogan (les Turcs l’ont pratiquement admis publiquement à plusieurs reprises).

Mais il y a encore mieux !

Dès que l’accusation d’un plan de la CIA pour assassiner Loukachenko pendant un coup d’État fut révélée, ils ont fait ce qu’ils font toujours : ils l’ont nié contre toute évidence et ont créé une énorme diversion : la colonie américaine connue sous le nom de « République tchèque » a déclaré que l’explosion d’un dépôt d’armes en République tchèque, en 2014, était un sabotage russe impliquant… … attendez… … roulement de tambour…. les mêmes Petrov et Boshirov que le Royaume-Uni a accusés d’avoir empoisonné les Skripals !

Mes amis, les Tchèques ont publié cette histoire moins d’UNE HEURE après la nouvelle venant de Biélorussie !  Sérieusement, une seule petite heure !

Les Tchèques ont immédiatement expulsé 18 diplomates russes et les Russes ont rendu la pareille en expulsant 20 diplomates tchèques, ne laissant que 5 diplomates à Moscou.  Donc, si nous utilisons l’expression anglaise « shit hitting the fan » (la merde atteint le ventilateur), alors il serait également juste de désigner les Tchèques comme des « boucliers à merde » pour l’Empire

  • Au fait, l’enquête officielle tchèque effectuée en 2014 a conclu que l’explosion avait été causée par une négligence, et non par un sabotage, mais, vraiment, qui s’en soucie ?  Après tout, regardez ces accusations, toutes aussi peu prouvées et aussi stupides que celle-ci : (liste partielle, sans ordre particulier)
  • La Russie a envahi le Donbass
  • La Russie a abattu le vol MH-17
  • La Russie a tenté d’empoisonner les Skripals
  • La Russie a assassiné Berezovskii
  • La Russie a tenté d’empoisonner Litvenenko
  • La Russie a tenté d’empoisonner Navalnyi
  • La Russie a assassiné Boris Nemtsov
  • La Russie a assassiné Politkovskaia
  • La Russie a tenté d’empoisonner Yushchenko
  • La Russie a interféré dans deux (!) élections présidentielles américaines.
  • La Russie a piraté les ordinateurs du Comité National Démocrate
  • La Russie a payé des Afghans pour tuer des soldats américains
  • Les Russes ont abattu l’avion du président polonais au-dessus de Smolensk
  • Les Russes ont tenté d’organiser un coup d’État au Monténégro.
  • Les Russes ont organisé le mouvement pour une Catalogne indépendante.

Je le répète, aucune, AUCUNE de ces accusations n’a jamais été prouvée ni même étayée.  TOUTES ces accusations sont uniquement basées sur la crédibilité putative et indéniable des services spéciaux occidentaux.

Et, bien sûr, les « experts de la Russie » occidentaux ont tous pleinement approuvé ces absurdités (hé, c’est ce que ces soi-disant « experts » sont payés pour faire ; en tant que personne ayant été membre de l’IISS, je connais bien ces « experts » et leur « expertise » – j’ai même démissionné de l’IISS pour protester contre sa totale soumission aux récits russophobes américains).

Et les gens qui se disent « démocrates » et capables de pensée critique achètent toute cette merde sans jamais douter, jamais.  Ils ne voient même pas à quel point ils sont pathétiques et ignorants…

Donc les Tchèques (et leurs maîtres américains) suivent une piste bien répétée et « sûre » parce qu’ils savent tous que le public occidental est parfaitement habitué à entendre ce qui suit :

Nous accusons la Russie de X, nous disons que nos services spéciaux ont des preuves, mais nous n’en présenterons aucune ; quant aux médias occidentaux, ils feront bien sûr confiance aux services spéciaux occidentaux, parce qu’ils sont  » démocratiques  » et donc  » dignes de confiance  » (l’Irak quelqu’un ? !).

Une autre astuce, que les Tchèques ont utilisée dans ce cas, est la suivante : le premier jour, ils annoncent urbi et orbi que « nous publierons bientôt toutes les preuves irréfutables dont nous disposons », puis les déclarent simplement classifiées parce qu’il est important de ne pas montrer aux Russes les preuves de leur propre opération, prétendument russe. Quant à la presse occidentale, elle oublie bien sûr tout cela et passe à la prochaine histoire de dénigrement de la Russie.

C’est simple, mais avec le genre de moutons auxquels les régimes occidentaux ont affaire, c’est aussi efficace.

Enfin, lorsqu’ils sont vraiment désespérés, vous pouvez compter sur Bellingcat, dirigé par le MI6, pour obtenir des « preuves », je ne plaisante pas, en les cherchant sur les médias sociaux et Internet.

Et, encore une fois, les moutons occidentaux « mangent tout », avec appétit et gourmandise ! Sic transit gloria mundi, en effet !

Pourtant, accuser les deux mêmes agents présumés du GRU, Petrov et Boshirov, montre à quel point les Tchèques étaient prêts à tout pour inventer une histoire du jour au lendemain.  Maintenant, ils ont l’air stupides au-delà de toute explication concevable pour un tel montage grossier et hilarant.

Le peuple de la République tchèque va-t-il maintenant se révolter pour protester contre l’idiotie de ses dirigeants ?  Non, bien sûr que non.  Après tout, nous vivons dans un monde post-vérité (et, je dirais, post-logique) où la seule chose qui compte est de suivre la devise des SS « mon honneur est ma fidélité » et d’obéir aveuglément aux maîtres du jour.

Qu’en est-il des États-Unis dans tout cela ?  « Biden » serait-il vraiment assez fou pour essayer d’assassiner un dirigeant étranger ?

Eh bien, comme j’aime à le dire, le comportement passé est le meilleur prédicteur du comportement futur, non ? Combien de dirigeants étrangers la CIA a-t-elle réellement assassinés et combien a-t-elle essayé, sans succès, d’en assassiner ?  (Remarque : quelqu’un devrait comparer le nombre de dirigeants étrangers assassinés par les États-Unis et l’URSS.  Je suis sûr que la comparaison serait à la fois choquante et très révélatrice).  Que pensez-vous du meurtre officiel (admis par la Maison Blanche) du général Soleimani ?  Cette opération n’était-elle pas bien plus dangereuse que l’utilisation de gens locaux pour tenter d’assassiner un dirigeant affaibli et en difficulté comme Lukashenko ?

Alors, dites-moi : histoire vraie ou « désinformation russe » ?

Par The Saker – Le 19 avril 2021 – Source The Saker’s Blog

PS : au cas où vous vous poseriez la question, les Russes rient aux éclats et se grattent la tête en se demandant ce qui a bien pu arriver à une société occidentale autrefois civilisée.

PPS : au fait, le FSB russe a également arrêté le consul d’Ukraine à Saint-Pétersbourg au moment où il recevait des informations classifiées de ce qu’il pensait être un agent.  Il sera expulsé.  C’était un grand week-end pour le FSB – il y aura de nombreuses médailles distribuées pour ce bon travail.

UPDATE 1 : Maria Zakharova, la principale porte-parole du ministère des affaires étrangères a maintenant confirmé officiellement tout cela à la télévision russe.

UPDATE 2 : Le Kremlin vient de confirmer que Poutine et Biden ont discuté de ce sujet lors de leur conférence téléphonique.

UPDATE 3 : J’adore les médias occidentaux, pas un mot sur la tentative de coup d’État, tout sur l’histoire à dormir debout tchèque.

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

[1] Bon coup de Moscou. Capture d'une équipe de la CIA préparant un coup d'état en Biélorussie

1 commentaire:

  1. Le Président américain Harry Truman, un démocrate a supprimé l'OSS pour créer la CIA ce service devenu un repaire de gangsters.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.