lundi 5 avril 2021

G.B. Une femme emprisonnée pour avoir qualifié l'Holocauste de "vache à lait"

"Je ne vous condamne pas au motif que vous êtes antisémite, je ne vous condamne pas au motif que vous êtes une négationniste", a déclaré le juge du district de Westminster, Michael Snow, après avoir exactement condamné cette dame pour une opinion qui ne plaît pas à ceux qui décident de tout. Encore une fois, Voltaire a raison : "Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer."

C'était le  message déroutant de Snow à Alison Chabloz, 56 ans, une commentatrice politique qui a été traînée en justice pour avoir déclaré que l'Holocauste est une "vache à lait éternelle" sur un podcast [1].  Elle purgera quatre mois et demi de prison.

 

Bien que le juge Snow n'ait aucune base légale pour emprisonner une personne spécifiquement pour des commentaires critiques sur l'Holocauste, il a été en mesure d'exploiter une loi ouverte et subjective sur les «infractions graves» pour punir Chabloz pour ses commentaires remettant en question le récit de la chambre à gaz d'Auschwitz et sur l’exploitation par la juiverie de l'histoire de l'Holocauste à des fins politiques et financières.

La loi sur les «infractions graves», vaguement définie, est souvent exploitée par les acteurs politiques pour réprimer ceux qui critiquent les groupes privilégiés et les intérêts puissants. Un policier est actuellement jugé par un tribunal britannique pour le "délit grave" d'avoir envoyé une blague de George Floyd dans un chat privé WhatsApp. La liberté d'expression au Royaume-Uni n'est pas un droit garanti.[2]

Le traitement de Chabloz par Snow correspond à un modèle. Beaucoup pensent que le juge de district est principalement un voyou proxy à la solde des puissants,  plutôt quelqu’un chargé de faire respecter la loi et de protéger les droits des honnêtes gens.

Un exemple très médiatisé est le comportement du juge Snow lors de la supervision de l'affaire Julian Assange en 2019. Afin de plaire au ministère américain de la Justice, Snow a décidé que le journaliste australien serait détenu et torturé en complet isolement dans une prison de haute sécurité.

Au cours du procès - ostensiblement à propos de la libération sous caution d'Assange en 2012 - Snow a raillé et réprimandé le prisonnier d'opinion, le qualifiant de "risible" et de "narcissique". Au cours d'une audience, il a demandé à Assange de «se rendre aux États-Unis» et d'y «reprendre sa vie». L'ancien ambassadeur britannique en Ouzbékistan, Craig Murray, a qualifié le juge Snow de "honte" corrompue et politiquement motivée.

Le climat de discussion ouverte ou de critique sociale en Grande-Bretagne est pratiquement identique à celui qu’on trouve dans les dictatures du tiers monde [comme l’Arabie Saoudite, les E.A.U. , ou la Qatar, ces amis intimes de la G.B.]. Le juge Snow et d'autres personnalités de haut rang au Royaume-Uni pratiquent la stigmatisation publique dans la gestion de tribunaux fantoches qui emprisonnent les gens en fonction de ce que les riches juifs trouvent offensant.
Mais en 2021, les «goyim libéraux» ne se soucient plus de ce que les gens pensent.

NOTES de H. Genséric

[1] Philip Giraldi: La pompe à fric de l'holocauste continuera à rapporter encore et encore

[2] USA. Un directeur d’école secondaire congédié pour avoir dit qu’il «ne peut pas dire que l’Holocauste est un événement factuel et historique»
-  Un cours accéléré sur les vraies causes de l’« antisémitisme »
-  USA. Cours obligatoire de catéchisme pour les flics sur la religion de l’Holocauste
-   Liste des personnes persécutées pour avoir contesté les données de l'Holocauste

VOIR AUSSI :

-   An de grâce 2019. L’Inquisition Sioniste est imposée légalement au monde chrétien
-   ESSENTIEL. Vérité de l'Holocauste: Six millions ? Chambres à gaz ? par Ernst Zundel et Joseph G. Burg
-   HOLOCAUSTE. Lettre du Dr juif français Roger Dommergue à Steven Speilberg
-   LA RELIGION DE L’HOLOCAUSTE : LA SHOAH OU LE CHAÎNON MANQUANT DE LA TORAH
-   Quelques mensonges évidents dans la Shoah - Par le professeur R.Dommergue
-   USA. Cours obligatoire de catéchisme pour les flics sur la religion de l’Holocauste
-  ALERTE SANTÉ MENTALE : Une pandémie mortelle d'antisémitisme contamine l’Occident !
- 
Comme COVID, l'antisémitisme ʺ asymptomatique '' peut passer inaperçu et se propager silencieusement s'il n'est pas ʺ traité '' de manière agressive
-  ESSENTIEL. Vérité de l'Holocauste: Six millions ? Chambres à gaz ? par Ernst Zundel et Joseph G. Burg

-  George Galloway explique la "militarisation" de l'antisémitisme
-  HOLOCAUSTE. Lettre du Dr juif français Roger Dommergue à Steven Speilberg
  -  Journaliste israélien : Les pires meurtriers du XXe siècle étaient Juifs !
-  L’antisémitisme est tout à fait respectable
-  L’Histoire sans fin de l'antisémitisme
-  La bataille d'Auschwitz par Israël Shamir
-  La croyance en «l'Holocauste» s'effrite dans le monde
-  LECTURE ESSENTIELLE. La Controverse de Sion
- 
Les gens "très peu sympas" du Forum Économique Mondial
-  Que disent Jésus, Einstein, Voltaire, Soljenitsyne, Goethe, Liszt sur l'antisémitisme ?

-  Quelques mensonges évidents dans la Shoah - Par le professeur juif R.Dommergue
-  Russie. Les atrocités inimaginables commises par les Juifs bolcheviques contre les Gentils : des preuves irréfutables.

-  Soljenitsyne : Les Protocoles de Sion se réalisent sous nos yeux
-  Tuez les Petits Blancs! Les "prestigieuses" universités américaines prêchent le génocide des Blancs

Hannibal GENSÉRIC

 

 

2 commentaires:

  1. La parole est d'argent mais le silence est d'or surtout dans la question juive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Joset souvenez-vous de .. VERITAS VOS LIBERABIT comme dit notre Seigneur

      Supprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.