jeudi 1 avril 2021

Lien entre l'aluminium des vaccins et les problèmes de santé établi

La prestigieuse université britannique de Keele a mis soudainement fin au travail de l'expert en aluminium, de renommée mondiale, Christopher Exley, Ph.D. L'université de Keele a bloqué soudainement ses dons pour la recherche sur l'aluminium et supprime toute publication qui expose la toxicité des vaccins.

Les responsables de l'université ont fermé le site Web d'Exley et bloquent activement toutes les donations à son équipe de recherche. Ces fonds philanthropiques sont utilisés depuis près de quatre décennies pour soutenir la recherche d'Exley sur la chimie bio-inorganique de l'aluminium et pour mieux comprendre le rôle de l'aluminium dans les maladies neurodégénératives. La passion d'Exley est «de comprendre l'action de l'aluminium chez les êtres vivants» et de montrer comment l'impact de l'aluminium sur la santé humaine représente «la plus grande histoire jamais contée de la science». Les travaux d'Exley ont été cités dans la recherche sur la maladie d'Alzheimer, parmi d'autres problèmes de santé publique importants. Son groupe de recherche a publié des informations scientifiques importantes dans plus de 200 publications évaluées par des pairs.

Un chercheur courageux est ciblé et écarté pour ses travaux sur la toxicité de l'aluminium dans les vaccins

L'aluminium est l'œuvre de toute la vie de Christopher Exley, et l'Université de Keele l'a soutenu pendant plusieurs décennies, mais quelque chose a changé au cours des cinq dernières années. Selon un chapitre du livre d'Exley 2020, «Imagine You Are an Aluminium Atom: Discussions avec M. Aluminium», l'environnement institutionnel de l'Université de Keele a changé brusquement il y a environ cinq ans. Parallèlement à une refonte majeure de la direction générale, l'Université a commencé à accepter des dons importants provenant de nouvelles sources et a donné à l'industrie pharmaceutique un pouvoir important sur le département des sciences.

En 2021, le doyen des sciences naturelles de l'Université de Keele a écrit à Exley et lui a expliqué que «l'université ne fournira plus d'installations pour solliciter ou permettre des dons de bienfaisance restreints» au groupe de recherche d'Exley, interdisant ainsi toute recherche sur «la chimie bio-inorganique de l'aluminium et ses liens avec les maladies neurodégénératives. » L'interdiction comprend l'arrêt de tous les «dons d'individus, de groupes, d'organismes de bienfaisance et de fondations». L'Université a récemment refusé un don de 15.000 $ du président de la défense de la santé des enfants, Robert F. Kennedy, Jr.

Pendant des années, Exley a étudié diverses voies d'exposition à l'aluminium chez l'homme, de l'apport alimentaire à l'application topique, en passant par l'inhalation et plus particulièrement, l'aluminium injecté (à partir de vaccins). Children's Health Defense soutient les efforts de recherche d'Exley, car cette science peut être utilisée pour améliorer les produits de consommation, les cosmétiques, les vaccins et aider à protéger les enfants de la toxicité de l'aluminium.

L'Université a rejeté le don de Robert F. Kennedy Jr. parce que «des personnalités ou fondations publiques de premier plan pourraient placer l'institution dans une situation difficile». Le vice-chancelier de l'Université pour la recherche et l'entreprise a écrit que cela «pourrait générer une couverture médiatique potentiellement négative et pourrait également compromettre les relations solides qu'elle entretient avec ses principaux bailleurs de fonds et partenaires existants».

L'argent et l'influence de Bill Gates infiltrent la recherche universitaire, bloquant les progrès scientifiques sur les vaccins

Après que l'Université de Keele ait fermé les recherches d'Exley et ait avoué que cela avait été fait pour apaiser leurs principaux bailleurs de fonds; il est devenu clair de qui tirait les ficelles à l'Université. Au cours des cinq dernières années, l'université a adopté de nouvelles priorités et des «domaines de recherche stratégiques» qui soutiennent la «santé mondiale». Le principal bailleur de fonds derrière cette nouvelle initiative n'est autre que la Fondation Bill et Melinda Gates. Alors que les priorités de Gates entraient en jeu, l'Université de Keele s'est associée à la plus grande société de pharmacie du Royaume-Uni (Well Pharmacy) et leur a donné une place spéciale sur le campus.

L'école de pharmacie de l'université a également été radicalement transformée en 2019 et a été reconfigurée en école de pharmacie et de bio-ingénierie. Les industries pharmaceutique et biotechnologique ont eu la priorité et une influence exclusive sur le département des sciences et technologies de Keele.

La recherche d'Exley a été rapidement ciblée par l'influence pharmaceutique croissante à l'université parce que l'équipe de recherche d'Exley a été assez courageuse pour étudier les effets sur la santé des adjuvants d'aluminium dans les vaccins. Une pièce à succès de 2021 publiée dans le Guardian a qualifié Exley d'«anti-vaccin» pour avoir voulu plus de recherche sur la sécurité de l'aluminium dans les vaccins.
Pas étranger à ces attaques de Big Pharma, Robert F. Kennedy Jr. a écrit à Keele en 2020: «Permettre à l'industrie d'annuler la science de peur qu'elle puisse exposer des pratiques rentables comme nuisibles à la santé publique est offensant pour tous les principes de la liberté académique et de l'intégrité scientifique, de l'éthique et de la moralité. »

La courageuse équipe de recherche d'Exley est actuellement sur le point d'être dissoute et éliminée d'ici le 31 août 2021, alors que de puissants intérêts pharmaceutiques et la Fondation Bill et Melinda Gates continuent d'intimider les scientifiques et d'arrêter les progrès scientifiques sur la sécurité des vaccins.

Source: Keele University CANCELS all aluminum research after scientist links aluminum in vaccines to human health problems

-----------------------------------------------------------

Après les vaccins, Bill Gates a financé le lobby des OGM en Europe à hauteur de 1,5 million de dollars

http://

Derrière le lobby des “nouveaux OGM”, il y a la main de Bill Gates. Telle est la conclusion de l’association Corporate Europe Observatory dans un rapport publié sur son site ce 29 mars et lu par Lecourrier-du-soir.com. Dans le rapport exclusif, l’association expose les lobbys qui exercent une énorme pression sur l’Union Européenne afin de contourner des décisions de la Cour Européenne sur les “nouveaux OGM”.

Dans son rapport, Corporate Europe Observatory pointe du doigt les pratiques douteuses d’EPSO, European Plant Science Organisation. Cette organisation basée à Bruxelles est accusée de rencontrer dans la plus grande discrétion des lobbys et des représentants d’Etats européens. L’objectif final est de mettre la pression pour obtenir la dérégulation des OGM.

Le rapport révèle que trois rencontres ont déjà eu lieu en septembre 2019, en janvier 2020 et en novembre 2020. Toujours d’après la même source, une troisième est prévue pour le mois de mai 2021. Parmi les participants à ces rencontres, figurent des autorités venues des pays suivants : Belgique, Finlande, France, Allemagne, Pays-Bas, Espagne et Suède. “Trois autres pays étaient sur la liste, mais n’y ont finalement pas pris part”, précise Corporate Europe Observatory.

L’association pointe du doigt le milliardaire américain dont le nom a été cité des millions de fois depuis le début de la pandémie à Coronavirus. En effet, d’après le rapport, Bill Gates a financé un Think Thank connu sous l’appellation de “Re-imagine Europe”. Le Think Thank a été co-fondé par Valéry Giscard-d’Estaing, ex président de la France.

Corporate Europe Observatory explique qu’en 2018, Re-Imagine Europe a mis en place une Task Force sur la question de l’Innovation et du Climat. Cette Task Force a touché 1,5 millions de dollars de la fondation Bill and Melinda Gates. Lecourrier-du-soir.com a vérifié l’information et a pu trouvé le montant affiché sur le site officiel de la fondation Bill Gates qui est fixé à 1 487 120 dollars.

Et ce n’est pas tout. D’après la même source, Bill Gates a dépensé, via sa fondation, un montant de 22 millions de dollars dans le financement de Cornell Alliance For Science, un groupe dont la mission principale est de promouvoir les OGM. Le rapport tacle sévèrement le programme mis en place par Bill Gates et baptisé Green Revolution in Africa, un programme qui profite plus aux multinationales qu’aux agriculteurs africains.

Source

------------------------------------------------------------------------

Déconfiné et sans masque, le Texas constate une énorme baisse de cas Covid

http://


Deux semaines après la réouverture de l’économie et l’abandon du port du masque, le nombre de cas de COVID du Texas continue de diminuer.

Les experts avaient averti que l’assouplissement de ces mesures pourrait entraîner une explosion des cas, mais il n’en est rien.

Les tests positifs au COVID-19 continuent de diminuer au Texas plus de deux semaines après que Greg Abbott, gouverneur de l’État du Texas, ait mis fin à toutes les restrictions, y compris l’obligation de porter un masque.

Abbott a annoncé ces mesures au début mars et pour l’intégralité de l’État, en levant toutes les limitation du nombre d’employés dans les entreprises et en abrogeant l’obligation de porter un masque. Le gouverneur a déclaré que ces abrogations visaient à « rétablir les moyens de subsistance et un retour la normalité » pour les habitants de l’État.

Les chiffres des statistiques COVID-19 de l’État montrent que le nombre de cas suivent la baisse qu’ils connaissaient déjà au moment de l’annonce d’Abbot. Cette semaine, l’État a enregistré des baisses de cas jamais vus depuis l’été dernier.

La diminution du nombre de cas du Texas suit la tendance générale à la baisse du pays, bien que cette baisse se soit stabilisée ces derniers jours.

Vu ici 

 

2 commentaires:

  1. Le but des politiciens de l'Occident n'est pas de soigner les gens mais d'en diminuer le nombre. Les retraités sont trop nombreux et vivent trop longtemps ce qui coûte cher aux assurances sociales. Comment expliquer qu'en France c'est le monde de la politique qui interdit aux médecins la prescription de certains médicaments. Un génocide est en cours avec des vaccins mieux que les fours crématoires de Hitler.

    RépondreSupprimer
  2. L'ALUMINIUM, LES VACCINS ET LES 2 LAPINS... - Film officiel
    https://www.youtube.com/watch?v=R28CT-Sqioc

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.