dimanche 18 avril 2021

La clé du Mystère (Partie 1/5)

L'humanité est accablée par...     : des  guerres,  des  révolutions,  des  crises aiguës,  des  vagues de chômage,  des  ruines gigantesques,  des  bouleversements terribles.  des  assassinats politiques,  des  déchirements sociaux,  des  craintes et des angoisses,  des  dépressions  sans  précédent.  

Les  mœurs  changent,  la  morale  est a  la baisse,  l'autorité  est  minée,  foi nationale  et foi  religieuse  sont  attaquées,  la  civilisation  est  ébranlée.  D'où  vient  tant  de mal ?  Des Français? des  Anglais?  des  Italiens?  des  Américains? des Polonais? des  Arabes? des  Esquimaux?  Non !  Cependant,  il y a des  gens  qui  avouent  leur  culpabilité, qui s'en  vantent,  qui  expliquent  pourquoi,  dans  quel  but,  pour  quel  profit. Ils  disent  d'où  vient  le  grand  mal, où il  conduit.  
Cela ne date ni d'aujourd'hui ni d’hier….[1]
Vous  n'avez  qu'à  lire…. 

1- Un plan Juif de conquête mondiale

Octopus Et Terre. Poulpe Monstre Et Planète. Clip Art Libres De Droits ,  Vecteurs Et Illustration. Image 85141373. 

Dans son numéro du 1er juillet  1880;   Le  Contemporain , grande revue parisienne, publiait un long article intitulé  Compte rendu de  Sir John Readcliff sur les événements politico-historiques survenus dans les dix dernières années .  C'était  le texte d'un discours prononcé à Prague par le rabbin Reichorn, en  1869,  sur la tombe du grand rabbin Siméon-ben-Jéhouda.  Ce document a aussi été reproduit dans le livre  La Russie Juive , de Calixte de Vodsky,  puis par  The Britons , Londres,  La Vieille  France  (No  214)  et de nombreux autres journaux. ''La Vieille France  révélait que  Readcliff fut tué peu après la publication du document, et que le Juif qui le lui avait fait tenir  (Lasalle) fut tué en duel.  

Voici le discours prononcé par le rabbin Reichorn:  

Tous les cent ans, nous, les Sages d'Israël,  avons accoutumé de nous réunir en Sanhédrin,  afin d'examiner nos progrès vers la domination, que nous a promise Jéhovah, et nos conquêtes sur la chrétienté ennemie.   Cette année, réunis sur la tombe de notre  vénéré Siméon-ben-Jéhouda, nous pouvons constater avec fierté que le siècle écoulé nous a  rapprochés du but, et que ce but sera bientôt  atteint.    L'or a toujours été, sera toujours la puissance irrésistible. Manié par des mains expertes, il sera toujours le levier le plus utile  pour ceux qui le possèdent, et l'objet d'envie  pour ceux qui ne le possèdent pas. Avec l'or,  on achète les consciences les plus rebelles, on  FIXE LE TAUX DE TOUTES LES VALEURS, le COURS DE TOUS LES PRODUITS,  on subvient aux  EMPRUNTS DES  ÉTATS  qu'on tient ensuite à sa merci.   Déjà les principales banques, les Bourses  du monde entier, les créances sur tous les gouvernements sont entre nos mains.  L'autre grande puissance est la presse. En  répétant sans relâche certaines idées, la presse  les fait admettre à là fin comme vérités. Le  théâtre rend des services analogues. (Note: le  cinéma n'existait pas  alors). Partout la presse  et le théâtre obéissent à nos directives. •    Par l'éloge infatigable du régime démocratique, nous diviserons les chrétiens en partis  politiques, nous détruirons l'unité de leurs nations,  nous, y sèmerons la discorde. Impuissants,  ils subiront la loi de notre Banque, toujours unie, toujours dévouée à notre cause.   Nous pousserons les chrétiens aux guerres en exploitant leur orgueil et leur stupidité. Ils  se massacreront et déblayeront la place où nous  pousserons les nôtres.    La possession de la terre a toujours procuré l'influence et le pouvoir. Au nom de la  justice sociale et de l'égalité, nous morcellerons les grandes propriétés; nous en donnerons les fragments aux paysans qui les désirent de toutes leurs forces, et qui seront bientôt endettés par l'exploitation. Nos capitaux  nous en rendront maîtres. Nous serons à notre tour les grands propriétaires, et la possession de la terre nous en assurera le pouvoir.    Efforçons-nous de remplacer dans la circulation, l'or par le papier-monnaie; nos caisses  absorberont l'or, et  NOUS RÈGLERONS LA  VALEUR DU PAPIER,  ce qui nous rendra  maîtres de toutes les existences.    Nous comptons parmi nous des orateurs  capables de feindre l'enthousiasme et de persuader les foules; nous les répandrons parmi  les peuples, pour leur annoncer les changements  qui doivent réaliser le bonheur du genre humain. Par l'or et par la flatterie, nous  GAINERONS LE PROLÉTARIAT,  qui, se chargera d'anéantir le capitalisme chrétien. Nous  promettons aux ouvriers les salaires dont ils n'ont   jamais osé rêver, mais nous élèverons aussi le  prix des choses nécessaires, tellement que nos  profits seront encore plus grands.   De cette manière, nous préparerons les  révolutions que les chrétiens feront eux-mêmes  et  dont nous cueillerons les fruits.   Par nos railleries, par nos attaques, nous  rendrons leurs prêtres ridicules, et plus odieux;  leur religion aussi ridicule, aussi odieuse que  leur clergé. Nous serons alors maîtres de  leurs âmes. Car notre pieux attachement à  notre religion, à notre culte, en prouvera la  supériorité de nos âmes.  Nous avons établi déjà de nos hommes dans  toutes les positions importantes. Efforçons nous de fournir aux goyim des avocats et des  médecins; les avocats sont au courant de tous  les intérêts; les médecins, une fois dans la maison, deviennent des confesseurs et des directeurs de conscience.   Mais surtout accaparons l'enseignement.  Par là nous répandrons les idées qui nous sont  utiles,  et nous pétrirons les cerveaux à notre  gré.   Si l'un des nôtres tombe malheureusement  dans les griffes de la justice chez les chrétiens,  courons à son aide; trouvons autant de témoignages qu'il en faut pour le sauver de ses juges,  en attendant que nous soyons nous-mêmes les  juges.  ''Les monarques de la chrétienté, gonflés  d'ambition et de vanité, s'entourent de luxe et  d'armées nombreuses.. Nous leur fournirons  tout l'argent que réclament, leurs folies, et nous  les tiendrons en laisse.    Gardons-nous d'empêcher le mariage de nos  hommes avec les filles chrétiennes; car, par elles,  nous pénétrons dans les cercles les plus fermés.  Si nos filles épousent des goyim, elles ne  nous seront pas moins utiles, car les enfants  d'une mère juive sont à nous. Propageons  l'idée de l'union libre, pour détruire chez les  femmes chrétiennes l'attachement aux principes et aux pratiques de leur religion.   Depuis des siècles, les fils d'Israël, méprisés,  persécutés, ont travaillé à se frayer une  voie vers la puissance. Ils touchent au but. Ils  contrôlent la vie économique des chrétiens maudits,  leur influence est prépondérante sur la  politique et sur les mœurs.   A l'heure voulue, fixée d'avance, nous dé chaînerons la Révolution qui, ruinant toutes les  classes de la chrétienté, nous asservira définitivement les chrétiens. Car ainsi s'accomplira la promesse de Dieu, faite à Son peuple .

 (Naturellement, les Juifs ont renié ce document. N'ont ils pas souvent renié l'authenticité des évangiles?, Une  dénégation de plus ou de moins, ce n'est pas ce qui les  fatigue.  Le Canadian Jewish Congres  a trouvé un argument formidable: Reichorn, qui parla en 1869, n'a jamais existé parce qu'on ne trouve pas son nom dans la  liste des rabbins enterrés dans le vieux cimetière de  Prague fermé en 1787. Le Canadian Jewish Congress nous réfère, comme preuve, à la  Jewish Encyclopedia  qui, au vol XI, affirme que les épîtres de saint  Paul sont des faux.  On  voit par là ce que valent les  arguments juifs).  

L'amour de la patrie

DR BERNARD FISCHER,  rabbin.  Chres tomatie talmudique , p. 230:   

Ne nous trompons pas et avouons ouvertement que toutes les peines que nous prendrons  pour inoculer un patriotisme enthousiaste au  judaïsme talmudique seront perdues. Le judaïsme est assez vieux et, dans ses migrations  pénibles, il a eu trop d'expériences amères pour  qu'il puisse encore se livrer à cette inclination  enfantine de grand style, nom que je désirerais  donner à l'amour de la patrie   

Les dessous  de la lutte   pour le  prolétariat

Le Juif Baruch Lévi, intime de Karl  Marx, Adolphe Crémieux et  Rothschild,  écrivait à Karl Marx la lettre suivante,  reproduite dans de nombreux livres et  journaux :  

Dans la nouvelle organisation de  l'humanité, les enfants  d'Israël  se répandront sur toute la surface du globe  et deviendront partout, sans opposition,  l'élément  dirigeant, surtout s'ils 'réussissent à  imposer aux classes ouvrières le  ferme contrôle  de quelques-uns d'entre eux. Les gouvernements des nations formant la République Universelle passeront  sans effort aux mains des Juifs  sous le  couvert de la victoire du prolétariat. La  propriété privée sera alors supprimée  par les gouvernants de race juive,  qui  contrôleront partout les fonds publics.  Ainsi se réalisera la promesse du Talmud que, lorsque le temps du Messie  arrivera,  les Juifs posséderont les biens  de tous les peuples de la terre.   

(Lettre  citée dans  La Revue de Paris , 1er juin  1928, page 574)

Bien  renseignés

Dr EHRENPREIS, grand rabbin de Suède,  dans le  Judisk Tidskrift , No 6, août-sept.  1929:   Theodor Herzl a prévu vingt ans à l'avance les événements avant que nous en ayons  fait l'expérience, les révolutions, amenées par  la Grande Guerre, et il nous prépara pour ce  qui allait arriver.   

(Les  Protocoles des Sages de Sion , que  plusieurs auteurs attribuent à Herzl, ont aussi  annoncé les événements actuels vingt ans à l'avance !)  

L'écroulement de  Gog    

BRITISH ISRAËL TRUTH , 1906, par les  Juifs Dinnis Hanau et Aldersmith:     

Le retour complet, définitif et triomphant  des Juifs, aura lieu après l'écroulement de Gog  (la Russie [2]).   Nous pouvons attendre des changements  considérables de la Grande Guerre qui s'en  vient, qui est suspendue sur les nations d'Europe.   Selon notre interprétation des prophéties,  l'Empire turc sera démembré, et alors une  grande puissance comme l'Angleterre ne peut  pas permettre qu'une autre puissance occupe la  Palestine.  

(Bien noter la date de ce document).   

 

2- LE TERRIBLE COMPLOT

Programme  d'enjuivement du monde entier 

Le  Jewish  World ,  l'un des principaux journaux juifs d'Angleterre, publiait à Londres, le  9  février  1883,  les lignes significatives suivantes :  
La dispersion des Juifs a fait  d'eux  un peuple cosmopolite. Ils sont le seul  peuple  vraiment cosmopolite et, en cette  qualité, ils doivent agir et  ils agissent  comme un DISSOLVANT DE TOUTE  DISTINCTION DE RACE OU DE NATIONALITÉ.   Le grand idéal du Judaïsme n'est pas  que les Juifs se rassemblent un .jour dans  un coin de la terre pour des buts séparatistes, mais  que le monde entier soit  imbu de l'enseignement juif  et que, dans  une fraternité universelle des Nations —  Un plus grand Judaïsme en fait —  toutes  les races et religions séparées disparais sent.  En tant que peuple cosmopolite, les  Juifs ont dépassé le stage que représente  dans la vie sociale la forme nationale du   séparatisme . Ils ne pourront plus jamais y revenir. Ils ont fait du monde entier leur  home  et ils tendent maintenant leurs mains aux autres nations de la terre pour qu'elles suivent leur exemple. Ils font plus. Par leur activité dans  littérature et dans la science, par leur  position dominante dans toutes les  branches de  l'activité  publique,  ils sont  en train de couler graduellement les pensées et les systèmes non-juifs dans des  moules juifs.
 

 

Benjamin Disraeli avoue  la conspiration juive 

Benjamin Disraeli (lord Beaconsfield) fut premier ministre  d'Angleterre. Ce Juif publia en  1858  un livre intitulé  The Life of Lord George Benlinck  — a Political Biography . A la page  357  de ce livre, voici ce que Disraeli écrivait :
Qu'une insurrection éclate contre la  tradition et l'aristocratie, contre la religion et le droit de propriété. Alors la  destruction du principe sémitique,  la  destruction de la religion juive,  soit  sous sa forme mosaïque ou chrétienne,  l'égalité  naturelle de  l'homme  et l'abolition du droit de propriété  sont proclamées par des société secrètes qui for ment des gouvernements provisoires, et  des hommes de race juive sont trouvés  à la tête de chacune de ces sociétés.  Le  peuple de Dieu coopère avec les athées;  les plus habiles accumulateurs de  richesse  s'allient  aux communistes; la  race particulière et choisie donne la  main à toute la lie et toute  l'écume  des  bas-fonds de l'Europe! Et tout cela  parce qu'ils (les Juifs) veulent détruire  cette ingrate chrétienté  qui leur doit  même son nom et dont ils ne veulent  plus endurer la tyrannie . 

A la même page, quelques lignes plus  bas, Disraeli écrit, au sujet de la célèbre  révolution de frévrier 1848 qui a plongé  plusieurs pays dans le chaos:
Si ce n'avait été des Juifs, cette perturbation indésirable n'aurait pas ravagé l'Europe . 

Les  glandes  de l'humanité

Poème  composé  par le  Juif  Louis  Lévy  en 1918,  édité  par la  maison   Nytnordisk  Forlag ,  de  Copenhague,  (récité  par l'acteur juif  Samuel  Besekow  à une fête en  faveur  du  Karen  Hajjesod,  à  Copenhague,  8 déc,  1935,  d'après  le   Berlingske  Tidende   du 9 décembre 1935,  devant  un  auditoire  juif en  délire:   

 Les temps sont venus, — et une seule chose  importe maintenant, — c'est que nous nous manifestions pour ce que nous sommes : une nation entre les nations, — les princes de l'argent  et de l'intelligence. Un soupir va s'élever de  toute la terre, et les foules frémiront tandis  qu'elles écouteront attentivement la sagesse qui  réside chez les Juif.  Qui ignore ce que signifient les glandes du corps humain ? Eh ! bien,  maintenant, par un judicieux instinct de conservation, les Juifs se sont fixés dans les glandes de la communauté moderne des peuples. Les  glandes de cette communauté des peuples, ce  sont : les Bourses, les banques, les ministères,  les grands quotidiens, les maisons d'édition, les  commissions d'arbitrage, les sociétés d'assurances,  les hôpitaux, les palais de la paix. Il y a  quelques publicains et quelques pécheurs, des  savants et des professeurs qui affirment qu'il  n'y a pas de Question Juive. Demandez-le donc  au premier voyou qui passe dans la rue, il est  mieux renseigné. Par sa jalousie belliqueuse,  ce rustre est un antisémite !  Naturellement, il faudrait que le peuple juif  ait une représentation internationale et un territoire national qui lui soit propre. . Mais ne  croyez pas que les Juifs de l'Europe Occidentale  bougeront d'un pas.  En apparence, tout restera inchangé, et pourtant tout sera transformé. Jérusalem deviendra  la papauté nouvelle. Jérusalem ressemblera à  une araignée laborieuse filant une toile dont les  fils d'électricité et d'or brilleront sur le monde  entier. Le centre de ce réseau d'or d'où partiront tous les fils, ce sera Jérusalem.   

Par qui le monde est gouverné...

BENJAMIN DISRAELI,  Juif,  dans  ,son livre   Coningsby , 1844 :   
Et en ce moment même, en dépit de siècles  ou de dizaines de siècles de dégradation, l'esprit  juif exerce une vaste influence sur les affaires  d'Europe. Je ne parle pas de leurs lois auxquelles  vous obéissez toujours, de leur littérature dont  vos cerveaux sont saturés, mais l'intellect israélite actuel.   Vous ne verrez jamais un grand mouvement  intellectuel en Europe auquel les Juifs n'auront  pas largement participé. Cette mystérieuse diplomatie russe qui alarme tant l'Europe est organisée et menée principalement par des Juifs ;  cette GRANDE RÉVOLUTION (celle de 1848);  QUI SERA EN FAIT UNE SECONDE REFORME,  PLUS IMPORTANTE QUE LA PREMIÈRE,  et de laquelle on sait si peu de choses en Angleterre, SE DÉVELOPPE SOUS LES AUSPICES DE JUIFS qui monopolisent en grande partie les chaires professorales d'Allemagne. Neander, le fondateur du Christianisme Spirituel, et  qui est professeur royal de théologie à l'Université de Berlin, est  Juif.  Benary, également célèbre,  et de la même université, est  Juif.  ...  Il y a de cela quelques années, on s'adressa à nous de Russie. En vérité,, il n'y a jamais  eu entre la Cour de St. Pétersbourg et ma famille (Rothschild) des liens d'amitié... Cependant,  les circonstances inclinèrent vers un rapproche ment entre les Romanoff et les Sidonia (Rothchild).  Je résolus d'aller moi-même à St. Pétersbourg. J’eus, en arrivant, une entrevue avec le  ministre des Finances de la Russie, le Comte  Cancrine ; je me trouvai en face du fils d'un  Juif lithuanien. L'emprunt était en rapport avec  les affaires d'Espagne. Je voyageai d'une traite.  J'obtins, dès mon arrivée, une audience du ministre espagnol, Señor Mendizabel ; je me trouvai  en face d'un de mes semblables, le fils d'un nuevo  christiano, un Juif d'Aragon. Par suite de ce  qui transpirait à Madrid,  j'allai  tout droit à Pa ris pour y consulter le Président du Conseil français ; je me trouvai en face du fils d'un Juif  français, un héros, un Maréchal de l'empire, et  il n'y avait là rien d'étonnant, car où seraient les  héros militaires sinon parmi ceux qui adorent  le Dieu des Armées ?  
—Et Soult, est-il Juif ?  
— Oui,  et bien d'autres maréchaux français,  le plus célèbre d'entre eux, par exemple, Masséna, dont le vrai nom est Mannasseh,-. .. mais  revenons à mon anecdote. Le résultat de nos  consultations fut qu'il serait bon de faire appel  à quelque puissance septentrionale en qualité  d'amie et de médiatrice. Nous fixâmes notre  choix sur la Prusse, et le Président du Conseil  fit une démarche auprès du ministre prussien  qui assista quelques jours plus tard à notre conférence. Le Comte Àrnim entra dans le cabinet,  et je me trouvai en face d'un Juif prussien. Vous  voyez bien, mon cher Coninçsby que LE MONDE EST GOUVERNE PAR DE TOUS AUTRES  PERSONNAGES QUE NE S'IMAGINENT  CEUX QUI NE SONT PAS DANS LA COULISSE
.  — Pages 219-252.  

Les 300 despotes

WALTER RATHENAU,  Juif,  ministre en Allemagne, dans la  Wiener Press  du 24 décembre 1921 :   

Trois   cents hommes seulement, dont chacun  connaît tous les autres, gouvernent les destinées  de l'Europe. Ils choisissent leurs successeurs  dans leur propre entourage. Ces Juifs allemands  ont en mains les moyens de mettre fin à toute  forme de gouvernement qu'ils jugent déraisonnable .  

À suivre….

Source

NOTES de H. Genséric

[1] La première indication historique de la connexion entre les Juifs, l'argent et le pouvoir semble provenir de Cicéron, vers 59 avant JC. Son discours Pro Flacco offre la défense d'un propréteur romain en Asie du nom de L. V. Flaccus qui a été accusé de détournement de cargaisons juives d'or destinées à Jérusalem. (Rappelons que Rome a conquis la Judée à peine quatre ans auparavant.).

 Cicéron commence par une déclaration révélatrice:
    Vous savez à quel point c'est une grande foule, comment ils collent les uns aux autres, à quel point ils sont influents dans les assemblées informelles. Je vais donc parler à voix basse pour que seuls les jurés puissent entendre; car ceux qui ne veulent pas qui les inciteraient contre moi et contre tout homme respectable.
Une deuxième allusion précoce à la richesse juive vient de l'empereur Claude dans son troisième édit de 41 après JC. Abordant les troubles civils à Alexandrie, Claudius distingue les Juifs, qui vivent «dans une ville qui n'est pas la leur». «Ils possèdent une abondance de toutes les bonnes choses» mais abusent de leur richesse en continuant de s'opposer aux autorités locales et en semant la discorde générale. Dans un sens, écrit Claudius, les Juifs pourraient être blâmés «d'avoir fomenté fléau général qui infeste le monde entier».
Puis en l’an 100 après JC, nous avons la critique bien connue de Tacite, dans ses Histoires. Au milieu d'une discussion sur «la race des hommes haineux envers les dieux» - il parle d’un peuple qui est «vil et abominable», ainsi que «dépravé» - il remarque que les Juifs de la diaspora, «les pires racailles de tous les peuples», ont travaillé sans relâche pour envoyer "tribut et contributions à Jérusalem, augmentant ainsi la richesse des Juifs". Il est clair que cette richesse a été utilisée à des fins pernicieuses.
Vers l'an 220, Cassius Dio a écrit son histoire romaine dans laquelle il décrit les deuxième et troisième soulèvements juifs, respectivement en 115 et 132 après JC. De ce dernier événement, Dio explique que «Partout, les Juifs montraient des signes d'hostilité envers les Romains». Et ils ont évidemment pu utiliser leurs richesses pour soudoyer d’autres afin qu’ils leur viennent en aide: «ainsi, de nombreuses nations les rejoignaient par empressement à gagner de l’argent». Il est clair qu'il a fallu des richesses considérables pour payer «de nombreuses nations» pour les acheter afin de combattre à leurs côtés. Et il est évident que les Juifs ont réussi à en attirer une multitude d'autres: «la terre entière, pourrait-on presque dire, était en train de s'agiter».
Bien qu'ils perdraient dans ces soulèvements, les Juifs ont réussi à se regrouper et à réaffirmer leur pouvoir - un pouvoir devenu légendaire en 300 après JC . C'est à cette époque que Justin l'historien a écrit son long traité Historiarum Philippicarum. Le livre 36 traite de l'origine ignoble du peuple juif et explique la croissance et la cohésion de cette tribu singulière. Leur théologie pragmatique a fusionné la religion avec la politique d'une manière qui s'est avérée très réussie; en conséquence, "il est presque incroyable de voir à quel point ils sont devenus puissants."
Puissants, en effet. Vers 420, le poète romain Rutilius Namatianus pouvait écrire, dans son De redito suo, sur la capacité des Juifs, malgré leur défaite formelle par les Romains, à continuer d'exercer une influence dominante: “Ce sont leurs propres conquérants qu'une race conquise maintient "

-   Ce que des hommes de renommée mondiale ont dit à propos des juifs. Introduction
-   Que disent Jésus, Einstein, Voltaire, Soljenitsyne, Goethe, Liszt sur l'antisémitisme ?
-   Dostoïevski et la "question juive"; Le Journal d'un écrivain, mars 1877 

[2] Russie. Le "meurtre rituel juif" de la famille impériale russe
-  Russie. Les atrocités inimaginables commises par les Juifs bolcheviques contre les Gentils : des preuves irréfutables.
-   Pourquoi j'admire Staline: il a résisté au pouvoir juif, entre autres choses
-  "L'antisémitisme" en Union soviétique
-  Vladimir Poutine : « 80 à 85% des bolcheviques au pouvoir en URSS étaient juifs. »
-  Comment les juifs de Harvard pillent la Russie
-  Soljenitsyne condamne l'influence juive sur le peuple russe
-  En 1994, les juifs Chabad ont comploté pour exterminer les Slaves ( partie 2)
-  Journaliste israélien : Les pires meurtriers du XXe siècle étaient Juifs !
-  LECTURE ESSENTIELLE. La Controverse de Sion
-  Poutine et ses juifs (partie 1)
-  Poutine et ses juifs (partie 2)
-  Notre désaccord fondamental sur la Seconde Guerre mondiale, Hitler, les Juifs et la race

Hannibal GENSÉRIC

 

6 commentaires:

  1. J'ai de grands doutes que Dieu donne la victoire aux juifs vu que son fils Jésus-Christ est le seigneur des chrétiens. Avec le vaccin Pfizer utilisé en masse en Israël, cette potion de poison, attendons un peu de voir les dégâts dans ce pays.

    RépondreSupprimer
  2. Tacite, Annales : [5,13]

    (1) Il était survenu des prodiges dont cette nation, aussi ennemie de tout culte religieux qu'adonnée aux superstitions, aurait craint de conjurer la menace par des voeux ou des victimes expiatoires. (2) On vit des bataillons s'entrechoquer dans les airs, des armes étinceler, et des feux, s'échappant des nues, éclairer soudainement le temple. (3) Les portes du sanctuaire s'ouvrirent d'elles-mêmes, et une voix plus forte que la voix humaine annonça que les dieux en sortaient ; en même temps fut entendu un grand mouvement de départ. (4) Peu de Juifs s'effrayaient de ces présages ; la plupart avaient foi à une prédiction contenue, selon eux, dans les anciens livres de leurs prêtres, "que l'Orient prévaudrait, et que de la Judée sortiraient les maîtres du monde ;" (5) paroles mystérieuses qui désignaient Vespasien et Titus. Mais la nation juive, par une illusion de la vanité humaine, s'appliquait ces hautes destinées ; et le malheur même ne la ramenait pas à la vérité.
    http://bcs.fltr.ucl.ac.be/TAC/HistV.html

    RépondreSupprimer
  3. Très important : https://reseauinternational.net/la-chine-controle-t-elle-les-etats-unis-au-moyen-des-juifs-de-wall-street/

    RépondreSupprimer
  4. Voltaire encore, lisez Hannibal dans le NYT en personne la lettre Cicéron-Memmius : https://www.nytimes.com/1990/09/30/books/l-voltaire-and-the-jews-590990.html

    RépondreSupprimer
  5. Voltaire (Cicéron-Memmius) : "ils font tous nés avec la rage du fanatiſme dans le cæur ,
    comme les Bretons et les Germains naiffent avec des
    cheveux blonds . Je ne ſerais point étonné que cette
    nation ne fût un jour funeſte au genre- humain .

    RépondreSupprimer
  6. Encore un grand bravo pour HANNIBAL....QUAND la bible expose l'apocalyse cela se traduit par < la révélation> .....elle a lieu en ce moment même
    Du 23/9/2017 au 6/3*/2021 , la période de la grande tribulation biblique

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.