jeudi 1 juillet 2021

Covid-Arnaque. En France, les médias cachent les effets néfastes de vaccins

Alertes aux citoyens, vaccinés ou non, sur l’état actuel des conséquences vaccinales.
Tout paraissait simple aux covidistes qui voulaient oublier les drames et les coercitions en faisant l’autruche et confiance au gouvernement. Ils croyaient qu’après être vaccinés ils pourraient voyager, sortir et oublier ce fichu virus qui, croyaient-ils, leur avait pourri la vie depuis 18 mois. Alors que ce n’est pas la maladie, mais les mesures liberticides sans fondement scientifique qui sont responsables du désastre ainsi que l’a démontré la Suède sans restriction ou presque, et en excellent état.
Et patatras, des nouvelles discordantes arrivent de tous pays même si nos médias font tout pour nous « protéger » des information « complotistes. »

Les mensonges du M. Covid de la Maison Blanche, M. Fauci

La plus intrigante est bien sûr la révélation des mensonges du Dr Fauci et avec lui de tous les gouvernements au pied des milliardaires de la bande à Bill Gates, Facebook, Twitter et toutes les Gafam : Le “Fire Fauci Act” décrété par le SÉNAT AMÉRICAIN contre le Dr Fauci.

https://www.youtube.com/watch ?  Qui sont =UYVAZkXcYOg

Mais trop loin des préoccupations des covidistes fidèles à Blachier et Delfraissy, autant ne pas savoir. La question est combien de temps nos médias nous cacheront-ils cette énorme nouvelle dont déjà s’emparent des médias allemands, anglais, irlandais et même australiens pour s’excuser auprès des peuples d’avoir couvert et diffusé les mensonges du coronacircus.

Néanmoins il me semble intéressant de lister quelques infos au sujet desquelles les vaccinés et encore plus les non vaccinés devraient s’intéresser pour prévoir leur avenir au moins immédiat, même s’ils tentent de ne s’intéresser qu’à eux-mêmes.

Vaccination et don de sang

La situation comme dans tout bon scénario orwellien semble se retourner ; les vaccinés ont été astreints à une période d’attente pour donner leur sang dans plusieurs pays, comme les États Unis [1] et le Japon. Évidemment, en France, silence ! le syndrome Tchernobyl est bien connu.

Plus inquiétant, les dons de sang dans les pays sourds aux dangers des vaccins mélangeraient donc sang de vacciné et non vacciné avec un risque des contaminations par la protéine Spike dans le sang que vous pourriez recevoir, et toutes les inconnues que ce scénario fait peser. Nouveau possible scandale du sang contaminé en vue ?

Au Japon :

Seulement environ 2 % de la population japonaise a reçu le vaccin contre la Covid-19, comparativement plus de 35 % aux États-Unis ».

Inquiète des répercussions éventuelles de la possible présence de protéines Spike dans le sang, la Croix-Rouge japonaise a annoncé fin avril 2021 « Les dons de sang de personnes ayant reçu le vaccin contre le virus appelé Covid-19 ne sont plus acceptés par la Croix-Rouge japonaise. Les personnes qui ont été vaccinées contre la Covid-19 « ne sont pas autorisées à donner du sang pour le moment ». La même page informe les donneurs de sang potentiels qu’ils ne pourront pas donner de sang pendant un certain temps après avoir reçu divers vaccins. ». Depuis mai des directives prévoient seulement un délai d’éviction de deux jours.

D’autres pays hésitent, et des informations sortent de droite et gauche. Sujet à surveiller et en tous cas à l’occasion d’une intervention programmée, prévoyez de faire recueillir votre propre sang à l’avance (= autotransfusion) si la chirurgie risque de vous faire saigner. On se retrouve au temps du sang possiblement contaminé par le virus du Sida, où on ne savait pas vraiment ce qui se passait mais où l’on recommandait la prudence.

Vaccination et voyage en avion

Sur ce point également circulent beaucoup d’informations, de rumeurs et surtout d’inquiétudes. Il est maintenant scientifiquement établi que les pseudo-vaccins anti-covid favorisent les thromboses et donc les caillots sanguins capables de migrer et de donner des AVC, des embolies pulmonaires, des infarctus etc.  Par ailleurs les longs trajets en avion favorisent également ce type d’incidents si bien que depuis de nombreuses années beaucoup d’entre nous prescrivaient à nos patients une injection de Lovenox au départ du vol si celui-ci menaçait d’être long (plus de six heures), des bas de contention et des levers fréquents dans la cabine.

Il paraît logique que des personnes de bon sens se soient inquiétées et que des compagnies aériennes se demandent comment « gérer » ce problème. Évidemment après la publicité du tout-vaccin qui allait changer le monde, il paraissait délicat de brandir l’interdiction des voyages aériens aux vaccinés qui l’avaient fait pour justement voyager. Pourtant quelles seront les responsabilités pénales et financières si un voyageur vacciné décédait de thrombose après un long voyage en avion ?

Finalement, le percutant message du 21 juin 2021 sur Sky News : « les compagnies aériennes russes et espagnoles recommandent aux personnes vaccinées de ne pas prendre l’avion en raison du risque de caillots sanguins. C’est un risque bien connu des vols longs courriers, mais intensifiés par les effets secondaires de la coagulation sanguine déclenchée par les vaccins COVID ».
https://videos.files.wordpress.com/3A6V3I6I/fzs26quetqgeih4r_mp4_hd.mp4

On attendait encore et encore, sans oser diffuser ces informations rapidement balayées par les censures… Complotistes, avez-vous dit ? Puis les 4 décès rapprochés et difficiles à ignorer de pilotes de British Airways ont relancé le débat sur la possible responsabilité de la vaccination… Le Dr Violaine Guérin signale le décès de quatre jeunes pilotes récemment vaccinés ».

« Partagé sous la forme d’un enregistrement vocal sur Facebook, Instagram et Twitter, un homme non identifié dit avoir parlé à un « ami qui est pilote de BA » et explique « les choses deviennent folles » après le décès de trois collègues pilotes (ici, ici et ici).

« Le troisième pilote de BA est mort au cours des sept derniers jours, oui ? Troisième pilote mort la semaine dernière », explique l’homme entendu dans l’enregistrement. « Les deux premiers gars avaient la quarantaine et la cinquantaine ; ce type, au milieu de la trentaine, parfaitement en forme, sans conditions sous-jacentes. Il reçoit sa deuxième injection et il est mort en quelques jours, exactement la même chose avec les deux premiers.
« Pour cette raison, BA est maintenant en crise avec le gouvernement sur l’opportunité d’autoriser les pilotes vaccinés à voler. Le problème avec cela, bien sûr, est qu’environ 80 %, selon mon ami de BA, 80 à 85 % ont été injectés. »
L’homme poursuit en disant que seulement « 10 % des pilotes seront en mesure de voler », qu’il s’agit d’un « problème grave ».

Reuters a présenté les revendications à British Airways, qui a déclaré qu’elles n’étaient pas fondées et qu’aucun travail de ce type n’était en cours avec le gouvernement.

Le porte-parole a toutefois confirmé l’authenticité des quatre livres de condoléances, car quatre pilotes de compagnie étaient récemment décédés. »[2]

On peut imaginer au-delà du problème officiellement sanitaire, les tractations avec les assurances. En cas d’accident dans l’avion, les compagnies veulent être dispensées a priori de toute indemnisation, comme le sont déjà les entreprises pharmaceutiques. À suivre… Pas impossible que le fameux passeport sanitaire inverse ses conditions pour voyager. Tous nos soumis avaient-ils trente secondes envisagé qu’accepter une substance expérimentale (en essais phase 3 non terminés) puisse aggraver leurs restrictions aux voyages aériens ?

Prudence des relations avec les vaccinés au moins dans les trois premières semaines suivant la vaccination

D’après des documents Pfizer le contact avec des vaccinés peut transmettre le vaccin et en particulier cette fameuse protéine Spike et ses effets dévastateurs.

https://cogiito.com/societe/vaccins-covid-ii/

En synthèse des documents disponibles actuellement il semble que l’excrétion forte de protéine Spike par le vacciné soit la plus forte la première semaine et dans les deux suivantes. Un conseil en attendant d’en savoir plus, éviter les relations intimes pendant au moins trois semaines, le prix à payer pour aller en discothèque ? (mauvais humour noir…)

Effets secondaires des pseudo-vaccins anti-covid à prendre en compte avant décision

Profitons de ce petit catalogue pour rappeler l’état actuel des comptes d’apothicaire des vaccins et la position de pharmacologues professionnels français.[3] [4]

M.K. Scarlett Sott.net mer., 23 juin 2021

Sur la base des travaux du Dr Catherine Frade, le Centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques (CTIAP) a conclu qu’aucun des quatre « vaccins » utilisés en France n’est sûr ou efficace. Comme ils ont tous par ailleurs reçu une autorisation d’utilisation en urgence sur la base de preuves cliniques insuffisantes, le CTIAP a donc exigé leur suspension immédiate.

Lié à l’hôpital public de Cholet dans l’ouest de la France, le CTIAP a récemment publié un rapport qui démontre que les « vaccins » utilisés contre les virus du Sras-CoV-2 ont fait l’objet de tests cliniques insuffisants. En outre, et selon le rapport, la qualité des substances actives, de leurs « excipients, dont certains sont nouveaux », et les procédés de fabrication sont déficients.

Le Dr Catherine Frade dirige l’équipe de recherche. Pharmacienne de renom, elle a travaillé sur les données publiques rapportées par l’Agence européenne des médicaments (EMA) concernant les injections de Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson).

« L’insuffisance d’évaluation ne concerne donc pas seulement les essais cliniques — études menées chez l’Homme (femme et homme) — mais également la qualité même de la substance active, des excipients dont certains sont nouveaux, du procédé de fabrication, des lots libérés et administrés à des personnes humaines dans plusieurs pays du monde.

D’ailleurs, ces excipients nouveaux doivent être considérés comme des principes actifs nouveaux ; et ainsi faire l’objet d’un dossier d’évaluation complet et similaire à celui qui est exigé pour un principe actif nouveau ».

 « La prudence notamment voudrait même que, dans tous les pays où ces « vaccins » contre le Covid-19 ont été commercialisés, tous les lots ainsi « libérés » soient retirés immédiatement ; et que ces AMM qui ont été octroyées soient suspendues, voire annulées, en urgence jusqu’à nouvel ordre. C’est en tout cas le sens des recommandations que nous pourrions suggérer aux autorités ad hoc, et notamment françaises. Et, a minima, ces informations doivent être portées à la connaissance de toute personne de façon claire, loyale et appropriée.

D’autant plus qu’en cas d’effets indésirables graves, dont des décès, et pour établir ledit « lien de causalité » avec certitude, les victimes et leurs familles se trouvent souvent démunies face à l’exigence de la « preuve diabolique ».

En résumé sur le site de l’EMA à la date du 6 JUIN 2021 selon EudraVigilance : 13.867 morts et 354.336 accidents sévères répertoriés après vaccinations Covid. [5]

Peut-on en faire l’impasse ?

Le Médiator a été jugé responsable d’un nombre de décès estimé entre 500 et 2000 personnes, à l’issue d’un long procès. Pourquoi ces morts liées au vaccin n’intéressent-elles pas nos politiques à part de rares exceptions ? Pourquoi les Français ferment-ils les yeux et les médias se taisent-ils, sans se rendre compte qu’ils seront eux-mêmes un jour ou l’autre victimes ?

NOTES

[1] Selon l’Établissement français du sang (EFS) : “dans la grande majorité des cas », il est possible de donner son sang après une injection de vaccin contre la Covid-19, sans aucun délai d’ajournement à respecter

“Il n’y a que dans les cas de vaccination en dehors de l’UE ou dans le cadre d’un essai vaccinal qu’il faudra respecter un délai de 28 jours avant de donner son sang”, précise l’EFS, qui rappelle que “beaucoup d’autres vaccins n’exposent pas à des contre-indications au don du sang, comme ceux contre la grippe ou le tétanos“.

[2] 4 pilotes de British Airways MORTS à la suite d’injections du vaccin contre la COVID-19 alors que l’Espagne et la Russie Interdisent le statut « vacciné » pour le transport aérien — Enfant de la Société — Sott.net

[3] https://fr.sott.net/article/37419-Conclusion-d-un-rapport-du-centre-francais-d-evaluation-des-medicaments-la-vaccination-avec-les-produits-Pfizer-Moderna-AstraZeneca-et-Janssen-doit-etre-interrompue

[4] CTIAP* Centre Hospitalier de Cholet : Inédit. Exclusif. Vaccins contre la Covid-19 : des incertitudes même sur la qualité intrinsèque des produits, sur leurs procédés de fabrication, sur les lots commercialisés… selon les documents officiels publiés par l’Agence européenne du médicament (EMA) (ctiapchcholet.blogspot.com)

[5] 13,867 dead and 1,354,336 injuries in European database of adverse drug reactions for COVID-19 shots | The BL

Par Nicole Delépine.

Cet article (1/6) du docteur Delépine appel cinq autres articles complémentaires :

2/6  https://fr.sott.net/article/37429-Arrivee-en-France-de-la-vaccination-reactive-toute-la-famille-sera-vaccinee-si-un-seul-cas-est-detecte3/6 https://www.medias-presse.info/les-vaccins-anti-covid-tuent-ils-la-preuve-par-loms/143905/

4/6 https://www.medias-presse.info/les-effets-secondaires-des-vaccins-anti-covid-entretien-avec-le-professeur-perronne/143903/

5/6 https://odysee.com/@Glorian:b/Dr-Robert-Malone-L'inventeur-des-vaccins-%C3%A0-ARNm-1080p:8?r=C8rwGPSNNS7Dzg7HJxmo34QrTd4ZrbWs

6/6 https://reinfocovid.fr/science/comparaison-mortalite-covid-19-et-letalite-vaccin/

 

3 commentaires:

  1. OUI MAIS ON EST OBLIGES HANNIBAL : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2021/07/01/le-senat-veut-debattre-de-l-obligation-de-vaccination-pour-les-adultes-la-mission-jomier-vient-de-publier-ses-recommandations-sur-la-strategie-vaccinale-elle-demande-des-mesures-avant-le-15-juille/

    RépondreSupprimer
  2. Vrai ou pipeau ?
    A P C E : Résolution 2361 (obligation vaccinale illégale)
    https://youtu.be/LcorhNh6iiU?t=1022

    RépondreSupprimer
  3. Vaccins et fausses couches chez Mike : https://www.naturalnews.com/2021-07-01-depopulation-alert-shocking-new-study-reveals-covid-vaccine-terminates-4-out-of-5-pregnancies-via-spontaneous-abortions.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.