mercredi 21 juillet 2021

AVERTISSEMENT. Vaccin Covid = C’est la mort !

Le professeur Sucharit Bhakdi met en garde contre les risques des vaccins à ARNm (Pfizer & Moderna). Ce sont des "thérapies géniques.

Dans une vidéo partagée plus de 10.000 fois sur les réseaux sociaux, le microbiologiste retraité Sucharit Bhakdi affirme, citant des "publications scientifiques qui viennent de paraître", que l'immunité collective est déjà atteinte et que les vaccins sont ainsi inutiles et dangereux. la vidéo publiée début juillet.

Dr. Sucharit Bhakdi Archives - Vision Launch Media 

Le Dr Sucharit Bhakdi jouit d'une réputation sans tache en tant que chercheur de haut niveau, une réputation sans égal. Les récompenses qu'il a reçues pour son travail sont en effet impressionnantes.
Sucharit Bhakdi est un microbiologiste retraité et ancien professeur de l'université Jan Gutenberg de Mayence en Allemagne, où il a travaillé au sein du département de microbiologie et d'hygiène médicale.

Corona, False Alarm? by Karina Reiss, Sucharit Bhakdi | WaterstonesAmazon.fr - Corona unmasked: Neue Zahlen, Daten, Hintergründe - Bhakdi,  Sucharit, Reiss, Karina - Livres

En bref, il n'est pas un prophète de malheur ou un théoricien du complot aux yeux fous. Au contraire, il est prééminent dans son domaine de la microbiologie médicale et de l'immunologie et a même été nominé pour le prix Nobel.

Si nous avons besoin d'une preuve supplémentaire que ce lanceur d'alerte germano-thaïlandais gênant, vilipendé par certains de ses détracteurs comme "l'homme le plus dangereux d'Allemagne", doit être pris au sérieux, c'est le simple fait que "les cas de Covid se multiplient dans la plupart des pays vaxxés, pas des moins vaxxés

Sa VIDÉO de 7.04 min est censurée

La vidéo de 17 minutes est d'abord publiée en anglais le 8 juillet sur la chaîne Odysee d'Oracle Films, puis le lendemain sur Youtube, avant d'être retirée par cette plateforme car elle n'en respectait pas les directives liées à la "désinformation médicale", selon un message posté sur Telegram par Oracle Films.

L'interview est ensuite postée sur d'autres plateformes, et traduite en plusieurs langues. En France, elle cumule des centaines de partages sur Twitter et des milliers sur Facebook. Sur la plateforme de vidéos Rumble, la vidéo traduite en français a été visionnée plus de 60.000 fois à la mi juillet, et partagée plus de 7.000 fois selon l'outil de mesure d'audience des réseaux sociaux Crowdtangle.


Dans la vidéo publiée début juillet, Sucharit Bhakdi affirme que l'immunité collective est déjà atteinte et que les vaccins sont inutiles et dangereux. Revenons sur ses différentes affirmations.

"La bonne nouvelle aujourd'hui c'est que des publications viennent juste de paraitre (...) mettent un terme à tout le narratif" sur le Covid, lance Sucharit Bakhdi au début de son intervention. S'il ne cite pas lui-même les noms des quatre publications auxquelles il fait référence, celles-ci sont présentées dans la description accompagnant la vidéo.

Trois d'entre elles s'intéressent à la présence d'anticorps chez des personnes vaccinées avec des vaccins à ARNm. Il s'agit d'études américaines, publiées dans les revues à comités de lecture indépendants Cell, Clinical Infectious Diseases et PLOS One entre fin mai et fin juin 2021.

La quatrième étude a été publiée dans la revue de recherche biomédicale EBioMedicine. Elle a été rédigée par des scientifiques ayant étudié la réponse immunitaire de patients danois en fonction de la gravité de leur infection au SARS-CoV-2.

Selon Sucharit Bhakdi, le SARS-CoV-2 n'étant pas très différent des autres coronavirus, notre système immunitaire pourra répondre à une infection : "ce qu’on nous a fait croire, c’est que le virus du Sars-CoV-2 est si nouveau que le système immunitaire ne répondra pas à temps avec une production d’anticorps pour nous sauver la vie".

Toute personne est "immunisé naturellement" contre le faux-virus
C'est à partir de ce raisonnement que Sucharit Bhakdi explique, s'appuyant sur les trois études américaines, que notre système immunitaire est une meilleure solution contre le Covid qu'un vaccin ne peut l'être. Toute personne est "immunisé naturellement"
contre le virus ou les variants, avance-t-il.

Considérant que le système immunitaire est la meilleure arme contre le virus, Sucharit Bhakdi affirme aussi que "l’immunité de groupe est déjà présente, gardée sous clé comme un trésor mais qu’elle peut être mobilisée à tout instant". Il explique que "les données montrent que 99% des gens autour de nous ont ce trésor dans un coffre" et pourraient ainsi être immunisés en cas d'infection, créant une immunité collective suffisante.

Selon Sucharit Bhakdi, puisque les vaccins à ARNm doivent entraîner les cellules de notre corps à produire des anticorps capables de détruire les cellules infectées par le virus, cela peut induire que ces anticorps vont se retourner contre nos propres cellules qui vont produire les protéines du virus. Ainsi, "vos lymphocytes tueurs vont essayer de vous tuer", avance le microbiologiste retraité.

Comment faire taire ou détruire Sucharit Bhakdi ?
Incapables de contrer scientifiquement et par des preuves, les grands médias menteurs sortent la "Grosse Bertha" de l’antisémitisme.

Accusation suprême s’il en est, les accusés d’antisémitisme sont les pestiférés de l’Occident chrétien. La faute de Bhakdi ? Il a simplement constaté une évidence : Israël « est pire que l'Allemagne nazie ».

Sucharit Bhakdi a fait ce commentaire dans une vidéo en ligne faisant la promotion de sa candidature parlementaire pour « Die Basis » – un parti politique fondé pendant la pandémie par "des théoriciens du complot" qui accusent les gouvernements d'avoir délibérément induit en erreur leur populations à la fois sur la nature du virus et sur sa guérison.

Dans la vidéo, Bhakdi a déclaré que les Juifs étaient un peuple qui avait « appris le mal » de leurs persécuteurs nazis, selon le média Berliner Zeitung.
"
Les gens qui ont fui ce pays, où régnait le mal, et ont fondé leur propre pays, ils ont transformé leur pays d’accueil (la Palestine) en quelque chose qui est encore pire que l'Allemagne [nazie]", a déclaré Bhakdi. « C'est le mauvais côté des Juifs : ils apprennent bien », a-t-il poursuivi. Il n'y a personne qui apprend mieux qu'eux. Mais ils ont maintenant appris le mal – et l'ont mis en œuvre. C'est pourquoi Israël est maintenant… un enfer vivant.

Comme plusieurs autres théoriciens du complot qui ont émergé pendant la pandémie, Bhakdi a été exclu d'un certain nombre de plateformes de médias sociaux, dont YouTube, qui a fermé sa chaîne en novembre 2020. L'Université de Mayence, dont l'Institut de microbiologie et d'hygiène médicale était autrefois dirigé par Bhadki, a également pris ses distances avec son ancien employé.

Le 15 juillet, Goldegg Verlag, la maison d'édition avec laquelle il avait publié un livre sur la pandémie intitulé "Corona unmasked", a aussi pris ses distances avec Sucharit Bhakdi, en réaction à des propos jugés antisémitesTM tenus par ce dernier.

Mais Bhakdi se trompe en prétendant que les Juifs « ont appris le mal » des nazis. En effet, les Juifs ont prouvé leur capacité à faire le mal bien avant que les « nazis » n’arrivent sur la scène mondiale.
- L’un des exemples de cela a été lorsque les bolcheviks juifs ont torturé et assassiné des millions de chrétiens dans les goulags et ailleurs en Russie, en Ukraine et ailleurs [1].
- Un autre exemple est celui des crypto-juifs (les soit-disant Jeunes Turcs) ont également orchestré le génocide arménien pendant la Première Guerre mondiale qui a entraîné le meurtre de 1,5 million de chrétiens.[2]

Ce qui est plutôt ironique, c’est que ce sont les juifs qui ont popularisé la comparaison aux nazis, en comparant tous les pays qui leur résistent à l’Allemagne nazie (l’Égypte de Nasser, la Libye de Kadhafi, la Syrie d’Assad, l’Irak de Saddam, l’Iran actuel).
Le lavage des cerveaux occidentaux par la propagande médiatique a été si efficace que
Mike Godwin a énoncé la loi suivante, observable sur tous ces médias : 
« Plus une discussion en ligne dure, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. »,
i.e. on est quasiment certain que les nazis ou Hitler seront évoqués.
Mike Godwin a oublié la Shoah et l'Holocauste.

NOTES
[1]
Dostoïevski et la "question juive"; Le Journal d'un écrivain, mars 1877
-   Comment les juifs de Harvard pillent la Russie
-   En 1994, les juifs Chabad ont comploté pour exterminer les Slaves ( partie 2)
-   Journaliste israélien : Les pires meurtriers du XXe siècle étaient Juifs !
-   La Clé du Mystère (Partie 4). LE COMMUNISME, MOYEN DE CONQUÊTE JUIVE
-   La tentative ratée des Juifs de s'emparer de la Russie au XVe siècle
-   L'antisémitisme  en Union soviétique
-   Le musée du peuple juif de Tel-Aviv célèbre comme des héros les meurtriers, les espions et les criminels
-  
Le rôle juif dans la révolution bolchevique
-   Les Juifs de Staline
-   Les juifs russes considèrent les goyim comme leur propriété
-   Liste des juifs communistes
-   Russie. Le "meurtre rituel juif" de la famille impériale russe
-   Russie. Le KGB juif
-   Russie. Les atrocités inimaginables commises par les Juifs bolcheviques contre les Gentils : des preuves irréfutables.
-   Soljenitsyne : Les Protocoles de Sion se réalisent sous nos yeux
-   Soljenitsyne condamne l'influence juive sur le peuple russe
-   Suprémacisme juif: les révélations de 1976 résonnent aujourd'hui
-   Une critique du « Yiddishland révolutionnaire: Une histoire du radicalisme juif ». Partie 1 de 3.
-   Une Russie brutalisée par le sionisme.
-   Vladimir Poutine : « 80 à 85% des bolcheviques au pouvoir en URSS étaient juifs. »

[2] La Turquie Moderne : Un état sioniste secrètement contrôlé par les Dönmeh

La Turquie kémaliste et l'Arabie Saoudite créées et dominées par les juifs Dönmeh

VOIR AUSSI :
-  Tableau d'honneur aux scientifiques/médecins qui s'opposent aux "vaccins" tueurs
-  La technologie de « neuromodulation » à base de graphène est RÉELLE: les biocircuits contrôlent le cerveau à l'aide de graphène et d'IA
-  Covid. Infection antérieure = 100 % d’immunisation
-  GB, Israël, Malte, USA. Les vaccins Covid-19 ne fonctionnent PAS, et les autorités le savent parce que les données le montrent

Hannibal GENSÉRIC

 

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Oui c'est la mort assurée, c'est d'ailleurs ce qui est voulu depuis le début.

    Ne croyez pas que les décisions qui ont été prises par nos bienfaiteurs quant à la gestion de cette crise sanitaire depuis mars 2020 aient été le fait d'incompétents ou de novices, non bien au contraire tout ceci est du travail d'horloger, un peu comme celui de natas.

    Tout a été fait pour tuer un max de personne c'est factuel, évident, ne pensez pas le contraire.

    Et aujourd'hui ça continu, le port du masque est une bombe à retardement.

    Alors que tout le monde est obnubilé par le pass le vaccin le delta et tout le bordel, soudain apparait Pegasus !!! tien tien

    Alors Pegasus est le nom latin d'un cheval de la mythologie grecque...

    La question est, quel va être le nom du prochain variant ?...grec, évidement.

    RépondreSupprimer
  2. Après les ”blablateries” sur le variant delta, j’ai entendu (à la radio) deux fois l’annonce de la progression du nouveau variant ”lambda” ?

    Par la suite, silence complet, plus rien n’a filtré. Même sur les replays radio.

    Sûrement un bug informaticovocal ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.