vendredi 1 mai 2020

La Turquie Moderne : Un état sioniste secrètement contrôlé par les Dönmeh

Le support d’ISIS par la Turquie se comprend mieux si nous nous rappelons l’explication de Wayne Madsen de 2011. La Turquie est gouvernée en secret par des Juifs et sert les desseins sionistes du Grand Israël. Comme les Bolcheviques et les Sionistes, les Dönmeh sont des Illuminatis i.e. Satanistes, Franc-maçons. Bien que datant de février 2017, les articles ci-dessous restent globalement encore d'actualité, où l'on retrouve la Triade criminelle et de malheur Impérialisme-Sionisme-Islamisme.  
Par Wayne Madsen
(Extrait par henrymakow.com)

erdogan-ataturk 
Bien qu’elle soit connue des historiens et des experts religieux, l’influence politique et économique vieille de plusieurs siècles d’un groupe connu en Turquie sous le nom de « Dönmeh » commence à peine à faire parler d’elle parmi les Trcs, les Arabes et les Israéliens. ils ont été réticents à discuter de la présence en Turquie et ailleurs d’une secte de Turcs descendant d’un groupe de Juifs séfarades (les marranes) qui furent expulsés d’Espagne durant l’inquisition Espagnole des 16ème et 17ème siècles.[1]
Ces Juifs réfugiés d’Espagne furent invités à s’installer dans l’empire Ottoman et au fil des années se convertirent à une secte mystique de l’Islam qui à terme mélangea la cabale Juive et les croyances semi-mystiques Soufies Islamiques dans une secte qui finalement soutint le sécularisme dans la Turquie Post-Ottomane. Il est intéressant de noter que « Dönmeh » ne se réfère pas uniquement aux « douteux convertis » Juifs à l’Islam (ou crypt-juifs [2]) en Turquie mais est aussi un mot Turque désobligeant pour un travesti, ou de personnes se réclamant être quelqu’un qu’elles ne sont pas.
Zionism is a Turkic Ottomans and British Windsor Product | Tarig ...La secte Dönmeh du judaïsme fut fondée au 17ème siècle par le rabbin Sabbatai Zevi (image ci-contre), un cabaliste qui croyait être le Messie mais fut forcé à se convertir à l’Islam par le Sultan Mehmet IV. Beaucoup de ses fidèles, connus sous le nom de Sabbatéens, mais aussi « crypto-Juifs », proclamèrent publiquement leur foi Islamique mais pratiquaient secrètement leur forme hybride de judaïsme, qui n’était pas reconnue par les autorités des courants principaux du judaïsme rabbinique. Parce qu’il était contre leur croyances de se marier hors de leur secte, les Dönmeh créèrent un clan sous-sociétal assez secret.
erdogan1
Erdogan est probalement un Crypto Juif
Beaucoup de Dönmeh, de pair avec les Juifs traditionnels, devinrent de puissants dirigeant politiques et d’affaires en Salonique. C’était ce groupe fondamental de Dönmeh, qui organisèrent secrètement les Jeunes Turcs [3], aussi connus comme le Comité de l’Union et du Progrès, les sécularistes qui déchurent le Sultan Ottoman Abdulhamid II durant la révolution de 1908, proclamèrent la République de Turquie post-ottomane après la première guerre mondiale, et qui instituèrent une campagne qui dépouilla la Turquie d’une grande part de son identité Islamique après la chute des Ottomans.
Abdulhamid II fut diabolisé par les Jeunes Turcs comme un tyran, mais son seul crime réel semble avoir été de refuser de rencontrer le dirigeant Sioniste Théodore Herzl durant une visite à Constantinople en 1901 et rejeta les offres Sionistes et Dönmeh d’argent en échange de quoi les Sionistes se verraient gratifiés du contrôle de Jérusalem.
Comme d’autres dirigeants ayant croisé la route des Sionistes, le Sultan Abdulhamid II semble avoir scellé son sort avec les Dönmeh par cette déclaration à sa court Ottomane :
Sultan Abdulhamid II: The portrait of a political genius: RASIT ...« Informez le Dr Herzl de ne pas avancer d’un pas de plus dans son projet. Je ne peux céder ne serait-ce qu’une poignée du sol de cette terre car ce n’est pas la mienne, elle appartient à la nation Islamique dans son ensemble. La nation Islamique a fait le Djihad pour le salut de cette terre et l’a trempée de son sang. Les Juifs peuvent garder leurs argent et leur millions. Si l’État du Califat Islamique est un jour détruit , alors ils seront en mesure de prendre la Palestine sans aucun prix! Mais tant que je suis vivant, je préfèrerai percer mon corps d’une lame que de voir la terre de Palestine coupée et éloignée de l’État Islamique. »

ataturdAprès son expulsion par le Jeune Turc Dönmeh, Atatürk en 1908, Abdulhamid II fut emprisonné dans la citadelle Dönmeh de Salonique. Il mourut à Constantinople en 1918, trois ans après que Ibn Saoud [3] agréa à une nation Juive en Palestine et une année plus tard Lord Balfour céda la Palestine aux Sionistes dans sa lettre au Baron Rothschild.

Un des dirigeants des Jeunes Turcs en Salonique était Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la République de Turquie.
Certains textes suggèrent que les Dönmeh n’étaient pas plus de 150.000 et se trouvaient principalement dans l’armée, le gouvernement, et les affaires. Quoiqu’il en soit, d’autres expert suggèrent que les Dönmeh pourraient avoir représenté 1.5 million de Turcs et étaient bien plus puissants que ce qui était cru par beaucoup et s’étendaient à toutes les facettes de la vie Turque.
Les Dönmeh  furent les soutiens de Atatürk et des Jeunes Turcs au Sionisme, la création d’un foyer Juif en Palestine, après la première guerre mondiale et durant le gouvernement Nazi en Europe qui lièrent la Turquie à Israël et vice versa.  
ERDOGAN et son parti islamiste AKP ne font que continuer cette néfaste tradition.
LE GÉNOCIDE SIONISTE DES ARMÉNIENS
466723495_3178901b
Israël a toujours été réticent à l’idée de définir le massacre des Arméniens par les Turcs en 1915 comme un « génocide ». Il a toujours été cru que les raisons de la réticence d’Israël étaient de ne pas brouiller les liens diplomatiques et militaires avec la Turquie.
Pourtant, de plus en plus de preuves sont mises à jour et le génocide Arménien a largement été le fait de la direction Dönmeh des Jeunes Turcs. Les historiens aiment Ahmed Refik, qui servit comme un officier de renseignement dans l’armée Ottomane, affirma que c’était le but des Jeunes Turcs de détruire les Arméniens, qui étaient principalement Chrétiens. Les Jeunes Turcs, sous la direction d’Atatürk, expulsèrent également les Chrétiens Grecs des cités Turques et tentèrent de commettre un génocide de plus petite échelle contre les Assyriens, qui étaient Chrétiens pour la plupart.
La direction Dönmeh des Jeunes Turcs n’assassinèrent pas seulement des centaines de milliers d’Arméniens et d’Assyriens mais aussi détruisirent les manières et coutumes musulmanes traditionnelles Turques. De la connaissance que ce furent les Dönmeh, dans une alliance naturelle avec les Sionistes d’Europe, qui furent responsables de la mort de chrétiens Arméniens et Assyriens, de l’expulsion de chrétiens orthodoxes grecs de Turquie, et de l’éradication culturelle et religieuse de la tradition Islamique Turque, découlera dans la région une nouvelle réalité. 

Traduit de l’anglais par Hydro Gen
---------------------------------------------- 
Erdogan est-il  juif ?

Erdogan avec son ami juif Rafael Sadi.

Pourquoi turc, Recep Tayyip Erdogan, a-t-il aidé les États-Unis et Israël dans leurs attaques contre la Syrie et l'Afrique du Nord?
Pourquoi les «anti-américains» en Turquie détestent-ils le parti politique AKP d'Erdogan?
Apparemment, Erdogan et sa femme sont des crypto-juifs, travaillant secrètement pour le Nouvel Ordre Mondial.
Selon Ergün Poyraz, dans son livre Les enfants de Moïse (The Children of Moses):
1. Erdogan s'est entretenu avec la Ligue anti-diffamation (ADF) et le Comité juif américain.
Le Congrès juif américain a décerné à Erdogan un «prix du courage».
2. La famille Erdogan a des racines juives.

Erdogan avec ses amis

Necmettin Erbakan, un ancien Premier ministre turc, affirme que la ligne dure d'Erdogan sur Israël est une façade pour tromper le public turc.
(Voir : (Erbakan criticizes Israel, accuses Erdoğan of being part of Jewish plot.) Erbakan critique Israël, accuse Erdoğan de faire partie d'un complot juif.)
Erbakan dit:
"Pourquoi diable le parti AK d'Erdogan a-t-il donné le feu vert à l'adhésion d'Israël à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et n'a pas bloqué l'adhésion?
"Pourquoi le gouvernement turc a-t-il accepté des contrats de défense de plusieurs milliards de dollars avec des entreprises israéliennes?
"Erdogan dit " une minute " à Peres pendant Davos mais fait des affaires comme d'habitude avec l'Etat juif. C'est de l'hypocrisie."

Erdogan (à gauche) assiste à une réunion CIA-Al-Qaïda en Libye.

Selon certaines informations, la CIA-Mossad souhaite que ses agents et ses actifs dirigent chacun des pays musulmans (en utilisant les Frères Musulmans comme agents proxies). La Turquie, la Libye et la Tunisie en seraient les modèles exemplaires.
Quand Erdogan convie Rached Ghannouchi au club fermé des chefs d'état
Erdogan et le chef terroriste tunisien Ghannouchi
Président de la chambre des députés croupions
Le 6 août 2011, The Economist rend compte d'un musulman qui est ami avec Israël Voir : (A hard act to follow).  (un acte difficile à suivre).
Ce musulman aurait des liens avec le trafic d’héroïne  ((Funded by Heroin Via the CIA ...) financé par l'héroïne via la CIA ...)
"De nos jours, l'enseignant religieux qui exerce le plus d'influence sur les Turcs est Fethullah Gulen", explique The Economist.
En 2010, neuf Turcs, transportant des fournitures à Gaza, ont été tués par des commandos israéliens.
Gulen a déclaré que c'était en partie la faute de la partie turque: la flottille n'aurait pas dû défier Israël.
Gulen vit en Amérique et a des liens avec la CIA.
Le mouvement Gulen "forme le sommet d'un énorme conglomérat qui comprend des ONG, des entreprises, des journaux et des dortoirs universitaires en Turquie, ainsi que des écoles à travers le monde".
Plusieurs journalistes qui ont tenté de sonder Gulen se sont retrouvés poursuivis ou emprisonnés.
Les gens qui critiquent le mouvement "peuvent faire face à de vilaines campagnes de diffamation".

Obama visitant une école Gulen à Washington.

Le 29 juin 2010, Paul Williams PhD a écrit: "Le mouvement Gülen financé par l'héroïne via la CIA ..."
Selon Paul Williams:
1. "Les archives judiciaires et les témoignages d'anciens représentants du gouvernement montrent que Fethullah Gulen, qui réside actuellement en Pennsylvanie, a amassé plus de 25 milliards de dollars d'actifs de la route de l'héroïne qui va de l'Afghanistan à la Turquie.
2. "Sibel Edmonds, un ancien traducteur du FBI, a déclaré que l'argent de la drogue avait été acheminé dans les coffres de Gulen par le C.I.A."
Selon Sibel Edmonds: «Une grande partie de la drogue était acheminée vers la Belgique avec des avions de l'OTAN. "Après cela, ils sont allés au Royaume-Uni, et beaucoup sont venus aux États-Unis via des avions militaires vers des centres de distribution à Chicago et à Paterson, dans le New Jersey."
"Mme Edmonds a ajouté que des diplomates turcs, qui ne seraient jamais fouillés par les responsables de l'aéroport, sont entrés dans le pays" avec des valises d'héroïne ".
3. "Selon Mme Edmonds et d'autres témoins du gouvernement, Gulen a commencé à recevoir un financement de la CIA à la suite de l'effondrement de l'Union soviétique lorsque les responsables fédéraux se sont rendu compte que les États-Unis ne pouvaient pas contrôler les vastes ressources énergétiques des républiques ex soviétiques en raison de la suspicion profondément ancrée vis-à-vis des américains.
" les responsables américains ont compris que la Turquie d’Erdogan/Gulen, pourrait servir de parfait " mandataire " car c'était un allié de l'OTAN qui partageait la même langue, la même culture et la même religion que les autres pays d'Asie centrale ...
"Le seul moyen de fournir aux islamistes turcs des fonds suffisants pour renverser le régime laïque de la Turquie et pour mener le jihad éducatif dans les républiques russes,  est venu des champs de pavot d'Afghanistan ...
"L'administration Obama a choisi de fermer les yeux sur Gulen et sa forteresse de montagne à Saylorsburg, en Pennsylvanie ...
"Dans sa Turquie natale, la grande fortune de Gülen a été utilisée pour créer le Parti de la justice et de la démocratie (Adalet ve Kalkinma, AKP), qui a pris le contrôle du gouvernement ...
"Abdullah Gul, premier président islamiste de Turquie, est, comme Erdogan,  un disciple de Gulen avec le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et Yusuf Ziya Ozcan, le chef du Conseil turc de l'enseignement supérieur ...
4. "Gulen a acheté des journaux, des réseaux de télévision, des entreprises de construction, des universités, des banques, des services publics, des débouchés technologiques, des pharmacies et des entreprises manufacturières dans tout le pays.
"En outre, il a créé des milliers de madrassahs (écoles religieuses islamiques) dans toute l'Asie centrale où les étudiants sont endoctrinés dans les principes de l'islamisme militant le plus rétrograde, celui qui convient le mieux à l’Empire américano-sioniste...
5. "Mais le mouvement Gülen ne se limite pas à la Turquie et à l'Asie centrale.
"Quatre-vingt-cinq écoles Gulen ont été créées aux États-Unis en tant qu'académies à charte financées par des fonds publics.
6. "Gulen est-il vraiment affilié à la CIA?
<< À l'appui de sa demande de statut de résident permanent, Gulen a obtenu des lettres de soutien et d'approbation de Graham Fuller et d'autres anciens responsables de la CIA.
"Sa pétition a également été approuvée par l'ancien sous-secrétaire d'État Marc Grossman et l'ancien ambassadeur en Turquie Morton Abramowitz."
~~
LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA TURQUIE

SOURCE :  https://www.alterinfo.net/La-Turquie-Moderne-Un-etat-Sioniste-secretement-controle-par-les-Donmeh-Erdogan-y-compris_a128818.html
--------------------------------------
NOTES de H. Genséric 
[2] Liste des crypto-juifs des 500 dernières années : Triad Claw - L'humanité est victime d'un ancien complot satanique. Il faut rajouter à cette liste de crypto-juifs: Donald Trump, Bill Gates, Recep T. Erdogan, la famille des Saoud en Arabie.

-   Origines de la connivence wahhabisme-sionisme

VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.