samedi 9 mai 2020

HoloCanular. Le Yad Vashem affirme que ces juifs vivants et donnant des conférences sur "l'Holocauste", ont été assassinés par les nazis


Le Yad Vashem Israël est considéré comme l'autorité sur l'histoire et la mémoire de "l'Holocauste". L'organisation prétend avoir des millions de documents et de témoignages prouvant que 6 millions de Juifs ont été assassinés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Des millions de noms de Juifs présumés avoir été tués sont commémorés dans la «salle des noms» du musée, qui peuvent être recherchés par le public dans sa base de données sur les victimes de la Shoah.

Selon la page , Yad Vashem, avec ses partenaires, a recueilli et enregistré les noms et les détails biographiques de millions de victimes de persécutions antisémites systématiques pendant la période de l'Holocauste (Shoah). Près de quatre millions huit cent mille des six millions de Juifs "assassinés par les nazis et leurs complices" sont commémorés ici. Cette base de données contient des informations sur les victimes de la Shoah: celles qui ont été assassinées et certaines dont le sort reste à déterminer.
Les noms de plus d'un million de victimes restent inconnus - et le temps presse. Il est de notre impératif moral collectif de persister dans nos efforts pour retrouver leur nom et restaurer leur identité.
Après une petite étude randomisée des archives de Yad Vashem, National Justice peut signaler qu'après une recherche d'environ 15 célèbres survivants de l'Holocauste, cinq sont répertoriés comme ayant été explicitement assassinés, dans certains cas, plusieurs fois.
C'est la partie visible de l'iceberg. De nombreux survivants de l'Holocauste portent des noms tels que Joe, Fred et Henry - ce qui n'est probablement pas celui qui leur a été attribué à la naissance. Beaucoup de femmes ont changé de nom par mariage. D'autres ont changé de nom, en particulier ceux qui ont déménagé en Israël ou en Amérique après la guerre.
Pourtant, même avec tout cela à l'esprit, les résultats sont choquants.
Dario Gabbai
Dario Gabbai, décédé en mars 2020, est devenu célèbre pour avoir prétendu être un Sonderkommando qui avait aidé à gazer les Juifs à Auschwitz. Il a été dénoncé par Dean Irebud en 2012 comme un fraudeur.
Gabbai, né à Thessalonique, en Grèce, en 1922, est répertorié dans les archives de Yad Vashem comme ayant été "assassiné" à Auschwitz à trois reprises.
Benjamin Lesser
Benjamin Lesser est le fondateur de la Fondation Zachor Holocaust Memorial. Lesser prétend avoir survécu à Auschwitz, Buchenwald et Dachau, et parcourt actuellement le pays en racontant des histoires sur l'Holocauste. Il a figuré en bonne place dans les médias.
Selon sa biographie, il est né à Cracovie, en Pologne, en 1928.
Dans les archives des victimes de la Shoah, lui aussi est répertorié comme «assassiné dans la Shoah». La source utilisée par la base de données est le témoignage d'une autre «survivante» bien connue, Rachel Verderber, qui apparaît elle-même dans les archives! Rachel est en même temps morte et vivante : un autre miracle des six millions de morts.
Josef Salomonovic / Salomonowicz
Josef Salomonivic/Salomonowicz (orthographe polonaise) est une autre personnalité médiatique de l'Holocauste. Il dit qu'il a été déporté à Auschwitz. Selon son témoignage, les nazis ont tué tous les enfants qu'il connaissait, sauf lui. Plus tard, des officiers nazis ont assassiné son père en lui injectant du phénol dans le cœur, puis ont nargué Josef, 6 ans, avec la seringue.
Dans sa biographie, il dit qu'il est né en 1938 et résidait dans le ghetto de Lodz en Pologne. Lui aussi est répertorié comme ayant été "probablement assassiné" - deux fois. Il y a plusieurs possibilités supplémentaires pour un Josef Salomonowicz dans le ghetto de Lodz né à la même époque, qui peut également être lui. La source citée? Un recensement des Juifs vivant à Lodz a été fourni au Yad Vashem par un groupe appelé "Organisation en Israël des anciens résidents de Lodz ".
Margit Buchhalter Feldman
Margit Feldman (née Buchhalter), une autre survivante de "l'Holocauste" assez célèbre pour être commémorée par le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, est décédée le mois dernier du Coronavirus, comme le rapporte NBC News.  
Buchhalter a soutenu tout au long de sa vie qu'elle a pu survivre à Auschwitz et Bergen-Belsen simplement en mentant aux nazis à propos de son âge (18 ans au lieu de 15). Ses parents étaient Joseph et Theresa Buchhalter.
Elle est née en Hongrie et y a résidé pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est enregistrée comme «assassinée», la source étant une «liste de Juifs assassinés tirée des livres de Yizkor».
Yitzhak Arad / Izak Rudnicki
Izak Rudnicki, né en Pologne en 1926, est un historien et survivant de "l'Holocauste" qui a changé son nom pour Arad après avoir déménagé en Israël.
Bien qu'il ait été directeur du Yad Vashem pendant 21 ans (1972-1993), Arad / Rudnicki est répertorié dans ses dossiers comme ayant été assassiné pendant l'Holocauste. Une fois de plus, une liste aléatoire de Juifs dans les ghettos est utilisée comme preuve.
Faute historique professionnelle et/ou intentionnelle ?
A en juger par ce petit échantillon de Juifs célèbres, ce n'est que la pointe de l'iceberg.
Mis à part la malhonnêteté de prétendre que chaque Juif dans un registre de détenus ou dans un ghetto a été abattu ou gazé (dans certains cas plusieurs fois), le Yad Vashem ne semble pas pressé de supprimer le nom de son propre ex-directeur de ses dossiers de victimes.
Selon le musée, 6 millions de Juifs sont morts, 4,8 millions sont enregistrés dans cette base de données et 2 millions sont mémorisés dans sa salle de noms. Combien de Juifs sont venus seulement pour voir leur propre nom parmi les défunts?
L'aspect le plus insensible de ce canular est qu'il y a des Juifs qui recherchent dans ces archives des parents pour découvrir qu'ils ont été assassinés, alors qu'en fait ils peuvent encore être en vie.
Mais le fait que les Juifs qui ont consacré leur vie à l'activisme et à «l'éducation» de l'Holocauste n'ont pas pris la peine de voir leur nom retiré de cette liste prétendument sacrée de victimes du génocide, ce qui suggère que plus de gens pourraient être impliqués dans cette fraude que ceux qui dirigent le Yad Vashem .

Source : The Yad Vashem Claims These Jews Were Murdered By The Nazis. They're Actually Alive and Giving "Holocaust" Lectures

Par Eric Striker
May 7, 2020
VOIR AUSSI :
-  Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.