mercredi 28 juillet 2021

Tous entièrement vaccinés = tous morts

80 résidents du Massachusetts entièrement vaccinés sont décédés de COVID-19 alors que la percée de de l’infection dépasse les 5 000.

Covid-19 : Malte rouvre ses frontières aux non-vaccinés mais leur impose  une quarantaine
PUB mensongère

Extraits :
Quatre-vingts résidents du Massachusetts entièrement vaccinés sont morts de COVID-19 et le nombre de cas de malades signalés dans l'État a dépassé les 5 000, selon de nouvelles données de santé publique.
Au 17 juillet, de nouveaux 716 résidents complètement vaccinés avaient été testés positifs pour COVID-19, portant le nombre de cas dans tout l'État à 5166, selon les chiffres publiés par le Massachusetts Department of Public Health. La semaine dernière, 4.450 cas de "percée du virus" ont été signalés.
Cinquante-sept résidents entièrement vaccinés ont été hospitalisés et sont décédés plus tard du virus, tandis que 23 autres qui ont été vaccinés sont décédés sans se rendre à l'hôpital.
Au total, 272 personnes complètement vaccinées ont été hospitalisées après avoir été infectées. (Source.)

27 personnes entièrement vaccinées sont décédées dans le Tennessee, selon le ministère de la Santé

Extraits :
Le ministère de la Santé du Tennessee rapporte que 27 personnes entièrement vaccinées sont décédées du COVID-19.
Ce sont parmi les plus de 1 000 cas de « percées du virus » de l’État. Ce sont des cas dans lesquels des personnes complètement vaccinées ont contracté le virus.
Les données sont envoyées aux Centers for Disease Control and Prevention (CDC). La commissaire de la TDH, le Dr Lisa Piercey, a déclaré vendredi que plus de deux douzaines de décès depuis le 1er mai et 195 hospitalisations faisaient partie des cas percées du virus. Y compris les dates avant le 1er mai, il y a eu plus de 1000 cas de percées du virus de COVID-19, rapporte l'État
. (
Source..)

Une femme entièrement vaccinée de la Nouvelle-Orléans décède du COVID à l'âge de 33 ans

(Peut-on vraiment croire que ces cas sont « rares » ??)
Extraits :
Une femme de 33 ans qui était complètement vaccinée contre le COVID-19 est décédée du virus dans un cas rare de « percée du virus».
Angelle Mosley, de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, est décédée dimanche après être tombée malade jeudi.
Elle avait été convaincue qu'elle n'avait pas de COVID-19, selon sa mère, car elle avait été complètement vaccinée et ne présentait pas certains des symptômes clés du virus, tels que la perte du goût et de l'odorat.
« Elle a dit ‘Je sais que je n’ai pas de COVID. Je peux toujours sentir et goûter. Et je suis vaccinée.’ Mais quand elle est arrivée à l’hôpital, [il] s’est avéré qu’elle l’avait », a déclaré Tara Mosley à WDSU News. (
Source.)
En Californie, un médecin a signalé à Katy Grimes du
California Globe que les hôpitaux ont pour instruction de NE PAS tester ceux qui sont entièrement vaccinés contre le COVID-19 lors de leur admission, ce qui fausserait évidemment les chiffres.
Un médecin a contacté le Globe et a déclaré que le protocole de test de Scripps indiquait qu'ils ne testaient pas les vaccinés dans les hôpitaux - ils ne testent que les non vaccinés pour COVID (voir ci-dessous), malgré les nombreux cas de percée COVID signalés.
Le médecin a demandé : « Je me demande s'il s'agit du nouveau protocole de test à l'échelle de l'État ? »
Le médecin a communiqué avec un autre hôpital et a signalé au Globe :
« Ils N’ONT PAS testé les vaccinés pour COVID de manière routinière comme s’ils avaient les non vaccinés, mais ils ont JUSTE changé leur politique pour commencer à le faire. » Incroyable! Donc, tout ce BS dans les journaux a craché sur le fait que les vaccinés n'ont PAS de COVID PARCE QU'ILS NE LE TESTENT PAS !
 » (
Source.)
La « pandémie des non vaccinés » est un mensonge complet. S'il y a une « pandémie » aujourd'hui, c'est parmi les centaines de milliers de personnes qui ont reçu l'un des vaccins COVID-19 et qui sont maintenant décédées ou souffrent de blessures terribles, principalement à cause de caillots sanguins.
C'est la triste condition des États-Unis aujourd'hui où la vérité est rejetée et la propagande trompeuse est financée par les multinationales milliardaires d'entreprise pour être distribuée aux médias et aux politiciens corrompus dans le seul but de faire injecter au plus grand nombre de citoyens américains leurs injections de COVID-19 autant  que possible, en essayant d'atteindre 70 % de la population comme « complètement vaccinée ».
Ils feront tout ce qui est nécessaire pour atteindre leurs objectifs, notamment en écrivant des récits pleins de mensonges et en manipulant des tests de diagnostic.
Ceux qui résistent à leurs mensonges et à leurs efforts pour atteindre ces objectifs sont les non vaccinés qui poursuivent leurs projets et se dressent sur leur chemin.
Et c'est exactement là où nous devons rester.

Source :  Fully Vaccinated and Dead
by Brian Shilhavy; 27 juillet 2021
Editor, Health Impact News;
Algora Blog

Belgique : 12 morts du Covid et tous vaccinés !

Source
La maison de repos « Nos Tayons » à Nivelles en Belgique a vu une vague de résidents infectés malgré une vaccination complète conduite avec double dose en janvier 2021.

« A ce jour, le bilan est le suivant : près de la moitié des 117 résidents complètement vaccinés en janvier (vaccin Pfizer) ont été infectés entre mai et juin. Ce sont 55 résidents qui ont été touchés dont 52 des 117 vaccinés (44%). Malheureusement, nous avons 12 personnes vaccinées qui sont décédées et encore 2 personnes diabétiques en situation instable actuellement hospitalisées. Le bilan est donc très sérieux et interroge » a expliqué la directeur de la maison de repos à notre confrère Jean-Michel Wendling, d’infodujour

6 commentaires:

  1. Faut être lobotomisé pour aller faire le cobaye avec un vaccin expérimental qui n’ a pas passé la phase 3 et qui provient de compagnies condamnées á des milliards de dollars pour fausses données et corruption …

    RépondreSupprimer
  2. Pour les salariers qui sont menaces de ne pas etre payer alors que le vaccin leur est impose ont a leur disposition le droit international du travail que les Conseil des prudhommes sont obligés de respecter.

    RépondreSupprimer
  3. Il faut se préparer mentalement à la perte de beaucoup de personnes. C'est triste mais nous ne pouvons pas empêcher les gens de se suicider. En Suède, pas de vaccins, pas de masques, pas de COVID. Oui il existe des lois qui interdisent cette vaccination forcée, donc avant de céder au chantage, il faut saisir les tribunaux et y déférer les criminels de la politique. Il ne faut pas répéter les erreurs des Juifs des années 1933-1945 de suivre comme des moutons les bourreaux.

    RépondreSupprimer
  4. l´adversaire est mondial et surpuissant,à notre petit niveau les ennemis doivent perdre les élections avant de verser du sang et compter nos proches morts. qui que ce soit on discutera. pas POSSIBLE avec des anormaux corrompus jq à la moelle. FAUT VOTER TOUS. revenir à un état de droit. Tout est mieux qu´un autre quinquénat entre asiles et prisons.Ces gens anormaux mais fûtés nous veulent l´enfer. Cela devient une guerre de religion et même les terroristes seraient bienvenus de nous en débarrasser. Qui que vous soyez qui vote,tirez au sort dans un chapeau et votez. De nouveau libres, nous discuterons au lieu de la matraque ou la pauvreté extrême. YES WE CAN AND MUST.

    RépondreSupprimer
  5. Il faudrait préciser, pour être honnête, que les personnes décédées en dépit de la vaccination étaient atteintes de graves co-morbidités qui les ont emportées. Le vaccin ne guérit pas de toutes les maladies mortelles...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DUPONT jEANNETTE28 octobre 2021 à 12:22

      Il faudrait préciser qu'un grand nombre de gens jeunes en parfaite santé sont morts des suites immédiates ... de cette injection ;;; ce n'est pas un vaccin , c'est une injection empoisonnée d'oeufs de morgellons, malaria , vih avec hydrea vulgaris , et autres oGM , adenovirus de singe , cellules foetales de bébés prélévés vivants ... ET AUTRES

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.