jeudi 22 juillet 2021

Le mystère des 3 présidents décédés après avoir bloqué la distribution des vaccins anti-covid dans leur pays

Après leur mort, les trois pays distribuent désormais les vaccins contre le COVID à leurs citoyens. Ce fut un avertissement de type maffieux à l'ensemble des chefs d'états.

Le dernier en date est le président haïtien, Jovenel Moise, qui a été assassiné à son domicile de Port-au-Prince la semaine dernière par un groupe de mercenaires.
En mai, Haïti avait refusé le vaccin d’AstraZeneca de l’installation Covax de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), invoquant les effets secondaires répandus signalés en Europe.
Haïti était ainsi le seul pays de l’hémisphère occidental à ne pas accepter le vaccin contre le COVID.
Quelques jours après l’assassinat de Moïse, la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a annoncé que les États-Unis enverraient des vaccins COVID à Haïti, en plus d’une aide de 5 millions de dollars et d’une équipe d’agents du FBI « Cui bono : la clé pour entendre* les informations – Profession Gendarme dès la semaine prochaine ».

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a été le suivant à mourir récemment, d’une crise cardiaque en juin.
Le ministre de la Santé du Burundi a refusé les vaccins en février, affirmant que « puisque plus de 95% des patients sont en voie de guérison, nous estimons que les vaccins ne sont pas encore nécessaires » dans ce pays africain.

Papaye, à essayer sans hésiter - Régal
Test PCR positif Covid !

 En mars, le président tanzanien John Magufuli avait également succombé à un « malaise cardiaque ».
M. Magufuli a suscité la colère du corps médical lorsqu’il a refusé le vaccin contre le COVID dans son pays, invitant les citoyens à « prier pour que le coronavirus disparaisse ».
Magufuli s’est également moqué de l’efficacité des tests PCR, en montrant comment une chèvre, une caille et une papaye tous deux été testés positifs au COVID-19.

 Quelques mois après sa mort, la Tanzanie a passé une commande à l’OMS pour un envoi de vaccins contre le COVID pour ses 60 millions de citoyens.

papaya slice on woodpapaya slice on woodEst-ce une simple coïncidence ?…

À vous de décider.

 Hannibal GENSERIC

 

3 commentaires:

  1. Et une tentative d'assassinat à Madagascar

    https://fr.sputniknews.com/international/202107221045907619-madagascar-affirme-avoir-dejoue-une-tentative-dassassinat-de-son-president-deux-francais-arretes/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais..akachette C'est fait avec de bonnes intentions et pour une bonne cause

      Supprimer
  2. mr reynard, qu'est ce qui à été fait? Quelles sont les bonnes intentions, et quelle serait la bonne cause, de quoi de qui?
    Merci.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.