vendredi 16 juillet 2021

Se tenir aux côtés Israël ? Jamais de la vie!

Il ne fait aucun doute qu'Israël est un État terroriste, et l'ensemble du mouvement sioniste chrétien soutient cet État terroriste. En fait, des politiques draconiennes ont été invoquées au fil des ans afin de perpétuer l'idéologie d'Israël.
Par exemple, si les Forces de défense israéliennes et les officiers de police perçoivent ou pensent qu'un Palestinien est sur le point de commettre un crime, alors les responsables israéliens encouragent les FDI à abattre ce Palestinien immédiatement et sans hésitation.
Tout officier israélien devrait être capable de « tirer pour tuer » le Palestinien « sans y penser à deux fois… aucun agresseur, homme ou femme, ne devrait sortir vivant d’une attaque ».
[1]
Les preuves n'ont aucune importance.
Ce qui compte, c'est que si Tsahal et la police veulent tuer du Palestinien, ils peuvent le faire sans aucune entrave et sans en référer à quiconque.

Tsahal et la police elles-mêmes en sont la preuve. Tout ce qu'ils ont à faire pour défendre leur cause, c'est simplement dire que le Palestinien était sur le point de faire quelque chose de mal. [2] La question est simplement la suivante : le régime israélien a-t-il abattu des Palestiniens dans le passé sur la base de cette politique ridicule ? La réponse est oui.

Le fait est que les responsables israéliens soutiennent cette politique depuis des années. « Qui est l'ennemi ? » a demandé la politicienne et ministre de la Justice israélienne Ayelet Shaked. « Le peuple palestinien. Pourquoi? Demandez-leur, ils ont commencé… » L'idéologie politique de Shaked à l'égard des Palestiniens mérite d'être citée en entier :

« Le peuple palestinien nous a déclaré la guerre et nous devons répondre par la guerre. Pas une opération, pas lente, pas de faible intensité, pas d'escalade contrôlée, pas de destruction d'infrastructures terroristes, pas d'assassinats ciblés. Assez avec les références obliques. C'est une guerre. Les mots ont un sens. C'est une guerre.

« Ce n'est pas une guerre contre le terrorisme, ni une guerre contre les extrémistes, ni même une guerre contre l'Autorité palestinienne. Ce sont aussi des formes d'évitement de la réalité. C'est une guerre entre deux personnes. Qui est l'ennemi ? Le peuple palestinien. Pourquoi? Demandez-leur, ils ont commencé…

« Derrière chaque terroriste se trouvent des dizaines d'hommes et de femmes, sans lesquels il ne pourrait pas s'engager dans le terrorisme. Les acteurs de la guerre sont ceux qui incitent dans les mosquées, qui rédigent les programmes meurtriers des écoles, qui abritent, qui fournissent des véhicules, et tous ceux qui les honorent et leur apportent leur soutien moral.

« Ce sont tous des combattants ennemis, et leur sang sera sur toutes leurs têtes. Maintenant, cela inclut également les mères des martyrs, qui les envoient en enfer avec des fleurs et des baisers. Ils devraient suivre leurs fils, rien ne serait plus juste. Ils devraient partir, de même que les maisons physiques dans lesquelles ils ont élevé les serpents. Sinon, d'autres petits serpents y seront élevés. [3]

Cela a été le modus operandi d'Israël. Chuck Baldwin a quelque chose à dire à ce sujet.

Le Dr Chuck Baldwin est un homme politique américain et a participé à au moins 12 longs métrages documentaires.  Il était le candidat présidentiel du Parti de la Constitution pour l'élection présidentielle américaine de 2008 et avait déjà été son candidat au poste de vice-président américain en 2004. Il est également pasteur de la Liberty Fellowship à Kalispell, Montana.

CB : Avec les actes actuels de terrorisme d'Israël contre les Palestiniens à Gaza qui dégénèrent en guerre, les propagandistes sionistes habituels dans les médias occidentaux, les établissements politiques et évangéliques ont lancé leur dernier blitz « stand with Israel ». Ces propagandistes pathétiques dépeignent constamment l'État d'Israël comme la victime pauvre, faible et innocente qui est assiégée par des agresseurs-voisins puissants et intimidants. En fait, c'est tout le contraire qui est vrai.

Je vais commencer par ce rapport :

Si vous prenez toutes vos informations à partir de sources médiatiques grand public, vous pensez probablement que les Palestiniens sont une organisation terroriste qui commet des actes de violence non provoqués contre l'état innocent d'Israël. Mais pour ceux qui pensent par eux-mêmes et recherchent des informations objectives sur les relations israélo-palestiniennes, c'est bien plus complexe. Il est également fortement unilatéral.

Ce n'est un secret pour personne que le gouvernement des États-Unis est au lit avec le gouvernement israélien. Rien qu'en « aide » étrangère, 10,5 millions de dollars de vos impôts vont à Israël chaque jour de l'année. Certains États ont même adopté des lois  qui définissent la critique  d'Israël comme « antisémitisme ».

Dénoncer les crimes du gouvernement israélien n'est pas antisémite, c'est en faveur de la liberté d'expression. Critiquer le gouvernement israélien ainsi que tout autre gouvernement est le droit et le devoir de toute humanité libre. Tout comme le TFTP défend la liberté des Américains, nous défendons la liberté des Israéliens et des Palestiniens. Ce n'est que par la discussion et la critique pacifique que la paix sera jamais atteinte.

Néanmoins, les grands médias américains se sont donné pour mission de blanchir, minimiser, déformer et mentir complètement sur les crimes perpétrés contre le peuple palestinien par Israël.

Malgré ce que disent les souffleurs des grands médias, les atrocités commises par les autorités israéliennes constituent des crimes contre l'humanité d'apartheid et de persécution. En fait, Human Rights Watch a publié  un rapport le  mois dernier, disant exactement cela.

L'État sioniste d'Israël est en effet un État d'apartheid génocidaire aussi mauvais et meurtrier que n'importe quel État fasciste ou communiste de l'histoire. En vérité, Israël a été construit sur les principes du fascisme. Ce fait a été reconnu par Albert Einstein à l'époque de la création d'Israël, ce à quoi Einstein s'est beaucoup opposé.

En 1948, Einstein a envoyé une lettre d'  avertissement au  New York Times ,

Parmi les phénomènes politiques les plus inquiétants de notre époque figure l'émergence dans l'État d'Israël nouvellement créé du « Parti de la liberté » (Tnuat Haherut), un parti politique étroitement apparenté dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et son attrait social aux nazis et aux Les partis fascistes. Il a été formé à partir des membres et des partisans de l'ancien Irgun Zvai Leumi, une organisation terroriste, de droite et chauvine en Palestine.

La visite actuelle de Menachem Begin [qui est devenu le sixième Premier ministre d'Israël], chef de ce parti, aux États-Unis est évidemment calculée pour donner l'impression d'un soutien américain à son parti lors des prochaines élections israéliennes, et pour cimenter les liens politiques avec des éléments sionistes conservateurs aux États-Unis. Plusieurs Américains de renommée nationale ont prêté leurs noms pour accueillir sa visite. Il est inconcevable que ceux qui s'opposent au fascisme dans le monde, s'ils sont correctement informés du bilan et des perspectives politiques de M. Begin, puissent ajouter leurs noms et soutenir le mouvement qu'il représente.

Avant que des dommages irréparables ne soient causés par des contributions financières, des manifestations publiques au nom de Begin et la création en Palestine de l'impression qu'une grande partie de l'Amérique soutient des éléments fascistes en Israël, le public américain doit être informé du bilan et des objectifs de M. Begin et son mouvement. Les aveux publics du parti de Begin ne guident en rien son caractère réel. Aujourd'hui, ils parlent de liberté, de démocratie et d'anti-impérialisme, alors que jusqu'à récemment, ils prêchaient ouvertement la doctrine de l'État fasciste. C'est dans ses actions que le parti terroriste trahit son vrai caractère ; à partir de ses actions passées, nous pouvons juger de ce qu'il peut faire à l'avenir.

Les soussignés prennent donc ce moyen de présenter publiquement quelques faits saillants concernant Begin et son parti ; et d'exhorter toutes les parties concernées à ne pas soutenir cette dernière manifestation du fascisme.

La lettre d'Einstein était signée par 28 notables, dont un rabbin juif.

Les prédilections fascistes et sanguinaires de l'État sioniste observées par Einstein en 1948 se sont manifestées de plus en plus depuis lors.

Plus de 5 millions de Palestiniens ont été assassinés par l'État d'Israël depuis 1948. Par toute analyse honnête et objective, le massacre d'innocents, l'anéantissement total de centaines de villes et villages palestiniens, le déplacement forcé de millions de personnes, les crimes inadmissibles contre l'humanité commis par les Forces de défense israéliennes (FDI) et l'assujettissement total de millions d'indigènes qui ont fait de Gaza et de la Cisjordanie la plus grande prison à ciel ouvert du monde serait considéré comme un holocauste aussi horrible que tous ceux qui l'ont précédé .

Avant de regarder un autre présentateur propagandiste ou d'écouter un autre pasteur ou politicien évangélique soumis à un lavage de cerveau vous dire comment nous devons « se tenir aux côtés d'Israël », je vous exhorte à lire le livre à succès de l'historien israélien Ilan Pappe,  The Ethnic Cleansing Of Palestine .

L'État d'Israël aime jouer le rôle de victime sur la scène mondiale, mais la vérité est que, depuis la Seconde Guerre mondiale, Israël est l'un des États agresseurs/terroristes les plus meurtriers au monde. Si une autre nation sur terre avait commis les atrocités que vous trouverez documentées dans ce livre, le monde entier, en particulier les États-Unis, le soumettrait à une condamnation mondiale. Mais vous n'avez probablement rien lu ou entendu à ce sujet. La vérité sur la sanglante conquête de la Palestine par Israël a même été cachée au peuple d'Israël lui-même.

Les chrétiens évangéliques qui sont amoureux de l'État moderne d'Israël, croyant qu'il s'agit d'un accomplissement de la prophétie biblique, doivent examiner de près l'histoire brutale de l'État sioniste. La lecture du livre de Pappe est le meilleur endroit pour commencer.

Si l'un d'entre nous était forcé de vivre sous l'état militaire oppressif que le peuple palestinien est obligé d'endurer, nous ferions tout notre possible pour nous libérer de la servitude brutale et barbare qui nous est infligée, tout comme ils le font.

Le peuple palestinien ne sont pas les agresseurs et ils n'ont pas été depuis la Grande - Bretagne  Mandat Palestine  a commencé à être mis en œuvre dans les années 1930 et Blitzkrieg brutale de l'sioniste invasion de la Palestine a commencé en Décembre 1947.  (LIRE PAPPE DU LIVRE.)  Le peuple palestinien est la victimes.

Les Palestiniens réagissent à un vol illégal et immoral intensifié de leurs maisons et de leurs terres par une politique expansionniste sans cesse croissante de la part des Israéliens. Ce sont  les Israéliens qui ciblent des civils innocents et des enfants dans leurs attaques militaires  contre les Palestiniens, et non l'inverse. C'est ce que fait Tsahal depuis 1948, et surtout depuis 1967.

Les Israéliens ont également délibérément détruit des sites médiatiques à Gaza afin de cacher leurs crimes de guerre à l'Occident.

La destruction de deux bâtiments importants de Gaza abritant 20 médias était à la fois choquante et prévisible. L'histoire montre que si les médias ne sont pas là pour documenter les crimes de guerre d'Israël, il lui est beaucoup plus facile de les commettre.

Mardi, Israël a bombardé la tour Al-Jawhara de 10 étages, provoquant son effondrement. Avant de le faire, il avait prévenu «bienveillante» que les frappes aériennes allaient arriver. Le lendemain, il a bombardé la tour Al-Shorouk de 14 étages, en avertissant également qu'il allait le faire.

La plupart des rapports indiquent que les bâtiments ont été évacués avant d'être nivelés. Mais sans ces bureaux des médias, les reportages sur les autres crimes de guerre d'Israël seront laissés en grande partie au peu de médias qui restent et aux journalistes citoyens.

Pour avoir une véritable perspective de ce qui se passe réellement en Palestine et de la façon dont le pouvoir israélien domine à la fois les médias et l'establishment politique aux États-Unis,  je vous invite vivement à lire cette importante analyse stratégique .

Et pour les chrétiens évangéliques qui ont été dupés par les doctrines prophétiques fallacieuses de Cyrus Scofield, j'exhorte les lecteurs à regarder ma série de 3 DVD de 31 messages intitulée The Israel Package . 

L'un des messages de l' Ensemble 1  s'intitule  I Will Curse Them That Bless Thee . Dans ce message, je montre comment, au lieu de bénir l'Amérique pour avoir béni l'État d'Israël moderne, Genèse 12 :3 enseigne en fait que Dieu est obligé de maudire l'Amérique pour avoir béni l'État d'Israël. 

Se tenir aux côtés de l'État sioniste d'Israël qui occupe la Palestine aujourd'hui, c'est se tenir aux côtés d'un État d'apartheid antichrist qui persécute et assassine des personnes innocentes de toutes confessions, y compris les chrétiens.

Mon ministère de chaire à Liberty Fellowship  atteint des centaines de personnes en Palestine. L'un d'eux est un juif né en Israël qui est venu à Christ en regardant mes messages. Depuis sa conversion au Christ, cet homme a été persécuté, battu et incarcéré par les autorités israéliennes.

Cet homme m'a récemment écrit (je ne révélerai pas son nom car cela pourrait mettre davantage sa vie en danger) et m'a dit :

Nous sommes en pleine guerre en Israël. En tant que disciple juif de Jésus-Christ, je dois répandre l'Évangile et la Parole parmi les Israéliens. La nation juive doit changer de la voie des sionistes. Le sionisme fait partie du système bestial de l'Antéchrist.

Ce jeune juif converti au Christ a une meilleure compréhension de la vérité biblique concernant Israël que la grande majorité des pasteurs, évangélistes et prédicateurs de la télévision et de la radio américains.

Soutenir Israël ? Jamais de la vie!


  • [1] « La politique israélienne de tirer pour tuer appartient aux lois occidentales sur le cinéma » – responsable de HRW à RT »,  Russia Today , 4 janvier 2017.
  • [2] Harriet Agerholm, « Les responsables israéliens soutiennent la politique de tirer pour tuer les suspects palestiniens, déclare Human Rights Watch »,  Independent , 3 janvier 2017.
  • [3] Ishaan Tharoor, « Le nouveau ministre de la justice d'Israël considère que tous les Palestiniens sont 'l'ennemi' »,  Washington Post , 7 mai 2015.

Par Jonas E. Alexis
Jonas E. Alexis est diplômé en mathématiques et en philosophie. Il a étudié l'éducation au niveau supérieur. Ses principaux intérêts incluent la politique étrangère des États-Unis, l'histoire du conflit Israël/Palestine et l'histoire des idées.
Traduction automatique

2 commentaires:

  1. Les Israeliens ont fait 2 erreurs : la premiere ils n’auraient jamais du revenir en terre sainte a moins que Dieu ne leur en donne la permission (le retour du messie) ; la 2 eme erreur, ils auraient dus appeler ce pays Palestine et tout aurait pu etre different.

    RépondreSupprimer
  2. Cette secte de consanguins se prétends un peuple revenant sur leur terre ancestrale, deux mensonges des terroristes sionistes trés bien documentés par Shlomo Sands professeur d’ histoire á l’ université de Telaviv dans deux livres : Comment le peuple juif fut inventé et Comment la terre d’ Israël fut inventée …

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.