lundi 14 janvier 2019

Le secrétaire britannique à la Défense : Le nouvel avion F-35 fera trembler la Russie


Le secrétaire à la Défense, Gavin Williamson, a déclaré qu'une flotte de jets de combat furtifs F-35 Lightning-II d'un coût unitaire de 100 millions de £ (128 millions $) était prête au combat, puis a averti la Russie: "Ne jouez pas avec nous."

Les neuf avions à réaction de la RAF armés de missiles et de bombes sont maintenant pleinement opérationnels, prêts à semer le chaos partout dans le monde. Williamson a également confirmé que les avions de combat Typhon de la RAF avaient achevé la mise à niveau massive de leurs armes à 425 M £ (546 M$), notamment en les armant de missiles de croisière dévastateurs Storm Shadow.

Le chef de la RAF, Sir Stephen Hillier, a révélé: «Nous sommes plus meurtriers que jamais. Nous sommes maintenant prêts à déployer cette capacité dans le monde entier dans le cadre d'opérations en cas de besoin. "
Williamson a annoncé la nouvelle à la nouvelle base du Lightning-II à RAF Marham, Norfolk. Selon des initiés, les avions de combat devraient effectuer des essais ce printemps à la RAF Akrotiri, à Chypre, sur la rampe de lancement pour les frappes aériennes sur l'Irak et la Syrie, et pourraient potentiellement participer à des opérations contre (ou pour aider) l'ISIS d'ici l'été.
Pendant ce temps, les Typhons ont été armés d’une nouvelle série d’armes terrifiantes, et on prévoit qu’ils reprennent le rôle d’avions de guerre Tornado qui doivent être retirés de la RAF en mars, après 40 ans de service.
Williamson a confirmé que le Royaume-Uni avait toujours l'intention d'acheter 138 Lightning-II, l'avion de combat le plus avancé jamais vu.
Il a déclaré: «Nous en avons maintenant la capacité, avec neuf prêts à voler, neuf prêts à se battre. Nous sommes impatients d’augmenter ce nombre. Nous voyons cela à la fois comme une arme défensive et une arme offensive.
«Nous verrons le F35 entrer en opération, nous verrons le F35 soutenir notre personnel dans le monde entier, mais aussi avoir la capacité de frapper n’importe où dans le monde et de dégrader les ennemis qui veulent faire du mal à la Grande-Bretagne. Nous ne devons pas oublier à quel point le monde est dangereux. »
Lorsqu'on lui a demandé quel message les nouveaux avions à réaction devraient envoyer à Moscou - accusés de menacer de manière répétée la sécurité mondiale, il a répondu: "Cela veut dire ne plaisantez pas avec nous."
Il a ajouté: «Nous avons la capacité, nous avons les gens et nous avons la volonté de toujours nous défendre. Il faut que les gens réalisent que la Grande-Bretagne est une nation qui peut se défendre elle-même. »
Lorsqu'on lui a demandé si la Russie devait avoir peur, il a insisté: «Oui». Il a déclaré: «Notre pays entre dans une nouvelle ère en dehors de l'UE et nos énormes réalisations en matière de capacité aérienne rendent notre engagement de jouer un rôle sur la scène mondiale aussi bien pour nos alliés que pour nos ennemis.
"Les incroyables avions à réaction F-35 sont prêts à être utilisés, un Typhoon transformé a le pouvoir de dominer le ciel jusqu'en 2040 et nous continuons à regarder plus loin dans un avenir ambitieux."
L'annonce concernant le F-35 Lightening II a eu lieu alors qu'un plan triennal visant à armer Typhoon d'un nouvel arsenal était achevé. Désormais, le Typhoon transportera de nouvelles armes, notamment le missile air-air Meteor et le missile de croisière Storm Shadow, dont la portée est supérieure à 250 km.
Plus récemment, il a été utilisé pour éliminer l’une des usines de fabrication d’armes chimiques du dictateur syrien Assad.
Coûts astronomiques, faible fiabilité
Le programme F-35 de Lockheed Martin, qui a démarré en 2001, a enregistré des dépenses exponentielles. On estime que le coût total de cette opération est estimé à 1.500 milliards de dollars, ce qui en fait de loin le matériel militaire le plus coûteux jamais créé ou mis en service. Le budget de la France étant de 330 milliards $, le coût de développement du F-35 est 4,5 fois le budget de la France !! [1]
Le programme des F-35 a été confronté à une multitude de problèmes, l'armée britannique n'étant pas étrangère à la nature capricieuse de l'avion. En juin dernier, les autorités britanniques de la défense ont exprimé leur mécontentement après l’envoi d’un F-35 "tout temps" destiné à la Grande-Bretagne qui n’était pas arrivé à temps à Norfolk, au Royaume-Uni, en raison des intempéries sur l’océan Atlantique. Des sources de la défense ont également déclaré aux médias britanniques que l'avion n'avait qu'un moteur, ce qui l'empêchait de se mettre en sécurité en cas de problème lors d'un vol, ce qui était une source de préoccupation. L'été dernier également, un membre du personnel de la RAF a eu des problèmes après avoir révélé des secrets sur le programme F-35 via l'application de rencontres Tinder.
Les États-Unis ont immobilisé toute leur flotte de F-35 à la fin de l'année dernière à la suite d'un accident. Un peu plus tôt, des comptables du Congrès avaient averti que le programme F-35 avait encore 966 failles, dont plus de 100 défauts critiques pouvant blesser ou tuer des pilotes ou compromettre de toute autre manière la sécurité de l'avion.
Outre-Atlantique, ce programme a régulièrement été critiqué pour ses dépassements de coût, ses retards et les nombreux problèmes rencontrés dans sa phase de développement. Et, encore une fois, le logiciel ALIS [Autonomic Logistics Information System] donne du fil à retordre.
Avec ses millions de lignes de code, ALIS permet d’optimiser la maintenance des F-35, en intégrant une large gamme de fonctionnalités. C’est un « environnement d’information unique et sécurisé fournit aux utilisateurs des informations à jour sur l’un de ces domaines en utilisant des applications Web sur un réseau distribué », explique Lockheed-Martin.
ALIS a une fonction d’analyse prédictive, c’est à dire qu’il permet au F-35 « d’auto-diagnostiquer » des pièces défectueuses. Le souci est que cela ne marche pas toujours…. Comme l’a expliqué l’amiral Winter, les mécaniciens sont régulièrement invités à remplacer des pièces pourtant en parfait état de marche. Ce problème devrait être réglé avec la version 3.0 du logiciel.
Par ailleurs, seulement la moitié des 280 F-35 sont disponibles pour le vol, les autres étant cloués au sol en raison de pénuries de pièces de rechange et de problèmes de qualité. « Les taux de disponibilité sont les plus bas pour les avions achetés dans les premiers lots et qui étaient confrontés à un certain nombre de problèmes matériels et logiciels » a expliqué l’amiral Winter.
Enfin, le coût du maintien en condition opérationnelle (MCO) des F-35 est encore trop élevé. « Si le ratio de coûts de maintenance est le même pour l’avenir, alors faire passer notre flotte de 280 à 800 avions d’ici 2021 sera inabordable pour le budget [du Pentagone] », a-t-il ajouté.
D’où l’intention du Pentagone de prendre à sa charge certaines opérations de maintenance et de ne plus les confier à Lockheed-Martin. « 68 différents sous-systèmes de l’avion ont été identifiés comme des éléments que le gouvernement peut réparer organiquement », a précisé l’amiral Winter.
En 2018, environ 300 avions avaient été livrés à différentes branches des forces armées américaines, ainsi qu'à celles de ses alliés britanniques, israéliens, australiens, italiens, japonais, néerlandais, norvégiens et sud-coréens.
La Russie améliore la discrétion d'un chasseur Su-57 conçu comme un tueur de F-35 ou F-22
• Les médias russes ont annoncé vendredi qu'ils avaient considérablement amélioré la furtivité de leur avion de chasse Su-57 en appliquant un revêtement sur la verrière du cockpit, ainsi que des mises à niveau similaires de son bombardier nucléaire Tu-160.
• Au lieu de cela, le Su-57 semble destiné à s'en prendre aux combattants furtifs américains comme les F-22 et F-35.
Les médias russes ont annoncé vendredi qu'ils avaient considérablement amélioré la furtivité de l'avion de combat Su-57 en appliquant un revêtement sur la verrière du cockpit, ainsi que des mises à niveau similaires de son bombardier nucléaire Tu-160.
Le groupe russe de défense, Rostec, a déclaré aux médias russes que le nouveau revêtement "doublerait l'absorption des ondes radar et réduirait de 30% la signature radar du cockpit de l'avion", et a ajouté que les Russes Su-57, Su-30, Su-34, Su-35 et Les jets MiG-29K ont déjà la mise à niveau.
Mais aucun de ces avions, y compris le Su-57, que la Russie qualifie explicitement d’avion de combat furtif, n'est considéré comme aussi furtif par les experts contactés par Business Insider.
D'autres experts ont déclaré à Business Insider que la mission probable du Su-57 était de chasser et de tuer des avions furtifs américains comme le F-22 ou le F-35.
Ambassade de Russie via Twitter
TASS, un média géré par l’État russe, a décrit le Su-57 comme un "chasseur multirôle conçu pour détruire tout type de cible aérienne à courte et longue distance et frapper des cibles ennemies au sol et navales, dépassant ainsi ses capacités de défense antiaérienne".

La Russie répond
Le secrétaire britannique à la Défense, Gavin Williamson, s'est vanté du fait que la nouvelle flotte britannique de F-35 lançait un message aux "ennemis" du pays, y compris la Russie, pour ne pas "jouer avec" la Grande-Bretagne.
Moscou est perplexe devant le ton militariste adopté par le ministère britannique de la Défense et réagira de manière appropriée si la sécurité de la Russie est menacée, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.
"Les déclarations du ministre de la Défense de Grande-Bretagne en faveur d'une militarisation accrue de la politique britannique sont pour le moins ahurissantes", a déclaré M. Zakharova lors d'une conférence de presse vendredi.
Hannibal GENSERIC

4 commentaires:

  1. Ce sinistre a du se soulé la gueule avant de parler et il veut s'auto détruire sans qu'il sens du mal.

    RépondreSupprimer
  2. Fichtre ! Si les Russes doivent craindre la « tempête fantôme » rosbif, ils doivent trembler en claquant des dents.

    RépondreSupprimer
  3. si les " fêlés du chapeau" pensent faire peur à V.Poutine qu ils aillent se faire nettoyer le cerveau!!!

    RépondreSupprimer
  4. Comme ça ils pourront envoyer leurs bombes humanitaires sur les GJ qui ne veulent pas plier le genoux devant le mafieux en chef !

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.