samedi 5 janvier 2019

La Chine menace l’US Navy : tous les porte-avion américains consignés dans leurs ports


Un nouveau rapport très troublant du ministère russe de la Défense circule au Kremlin et détaille les discussions tenues hier entre le chef d'état-major russe, le général Valery Gerasimov, et son homologue américain, le général Joseph Dunford, révèle que l'avertissement émis par l'un des plus grands PDG de Chine, selon lequel «L’Hiver approche» a   déclenché l'alarme aux États-Unis, et plus particulièrement dans la marine américaine. En effet, pour la première fois de l'histoire moderne, celle-ci refuse d'autoriser l'ensemble de ses 11 groupements tactiques de porte-avions de quitter le port .
Un navire de guerre chinois équipé d'un canon hypersonique quitte le port le 2 janvier 2019 pour sillonner les océans du monde pour faire couler des porte-avions américain
Selon ce rapport, depuis près de deux ans, les États-Unis sont engagés dans une bataille existentielle pour leur survie même. Mais le peuple américain a été trompé par son «État profond» qui lui faisait croire que la Russie est impliquée et a délibérément causé la défaite de sa  candidate à la présidentielle, Hillary Clinton. L’Etat Profond a aussi embauché un ancien espion britannique déshonoré, Christopher Steele, pour lui faire raconter des mensonges sur le président Trump afin qu'Hillary puisse l’attaquer  et le renvoyer de ses fonctions. [1]
C’est ainsi que l’«État profond» et Hillary Clinton, appuyés par des médias Menteurs, ont déchaîné sur l’Amérique une hystérie anti russe générée et alimentée par des mensonges. À tel point que les citoyens américains  n’ont pas pu entendre l’avertissement que vient d’émettre l’un de leurs plus grands experts militaires, le Dr. Robert Farley, qui a détaillé la crise actuelle pouvant mener à la Troisième Guerre mondiale en déclarant:
La mer de Chine méridionale (South China Sea (SCS)) est devenue partie intégrante du conflit commercial grandissant entre les États-Unis et la Chine.  Pour le moment, ce conflit se déroule dans des échanges de discours enflammés, de droits de douane et de diverses autres sanctions commerciales.
Les États-Unis et le Canada ont récemment intensifié le conflit en arrêtant un dirigeant de la société de technologie chinoise Huawei, ce qui a conduit la Chine à prendre des mesures contre les citoyens canadiens et les entreprises américaines.
Pour l'instant, les États-Unis et la Chine n'ont pas encore établi de lien étroit entre la guerre commerciale et les différends en cours au sein de la SCS. Cependant, alors que les relations entre les deux pays se détériorent, l’un ou l’autre pourrait décider d’une escalade qui ira  au-delà des dollars, des paroles et des dépôts légaux.
En effet, si la Chine et les États-Unis concluent que leurs relations commerciales sont gravement compromises et ils concluent de la même manière qu'un nouveau conflit est inévitable, l'un ou l'autre pourrait alors décider de «retirer ses gants» dans le SCS.
Or, la crise actuelle qui peut conduire rapidement à un conflit mondial ne concerne que deux pays, les États-Unis et la Chine, qui dépendent tous deux du commerce mondial pour soutenir les grandes économies de leur pays. Par contre la Russie, qui dispose d’un  capital de ressources naturelles estimé à 75.000 milliards de dollars est pratiquement insensible au commerce mondial ou aux sanctions appliquées par l'Occident pour contrôler et protéger son bloc commercial.
Mais la Chine est un pays pauvre en ressources naturelles. Elle ne peut pas soutenir son économie sans le commerce mondial, ce qui la rend extrêmement vulnérable aux sanctions, aux barrières commerciales et aux droits de douane imposés par l’Occident, en particulier par les États-Unis. Ces derniers ont utilisé des sanctions contre la Chine pour l’obliger à réduire ses importations de pétrole iranien [2] et leur ont imposé des droits de douane élevés. Les sanctions imposées par Trump contre l’Iran sont le prix à payer par Trump au lobby judéo-américain en contre partie de l’argent juif qui lui a permis de remporter les élections présidentielles de 2016 [3]
Dans cette guerre commerciale,  les Chinois ne peuvent pas gagner, car ils ont désespérément besoin du marché américain pour soutenir leur économie, alors que les États-Unis n’ont pas besoin de la Chine [4]. Ce fait vient d'être reconnu par Robin Li Yanhong, l'un des hommes les plus puissants de Chine, qui, en tant que PDG de Baidu, la société de recherche Internet dominante en Chine, (l’équivalent de l’ensemble  Google + Facebook + Twitter), vient de lancer un avertissement indiquant que l'économie chinoise est en train de s’effondrer, l’incitant ainsi à déclarer de façon inquiétante que «l’hiver arrive».
Alors que les autorités américaines s'en allaient en Chine dans un sursaut pour empêcher cette "guerre commerciale" de se transformer en "guerre chaude", le président Trump a déclaré que l'effondrement de l'économie chinoise lui donnait l'avantage dans ces négociations commerciales ... Le président chinois Xi Jinping, dans son premier ordre publié en 2019, a demandé aux forces armées chinoises de renforcer leur état d'urgence et de faire tout leur possible pour se préparer au combat.
D’ailleurs, un colonel américain, enseignant à l’Army War College, a prophétiquement énoncé le problème: "Les États-Unis se sont plantés dans leurs prévisions dans TOUS les conflits depuis la guerre de Corée ... Pourquoi en serait-il autrement pour la Troisième Guerre mondiale?"
NOTES

[1] USA. Mueller : Il n’y a pas d’"intervention russe " dans l’élection de Trump, mais Trump travaillait pour Israël et pour les Saoudiens

USA/Chine. Arrestation illégale d’une grande dirigeante d’entreprise chinoise. Le dessous des cartes

[2] L'Administration Trump agite le sabre contre l’Iran

[3] Donald Trump agit sous l'influence d'une dangereuse secte juive

USA. Adelson a acheté la politique étrangère de Trump et des Républicains pour 90 millions de dollars

La famille de Trump applaudit le massacre sioniste des Palestiniens de Gaza

[4] "Tigre en papier" : Le Pentagone construit toute sa stratégie sur des sables mouvants chinois !

Sans tirer un seul coup de feu, la Chine a déjà militairement vaincu les USA

VOIR AUSSI:
Pourquoi l’arme "miracle" de la Chine devrait-elle effrayer la marine américaine?

 

Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Le "Deep State" maffio-sioniste mondial conduira l'Amérique à sa perte...à force de répondre aux caprices d'Israël et à sa volonté de domination...

    RépondreSupprimer

Les commentaires provenant de (Unknown) ne seront pas pris en compte.